Héloïse d'Ormesson

  • L´édition originale d´Elle s´appelait Sarah est parue en 2007, avant que le phénomène Tatiana de Rosnay ne prenne toute son ampleur. Alors que l´édition avec l´affiche du film en couverture est presque obsolète, ce titre phare du catalogue EHO a toutes les raisons de connaître un regain d´intérêt grâce à une édition spéciale.



    Tatiana de Rosnay, selon le palmarès du Figaro, était en 2011 l´un des 5 auteurs français les plus lus dans l´Hexagone (plus de 500 000 exemplaires vendus tous titres confondus). D´après Bookseller (l´équivalent anglais de Livres Hebdo), elle a été en 2009 et 2010 l´auteur français le plus lu en Europe.

    Gigantesque succès à l´étranger, Elle s´appelait Sarah a été traduit à ce jour en 42 langues et vendu à plus de 6 millions d´exemplaires. Le roman a atteint un score historique aux Pays-Bas, où il s´est vendu à plus d'un million et demi d´exemplaires (dans un pays qui compte 16 millions d´habitants), et en Norvège, où il a figuré des semaines sur les listes des meilleures ventes. En Allemagne, son éditeur la compare à Anna Gavalda, Katherine Pancol ou Muriel Barbery.

    Tatiana de Rosnay est l´auteur français le plus lu aux États-Unis actuellement, avec plus de trois millions d´exemplaires vendus d´Elle s´appelait Sarah et 153 semaines de présence sur la liste du palmarès du New York Times. Elle est toujours sur la liste aujourd´hui.

  • Paris, sous le Second Empire. Sur ordre du baron Haussmann des centaines d´habitants sont expropriés et des quartiers entiers réduits en poussière. Loin du tumulte, rue Childebert, Rose Bazelet mène une vie paisible, rythmée par la lecture du Petit Journal, les visites à son amie fleuriste du rez-de-chaussée, les promenades au Luxembourg. Jusqu´au jour où elle reçoit une lettre du Préfet : sa maison, située sur le tracé du boulevard St Germain, doit être détruite. Rose, liée par une promesse faite à Armand, son défunt mari, ne peut se résoudre à quitter la demeure familiale. Déterminée à résister quoi qu´il lui en coute, elle confie à Amand, son amour disparu, son combat quotidien. De lettres en lettres, elle replonge dans son passé et dévoile peu à peu un secret qu´elle a gardé pendant plus de trente ans.

    Dans ce roman épistolaire, Tatiana de Rosnay nous entraîne au coeur d´un monde où les petits métiers - herboriste, relieur, chiffonnier - fleurissaient, et dont il ne reste que les vestiges. Tandis qu´une page de l´Histoire se tourne, Rose devient le témoin d´une époque et raconte le traumatisme suscité par ces grands travaux d´embellissement.

    Entre introspection et rédemption, ces lettres rendent hommage au combat d´une femme seule contre tous. Dans cette ode à la capitale, les maisons regorgent de secrets et les murs sont imprégnés de souvenirs.

  • 2006. Nicolas Duhamel souhaite renouveler son passeport. La démarche va se révéler aussi éprouvante que périlleuse. Ses parents étant nés à l´étranger, il doit prouver qu´il est bel et bien français. En prime, une stupéfiante découverte l´attend : son père n´est pas né Duhamel, mais Koltchine. Pourquoi sa famille a-t-elle savamment entretenu le secret ? Son père, surfeur hors pair, disparu au large de Guéthary quand il était encore enfant, n´est plus là pour lui répondre. Que savait-il d´ailleurs, ce père intrépide, des circonstances de sa naissance ? Quoi qu´il en soit, celles de sa mort en mer restent auréolées de mystère. Profondément secoué par ces révélations, qui ravivent la douleur de la perte, Nicolas se lance sur la piste de ses origines jusqu´à Saint-Pétersbourg. Contre toute attente, de cette enquête personnelle découlera un roman, publié sous le pseudo de Kolt, qui rencontrera un succès phénoménal et propulsera son auteur en tête des meilleures ventes.

    2011. Un brin plus arrogant, un poil plus égoïste après trois ans sous les projecteurs, de Hollywood à Singapour, Nicolas Kolt a choisi de fêter l´anniversaire de sa fiancée au Gallo Nero, villégiature de rêve sur la côte toscane. Il espère y trouver l´inspiration pour son second roman, tant attendu (par ses parents, amis, lecteurs, éditeurs). Pendant trois jours où il croyait trouver luxe, calme et volupté, dans ce paradis pour happy few, Nicolas verra s´accumuler orages et périls, défiler sa vie et se jouer son avenir.



    Clients inénarrables (du couple ostentatoire à la famille glamour), coulisses de l´édition (enchères et transferts), foire aux vanités (duel sur Facebook et Instagram du succès), jeux de séduction, Tatiana de Rosnay jongle avec les registres et les intrigues pour nous offrir le plus affriolants des romans à tiroirs. Réflexion sur l´identité mais aussi sur l´écriture, À l´encre russe démontre la puissance et la virtuosité de la romancière. Son spectaculaire roman gigogne marque le sacre de la reine du secret.

empty