• Il y a des vies qui sont des romans qu'aucun romancier n'oserait écrire par crainte d'être taxé d'invraisemblance. Mika, Micaela Feldman de Etchebéhère, a réellement vécu en Patagonie, à Paris, à Berlin, en Espagne, elle a tenu toute sa vie des carnets. À partir de ces notes, des rencontres avec ceux qui l'ont connue, des recoupements de l'Histoire, Elsa Osorio transforme ce qui pourrait n'être qu'une biographie en littérature. participé, avec son mari, au mouvement intellectuel dans les années 30. Puis ils sont allés vivre à Berlin dont les ont chassés le nazisme et les manipulations du mouvement ouvrier par le stalinisme. Enfin ils sont allés rejoindre les milices du poum dans la guerre civile en Espagne. Dans des circonstances dramatiques, elle, qui ne sait rien des armes et des stratégies militaires, se retrouve à la tête d'une milice. Son charisme, son intelligence des autres, sa capacité à prendre les décisions la rendent indispensable et ce sont les miliciens eux-mêmes qui la nomment capitaine. Poursuivie par les fascistes, persécutée par les staliniens, emprisonnée, elle sera sauvée par les hommes qu'elle a commandés. Elle a fini sa vie d'inlassable militante à Paris en 1992. Elsa Osorio, portée par ce personnage hors du commun, écrit un roman d'amour passionné et une quête intellectuelle exigeante en mettant en oeuvre tout son savoir-faire et son talent littéraire pour combler les trous de l'Histoire.


  • « À quoi vous servez ? », « Vous faites de la politique ? », « Qui décide chez vous ? », « Pourquoi soutenir les sans-papiers ? »...

    Alors que Solidaires vient de fêter ses vingt ans, ce petit ouvrage présente la spécificité de cette union syndicale. En douze questions impertinentes, sont abordés son fonctionnement et son positionnement face au système économique, son histoire et son identité, ses modalités d'actions et ses pratiques, son engagement sur les débats de société.
    Un support pédagogique utile au grand public comme aux militant-e-s désireux de faire connaître cette organisation et d'écarter quelques idées reçues sur le syndicalisme en général !


    Comité de pilotage composé de Éric Beynel,

    actuel porte-parole de l'Union syndicale Solidaires ; Annick Coupé, porte-parole de Solidaires de 2001 à 2014, aujourd'hui secrétaire générale d'Attac ; Simon Duteil, secrétaire national ; Anaïs Enjalbert, graphiste ; Gérard Gourguechon, ancien porte-parole du Groupe des Dix devenu Union syndicale Solidaires, membre du conseil scientifique d'Attac.

  • En 2030, le suffrage universel va être supprimé en France. Claude, professeur d'histoire à la retraite, va rejoindre avec des amis, des membres de sa famille, des anciens collègues, un mouvement d'opposition à ce projet qui va très rapidement prendre de l'extension dans le pays. Ce dernier va réintroduire le débat, le libre examen, le goût de la controverse. Il renoue avec les heures les plus glorieuses de l'histoire de France pour insinuer dans la mémoire collective un magnifique souvenir. « Paris retrouvait les plus beaux épisodes de son histoire, l'allégresse populaire, la fête, des vibrations magnifiques. Blandine et Lakhdar, captivés, fascinés par le spectacle de l'arrivée des derniers manifestants place Denfert-Rochereau, découvrirent combien des individus, invisibles en temps normal, paraissaient transfigurés ; ils accédaient à la participation d'une harmonie construite collectivement en ce lieu, ils devenaient plus beaux, plus dignes. Une grande chaleur, une fraternité enivrante venaient d'envelopper de leur manteau protecteur cette foule en liesse, debout, présente, volontaire. Une victoire, d'ores et déjà, était remportée sur le fatalisme, la routine, le découragement comme règle de toute conduite. »

  • Le premier numéro du magazine Nouveau Projet. Inclut notre dossier «(Sur)vivre au 21e siècle», avec des textes de Charles Taylor, Joseph Heath et Andrew Potter, Mathieu Arsenault, Caroline Allard, Hugo Séguin, Nicholas Carr et autres.

  • Considéré par certains comme l'éthicien le plus important de notre époque et par d'autres comme un dangereux extrémiste, Peter Singer affirme que nous avons tous la responsabilité d'agir pour alléger les souffrances dans le monde. Mais comment faire le bien, le mieux possible?

  • Deux ans après la conférence de Copenhague et quelques mois après celle de Durban, comment négocier les virages nécessaires afin de survivre au 21e siècle? Face à la menace des changements climatiques, les solutions ne pourront venir que d'une transformation radicale de nos rapports à la consommation et, surtout, à l'énergie.

  • Considéré dans ce texte: 23 Things They Don't Tell You About Capitalism, par Ha-Joon Chang. The New Capitalist Manifesto, par Umair Haque. Le capitalisme à l'agonie, par Paul Jorion. La financiarisation de l'économie. Occupy Wall Street. La Grande Dépression et la Grande Récession. Marx, Keynes et les autres. La nécessaire redéfinition radicale de l'économie en particulier et du vivre-ensemble en général.

  • La multiplication des luttes finit par mettre sur un même plan des bagatelles et des mouvements comme «Black Lives Matter», noyant ainsi les enjeux réellement pressants. Les groupes qui se réclament de cette infinité de nouveaux «nous» oublient-ils le décalage culturel et universitaire auquel ils font parfois face?

  • Les auteurs proposent une approche de la gestion d'une association L1901 : gérer, c'est décider et agir pour résoudre des problèmes. L'ouvrage passe ainsi en revue la plupart des questions auxquelles les entrepreneurs du monde associatif sont confrontés. Les associations loi 1901 mobilisent des ressources financières et humaines en vue de produire des services, mais l'importance qu'elles accordent aux valeurs éthiques requiert une gestion profondément différente de celles des entreprises. Parce qu'elles sont non lucratives, parce qu'elles rassemblent des bénévoles et des salariés, parce que leurs bénéficiaires ne sont pas forcément les payeurs, parce que leurs participants sont nombreux et variés, ces organisations présentent des singularités qu'on ne peut ignorer. Les dirigeants associatifs sont en demande de conseils adaptés.Finances, GRH, marketing et droit, organisation des instances dirigeantes et gouvernance, entrepreneuriat collectif et individuel, business model et business plan, évaluation et utilité sociale, cet ouvrage passe en revue l'ensemble des aspects de la création et du management des associations.À travers de très nombreux exemples et témoignages, les auteurs - à la fois chercheurs et dirigeants d'association - apportent une vision complète et concrète du fonctionnement de ces organisations. La gestion met les idéaux associatifs à l'épreuve de la réalité. Ce livre montre qu'il n'existe pas de solution parfaite. Entre valeurs éthiques et efficacité, entre militantisme et professionnalisme, une gestion entrepreneuriale consiste précisément à innover, à faire des choix et à construire sa propre voie.Ce livre s'adresse à ceux qui ont déjà créé et géré une association mais aussi à ceux qui les accompagnent, les aident ou les financent. Pour ceux qui n'ont aucune expérience de ce monde, les témoignages et le cas de l'Espace Socio Éducatif (ESE) repris à la fin de chaque chapitre constituent un premier contact avec ces réalités.

  • «?Cet article réussit le tour de force de rétablir le couple dans son acception en vigueur jusqu'en 2013 - en tout cas pour les juristes -, et ce en appariant les personnes par sexe tout en reconnaissant de facto, par le néologisme "trouple", avoir apparié trois personnes physiques à l'intérieur du couple désigné au début de la phrase ! Tour de force véritablement extraordinaire. Au marché, on dirait trois pour le prix de deux. Ceci est très habile, mais comme tu le sais la loi peut tout faire. Sans remettre en cause le droit au mariage pour deux personnes de même sexe que les Français ont consacré, si j'ai bien suivi, par une loi de mai 2013, elle tire les conséquences du constat objectif que ces personnes ne peuvent, en l'état actuel de la science et probablement encore pour une longue période, être les parents d'un enfant né du couple et tente d'y porter remède.?» Si l'on retrouve les personnages de la trilogie précédente, «?Partage?», ceux-ci ne sont pas les véritables héros de ce nouvel opuscule, dont le propos et le ton sont tout à fait différents. Point d'érotisme ici, mais un singulier conte philosophique qui créera à coup sûr la polémique. Sur fond d'utopie libertine et de féminisme, l'auteur livre une réflexion sociale et politique, questionne les moeurs de notre époque, bouscule nos jugements. Un ouvrage quasi militant qui, s'il ne plaira pas à tout le monde, ne saura laisser personne indifférent.

  • **Format papier épuisé** Le premier numéro du magazine Nouveau Projet. Inclut notre dossier «(Sur)vivre au 21e siècle», avec des textes de Charles Taylor, Joseph Heath et Andrew Potter, Mathieu Arsenault, Caroline Allard, Hugo Séguin, Nicholas Carr et autres.

empty