• Alexandre Belliard présente à travers Légendes d'un peuple des événements, des lieux et des personnages qui marquent l'histoire de la francophonie des Amériques, de sa fondation à aujourd'hui.
    Des premiers peuples aux grands explorateurs, de Marie Rollet à Yvon Deschamps, en passant par la déportation acadienne, les rébellions de 1837, les luttes métisses, la ruée vers l'or, la conquête de l'Ouest américain et la Seconde Guerre mondiale, voilà autant de toiles de fond sur lesquelles Alexandre chante et raconte une vaste et inspirante épopée, celle des francophones d'Amérique!
    L'édition spéciale regroupant les 55 chansons des tomes I à V (version avec chansons en téléchargement) invite à découvrir une histoire à connaître et surtout à transmettre, pour que la Franco-Amérique demeure une force vive, un trésor précieux pour les générations à venir.

  • « Parce qu'il y a des gens qui m'inspirent des aquarelles et des récits... Artéfacts - Tome III, Gens du Pays est le fruit d'une moisson à saveur du terroir québécois. Une culture d'arts, de lettres, d'histoires et de traditions pour rendre hommage à des hommes et des femmes enracinés. Ils ont aimé, rêvé, défriché, labouré, bâti, semé pour un avenir meilleur. Que dans leurs traces laissées au passage persiste le vert tendre de l'espoir ! »

    Extrait de: Virginie Tanguay. « Artéfacts Tome III - Gens du pays. » iBooks.

  • Fondé en 1968, le Parti québécois se retrouve 50 ans plus tard à un moment critique de son parcours politique. Il lutte aujourd'hui pour maintenir son statut de parti dominant, un statut qu'il a hérité de René Lévesque. Drôle d'anniversaire que celui de vivre sa crise de la cinquantaine. Son déclin n'est cependant pas étranger à l'érosion du rêve qu'il a su incarner auprès de la génération du baby-boom. Il découle aussi d'une certaine incapacité de renouveler son discours, de s'adapter à une société québécoise qui a profondément changé.

  • L'objectif de ce livre est de revenir sur un moment charnière de l'histoire du Québec, la crise d'Octobre. Les événements qui se déroulèrent en octobre 1970, de l'enlèvement du diplomate britannique James Richard Cross, le 5 octobre, par la cellule Libération du Front de libération du Québec (FLQ), puis de celui du ministre Pierre Laporte, le 10 octobre, par la cellule Chénier, jusqu'à l'imposition de la Loi sur les mesures de guerre par le gouvernement fédéral de Pierre Elliott Trudeau, dans la nuit du 16 octobre, ont constitué un point de rupture dans l'histoire du Québec. Avec la capture des ravisseurs de M. Laporte, à la fin de décembre, et le départ de l'armée canadienne du Québec, le 4 janvier 1971, la crise d'Octobre prend fin. Cinquante ans après ces événements, on s'interroge encore sur le combat entre les néo-nationalistes canadiens, les nationalistes québécois et les souverainistes.
    Deux hommes ont incarné, plus que tout autre, durant la crise d'Octobre, ce passage obligé vers une certaine modernité et une vision que l'État du Québec doit être et doit demeurer le défenseur des valeurs des Québécois: René Lévesque et Claude Ryan. L'ouvrage que nous proposons aujourd'hui prend en quelque sorte la forme du dialogue que les deux hommes ont entretenu durant la crise d'Octobre, non seulement sur la signification des événements, mais aussi sur le devenir de la société québécoise.

  • Le thème de ce numéro d'hiver de Magazine Gaspésie, le monde de l'enfance, particulièrement celle d'autrefois : celle des familles nombreuses, de la camaraderie, des rituels religieux, du voisinage tissé serré, des traditions. Sept auteurs se relaient pour évoquer le passé de manière pittoresque à travers des récits autobiographiques qui incluent les souvenirs de nul autre que René Lévesque! La chronique Archives donne quant à elle de nouveau la parole à Charles Robin, personnalité marquante du XVIIIe siècle dans la région. D'autres articles nous brosseront le portrait de municipalités (le poste de pêche Manche-d'Épée) ou d'individus engagés politiquement (Joseph Sasseville-Roy et Évariste Dubé). À noter qu'en collaboration avec le magazine, le Musée de la Gaspésie présentera également jusqu'en mai 2017 une exposition sur le thème de l'enfance.

  • « Doubles, pseudos et caméléons », voilà le titre du dossier spécial que propose Nuit blanche. On s'intéresse à la fabrication d'identités fictives dans l'histoire littéraire, notamment au caméléonesque Romain Gary, mais aussi aux thèmes du double et de la réinvention de soi chez nos contemporains écrivains. Hors dossier, Laurent Laplante commente le premier tome des Chroniques politiques de René Lévesque; Paul Renard tire de l'oubli André Obey (1892-1975), auteur de quatre romans, dont Le joueur de triangle; et David Lonergan nous fait découvrir l'oeuvre de l'Acadien Claude Le Bouthillier.

empty