Editions LC.

  • https://youtu.be/GEmF40iKLV4

    Dans ce nouvel ouvrage, Corinne Van Loey dénonce le terrorisme de la culture du viol et l'omerta qui l'entoure, qu'il convient de briser. Même si les langues se délient à la suite de l'affaire Weinstein et des mouvements #MeToo et #balance ton porc, l'analyse faite des agressions sexuelles et des viols par nos sociétés contribue encore souvent à banaliser, minimiser, excuser, voire encourager les violences en les justifiant par l'exercice de l'autorité et la nature de la sexualité masculine. À travers l'histoire, les civilisations, les cultures et l'éducation, l'auteure propose une étude détaillée du viol et des agressions sous toutes leurs formes, du déni qui les entoure, surtout dans l'environnement proche des victimes, et décrypte les traumatismes causés et leurs conséquences. Dès lors, quelles solutions peut-on apporter ? Elles passent par une meilleure protection des victimes, possible par la libération de la parole, la formation des personnels soignants, l'éducation et par des sanctions judiciaires équitables


  • Karine vit depuis vingt ans avec une souffrance psychologique qu'elle essaie de surmonter. Son témoignage décrit son parcours après deux accidents à 16 et 17 ans qui l'ont conduite à la dépression. Vient ensuite la lutte contre ses tourments entre phases d'hospitalisation et retour à la vie quotidienne.
    Entourée de ses parents et de ses soeurs, elle livre le journal de ses états d'âme dépeints de l'intérieur, ses joies, ses peurs, ses pleurs autour d'une question récurrente : « Qui suis-je ? » Elle clame aussi son immense d'espoir de vivre en acceptant plus facilement la maladie, et surtout sa volonté d'aimer. Un livre conçut comme la boîte de ses souvenirs qu'elle nous fait partager avant de désormais la refermer pour mieux aller de l'avant.

empty