• Faire l'amour

    Jean-Philippe Toussaint

    C'est l'histoire d'une rupture amoureuse, une nuit, à Tokyo. C'est la nuit où nous avons fait l'amour ensemble pour la dernière fois. Mais combien de fois avons-nous fait l'amour ensemble pour la dernière fois ? Je ne sais pas, souvent.

    « Livre de la pleine maturité, Faire l'amour dessine une scrupuleuse géométrie du vertige d'aimer. Et l'instant d'après de ne plus aimer. Géométrie infiniment précaire dans un monde menacé, physiquement, de tremblement. Loin de toute psychologie convenue et aussi, cela va sans dire, de tout sentimentalisme désuet. Un critique parla jadis d'un pont jeté entre Mondrian et Pascal. Quelque part entre la blancheur impassible et la fureur, et les misères humaines. Avec une impressionnante et magnifique maîtrise, Toussaint a fondu ensemble tous ses dons. Du grand art qui devrait assurer sa consécration. » (Patrick Kéchichian, Le Monde) « Faire lamour est un modèle de partition sismique et sensuelle : à la violence extrême d'une scène de couple succède un moment d'absolue sérénité métaphysique, baignade déjà anthologique dans une piscine, au sommet d'un hôtel comme égaré dans le ciel de Tokyo. La profondeur de la pensée en équilibre avec les frivolités de la mode : c'est comme l'onde d'un petit miracle. » (Fabrice Gabriel, Les Inrockuptibles) Faire l'amour est le premier volet de l'ensemble romanesque Marie Madeleine Marguerite de Montalte, qui retrace quatre saisons de la vie de Marie, créatrice de haute couture et compagne du narrateur : Faire l'amour, hiver (2002) ; Fuir, été (2005, prix Médicis) ; La Vérité sur Marie, printemps-été (2009, prix Décembre) ; Nue, automne-hiver (2013).

    1 autre édition :

  • Nue

    Jean-Philippe Toussaint

    • Minuit
    • 14 Septembre 2017

    La robe en miel était le point d'orgue de la collection automne-hiver de Marie. À la fin du défilé, l'ultime mannequin surgissait des coulisses vêtue de cette robe d'ambre et de lumière, comme si son corps avait été plongé intégralement dans un pot de miel démesuré avant d'entrer en scène. Nue et en miel, ruisselante, elle s'avançait ainsi sur le podium en se déhanchant au rythme d'une musique cadencée, les talons hauts, souriante, suivie d'un essaim d'abeilles qui lui faisait cortège en bourdonnant en suspension dans l'air, aimanté par le miel, tel un nuage allongé et abstrait d'insectes vrombissants qui accompagnaient sa parade.

    « À la fois lumineux et crépusculaire, trépidant et assagi, ironique et poignant, horizontal et vertigineux, superposant plus que jamais le passé, le présent et le futur, et coulé dans une langue d'une éclatante sobriété, Nue est vraiment le point d'orgue de la collection printemps-été-automne-hiver de Jean-Philippe Toussaint. » (Jérôme Garcin, Le Nouvel Observateur)

    Nue est le quatrième volet de l'ensemble romanesque Marie Madeleine Marguerite de Montalte, qui retrace quatre saisons de la vie de Marie, créatrice de haute couture et compagne du narrateur : Faire l'amour, hiver (2002) ; Fuir, été (2005, prix Médicis) ; La Vérité sur Marie, printemps-été (2009, prix Décembre) ; Nue, automne-hiver (2013).

    1 autre édition :

  • Le nouveau Missel des dimanches 2021 c'est :- Un contenu riche, varié et grand public : tous les textes de toutes les messes de l'année, des suggestions pour la célébration, des méditations, des textes de grands spirituels, les Saints de la semaine, les fêtes ...- Un vrai renouvellement de contenu depuis 3 ans : un calendrier liturgique de l'année, des encadrés, des repères visuels pour les grands temps liturgiques, un grand cahier de prières pour toutes les circonstances ...- Un groupe de 10 auteurs expérimentés : prêtres, diacres, moines, laïcs, hommes et femmes, spécialistes de la liturgie, de toutes les régions de France, enracinés et engagés dans la réalité des paroisses et représentatifs de toute l'Église et des besoins des lecteurs.

    2 Autres éditions :

  • J'ai pardonné

    Fouad Hassoun

    • Mame
    • 23 Octobre 2020

    A 17 ans, Fouad Hassoun est victime d'un terrible attentat au Liban, au cours duquel il perd la vue. Pour ce jeune homme brillant, fierté de sa famille et promis au plus bel avenir, c'est le noir complet, le désespoir, la colère. Pendant des années, il se reconstruit, soutenu par l'amour de sa famille, mais garde dans le coeur un désir profond de vengeance. C'est alors que l'impensable se produit : confronté au poseur de la bombe qui a bouleversé sa vie, sa rage disparaît. Il pardonne. Commence alors pour Fouad Hassoun un chemin de conversion et de grâces, dont il témoignera à de nombreuses reprises. Dans ce livre, il livre un témoignage inédit sur toutes ces années, sur la force et la grandeur du pardon, du plus impensable aux petits pardons de chaque jour, qui ne sont pas les plus faciles. Un récit magnifique, d'une profondeur spirituelle rare, qui nous pousse à nous interroger sur l'essentiel de notre vie, sur la vérité de nos rapports humains, sur la foi que nous avons en l'homme et en la réalité de la grâce de Dieu.

  • A travers de nombreuses illustrations et des textes courts, mais riches d'informations, cette imagerie fera découvrir à l'enfant les plus belles histoires de l'Ancien mais aussi du Nouveau Testament. Cette collection vendue à plus de 20 000 000 d'exemplaires dans le monde comprend 40 titres sur des thèmes aussi différents que la mer, la musique, la nature, les princesses...

    Dès 6 ans.

  • à Marie ; lettres

    Anne Lécu

    Une femme parle à une femme. Mais pas seulement. Une soeur s'adresse à la Vierge. Tout y passe : le corps, les sentiments, l'intelligence mais aussi la foi, l'enthousiasme, l'épreuve, la détresse, la souffrance. Et l'homme, bien sûr. Pas n'importe lequel : Jésus. Bouleversant.
    Mystiques et concrètes, contemplatives et fulgurantes, adorantes et familières, paisibles et frondeuses, édifiantes et savoureuses : il faudrait réunir tous les opposés pour décrire les lettres qu'Anne Lécu adresse sur papier libre à Marie de Nazareth. En les ouvrant à tous, ce livre fait de chacune et de chacun d'entre nous un correspondant entre la Terre et le Ciel.
    Ainsi, jour après jour, une femme s'entretient avec la " femme entre toutes les femmes ".
    Portant par écrit ses pensées, ses méditations, ses attentes, ses demandes, sa prière, Anne Lécu les inscrit dans la propre histoire de Jésus, de l'Annonciation à la Résurrection. Les nouvelles du monde font écho aux plus grandes grâces et aux plus sourdes peines qu'a connues celle qui a donné chair au Verbe. L'énigme de l'iniquité s'évanouit devant le mystère de l'incarnation. Et l'infidélité, devant la merveille. C'est toute l'humanité blessée que la Vierge embrasse et étreint.
    Un plaisir de spiritualité et de littérature.

  • Immaculée, la Vierge ? Sans péché originel ? Différente et séparée de nous ? C'est en philosophe que Martin Steffens déchiffre le plus choquant des dogmes catholiques : ni une extraterrestre, ni une super-héroïne, Marie incarne dès maintenant notre désir qu'au futur amour et toujours se conjuguent. Une redécouverte éblouissante !
    Rien ne nous est devenu plus étranger que le dogme de l'Immaculée Conception. Même si l'on a cessé de le confondre avec la conception virginale de Jésus, on n'en comprend plus l'enjeu. Marie, la mère de Jésus, aurait elle-même été conçue " sans tache ", exempte du péché originel... Si ce n'est insensé, sans doute est-ce, pour beaucoup, totalement insignifiant.
    La clarté d'un dogme est peut-être dans sa manière d'éclairer nos existences. Marie, " l'Immaculée Conception ", arrive avant le péché, avant cette histoire, terrible et ennuyeuse, d'un mal dont on croit se débarrasser en le faisant mieux circuler... Qu'est-ce à dire ? Ceci : il y a dans ce monde plus que notre propre enfer. Il existe une clef pour sortir de nos enfermements. Cette clef, un franciscain du xiiie siècle nous aide à la chercher. Avec une audace théologique doublée d'un regard émerveillé sur la Création, Jean Duns Scot (1266-1308) nous confie le sens profond de l'Immaculée Conception : la vie humaine est, ultimement, un don à recevoir et une offrande à faire. Toute vie vraiment vécue commence par un " merci " et s'accomplit dans un " me voici ".
    À partir d'un dogme apparemment lointain, Martin Steffens nous rend plus proches de notre vie, et plus à même de l'aimer.
    Auteur couronné des Prix Humanisme chrétien (2013) et Prix Littérature religieuse (2016)

  • De l'annonce de sa naissance à son ascension dans le Ciel, Jésus n'a jamais eu une vie ordinaire. Une enfance comme fils de charpentier à Nazareth, une vie d'adulte sillonnant les routes de Palestine, des miracles, des paraboles, de profondes amitiés... une histoire hors du commun à lire comme un roman. Riche de très nombreux détails historiques et ancré dans le message de l'Évangile, ce roman permet au lecteur de marcher aux côtés de Jésus et de le découvrir de façon plus intime. Auteur à succès, Béatrice Égémar est une vraie passionnée d'histoire. Elle a remporté de nombreux prix pour des romans à destination de la jeunesse (notamment avec sa série Un parfum d'histoire). Elle signe ici un roman personnel où la précision historique et l'exigence littéraire sont au service de la foi.

  • La manne dans le désert, la multiplication des pains, la Cène, les disciples d'Emmaüs, saint Tarcisius, le miracle de Faverney, saint Pie X, sainte Marguerite-Marie... : Douze histoires magnifiquement illustrées pour raconter aux enfants la beauté du sacrement de l'Eucharistie.

  • Notre-Dame de Lourdes, Notre-Dame de Fatima, Notre-Dame de Guadalupe, Notre-Dame de Manaoag, Notre-Dame de Walsingham, pour ne citer que les plus célèbres : autant de lieux d'apparition de la Vierge qui, reconnus par l'Église catholique, sont devenus autant de sanctuaires de spiritualité et de centres de pèlerinage aux quatre coins du monde qui, chaque année, drainent des foules immenses. Mais le culte marial s'incarne aussi en des centaines d'autres endroits visités par celle que les hymnes célèbrent comme la Mère de Dieu et qui inspirent une dévotion locale. Encore faut-il que Rome ne les ait point considérées non avenues ou ne les ait pas condamnées.
    C'est cette géographie planétaire que décrit le spécialiste mondial qu'est Joachim Bouflet, triant parmi les milliers d'apparitions déclarées depuis le Moyen Âge. Et non sans porter une attention particulière à la France, la terre par excellence de Marie.
    Un dictionnaire éblouissant pour le croyant comme pour le curieux. Une plongée dans le contre-monde invisible du divin lorsqu'il se manifeste sous forme humaine et, surtout, au féminin.

  • M.m.m.m.

    Jean-Philippe Toussaint

    • Minuit
    • 12 Octobre 2017

    Marie s'appelait de Montalte, Marie de Montalte, Marie Madeleine Marguerite de Montalte.

    Marie, c'était son prénom, Marguerite, celui de sa grand-mère, de Montalte, le nom de son père (et Madeleine, je ne sais pas, elle ne l'avait pas volé, personne n'avait comme elle un tel talent lacrymal, ce don inné des larmes). Lorsque je l'ai connue, elle se faisait appeler Marie de Montalte, parfois seulement Montalte, sans la particule, ses amis et collaborateurs la surnommaient Mamo, que j'avais transformé en MoMA au moment de ses premières expositions d'art contemporain. Puis, j'avais laissé tomber MoMA, pour Marie, tout simplement Marie (tout ça pour ça).

    MARIE MADELEINE MARGUERITE DE MONTALTE retrace quatre saisons de la vie de Marie : Faire l'amour, hiver ; Fuir, été ; La Vérité sur Marie, printemps-été ; Nue, automne-hiver.


    « Toussaint construit une grande chambre d'écho où résonnent des pleurs, des cris, des rires, des halètements, des chuchotements, le craquement du feu dans les arbres et la caresse du vent sur la mer. Il a le génie de faire entendre ce qu'il choisit de taire. Pour du roman, c'est du roman : tout le bonheur du genre. » (Marie Desplechin, à propos de La Vérité sur Marie, Le Monde.)

    « Jean-Philippe Toussaint offre la réponse la plus forte que la littérature pouvait apporter à ce que le cinéma produit de plus contemporain, les films d'Hou Hsiao-hsien, de Wong Kar-wai, d'Edward Yang. Voilà la littérature qui bouge, se frotte aux arts plastiques, au cinéma pour s'inventer d'aujourd'hui. » (Sylvain Bourmeau, Les Inrockuptibles.)

    « Toussaint est le meilleur, le plus inventif et le plus fin observateur des écrivains francophones du présent, ses livres sont profondément ancrés dans le contemporain. » (Niklas Maak, Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung.)

    « C'est très beau. D'une beauté stupéfiante par instants, à laquelle prennent part tout à la fois la clarté et la vigueur de l'écriture de Toussaint, sa puissance d'évocation qui rappelle celle d'un plasticien, la rigueur de son architecture romanesque millimétrée. » (Nathalie Crom, à propos de La Vérité sur Marie, Télérama.)

    « Bénie soit Marie, qui aura inspiré à Jean-Philippe Toussaint une tétralogie romanesque aussi passionnelle que passionnante. On y aura vu, saison après saison, un couple s'aimer, se séparer, se regretter, se retrouver - le narrateur toujours dans l'ombre, et Marie, la créatrice de mode, l'artiste performeuse, la femme d'affaires, souvent dans la lumière. L'un néo-proustien, l'autre nouvelle tendance. Avec eux, on aura beaucoup voyagé, de la Chine au Japon et de l'île d'Elbe à Paris. » (Jérôme Garcin, Le Nouvel Observateur.)

    « L'écriture de Toussaint, d'une précision chirurgicale, d'une transparence de cristal, évite tous les écueils. Les gestes de l'amour qu'il décrit simplement dans leur crudité, leur violence, leur tendresse ont la vérité, la pureté des gravures érotiques orientales. » (Michèle Gazier, à propos de Faire l'amour, Télérama.)

    « Des détails incongrus ou obscènes surgissent, participant à la parfaite économie du récit. Le fortuit prend la valeur d'une nécessité. On ne sait rien, le trouble n'est pas levé, et pourtant la réalité est comme étendue, enrichie, libérée. Que demander de mieux, de plus, à la littérature ? » (Patrick Kéchichian, à propos de Fuir, Le Monde.)

    « On se dit que tous les grands romans possèdent leur lumière, et celui-ci chatoie, intelligent et fraternel, désabusé et aristocratique. Forme, style, rigueur, ponctuation, psychologie : c'est parfait. » (Jacques-Pierre Amette, à propos de Fuir, Le Point.)

  • "Chut ! Je ne fais plus de bruit. Je pose mes jouets, je suis calme. Jésus, je fais silence pour t'écouter me parler dans le secret de mon coeur."Des prières avec des mots tout simples pour prier le matin et le soir, dire merci et demander pardon, s'émerveiller et vivre dans la confiance.

  • Ce sont les vacances ! Prune et Séraphin visitent une église. Que c'est beau de découvrir la maison du Seigneur !

  • Aujourd'hui, Prune et Séraphin ont revêtu leurs habits de fête : ils vont au mariage de leur grande cousine Capucine. Le mariage, c'est la fête de l'amour et Dieu, c'est le champion de l'amour, comme dit Séraphin. La joie habite tous les coeurs ! Alléluia !

  • Catherine, paysanne, humble et considérée comme une soeur ordinaire, reçoit la visite de la Sainte Vierge à plusieurs reprises. Quel cadeau extraordinaire !
    La Vierge Marie confie secrètement une mission à Catherine : faire fabriquer une médaille qui lui permettra d'atteindre le coeur des hommes et d'y répandre ses grâces.

    Les grands saints ont consacré leur vie à l'amour de Dieu et des autres. Leur histoire ouvre la grande aventure de la sainteté.

    Idéal pour les 5-7 ans.

    Découvrez vite les livres Mame en format numérique.

  • >Quel meilleur chemin pour accompagner nos enfants que de nous laisser guider par Jésus ?À partir de 52 citations bibliques choisies par des parents, des méditations et des pistes de réflexion pour se poser de vraies questions, prier et inventer de nouvelles idées pour grandir avec nos enfants.

  • Apparu à la face du monde le soir du 16 octobre 1978 au balcon de Saint-Pierre de Rome, Jean-Paul II était bouleversant dans sa simplicité et impressionnant dans sa force. Il était là, devant nous, sur nos écrans, ce pape qui venait d'être élu à 58 ans. On sentait le poids de cette nouvelle charge tombant sur ses épaules.Mais jamais dans l'Église on n'avait vu quelqu'un incarner à ce point le charisme de Pierre. Pierre s'appelait Simon, et Jésus, « la pierre angulaire », a changé son nom à dessein. Pour bâtir son Église, il lui fallait la force et la disponibilité d'un disciple prêt à devenir « le rocher de l'unité ». C'est justement ce qui m'a toujours frappé dans la personne de Jean-Paul II : la clarté de la foi, la solidité des fondations. Oui, on peut dire que Jean-Paul II a entendu et mis en oeuvre la consigne de Jésus à Pierre : « Fortifie tes frères dans la foi ! »Voilà donc le regard personnel que je propose : Jean-Paul II, c'est Pierre au tournant du nouveau millénaire.Cardinal Philippe Barbarin

  • Ce sont les vacances!
    Prune et Séraphin visitent une église. Que c'est beau de découvrir la maison du Seigneur!

  • Lorsqu'on grandit, on se pose beaucoup de questions sur le sens de la vie... Elle est pleine de petites surprises qui font naître de grandes questions : pourquoi il y a des guerres, où se trouve Dieu... Vivre la foi au quotidien, ce n'est pas toujours facile pour Prune et Séraphin. Heureusement, Papa et Maman sont là et ils répondent avec tendresse et vérité.

  • Pendant longtemps, les femmes, reléguées au seul rôle d'épouse et de mère, ont vécu dans l'ombre des hommes. Mais, dès l'Antiquité, des figures emblématiques, qu'elles soient de puissantes reines ou de simples ouvrières, se sont élevées contre cette injustice. Cléopâtre, Jeanne d'Arc, Ching Shih, Mary Shelley, Ada Lovelace, Marie Curie, Coco Chanel, Annette Kellerman, Amelia Earhart, Frida Kahlo, Anne Frank, Rosa Parks. Voici le récit de la vie de ces douze femmes d'exception qui ont lutté pour aller au bout de leurs convictions, malgré les modèles imposés par la société.

  • Marie dans l'Islam

    Ameer Jaje

    Marie tient une place considérable dans l'islam. Mentionnée sous le nom de Maryam dans le Coran, elle y est figure exemplaire de piété et de dévotion. Elue de Dieu, elle est dans la tradition musulmane une juste, une sainte parmi les saintes. Objet de grande piété populaire, on lui attribue le pouvoir de faire des miracles. Elle alimente également depuis les premiers siècles de l'Hégire les travaux des exégètes.
    Alors que le Coran réduit Jésus au rôle d'un prophète parmi d'autres et inférieur à Muhammad, il reconnaît à Marie la plupart des privilèges que lui accorde la foi chrétienne. Pourquoi ? Les chercheurs et les islamologues se questionnent encore aujourd'hui.
    Marie, sainte musulmane, ne pourrait-elle pas constituer un point de départ du dialogue inter-religieux ?

  • Édition officielle de la Conférence des évêques de France "La joie de l'Évangile remplit le coeur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus. Je désire m'adresser aux fidèles chrétiens, pour les inviter à une nouvelle étape évangélisatrice marquée par

  • Espiègles, coquins... et chrétiens : Prune et Séraphin, les premiers petits héros catho !

    Voici les aventures de deux petits héros chrétiens, drôles et attachants. Les histoires mettent en scène tout ce que les parents chrétiens veulent transmettre dans leur famille : la tendresse, le partage, le pardon, la bienveillance, le courage, mais aussi la foi, la vie de prière...

    La promenade : une histoire sur le printemps, les trésors de la nature, la joie d'être en famille.

    Idéal pour l'éveil à la foi.

    Retrouvez vite tous les autres livres d'éveil à la foi chez Mame en version numérique.

  • La neuvaine est une forme de prière toujours appréciée des croyants. Elle consiste à méditer, durant neuf jours consécutifs, des textes de l'Écriture et de la tradition ecclésiale, tout en confiant à Dieu une intention particulière. Ce livret présente une neuvaine inédite à Notre Dame qui ôte les épines. Le texte, revêtu de l'Imprimatur, est riche de citations bibliques et de références à la spiritualité mariale des plus grands saints. Cette neuvaine, qui se prie facilement, obtient de nombreuses grâces, notamment dans l'ordre d'une libération des blessures intérieures et extérieures qui font cruellement souffrir : épines de haine, d'incrédulité, de désespoir, d'orgueil, de mensonge, d'égoïsme, de dépendances aliénantes, de conflits relationnels, d'emprises démoniaques. Elle prend toute sa force si l'on veut bien se plier à une authentique démarche de conversion, qui passe par le repentir et la réconciliation.

empty