• Le bal des folles

    Copi

    C'est l'histoire d'un écrivain argentin qui aime à écrire dans des chambres d'hôtel sordides à Paris. D'un beau Romain qui souhaite devenir une belle Parisienne, d'un sosie de Marilyn Monroe tyrannique et envahissant, d'un éditeur qui aimerait que son auteur cesse de le prendre pour un micheton. D'une boulangère qui pratique la voyance, d'un hippie neurasthénique qui élève ses triplés à Ibiza de façon peu orthodoxe, d'une véritable amie - qui à défaut d'avoir l'heure a toujours une bonne bouteille et une astuce pour échapper à la police.
    D'un Paris interlope à une Rome fervente, en passant par le New York branché et l'Ibiza baba-cool, Copi nous immerge dans les années 1970 et leurs folles libertés. Amours purs, sexe débridé, crimes odieux : en fantasmant sa vie, Copi nous donne à lire un roman aussi drôle qu'épouvantable.

  • L'histoire du plus célèbre des parfums : le N°5 de Coco Chanel
    Hiver 1919-1920 :Après la perte brutale et tragique du grand amour de sa vie, Gabrielle Chanel, appelée Coco, traverse une terrible crise existentielle. Ni son entourage ni son travail ne réussissent à la sortir d'une tristesse profonde. Jusqu'au jour où elle se rappelle leur dernier projet commun : créer sa propre eau de toilette.
    Bien que Coco ne connaisse rien au métier des grands parfumeurs, elle va se lancer corps et âme dans cette folle aventure afin de rendre un hommage éternel à l'homme perdu. Sa persévérance va lui permettre de repousser ses limites, et l'aider peu à peu à revenir parmi les vivants. Tout en donnant naissance à une des plus grandes et des plus belles créations de la parfumerie, le N°5...

  • Il a publié son premier poème à 8 ans, été condamné aux travaux forcés à 15, a menti pour avoir son premier rôle, a été arrêté pour possession de stupéfiants, a giflé Otto Preminger, est devenu ami avec Marilyn Monroe, a chanté avec Elvis Presley, était plutôt pour la guerre du Vietnam et franchement contre certains journalistes, qu'il aurait volontiers enterrés vivants. Mais il l'a fait sans avoir l'air de vraiment s'y intéresser, à la fois complètement dedans et totalement à côté, l'oeil alangui et un sourire en coin.Éternel vagabond qui se considérait toujours entre deux trains, Robert Mitchum n'attachait que peu d'importance au métier d'acteur. Comme si, malgré le bruit, la gloire et l'agitation, il n'avait jamais été vraiment là.

    Lelo Jimmy Batista est auteur, scénariste, réalisateur et journaliste.

  • Cynique, Billy Wilder ? On a coutume de le dire. Et grossier, voire vulgaire. Son cinéma est lourd, certes, mais d'une lourdeur littérale. Auteur de quelques-unes des comédies parmi les plus drôles de l'histoire, émule de Lubitsch, il est, par excellence, le cinéaste de la gravité.

    La force du terrestre et la pesanteur sont au coeur de ses films. Les mouvements et les discours, le rire et la politique, tout est affaire de poids dans Certains l'aiment chaud, dans Sunset Boulevard comme dans Un, deux, trois.

    Wilder est moins un satiriste, en vérité, qu'un historien. Tantôt il analyse les origines et les évolutions de la société américaine, tantôt il décrit une Allemagne marquée par le nazisme. Aller de la gravité matérielle à la gravité historique est dès lors la trajectoire de ce livre, qui propose une vision inédite d'une oeuvre fondamentale.

  • Incroyables rencontres

    Collectif

    Un psychanalyste et un physicien, un austère Nobel et un amuseur public, un poète et un ethnologue, un dictateur et un héros, et combien d'autres duos, étonnants et détonants, qui n'auraient jamais dû se former si le hasard n'y avait mis sa patte en espiègle directeur de casting.
    Einstein et Freud : l'un méprise l'autre et l'autre jalouse le premier. Marilyn Monroe et Brigitte Bardot s'épient en concurrentes. Proust et Joyce s'ignorent ostensiblement. Mohammed Ali défie les Beatles. Le prince de Ligne vient piller les souvenirs coquins de Casanova. T. S. Eliot vexe Groucho Marx. André Breton et Claude Lévi-Strauss entament une relation au long cours...
    Incroyables rencontres où l'on voit nos couples de héros s'admirer, se bouder, s'aimer ou se disputer.
    Douze incroyables rencontres. Douze romans vrais.

    Groucho Marx et T.S. Eliot, les Beatles et Mohammed Ali, le prince de Ligne et Casanova, Brigitte Bardot et Marilyn Monroe, Marcel Proust et James Joyce, Germaine de Staël et Napoléon, André Breton et Claude Lévi-Strauss, Albert Einstein et Sigmund Freud, Théophile Gautier et Charles Baudelaire, Francisco Franco et Charles de Gaulle, Auguste Piccard et Hergé, Henry Stanley et David Livingstone.


  • Écrite par le spécialiste français de l'histoire des États-Unis, cette biographie de Kennedy nous aide à mieux percer les mystères qui entourent, encore aujourd'hui, cette personnalité complexe.

    Le 22 novembre 1963, John F. Kennedy était assassiné à Dallas. Si les années ont passé depuis ce drame, le 35e président des États-Unis ne cesse pourtant d'être présent dans la mémoire collective mondiale. C'est que, sur l'homme, sa politique, sa vie intime, sa tragique disparition, l'ombre du mystère continue de planer.
    Mystérieux, cet assassinat dont on ne finit pas de résoudre l'énigme. Surprenante, cette carrière politique dont la réussite repose sur le charme et l'intelligence, sur le goût de la publicité et le souci de l'image, sur d'énormes dépenses, sur un "libéralisme" prudent et tâtonnant. Complexe, cette personnalité qui résiste aux analyses simplistes.
    Aux États-Unis, comme à l'étranger, reste la fascination pour un président qui n'a exercé ses fonctions que pendant mille jours, pour une famille qui a formé un clan, connu bien des vicissitudes et des drames, suscité l'inlassable curiosité des médias et de l'opinion publique.
    Kennedy aurait-il inventé le leadership moderne ? Sert-il de modèle à celles et à ceux qui aspirent au pouvoir suprême ? A-t-il bouleversé la société et la politique étrangère de son pays ?
    Autant de questions qu'il est légitime de poser. Mais les réponses doivent être précises, nuancées, solidement étayées. André Kaspi tente d'établir des conclusions solides, tout en reconnaissant que l'histoire se heurte parfois au mythe et qu'en fin de compte le mythe fait partie de l'histoire.



  • « Il y a toujours deux côtés dans une histoire. »


    De Norma Jeane Mortenson à Marilyn Monroe, découvrez la vie de celle qui est toujours considérée aujourd'hui comme l'incarnation même du glamour.

    D'abord mannequin puis actrice pour la 20th century fox, Marilyn va devenir la plus grande icône qu'Hollywood ait jamais connu.
    Ses plus grands succès se feront au détriment de sa vie privée qui fut un véritable échec.


    « Une carrière réussie c'est fantastique, mais on ne peut pas se blottir contre elle la nuit lorsqu'on a froid. »

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • "Si je devais tout perdre et que je ne puisse conserver qu'une seule chose de ce que j'ai, je ne demanderais ni manteaux de fourrure, ni bijoux, ni diamants, mais de pouvoir garder mon grand lit. Si vous ne comprenez pas cela, c'est que vous n'avez jamais connu une enfance où, pas une seule fois, on ne peut dormir seule dans un lit." 5 août 1962 : Marilyn Monroe, la "Star" de Hollywood, est retrouvée morte dans des circonstances mal élucidées. Cinquante ans après, son nom - même juste son prénom - évoque l'image absolue du glamour. Marilyn a réussi au-delà de ses plus folles ambitions de gamine : aujourd'hui, elle est bien plus connue pour ses portraits, ses photos, que pour ses films. Dans cette biographie détaillée et riche en anecdotes, l'auteur nous permet de suivre en chronologie parfaite l'itinéraire de Marilyn Monroe, année après année, sans jamais s'attarder plus que nécessaire sur sa vie privée. Sa "carrière" ne s'arrête pas avec son décès : Dominique Choulant nous invite à suivre jusqu'à nos jours tous les événements autour de celle qui est devenue le plus grand mythe de l'histoire du Cinéma mondial. Le vrai chef-d'oeuvre, c'est de durer. Brigitte Bardot, considérée à l'époque comme sa "rivale" en Europe, a accepté d'écrire la préface et de nous révéler ainsi toute sa tendresse et son admiration pour Marilyn.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty