• C'est un fait historique qui sert de base à ce roman : en 1875, mille femmes blanches, souvent issues de classes défavorisées ou de maisons de fous, sont "offertes" en mariage à mille guerriers indiens. En partant de cet odieux marchandage, Jim Fergus a écrit un roman, vu du côté des femmes. Leur découverte d'un peuple aux coutumes subtiles est étonnante. Eloquente aussi, parce qu'elle dénonce les graves écarts du gouvernement américain vis-à-vis de ceux qu'il considérait comme des sauvages. A lire avant qu'il ne devienne un film.

  • Le chardonneret

    Donna Tartt

    Qui est Theo ? Que lui est-il arrivé à New York pour qu'il soit aujourd'hui, quatorze ans plus tard, cloîtré dans une chambre d'hôtel à Amsterdam comme une bête traquée ? Qu'est devenu le jeune garçon de treize ans qui visitait des musées avec sa mère et

  • Une jeune Anglaise, Alexis, ignore tout de l'histoire de sa famille maternelle, tant sa mère, Sophia, fait peser sur le passé une chape de plomb qui empoisonne leurs relations. Pour dénouer ce noeud obscur, Alexis décide de se rendre dans le village natal de Sophia, en Crète. Et découvre que juste en face se trouve Spinalonga, l'île où l'on déportait les lépreux. Quand elle apprend que son arrière grand-mère y serait morte, elle décide d'élucider tous ces mystères. Pourquoi Sophia a-t-elle si violemment rompu avec son passé ? Quelles épreuves ont vécu ses aïeules ? Une quête d'identité qui révèlera l'histoire de trois générations de femmes héroïques, dont le destin fut lié à l'île des oubliés...
    Pulcherie Gadmer restitue parfaitement l'alchimie subtile de ce roman, où le soleil éclatant de la Crète fait paraître encore plus sombre la tragédie des oubliés.
    Titre original : The Island
    © Victoria Hislop 2005
    © Éditions Les Escales, 2012
    © et Audiolib 2013
    Durée : 14 h 35 min

  • L´édition originale d´Elle s´appelait Sarah est parue en 2007, avant que le phénomène Tatiana de Rosnay ne prenne toute son ampleur. Alors que l´édition avec l´affiche du film en couverture est presque obsolète, ce titre phare du catalogue EHO a toutes les raisons de connaître un regain d´intérêt grâce à une édition spéciale.



    Tatiana de Rosnay, selon le palmarès du Figaro, était en 2011 l´un des 5 auteurs français les plus lus dans l´Hexagone (plus de 500 000 exemplaires vendus tous titres confondus). D´après Bookseller (l´équivalent anglais de Livres Hebdo), elle a été en 2009 et 2010 l´auteur français le plus lu en Europe.

    Gigantesque succès à l´étranger, Elle s´appelait Sarah a été traduit à ce jour en 42 langues et vendu à plus de 6 millions d´exemplaires. Le roman a atteint un score historique aux Pays-Bas, où il s´est vendu à plus d'un million et demi d´exemplaires (dans un pays qui compte 16 millions d´habitants), et en Norvège, où il a figuré des semaines sur les listes des meilleures ventes. En Allemagne, son éditeur la compare à Anna Gavalda, Katherine Pancol ou Muriel Barbery.

    Tatiana de Rosnay est l´auteur français le plus lu aux États-Unis actuellement, avec plus de trois millions d´exemplaires vendus d´Elle s´appelait Sarah et 153 semaines de présence sur la liste du palmarès du New York Times. Elle est toujours sur la liste aujourd´hui.

  • Piège nuptial

    Douglas Kennedy

    Texte intégral lu par Tony Joudrier.Nouvelle traduction par Bernard Cohendu roman paru sous le titre Cul-de-sac. Fasciné par une carte d'Australie, Nick, un journaliste américain, décide de tout plaquer pour atterrir à Darwin.Une nuit fatale, un accident avec un kangourou et sa rencontre avec la jeune et robuste Angie vont le mener au cœur du bush, au milieu de nulle part, au sein d'un clan d'allumés coupés du monde.
    Pris au piège, Nick va devoir user de tous les moyens possibles pour échapper à ceux qui l'ont adopté à son corps très défendant. En jeu : sa survie, tant physique que mentale...
    Douglas Kennedy est né à new York et vit entre Paris et Londres. Il s'est imposé avec, entre autres, L'homme qui voulait vivre sa vie et La Poursuite du bonheur tous parus chez Belfond. Aujourd'hui, Belfond réédite son premier roman culte, Piège nuptial, déjà paru sous le titre Cul-de-sac, dans une toute nouvelle traduction de Bernard Cohen.
    Comédien de théâtre complet, formé chez Daniel Mesguich et Jean-Laurent Cochet, Tony Joudrier est également auteur de théâtre et narrateur de pièces radiophoniques. Il prête sa voix à de nombreuses séries télévisées et au cinéma.
    Durée : 6 h 30 min

  • Une boulangerie allemande prise dans les tourments de l'histoire, une famille déchirée par les horreurs de la guerre, l'innocence confrontée à un choix terrible... Bouleversant d'émotion, un roman porteur d'une magnifique leçon de vie et de tolérance.

  • À la mort de sa mère, Brett Bohlinger pense qu´elle va tout naturellement hériter de l´empire de cosmétique familial dans lequel elle travaille. Mais, à sa grande surprise, le testament maternel confie les rênes de la société à sa belle soeur. Et pour tout héritage, Brett ne reçoit qu´un vieux papier jauni et chiffonné, récupéré en secret par sa mère dans sa poubelle, vingt ans plus tôt : la liste des choses qu´elle voulait vivre, rédigée lorsqu´elle avait 14 ans. Ainsi, elle n´a pas été oubliée par le testament, mais rien ne lui reviendra si, au bout d´un an, elle n´a pas accompli ses rêves d´adolescence.



    Le problème, c´est que la Brett d´aujourd´hui n´a plus rien à voir avec la jeune fille de l´époque, et que ses rêves d´adulte sont bien différents. Enseigner ? Elle n´a aucune envie d´abandonner son salaire confortable et ses stock options pour aller batailler avec des enfants rebelles dans une salle de classe. Avoir un bébé ? Cela fait longtemps qu´elle y a renoncé, et de toute façons Andrew, son petit ami avocat, n´en veut pas. Entamer une vraie relation avec un père trop distant ? Les circonstances ne s´y prêtent guère. Tomber amoureuse ? C´est déjà fait, grâce à Andrew, à moins que....



    Malgré tout, Brett va devoir quitter sa cage dorée pour tenter de relever le défi. Et elle est bien loin d´imaginer ce qui l´attend.




    Menée tambour battant, cette comédie romantique sur les rêves de jeunesse, les illusions perdues et la possibilité de refaire sa vie, se lit d´une traite. Publié en avant première en France, le premier roman de Lori Nelson Spielman, dont les droits d´adaptation cinématographique ont été achetés par la Fox, sera bientôt traduit dans plus de 25 langues.

  • De New York aux splendides paysages du Montana, une histoire d'amour et d'émotion, et un héros extraordinairement attachant, prêt à payer le prix pour vivre sa vie. Qui n'a jamais rêvé de changer de vie ? De New York aux splendides paysages du Montana, une histoire d'amour et d'émotion, et un héros extraordinairement attachant, prêt à payer le prix pour vivre sa vie. Ben Bradford a réussi. La trentaine, avocat compétent, un beau poste dans l'un des plus grands cabinets de Wall Street, un salaire à l'avenant, une femme et deux fils tout droit sortis d'un catalogue Gap. Sauf que cette vie, Ben la déteste. Il a toujours rêvé d'être photographe. Quand il soupçonne que la froideur de son épouse est moins liée à la dépression postnatale qu'à une aventure extraconjugale, ses doutes reviennent en force, et avec eux la douloureuse impression de s'être fourvoyé. Ses soupçons confirmés, un coup de folie meurtrier fait basculer son existence, l'amenant à endosser une nouvelle identité.

  • Fuyant sa Californie natale, bourse en poche, Richard doit son entrée à l'université de Hampden, dans le Vermont, à son opportunisme bien plus qu'à son talent. Prêt à tout pour arriver haut, et vite, le voilà introduit dans la classe du professeur Julian, vouée à l'étude des Anciens, grecs et latins. Bastion de savoir et de snobisme, la petite communauté vit en vase clos, avec deux mots d'ordre : discipline et secret.

    Très vite, Richard devine sous le vernis des apparences une tache indélébile, du rouge le plus sombre. Tout ici n'est que vice, secret, trahison, manipulation...

  • La poursuite du bonheur

    Douglas Kennedy

    • Lizzie
    • 7 Février 2019

    " Une fresque romanesque à dévorer. " Olivia de Lamberterie - ELLE " Une pure réussite, un délectable moment de lecture, une héroïne inoubliable. " Pascale Frey - LiRE
    Le lendemain des obsèques de sa mère, Kate Malone reçoit l'appel d'une certaine Sara Smythe, qui dit être une amie de ses parents. Face au scepticisme de Kate, elle lui confie un manuscrit. L'histoire de plusieurs vies entremêlées un demi-siècle auparavant. 1945. L'Amérique se remet de la guerre. Mais, très vite, les heures noires du maccarthysme résonnent, avec leur cohorte de trahisons et de lâchetés conformistes. Et dans la tourmente, l'histoire des Malone s'écrit.

  • Christopher Boone a quinze ans. Il possède une intelligence et une logique imparables; il aime les listes, les plans et la vérité et c´est un fan de Sherlock Holmes, mais il n´est jamais allé plus loin que le bout de sa rue tout seul. Il réussit des exercices de mathématiques très difficiles et comprend la théorie de la relativité. Ce qu´il ne comprend pas, ce sont les autres êtres humains. À part Siobhan, qui le suit à l´école et l´aide à écrire ce roman policier, son père, qui connaît ses troubles comportementaux, et sa mère, décédée il y a deux ans, les autres sont pour lui des étrangers...
    Lorsqu´il découvre le chien de sa voisine transpercé d´une fourche, Christopher décide de retrouver le meurtrier. Mais son enquête va bouleverser le délicat équilibre de l´univers qu´il s´était construit: sa mère n´est pas morte, elle est partie vivre à Londres avec le mari de la voisine; son père lui a menti. L´univers de Christopher se fissure. L´enquête alerte, truffée d´inventions et de tendre drôlerie, révèle alors d´immenses réservoirs de souffrance et de courage chez le jeune garçon qui, magnifiquement obstiné, poursuit son but coûte que coûte. Un premier roman drôle, inattendu, délicatement et profondément émouvant, pour des lecteurs de 7 à 77 ans.

  • Passé imparfait

    Julian Fellowes

    Lorsque commence cette histoire, le narrateur est sans nouvelles de Damien Baxter depuis près de quarante ans. Inséparables durant leurs études à Cambridge, leur indéfectible amitié s'est muée en une haine féroce, suite à de mystérieux événements survenus lors de vacances au Portugal en 1970. Aussi, le jour où notre homme reçoit une invitation de Damien, la surprise est-elle de taille. Après des retrouvailles déconcertantes dans un magnifique manoir de la campagne anglaise où Damien vit seul, entouré de son personnel, ce dernier fait à son invité une révélation inattendue : il est atteint d'une maladie incurable et n'a pas d'héritier à qui léguer son immense fortune. À moins que... Quelques années auparavant, une femme lui a adressé une lettre anonyme dans laquelle elle prétendait qu'il était le père de son enfant. Une femme rencontrée entre 1968 et 1970. Damien propose alors à notre héros de partir à la recherche de ses anciennes conquêtes, cinq jeunes filles de bonne famille que les deux amis ont fréquentées dans le Londres des Swinging Sixties. C'est le début d'un voyage vers un passé plein de fantômes, de secrets et de révélations surprenantes.
    Retraçant l'évolution de la haute société anglaise depuis la fin des années 1960, Julian Fellowes dresse le tableau d'une classe et d'un pays en pleine mutation. Il nous offre surtout un personnage inoubliable qui, au rythme de révélations qui le bouleverseront tout autant que le lecteur, va peu à peu prendre conscience que si les temps ont changé, lui aussi.

  • Écrivain new-yorkais, la cinquantaine, Thomas Nesbitt reçoit à quelques jours d'intervalle deux missives qui vont ébranler sa vie : les papiers de son divorce et un paquet posté d'Allemagne. C'est le journal de Petra, une jeune Allemande réfugiée à l'Ouest qu'il avait connue à Berlin, en pleine guerre froide, alors qu'il travaillait pour une radio américaine. Un vrai coup de foudre.
    Mais Thomas va découvrir l'impensable. Aujourd'hui, vingt-cinq ans plus tard, est-il prêt à affronter toute la vérité ?
    En comédien accompli, Philippe Résimont donne au roman de Douglas Kennedy cette densité d'émotion née d'une passion broyée par l'Histoire
    Durée : 17 h 41

  • " James A. Michener possède quelque chose de rare et précieux : l'art de rendre l'histoire concrète, tangible. " The Boston Globe.
    Un groupe d'archéologues américains entreprend des fouilles en Israël, à Makor. À chaque niveau, ils mettent au jour des objets évoquant la vie de ceux qui ont vécu sur ces terres depuis la nuit des temps. À partir de cet épisode fictionnel, James A. Michener recrée, d'une manière extraordinairement vivante, avec toute sa maestria de romancier amateur d'histoire, la vie à Makor sous la domination successive des Cananéens, des Hébreux, des Égyptiens, des Babyloniens, des Turcs et des Anglais. Et c'est ainsi que sous nos yeux se déroule la passionnante histoire de la Palestine : Terre promise, Terre sainte.La Source est unanimement considéré comme le chef-d'oeuvre du grand écrivain américain, qui nous livre ici tout à la fois un grand divertissement et une belle leçon d'histoire.

  • Depuis sa plus tendre enfance, Mack McAsh passe ses heures de veille au fond du puits de la mine de charbon des Jamisson, en Ecosse. Alors que le jeune homme brûle du désir de s´évader de cet enfer sur terre, il trouve un appui inespéré en la personne de Lizzie Hallim, une jeune aristocrate aussi belle qu´impulsive, qui ne sait comment échapper au poids des traditions et du mariage de convention auquel elle a dû consentir. Dans la société anglaise étriquée du XVIIe siècle, l'un et l'autre n'ont de choix qu'entre la soumission ou la révolte. Animé par une soif de justice inaltérable, Mack entre en conflit avec son propriétaire, puis avec le gouvernement britannique et se voit condamner à la déportation en Amérique. Le destin remet alors Mack et Lizzie l´un en face de l´autre, sur une terre de liberté à la mesure de leur passion.

  • 1866. Un jeune élève du collège de Windfield, non loin de Londres, se noie lors d'une escapade qui tourne au drame. Plusieurs garçons sont témoins. Parmi eux, Micky Miranda, fils d'un grand propriétaire terrien d'Amérique du Sud, Edward Pilaster, l'hériter de la fortune des Pilaster, une richissime dynastie de banquiers, et Hugh Pilaster, un cousin pauvre d'Edward, rejeté par la famille depuis que son père, victime d'un krach bancaire, s'est pendu. Ce tragique accident - mais s'agit-il d'un accident ? - et les secrets qui l'entourent vont marquer à jamais ces trois garçons. Leurs destins ne cesseront dès lors de s'entrecroiser au fil des rivalités amoureuses et des luttes impitoyables pour s'assurer le contrôle de la banque. Des bureaux lambrissés d'acajou des grands temples de la finance aux bas-fonds londoniens où les gentlemen s'encanaillent dans le jeu et la débauche, tous seront tour à tour les instigateurs et les victimes d'un drame dont les péripéties se dérouleront inexorablement au long des années.

  • Marie-Blanche

    Jim Fergus

    1995, région des grands Lacs. Jim Fergus rend visite à sa grand-mère, Renée, 96 ans. Fille d´aristocrates français désargentés, mariée trois fois, celle-ci a eu un destin hors du commun, qui l´a menée à travers le siècle de son petit village natal de Bourgogne aux États-Unis, en passant par les sables de l´Égypte. Froide et tyrannique, elle a également brisé la vie de sa famille, en particulier celle de sa propre fille, Marie Blanche, la mère de Jim. Pour essayer de la comprendre, et peut-être de la pardonner, celui-ci va tenter de retracer son parcours.

    En parallèle, à travers le journal intime de Marie Blanche, l´écrivain nous fait entrer dans l´intimité de sa mère. Internée en 1966 dans un asile de Lausanne, celle-ci se souvient de sa vie, commencée comme un conte de fée, et qui s´achève dans un drame.

    Jim Fergus s´inspire ici de son histoire personnelle pour nous offrir une saga familiale bouleversante. À la façon de Dalva de Jim Harrison, il inscrit l´intime dans l´Histoire et nous offre d´inoubliables portraits de femmes dans la tourmente. On retrouve surtout dans cette fresque, qui s'étend sur un siècle et trois continents, toute la puissance romanesque de l´auteur deMille Femmes blanchesassociée à une force d´émotion rare, qui font de ce livre le chef d´oeuvre de son auteur.

  • " En imaginant une Madame Bovary made in America, Douglas Kennedy dresse un portrait acide et lucide de son pays. " André Clavel, L'ExpressLe bonheur, Hannah l'a trouvé. Épouse de médecin, mère de famille, c'est une femme comblée. Le gentil garçon, rencontré à l'université et épousé au mépris de ses parents, s'est révélé un mari parfait.
    Sa route a pourtant dévié, l'espace d'une nuit, des années auparavant. Celle qui sut passer entre les gouttes de la contestation politique des années 1970 se voit accusée aujourd'hui des agissements les plus subversifs. Alors qu'elle observe son existence sombrer dans l'anarchie, Hannah va prendre les armes...

  • Par l'auteur aux 270 millions de fans, " un conteur de la trempe d'Alexandre Dumas ", The Washington Post Londres, 1945. Qui héritera de la fortune de Hugo Barrington ? Sir Giles Barrington, son fils légitime, ou Harry Clifton, probable bâtard né juste avant Giles, déjà père de l'enfant d'Emma Barrington ? Une décision qui va déterminer les destins de cette génération de façon irréversible...
    Tandis que Harry retourne aux États-Unis pour promouvoir son dernier best-seller, Giles se retrouve pris au piège de haines de longue date dans sa lutte pour le pouvoir à Londres.
    Mais c'est Sebastian, représentant de la nouvelle génération des Clifton, le fils de Harry et d'Emma, qui va finalement faire basculer la carrière politique de son oncle Giles une décennie plus tard.
    Secrets trop longtemps enfouis, vengeances longuement méditées, amours enfin possibles ou alliances intéressées, une saga époustouflante portée par des personnages inoubliables.

  • Les désarrois de Ned Allen

    Douglas Kennedy

    • Lizzie
    • 12 Septembre 2019

    " Le lecteur s'amuse à ce portrait à la David Lodge. "Le Monde des Livres
    New York. Ses tours gigantesques, son fourmillement perpétuel. Ned Allen, et son extraordinaire bagout, s'y est fait une place. Si sa femme et lui vivent un peu au-dessus de leurs moyens, ils ne s'en inquiètent pas : le talent permet tout. La situation de Ned, responsable de ventes publicitaires, ne peut que s'améliorer. Mais le destin ne ménage pas ses coups. Quand une vague de licenciements tombe, Ned est du nombre. À la rue, il ne peut qu'accepter la proposition malhonnête d'un ami d'enfance. Quitte à emprunter, entre les tours, un chemin qui a tout d'une impasse...

  • Quand Sally rencontre Tony... Elle, fonceuse, ambitieuse, prête à tout pour décrocher un scoop. Lui, cynique, élégant, jamais aussi à l'aise qu'en zone de guerre. Le journalisme extrême : voilà leur drogue. Jusqu'à aujourd'hui. Un seul regard a suffi pour les rendre accros l'un à l'autre. Dès lors, tout se précipite : un mariage, une maison, un enfant en route... Le rêve. Ou presque. Sally s'enfonce dans la dépression. L'homme qui partage son lit semble cacher bien des choses. Et l'idylle éclatante prend soudain des allures de machination perverse... " Drôlement féroce. " Philippe Lemaire - Le Parisien

  • Quitter le monde

    Douglas Kennedy


    Le destin bouleversant d'une femme qui, face aux coups du sort, tente de survivre. À la fois drame psychologique, roman social, road movie, suspense obsédant et peinture sans concession d'une Amérique aux multiples facettes.


    Douglas Kennedy est né à new York et vit entre Paris et Londres. Il s'est imposé avec, entre autres, L'homme qui voulait vivre sa vie et La Poursuite du bonheur tous parus chez Belfond. Aujourd'hui, Belfond réédite son premier roman culte, Piège nuptial, déjà paru sous le titre Cul-de-sac, dans une toute nouvelle traduction de Bernard Cohen.

    Visiter le site de l'auteur


    Comédienne de théâtre de formation classique, Isabelle Miller prête sa voix à des personnages de séries TV (Desperate housewives...) et de cinéma (Les 4 Fantastiques...). Elle a également été amenée à travailler pour la télévision (documentaires) et la radio (fictions).


    Durée : 19 h




  • Un jour Nouv.

    Un jour

    David Nicholls

    • Lizzie
    • 12 Mai 2021

    Le livre qui a fait chavirer l'Europe tout entière.
    15 juillet 1988. Emma et Dexter se rencontrent pour la première fois. Tout les oppose, pourtant ce jour marque le début d'une relation hors du commun. Pendant vingt ans, chaque année, ils vont se croiser, se séparer et s'attendre, dans les remous étourdissants de leur existence. Un conte des temps modernes où la splendeur d'aimer a fait chavirer le monde entier.

  • L'amour et la solitude,
    La possibilité de changer de vie,
    Le hasard des rencontres,
    Les choix qui s'offrent à nous,
    L'art de la fuite...
    Douglas Kennedy explore ses obsessions et livre une variation en douze mouvements, douze histoires tour à tour nostalgiques, drôles ou douces-amères dans lesquelles l'auteur se dévoile comme jamais pour revisiter le discours amoureux
    .Un duo de lecteurs masculin et féminin interprète alternativement cette fugue en douze mouvements sur les bonheurs et les douleurs de l'amour.
    © et (P) Audiolib, 2014
    © Douglas Kennedy 2014. Tous droits réservés -
    © Belfond 2014 pour la traduction française.
    Graphisme : Atelier Dominique Toutain © Matthew Alan - Corbis images

empty