• La nouvelle traduction officielle de la Bible désormais disponible en version numérique. 70 traducteurs se sont réunis au cours de 17 ans de travail pour présenter une traduction liturgique avec notes et présentations des livres bibliques.
    La Bible de la liturgie est disponible en version numérique pour tous vos écrans : tablette, smartphone, liseuse et ordinateur. Elle contient l'intégralité de la traduction officielle ainsi que la table des lectures, l'index des personnages bibliques et des mots-clefs.Les petits plus du numérique :Une recherche facilitée par livre, chapitre et verset pour retrouver rapidement n'importe quelle référence biblique,Des références bibliques accessibles en un clic depuis le texte.

  • "- Vous savez qui était cet homme ? demandai-je à ceux qui marchaient avec moi.
    - Qui ? me répondit un vieil homme assis sur un âne.
    - L'homme que Johan a baptisé en dernier.
    - Celui-là vient de chez nous, c'est le fils du charpentier de Nazareth. Il s'appelle Yeshua. Je me retournai pour le regarder une dernière fois et je vis qu'il se dirigeait dans la direction opposée, vers le désert. Je ne pensais pas que j'allais bientôt avoir de ses nouvelles".Sur la terre d'Israël, des sectes annoncent la venue imminente d'un Sauveur, les pauvres réclament justice et ceux qui veulent libérer le pays de la domination romaine sont prêts à prendre les armes...Tous attendent le Messie. En ce temps-là, Ariguel, un jeune disciple de Johan le Baptiste, rencontre Yeshua. Bouleversé par ses paroles, il se met bientôt à suivre le rabbi de Nazareth. Ariguel entame alors un voyage qui le conduira à découvrir le sombre passé de son père, l'injustice de la mort, la force de l'amour et de l'amitié, et l'avènement du Royaume des cieux...Idéal pour les 10 ans et plus.

  • Cet essai sur la rédemption et le salut, publié en 1988, a rencontré un tel succès qu'il devenait nécessaire d'en présenter une nouvelle édition.Nombre de questions demeurent sur ce mystère central de la foi chrétienne : le salut chrétien est-il une oeuvre de vie ou une oeuvre de mort ? L'idée d'un Dieu vengeur qui exige la mort de son Fils pour satisfaire sa propre justice a été alimentée par la théologie et la prédication de ces derniers siècles. Elle habite encore les consciences. Qu'en est-il exactement ?Le salut des hommes, c'est-à-dire à la fois leur libération du mal et leur entrée dans une communauté pleine de vie avec Dieu et entre eux, est l'oeuvre de l'unique médiateur, Jésus, le Christ. Cette médiation s'accomplit selon deux mouvements croisés : l'un, descendant, allant de Dieu vers nous dans le Christ qui nous aime à en mourir ; l'autre, ascendant, allant de nous à Dieu par le Christ qui, Chef de l'humanité, aime le Père à en mourir. La mort reste le fait des hommes pécheurs, dont Jésus convertit l'oeuvre de mort en oeuvre de vie.Ce travail de mémoire doctrinale, si éclairant soit-il, ne peut suffire. Aussi, l'auteur propose-t-il, dans un second tome, un essai sur « l'histoire du salut », à travers les récits de l'Ancien et du Nouveau Testament. L'enquête menée dans la tradition est ainsi prolongée à partir d'une lecture nouvelle de l'Écriture, « âme de toute la théologie » selon Vatican II.Une collection de référence en christologie sous la direction de Monseigneur Doré.

  • Oskal

    Guillaume Coquery

    OSKAL
    GUILLAUME COQUERY
    Guillaume Coquery a grandi au pied des Pyrénées.
    Primé dans plusieurs concours de nouvelles, avec OSKAL
    il signe le premier opus d'une trilogie.
    Été 2010, dans un bois proche de Besançon, une joggeuse disparaît. Elle ne sera jamais retrouvée et, étrangement, l'affaire sera vite classée.
    2018, à proximité de Toulouse, une danseuse de cirque est retrouvée morte.
    Pour le jeune capitaine Damien Sergent et ses coéquipiers, cette affaire a toutes les apparences d'un suicide... jusqu'à ce que certains éléments les conduisent à Besançon.
    Sur place, certaines personnes ont tout intérêt à ce que le passé ne soit pas déterré...
    Entre manipulation, influence et souvenirs douloureux, l'équipe de Damien Sergent
    évolue désormais en terrain hostile.


  • Frédéric Zumbiehl est un ancien pilote de chasse reconverti dans l'écriture depuis une quinzaine d'années. Scénariste prolifique du 9ème art, i
    l est l'auteur d'une quarantaine d'Album dont Team Rafale, Tanguy et Laverdure, Buck Danny,
    avec plus d'un million d'albums vendus. Il est également écrivain aéronautique et romancier.



    Mexique.


    Angela de la Vega
    , une jeune journaliste bien décidée à faire éclater le scandale des meurtres de Juarez, reçoit un e-mail énigmatique, signé Ö, qui la lance sur la piste du Chirurgien, le plus redoutable des tueurs en série de la région.


    Pérou.

    />
    Noa Stevenson
    , grand-reporter de guerre traumatisé par la violence, découvre au fin fond des Andes, un message géant gravé dans une falaise qu'aucune technologie humaine n'a pu réaliser.


    Cité du Vatican.


    Un ordre spécial d'ecclésiastiques de très haut rang, s'inquiète d'une augmentation subite des apparitions angéliques dans le monde, car cela pourrait contrecarrer leurs noirs desseins.


    Etats-Unis.


    Le Réseau Advent Watcher, unité spéciale de la NSA s'occupant de traquer les messages à connotation ésotérique, analyse avec effarement une série d'e-mails signé Ö, envoyée à tous les internautes de la planète suivant une méthodologie humainement impossible.


    Dans cette aventure, Frédéric Zumbiehl nous entraine à la poursuite du plus énigmatique des lanceurs d'alerte, le très mystérieux Ö.


    Mais qui est-il ? Un Ange, comme certaines sources bien informées le pensent ?


    Ou un démon, comme d'autres le redoutent ?


    Initiatique et mystérieux, ésotérique et percutant, spirituel mais emprunt de vérités dérangeantes, Ö L'ange révélateur, est un roman dont vous ne sortirez pas indemne.

  • AU DELÀ DE NOS ORIPEAUX

    CELINE SERVAT GUILLAUME COQUERY

    Nouvelles
    Si ce que l'on raconte est vrai ;

    Blanche neige a décidé de se débarrasser de son scénariste...
    Mia, pour son onzième anniversaire, est animée de noires pensées...
    Et Moïra n'aime définitivement pas les histoires d'amour!


    Céline Servat et Guillaume Coquery, amis de plume, vous livrent quinze récits qui vont du noir le plus profond au rire, en passant par le souvenir et les émotions.

    Céline Servat vit dans les Pyrénées Haute-Garonnaises où elle travaille comme assistante sociale. Lectrice de la première heure, elle a toujours aimé écrire, principalement des nouvelles dont plusieurs ont été primées.
    Elle est l'auteure du thriller Internato le premier roman d'une trilogie.



    Guillaume Coquery

    a grandi au pied des Pyrénées. Primé dans plusieurs concours de nouvelles
    .

    Il est l'auteur du thriller OSKAL le premier opus d'une trilogie.

  • Cet ouvrage est le second tome de Jésus-Christ, l'unique médiateur, ouvrage fondamental dont le net succès a salué l'importance et la valeur.Le premier tome est constitué de deux parties, l'une de problématique générale et l'autre d'histoire doctrinale. Le tout s'arrêtait sur une transition, attente d'une suite. Le patient et nécessaire parcours des catégories du salut selon leur ordre d'émergence dans la tradition ne suffisait pas. Le théologien ne peut avoir terminé sa tâche avec une relecture du passé, si éclairante fût-elle. Il doit faire avancer la tradition dans une recherche toujours menée à frais nouveaux. Nombre de questions demeurent en effet au sujet de la rédemption et du salut, mystère central de la foi chrétienne. Elles tournent toutes autour de celle qui fait la préoccupation majeure de ce second tome : Jésus-Christ nous sauve et est le seul à nous sauver. Soit. Mais comment nous sauve-t-il ?Il s'agit ici d'une proposition. Ayant exploré l'histoire et la tradition chrétienne, le théologien trace à présent son propre itinéraire, et il invite le lecteur à l'y suivre. L'originalité de cette proposition est qu'elle s'exprime sous la forme d'une « sotériologie narrative » qui garde une ambition systématique. À partir d'une nouvelle lecture de l'Écriture, « âme de toute la théologie » selon Vatican II, il s'agit en effet de revivre la genèse de ces catégories de salut dont celle-ci témoigne. Un long parcours à travers les récits de l'Ancien et du Nouveau Testament essaie de recueillir les principaux ""effets de sens"" sotériologiques dont ils sont porteurs. Leur récurrence permet de dégager les liens de force qui s'expriment dans un certain nombre de catégories que l'ouvrage veut articuler à mesure qu'il avance. Et il est intéressant de confronter ces catégories à celles retenues par la tradition.Dans cet ouvrage, Bernard Sesboüé émet le voeu que, devant cette « sotériologie narrative » dont il lui fait « proposition », son lecteur puisse se dire : « C'est bien de moi qu'il s'agit en tout cela ».Une collection de référence en christologie sous la direction de Monseigneur Doré.

  • Sorel, orphelin depuis l'âge de treize ans, est un jeune garçon de l'Empire de Jiscine le Grand, royaume de l'Ouest de la terre de Finitol. Lors de sa seizième année, il rejoint enfin les rangs de l'armée qu'il souhaite intégrer depuis la mort de sa mère. Très vite, il se découvre un don dans le maniement des armes et la cavalerie et ceci non sans rapport avec l'amitié profonde qui le lie à Valnac, son cheval ou devrait-on dire son Tuldra, la race légendaire capable de communiquer avec les humains et faisant preuve d'une intelligence redoutable ! Mais, rapidement, les armées de l'Empire doivent se réunir pour lancer une contre-attaque massive face au terrible Varnel, souverain des Etats de l'Est, qui menace le pays et ses habitants depuis des décennies. Comment Sorel, qui bien que doué, n'ayant même pas fini de faire ses classes, parviendra-t-il à survivre à cet affrontement ? Comment faire pour réussir à mettre à bas le maléfique Varnel, surmonter les obstacles se dressant devant lui et déjouer les traitrises les plus viles des sbires de l'Ennemi? Les armées de l'Ouest ramèneront-elles enfin la paix en Finitol ? Vous le découvrirez en suivant les Chroniques de Sorel...

  • Az 1880-as és 1890-es években Európa nyugati felén született díszít?m?vészeti és építészeti irányzat az ipari forradalmat kvet?en kialakult m?vészi-esztétikai kiüresedésre adott válaszként jelent meg. Az új m?vészet els?sorban a díszít?m?vészet reneszánszát indította el. A mozgalom célja egyfajta új természetesztétika megteremtése volt, a természetben el?forduló tárgyakat, él?lényeket kezdte alaposan megfigyelni. Az új irányzatot olyan jeles m?vészek képviselték, mint William Morris, Gustav Klimt, Koloman Moser, Antoni Gaudí vagy Jan Toorop, akik újszer? formákat és technikai megoldásokat alkalmaztak. A stílus azóta is számos m?vészt ihletett meg, folytatása, az art deco a második világháborút kvet?en terjedt el

  • C'est étrange comme le fait d'enterrer un proche peut exhumer les plus profonds secrets d'une famille. Chaque pelletée de terre lève le voile sur les fantômes du passé. Milène, dite Nouche, une trentenaire issue d'un milieu aisée, n'aurait jamais imaginé que l'enterrement de son père déclencherait un tel raz-de-marée. Jusque-là, rien n'avait été découvert. Elle se croyait à l'abri et avait même réussi à tourner la page. Mais quand plusieurs personnes partagent un même secret, chacun peut le faire resurgir au grand jour, éclaboussant des vies jusque là irréprochables... Lorsque tout n'est qu'apparence, il y a certains secrets que l'on devrait taire à jamais...
    Le mot de l'éditeur :
    Pour son deuxième roman, Ellen Guillemain raconte l'histoire d'une famille qui pourrait être la nôtre. Son écriture vive, incisive, franche, et épurée lui permet d'aborder des thèmes de la vie ordinaire, tout en conservant la capacité de surprendre le lecteur. Dans ce roman, les personnages sont très humains et attachants. De la région parisienne, au Sud de la France, et même le Cambodge, le lecteur partage leur vie aussi touchante que violente. Un roman que Flamant Noir est ravi de vous faire découvrir !
    Extrait :
    "Papa est mort. Depuis une semaine, ce n'étaient que des mots sans réelle consistance qu'elle s'empêchait de ressentir vraiment. Pour se protéger. Avant que la douleur de l'absence ne la saisisse à la gorge. Avant que la réalité ne la terrasse. Ne pas réfléchir, ne pas perdre pied. S'anesthésier la tête par n'importe quel moyen pour ne pas penser que c'était le corps de son père, sa chair, son cerveau qu'on allait mettre tout au fond d'un trou, tout seul dans le noir, pour toujours. Elle se disait finalement que l'humanité était prête à tout accepter, que la condition de l'être humain était tout aussi étrange qu'absurde : s'autoriser à aimer des gens plus que tout, se reproduire même, tout en sachant que l'on peut perdre cet amour d'un coup, pour rien."

  • La seconde encyclique du pape Jean-Paul II.Dans cette encyclique sur la miséricorde divine, Jean-Paul II rappelle que, pour l'homme, image de Dieu, la justice ne suffit pas : l'amour est nécessaire.Retrouvez les 14 encycliques de Jean-Paul II rassemblées dans un seul livre numérique : Encycliques.

empty