• Mille femmes blanches

    Jim Fergus

    • Lizzie
    • 9 Mai 2019

    " Un roman splendide, puissant et engagé. " Jim Harrison Cet ouvrage a reçu le prix du Premier roman étranger
    En 1874, à Washington, le président Grant accepte la proposition incroyable du chef indien Little Wolf : troquer mille femmes blanches contre chevaux et bisons pour favoriser l'intégration du peuple indien. Si quelques femmes se portent volontaires, la plupart viennent en réalité des pénitenciers et des asiles... L'une d'elles, May Dodd, apprend sa nouvelle vie de squaw et les rites des Indiens. Mariée à un puissant guerrier, elle découvre les combats violents entre tribus et les ravages provoqués par l'alcool. Aux côtés de femmes de toutes origines, elle assiste à l'agonie de son peuple d'adoption...

  • Une jeune Anglaise, Alexis, ignore tout de l'histoire de sa famille maternelle, tant sa mère, Sophia, fait peser sur le passé une chape de plomb qui empoisonne leurs relations. Pour dénouer ce noeud obscur, Alexis décide de se rendre dans le village natal de Sophia, en Crète. Et découvre que juste en face se trouve Spinalonga, l'île où l'on déportait les lépreux. Quand elle apprend que son arrière grand-mère y serait morte, elle décide d'élucider tous ces mystères. Pourquoi Sophia a-t-elle si violemment rompu avec son passé ? Quelles épreuves ont vécu ses aïeules ? Une quête d'identité qui révèlera l'histoire de trois générations de femmes héroïques, dont le destin fut lié à l'île des oubliés...
    Pulcherie Gadmer restitue parfaitement l'alchimie subtile de ce roman, où le soleil éclatant de la Crète fait paraître encore plus sombre la tragédie des oubliés.
    Titre original : The Island
    © Victoria Hislop 2005
    © Éditions Les Escales, 2012
    © et Audiolib 2013
    Durée : 14 h 35 min

  • Paris, juillet 1942 : Sarah, une petite fille de dix ans, est arrêtée avec ses parents au milieu de la nuit. Paniquée, elle met son petit frère à l'abri en lui promettant de revenir dès que possible.
    Paris, mai 2002 : Julia Jarmond, une journaliste américaine installée en France depuis 20 ans, doit couvrir la commémoration de la rafle du Vél d'Hiv. Son chemin va croiser celui de Sarah, et sa vie va changer à jamais.

    Elle s'appelait Sarah, c'est l'histoire de deux familles que lie un terrible secret. Un roman bouleversant qui contribue au devoir de mémoire, et connaît un succès international. L'interprétation d'Odile Cohen rend très subtilement compte de l'imbrication de deux existences, séparées par le temps et l'Histoire, mais réunies par d'étranges coïncidences.
    Version abrégée autorisée par l'auteur
    Durée : 3h30

  • Piège nuptial

    Douglas Kennedy

    Texte intégral lu par Tony Joudrier.Nouvelle traduction par Bernard Cohendu roman paru sous le titre Cul-de-sac. Fasciné par une carte d'Australie, Nick, un journaliste américain, décide de tout plaquer pour atterrir à Darwin.Une nuit fatale, un accident avec un kangourou et sa rencontre avec la jeune et robuste Angie vont le mener au cœur du bush, au milieu de nulle part, au sein d'un clan d'allumés coupés du monde.
    Pris au piège, Nick va devoir user de tous les moyens possibles pour échapper à ceux qui l'ont adopté à son corps très défendant. En jeu : sa survie, tant physique que mentale...
    Douglas Kennedy est né à new York et vit entre Paris et Londres. Il s'est imposé avec, entre autres, L'homme qui voulait vivre sa vie et La Poursuite du bonheur tous parus chez Belfond. Aujourd'hui, Belfond réédite son premier roman culte, Piège nuptial, déjà paru sous le titre Cul-de-sac, dans une toute nouvelle traduction de Bernard Cohen.
    Comédien de théâtre complet, formé chez Daniel Mesguich et Jean-Laurent Cochet, Tony Joudrier est également auteur de théâtre et narrateur de pièces radiophoniques. Il prête sa voix à de nombreuses séries télévisées et au cinéma.
    Durée : 6 h 30 min

  • De New York aux splendides paysages du Montana, une histoire d'amour et d'émotion, et un héros extraordinairement attachant, prêt à payer le prix pour vivre sa vie. Qui n'a jamais rêvé de changer de vie ? De New York aux splendides paysages du Montana, une histoire d'amour et d'émotion, et un héros extraordinairement attachant, prêt à payer le prix pour vivre sa vie. Ben Bradford a réussi. La trentaine, avocat compétent, un beau poste dans l'un des plus grands cabinets de Wall Street, un salaire à l'avenant, une femme et deux fils tout droit sortis d'un catalogue Gap. Sauf que cette vie, Ben la déteste. Il a toujours rêvé d'être photographe. Quand il soupçonne que la froideur de son épouse est moins liée à la dépression postnatale qu'à une aventure extraconjugale, ses doutes reviennent en force, et avec eux la douloureuse impression de s'être fourvoyé. Ses soupçons confirmés, un coup de folie meurtrier fait basculer son existence, l'amenant à endosser une nouvelle identité.

  • À la mort de sa mère, Brett Bohlinger pense hériter de l'empire familial. Or elle ne reçoit qu'un feuillet jauni : la liste des choses qu'elle ambitionnait de vivre lorsqu'elle avait quatorze ans. Pour toucher son héritage, il lui faudra, en un an, réaliser tous ces objectifs... Mais la Brett d'aujourd'hui n'a plus rien à voir avec l'adolescente qu'elle était...
    Enseigner ? Elle n'a nulle envie d'abandonner son métier pour se colleter avec une marmaille rebelle. Avoir un enfant ? Elle n'y pense plus, d'autant qu'Andrew, son petit ami, n'en veut pas. Retrouver son père ? Plus facile à dire qu'à faire. Tomber amoureuse ? Mais ne l'est-elle pas déjà d'Andrew ? À moins que... Menée tambour battant, cette comédie romantique sur les illusions perdues et la possibilité de refaire sa vie se lit d'une traite.
    © Lori Nelson Spielman, 2013- Titre original : The Life List- © le cherche midi, 2013
    © et (P) Audiolib, 2015
    Durée : 10 h 56 min

  • La poursuite du bonheur

    Douglas Kennedy

    • Lizzie
    • 7 Février 2019

    " Une fresque romanesque à dévorer. " Olivia de Lamberterie - ELLE " Une pure réussite, un délectable moment de lecture, une héroïne inoubliable. " Pascale Frey - LiRE
    Le lendemain des obsèques de sa mère, Kate Malone reçoit l'appel d'une certaine Sara Smythe, qui dit être une amie de ses parents. Face au scepticisme de Kate, elle lui confie un manuscrit. L'histoire de plusieurs vies entremêlées un demi-siècle auparavant. 1945. L'Amérique se remet de la guerre. Mais, très vite, les heures noires du maccarthysme résonnent, avec leur cohorte de trahisons et de lâchetés conformistes. Et dans la tourmente, l'histoire des Malone s'écrit.

  • Passé imparfait

    Julian Fellowes

    • Lizzie
    • 3 Octobre 2019

    Par le créateur de Downton AbbeyUne invitation de Damian Baxter ? Voilà qui est inattendu ! Cela fait près de quarante qu'ils sont fâchés ! Inséparables durant leurs études à Cambridge, leur indéfectible amitié s'est muée en une haine féroce, suite à de mystérieux événements survenus lors de vacances au Portugal en 1970. Après de déconcertantes retrouvailles, la révélation tombe : riche, à l'article de la mort, Damian charge le narrateur, sur la foi d'une lettre anonyme, de retrouver parmi ses ex-conquêtes - six jeunes filles huppées qu'ils fréquentaient alors - la mère de son enfant. Un voyage vers le passé plein de fantômes et de stupéfiantes révélations... Avec une verve élégante, le créateur de la série
    Downton Abbey signe un portrait au vitriol de l'aristocratie anglaise bousculée par les sixties.
    "De Cambridge à Ascot, le créateur de la série Downton Abbey compose un portrait au vitriol de la bonne société britannique des années 1960."Telerama" La vraie affaire de Fellowes, c'est le milieu qui l'a vu naître : l'aristocratie anglaise. [...] Un régal aux senteurs surannées, comme les Anglais en ont le secret. "Les Inrockuptibles

  • Écrivain new-yorkais, la cinquantaine, Thomas Nesbitt reçoit à quelques jours d'intervalle deux missives qui vont ébranler sa vie : les papiers de son divorce et un paquet posté d'Allemagne. C'est le journal de Petra, une jeune Allemande réfugiée à l'Ouest qu'il avait connue à Berlin, en pleine guerre froide, alors qu'il travaillait pour une radio américaine. Un vrai coup de foudre.
    Mais Thomas va découvrir l'impensable. Aujourd'hui, vingt-cinq ans plus tard, est-il prêt à affronter toute la vérité ?
    En comédien accompli, Philippe Résimont donne au roman de Douglas Kennedy cette densité d'émotion née d'une passion broyée par l'Histoire
    Durée : 17 h 41

  • Le pays de la liberté

    Ken Follett

    • Audiolib
    • 27 Novembre 2019

    Entre le jeune Mack, condamné à un quasi-esclavage dans les mines de charbon des Jamisson, et l’anti-conformiste Lizzie, épouse déçue d’un des fils du maître, il n’a fallu que quelques regards et rencontres furtives pour faire naître l’attirance des cœurs.
    Mais dans la société anglaise du XVIIIe siècle, encore féodale malgré les idées neuves de ses philosophes, l’un et l’autre n’ont de choix qu’entre la soumission et la révolte. Rebelle, fugitif, repris et condamné, Mack ne reverra Lizzie que dans la plantation de Virginie où on l’a déporté pour le travail forcé. Alors seulement ils comprendront que le bonheur se gagne en forçant le destin…
    Des crassiers de l’Écosse aux docks de la Tamise, de l’Amérique esclavagiste aux premières incursions vers l’Ouest encore vierge, l’auteur des Piliers de la Terre nous entraîne ici dans une superbe épopée où la passion amoureuse se confond avec l’aspiration de toute une époque à la liberté et à la justice.
    © et (P) Audiolib, 2019
    Crown Publishers, Inc., © Ken Follett, © Éditions Robert Laffont S.A., 1996
    Durée : 14h40

  • " En imaginant une Madame Bovary made in America, Douglas Kennedy dresse un portrait acide et lucide de son pays. " André Clavel, L'ExpressLe bonheur, Hannah l'a trouvé. Épouse de médecin, mère de famille, c'est une femme comblée. Le gentil garçon, rencontré à l'université et épousé au mépris de ses parents, s'est révélé un mari parfait.
    Sa route a pourtant dévié, l'espace d'une nuit, des années auparavant. Celle qui sut passer entre les gouttes de la contestation politique des années 1970 se voit accusée aujourd'hui des agissements les plus subversifs. Alors qu'elle observe son existence sombrer dans l'anarchie, Hannah va prendre les armes...

  • La marque de Windfield

    Ken Follett

    • Audiolib
    • 16 Janvier 2019

    1866. Un jeune élève du collège de Windfield, non loin de Londres, se noie lors d’une escapade qui tourne au drame. Plusieurs garçons sont témoins de l’événement. Parmi eux, Edward Pilaster, l’héritier de la fortune des Pilaster, une richissime dynastie de banquiers, Hugh Pilaster, un cousin pauvre d’Edward, et Micky Miranda, fils d’un grand propriétaire terrien d’Amérique du Sud.
    Ce tragique accident – mais s’agit-il d’un accident ? – et les secrets qui l’entourent vont marquer à jamais ces trois garçons. Leurs destins ne cesseront plus de s’entrecroiser au fil des rivalités amoureuses et des luttes impitoyables pour s’assurer le contrôle de la banque.
    Bureaux lambrissés d’acajou des grands temples de la finance… Bas-fonds où gentlemen s’encanaillent dans le jeu ou la débauche… En faisant le récit haletant des passions qui déchirent cette famille, Ken Follett redonne vie à la fascinante Angleterre victorienne. Dans toute sa splendeur. Dans toute sa noirceur.
    L’auteur de la saga Les Piliers de la Terre nous plonge au cœur d’une famille de grands banquiers de l’Angleterre victorienne, dont les membres sont liés par un secret mortel.

    Pour les amoureux de l’Angleterre victorienne, voici un superbe roman noir d’apprentissage. Des lieux luxueux où se multiplie l’argent, aux bas-fonds les plus glauques, de l’hypocrisie à l’immoralité sous couvert de vertus, un délice de pêchés anglais à savourer sans modération…
    © Ken Follett, 1993 © Éditions Robert Laffont S.A., 2002
    (C) et (P) Audiolib, 2018
    Traduit par Jean Rosenthal
    Durée : 18h10

  • Les désarrois de Ned Allen

    Douglas Kennedy

    • Lizzie
    • 12 Septembre 2019

    " Le lecteur s'amuse à ce portrait à la David Lodge. "Le Monde des Livres
    New York. Ses tours gigantesques, son fourmillement perpétuel. Ned Allen, et son extraordinaire bagout, s'y est fait une place. Si sa femme et lui vivent un peu au-dessus de leurs moyens, ils ne s'en inquiètent pas : le talent permet tout. La situation de Ned, responsable de ventes publicitaires, ne peut que s'améliorer. Mais le destin ne ménage pas ses coups. Quand une vague de licenciements tombe, Ned est du nombre. À la rue, il ne peut qu'accepter la proposition malhonnête d'un ami d'enfance. Quitte à emprunter, entre les tours, un chemin qui a tout d'une impasse...

  • Quand Sally rencontre Tony... Elle, fonceuse, ambitieuse, prête à tout pour décrocher un scoop. Lui, cynique, élégant, jamais aussi à l'aise qu'en zone de guerre. Le journalisme extrême : voilà leur drogue. Jusqu'à aujourd'hui. Un seul regard a suffi pour les rendre accros l'un à l'autre. Dès lors, tout se précipite : un mariage, une maison, un enfant en route... Le rêve. Ou presque. Sally s'enfonce dans la dépression. L'homme qui partage son lit semble cacher bien des choses. Et l'idylle éclatante prend soudain des allures de machination perverse... " Drôlement féroce. " Philippe Lemaire - Le Parisien

  • Quitter le monde

    Douglas Kennedy


    Le destin bouleversant d'une femme qui, face aux coups du sort, tente de survivre. À la fois drame psychologique, roman social, road movie, suspense obsédant et peinture sans concession d'une Amérique aux multiples facettes.


    Douglas Kennedy est né à new York et vit entre Paris et Londres. Il s'est imposé avec, entre autres, L'homme qui voulait vivre sa vie et La Poursuite du bonheur tous parus chez Belfond. Aujourd'hui, Belfond réédite son premier roman culte, Piège nuptial, déjà paru sous le titre Cul-de-sac, dans une toute nouvelle traduction de Bernard Cohen.

    Visiter le site de l'auteur


    Comédienne de théâtre de formation classique, Isabelle Miller prête sa voix à des personnages de séries TV (Desperate housewives...) et de cinéma (Les 4 Fantastiques...). Elle a également été amenée à travailler pour la télévision (documentaires) et la radio (fictions).


    Durée : 19 h




  • Cinq jours

    Douglas Kennedy

    • Audiolib
    • 8 Novembre 2013

    Peut-on jamais réinventer sa vie ?
    Laura et Richard
    Deux inconnus à un tournant de leur existence
    Deux êtres, l'un et l'autre enfermé dans son couple
    Un homme, une femme
    Une rencontre, l'espoir qui renaît
    Mais sommes-nous libres de choisir le bonheur ?
    Cinq jours, l'histoire d'une passion.
    Le roman le plus bouleversant de Douglas Kennedy.
    Une interprétation sensuelle précipite l'auditeur dans de folles interrogations. Le temps d'une parenthèse...
    © Douglas Kennedy 2013. Tous droits réservés.
    © Belfond 2013 pour la traduction française.
    © et (P) Audiolib 2013
    Couverture : photo © Jeff Cottenden, www.jeff cottenden.co.uk. / Graphisme : www.atelierdominiquetoutain.com
    Durée : 10 h 31 min

  • L'amour et la solitude,
    La possibilité de changer de vie,
    Le hasard des rencontres,
    Les choix qui s'offrent à nous,
    L'art de la fuite...
    Douglas Kennedy explore ses obsessions et livre une variation en douze mouvements, douze histoires tour à tour nostalgiques, drôles ou douces-amères dans lesquelles l'auteur se dévoile comme jamais pour revisiter le discours amoureux
    .Un duo de lecteurs masculin et féminin interprète alternativement cette fugue en douze mouvements sur les bonheurs et les douleurs de l'amour.
    © et (P) Audiolib, 2014
    © Douglas Kennedy 2014. Tous droits réservés -
    © Belfond 2014 pour la traduction française.
    Graphisme : Atelier Dominique Toutain © Matthew Alan - Corbis images

  • Un jour Nouv.

    Un jour

    David Nicholls

    • Lizzie
    • 12 Mai 2021

    Le livre qui a fait chavirer l'Europe tout entière.
    15 juillet 1988. Emma et Dexter se rencontrent pour la première fois. Tout les oppose, pourtant ce jour marque le début d'une relation hors du commun. Pendant vingt ans, chaque année, ils vont se croiser, se séparer et s'attendre, dans les remous étourdissants de leur existence. Un conte des temps modernes où la splendeur d'aimer a fait chavirer le monde entier.

  • Rose

    Tatiana de Rosnay

    Paris, sous le Second Empire. Napoléon III confie au baron Haussmann la mission d'« assainir » la capitale en la quadrillant d'avenues et de boulevards, ce qu'il fait avec un zèle qui lui vaut le surnom d'Attila. Des quartiers entiers sont anéantis. Rue Childebert, Rose Bazelet mène une vie paisible. Jusqu'au jour où elle reçoit la lettre fatidique : sa maison doit à son tour être démolie. Mais Rose a fait à son mari disparu le serment de ne jamais quitter ce qui fut leur foyer : contre tous, elle va se battre pour sauver la demeure familiale, qui renferme un secret jalousement gardé.
    Durée : 4 h 55 min

  • Derrière les tours majestueuses de l'Alhambra, les ruelles de Grenade résonnent de musique et de secrets. Venue de Londres pour prendre des cours de danse, Sonia ignore tout du passé de la ville quand elle arrive. Mais une simple conversation au café El Barril va la plonger dans la tragique histoire de la cité de García Lorca et de la famille qui tenait les lieux.
    Soixante-dix ans plus tôt, le café abrite les Ramírez : trois frères qui n'ont rien d'autre en commun que leur amour pour leur soeur, Mercedes. Passionnée de danse, la jeune fille tombe bientôt sous le charme d'un gitan guitariste hors pair. Mais tandis que l'Espagne sombre dans la guerre civile, chacun doit choisir un camp. Et la fratrie va se déchirer entre résistance, soumission au pouvoir montant, ou fuite.
    Happée par ce bouleversant récit de feu et de sang, Sonia est loin d'imaginer à quel point cette histoire va bouleverser sa propre existence...
    La voix de Laëtitia Lefebvre met magnifiquement en scène la douloureuse mélodie des souvenirs, entre émotions et déchirures, dans le tumulte retrouvé d'un passé lourd de sang et de larmes.
    © et (P) Audiolib, 2014
    Titre original : The Return © Victoria Hislop, 2008
    Édition française publiée par : © Éditions Les Escales, un département d'Édi8
    Hokus Pokus Créations - Photo : © Alan Copson / JAI / Corbis

empty