• Pendant longtemps, les femmes, reléguées au seul rôle d'épouse et de mère, ont vécu dans l'ombre des hommes. Mais, dès l'Antiquité, des figures emblématiques, qu'elles soient de puissantes reines ou de simples ouvrières, se sont élevées contre cette injustice. Cléopâtre, Jeanne d'Arc, Ching Shih, Mary Shelley, Ada Lovelace, Marie Curie, Coco Chanel, Annette Kellerman, Amelia Earhart, Frida Kahlo, Anne Frank, Rosa Parks. Voici le récit de la vie de ces douze femmes d'exception qui ont lutté pour aller au bout de leurs convictions, malgré les modèles imposés par la société.

  • Toute la vie de Jeanne d'Arc, en 180 vignettes illustrées pour les enfants.
    XVe siècle, les Anglais envahissent la France et occupent Orléans. Le dauphin est réfugié à Chinon... Surgit alors une jeune fille : Jeanne. Venue de Lorraine, elle n'est même pas bien née ; une simple bergère... Pourtant, c'est elle que Dieu a choisi pour porter espoir à la France. Suivant la voix de l'archange saint Michel, elle bouscule toutes les conventions de son époque et devient une figure incontournable de l'histoire de France.
    Collection historique fondée en 1947, "Belles histoires belles vies" présente aux enfants les plus beaux exemples de sainteté du christianisme !
    À partir de 7 ans.

  • « Mais finalement, c'est quoi une prison ? Une prison, c'est un endroit où la société rejette les gens pour les punir. Un endroit où le soleil n'entre pas. Et pas seulement lui, mais aussi les papillons, l'odeur de gâteau du voisin, le silence. Un endroit où la nuit non plus n'entre pas. Il y a toujours un maton qui fait sa ronde en agitant son trousseau de clés, un détenu qui ne trouve pas le sommeil, refaisant cent fois dans sa tête le moteur qui n'a pas démarré, l'arme qui n'a pas tiré. Mais une prison, ça peut aussi être un endroit où vit ta mère. Une mère comme toutes les autres, qui est là à sa manière, te gronde quand il faut, te montre tes boutons comme si tu ne les avais pas déjà vus. »Zoé n'a pas seulement sa mère en prison, mais aussi sa tante et sa grand-mère, braqueuses professionnelles de bijouteries. Seule fille au milieu des hommes de la famille, elle n'a qu'une idée en tête : se montrer digne de l'héritage familial.

  • Élizabeth, octogénaire, oublie de plus en plus. Elle voudrait bien qu'il en soit autrement.
    Sophie, jeune retraitée, cherche à oublier... et voudrait bien se faire une nouvelle vie.
    L'amitié offre à ces deux personnages un doux présent dans lequel chacune fait une différence pour l'autre.
    Dans les Bras de l'Oubli, un roman où l'amour et l'amitié se vivent au quotidien.

  • « Jeanne d'Arc était une bergère inculte », « Elle entendait des voix », « Jeanne d'Arc ne savait pas faire la guerre », « Charles VII s'est servi de Jeanne d'Arc, puis l'a trahie », « Elle a bouté les Anglais hors de France », « Jeanne d'Arc a été condamnée pour sorcellerie », « Jeanne d'Arc était un homme » ...
    Marie-Véronique Clin confronte dans cet ouvrage la légende de Jeanne la Pucelle à une réalité historique richement documentée.

  • Première biographie éditée de Fernand Rabier, l'ouvrage de Julien Molard vient combler une lacune importante. Le maître, Fernand Rabier, rejoint, maintenant, l'élève si brillant, Jean Zay. Modèle des parlementaires, cette grande figure d'homme politique défenseur du radicalisme, de la laïcité et du devoir va réconcilier nos contemporains avec un monde politique tant décrié.

    Enseignant. Historien et Philosophe, il consacre sa retraite de cadre commercial à partager ses passions.

  • Dans ce livre exploratoire de la mémoire où s'entrecroisent fiction et souvenirs, Macha, début trentaine, raconte les lieux qu'elle a habités et traversés depuis son enfance : des grandes maisons de Vineuil et de Kinshasa, en passant par l'appartement de Brazzaville, celui tout petit de Paris, la gentilhommière normande, jusqu'à la maison hantée d'Orléans et la cage de Verdun, on découvre avec elle les plages, la vie d'expatriée, la pauvreté, la peinture, le racisme et l'antisémitisme, le rejet à l'école, les premiers émois et les premiers effrois, la faim, le manque.

    L'alternance des souvenirs et des plans des maisons dessinés par l'auteure donnent une vie, un corps à chaque endroit. Les croquis, faisant office de cartes, contiennent des anecdotes manuscrites faisant écho au texte.

    Comment chacun de ces lieux a-t-il modelé le corps et l'imaginaire de Macha?


empty