XO

  • La première fois, j'avais six ans Nouv.

    La première fois, j'avais six ans...... Je prenais mon bain, mon père s'est déshabillé et est entré dans la baignoire. Ça a duré jusqu'à mes 14 ans, lorsque j'ai eu la force de fuir, de parler. Tous les jours des enfants sont attaqués dans leur propre maison, dans leur propre chambre. Par ceux qui sont censés le plus les protéger. Tant que ça durera, je n'aurai pas de repos. Isabelle Aubry
    Dans ce témoignage bouleversant, Isabelle Aubry raconte le calvaire de son enfance piétinée et nous parle du combat qu'elle mène avec son association Face à l'inceste.En fin d'ouvrage, elle formule vingt-neuf propositions pour que l'inceste soit reconnu comme un crime spécifique et imprescriptible, et en finir avec cette loi du silence qui, chaque année, brise des milliers de vies.6,7 millions de français, soit 10 % de la population, déclarent avoir été victimes d'inceste. (Ipsos, novembre 2020)

  • Condamné à me tuer

    Jonathan Destin

    • Xo
    • 10 Octobre 2013

    En France, 14% des enfants ne se sentent pas en sécurité au collège.


    10% sont victimes de harcèlement. Certains finissent par en mourir.



    Jonathan est encore à l'école primaire lorsque les brimades, les insultes, les coups commencent. On se moque de lui, de son physique, de son nom de famille. Puis on le menace, on lui demande de l'argent, on lui dit qu'on va tuer ses parents. La peur et la honte l'empêchent de parler. Les adultes ne voient rien ou lui assènent que c'est un jeu. Jonathan est seul face à ses bourreaux.


    Le calvaire qu'il a enduré, jusqu'à s'immoler par le feu parce que la mort lui semblait être la seule solution, d'autres enfants le vivent tous les jours. Ils n'osent pas parler, sont en butte au déni des adultes et perdent tout espoir.


    Jonathan a été brûlé à 72%. Il a passé trois mois dans un coma artificiel, a subi dix-sept opérations et continue de souffrir de douleurs incessantes.


    Pour lui, aujourd'hui, la reconstruction passe par le partage de son histoire, afin que les enfants victimes osent enfin parler. Et que les adultes ouvrent les yeux.



    Un témoignage bouleversant pour briser le silence.

  • L'amour m'a sauvé du naufrage

    Michel Vaujour

    • Xo
    • 27 Septembre 2018

    C'est l'histoire d'un enfant très tôt abandonné. Puis d'un adolescent marqué à vie par le sentiment d'injustice. À l'âge de 19 ans, Michel Vaujour " emprunte " une voiture pour aller danser. Il est arrêté et condamné à deux ans et demi de prison.
    Verdict vécu comme une terrible injustice.
    Michel Vaujour entre alors en guerre contre la société. Il s'évade une première fois et bascule dans le banditisme. Braquages, cavales. Repris, il prépare aussitôt une nouvelle évasion. En 1986, du toit de la prison de la Santé, il s'agrippe à un hélicoptère et disparaît dans le ciel de Paris.
    Quatre mois plus tard, lors d'un braquage qui tourne mal, il prend une balle en pleine tête. Sa survie tient du miracle. Devenu la terreur des directeurs de prison, il retourne en quartier de haute sécurité (QHS) : l'isolement absolu, dans une cellule en béton sans lumière du jour.
    Enfermé dans le silence, il se réfugie dans la pratique du yoga. Mais une étudiante en droit, Jamila, vient bouleverser son existence. Elle lui écrit tous les jours. Ils décident de tenter une nouvelle évasion pour vivre ensemble au bout du monde. L'opération échoue. Jamila est condamnée à sept ans de prison. À sa sortie, elle le convainc de tirer un trait sur cette logique de samouraï.
    Pour la première fois, Michel Vaujour accepte de lâcher prise et de faire confiance. Détenu exemplaire, il sort enfin par la grande porte. Il a 52 ans.
    Aujourd'hui, après vingt-sept années de prison, dont dix-sept en QHS, Michel Vaujour respire la vie auprès de celle qui est devenue sa femme et décide d'écrire lui-même son histoire.
    Un livre d'une puissance rare, sur le sens de la vie, le prix de la liberté et la force des sentiments.

  • En septembre 1997, Ghislaine de Védrines croise pour la première fois le chemin de Thierry Tilly. Elle ne se doute pas un instant qu'elle vient de rencontrer un être diabolique.
    Charmant, attentif, plein de ressources, Tilly va séduire tour à tour Ghislaine et ses proches. Bientôt, il met toute la famille en garde : leurs vies sont menacées, on oeuvre dans l' ombre à leur perte. Lui seul peut assurer leur protection.
    Durant près de dix ans, onze membres de la famille Védrines seront sous son emprise. Il les isole, les oblige à quitter leurs emplois, accapare leurs biens, les enfermant dans une paranoïa dont personne ne parvient à les faire sortir. Personne, sauf Jean Marchand, le mari de Ghislaine. Expulsé de sa propre maison, ce journaliste se bat pendant neuf ans sans relâche. le manipulateur est enfin percé à jour. Arrêté en octobre 2009, Thierry Tilly est condamné en avril 2013 à dix ans de prison. Malgré les épreuves endurées, Jean et Ghislaine peuvent commencer à reconstruire leur foyer.
    Dans ce bouleversant récit à deux voix, Ghislaine de Védrines et Jean Marchand racontent leur descente aux enfers et les retrouvailles miraculeuses qui les ont fait triompher du diable.
    Une histoire terrifiante qui se lit comme un roman.
    Un témoignage indispensable pour comprendre les mécanismes d' emprise mentale qui, chaque année, détruisent des milliers d'individus.

  • Il m'a volé ma vie

    Morgane Seliman

    • Xo
    • 1 Octobre 2015

    " Une heure, déjà, que le compte à rebours a débuté. Je me dépêche de faire mon repassage. Après, j'aurai trop mal.
    -; Trente minutes !
    J'ai encore mal au crâne des coups d'hier.
    -; Dix minutes !
    Je prends mon fils dans les bras pour aller le coucher. Je ne veux pas que mon bébé sente ma peur. Yassine a mis de la musique pour couvrir le bruit.
    -; Viens là !
    Trois pas.
    -; Mets les bras le long du corps !
    J'ai l'impression que mon coeur va exploser. Une claque, deux, puis les coups de poing. Quand je tombe, il passe aux coups de pied.
    -; Je t'en supplie, arrête !
    J'essaie de me protéger comme je peux, roulée en boule. "
    Ces scènes de violence, répétées et programmées,
    Morgane Seliman les a subies pendant quatre ans. Aujourd'hui, avec courage, elle témoigne de ce cauchemar quotidien, mais aussi de la difficulté de partir, de s'éloigner, d'oublier et de se reconstruire.
    Un témoignage rare sur les violences conjugales
    et les mécanismes de l'emprise psychologique.

    En France, chaque année, plus de 200 000 femmes âgées de 18 à 75 ans sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles.

empty