• Longtemps abandonnés à la petite histoire, les animaux font pour la première fois l'objet d'une étude systématique qui révèle leur rôle dans le développement de la vie de cour. Les animaux, ce sont d'abord les petits chiens et les espèces exotiques présents dans l'entourage direct du monarque et qui assurent la fortune du petit personnel qui en la charge. Ce sont aussi, comme les principaux gibiers, ceux qui décident de l'implantation des châteaux du souverain, tandis que dogues et oiseaux le suivent dans son itinérance lors de chasses et de séjours de villégiature. Ces auxiliaires de chasse eux-mêmes sont à l'origine de services spécifiques de la maison du roi qui connaissent un développement proportionnel à celui de la cour, assurant l'ascension de certains grands lignages et de bien des favoris. Éléphants, autruches et bien d'autres encore complètent le bestiaire de la cour, qui côtoie ces animaux dans les palais, lors des ambassades, ou qui les admire dans les ménageries royales.
    À travers un parcours documenté et s'appuyant sur des sources souvent inédites revit un monde oublié. À travers celle de ses animaux, c'est bien une autre histoire de la cour qui se dessine.

  • Cet ouvrage s'intéresse à l'élaboration d'un cérémonial royal en France aux XVII e et XVIIIe siècles, aboutissant à la mise en place de l'étiquette de cour en vigueur à Versailles. La famille royale devient un objet de représentation, un cérémonial de cour se met en place et devient un spectacle quotidien. Les coutisans y jouent un rôle essentiel, spectateurs et acteurs d'un système de représentation confiné à Versailles, sauf pour quelques rares cérémonies, grands événements du royaume. Partir des rituels et non d'une vision globale d'un système social, permet de comprendre comment le pouvoir se met en scène.

empty