Archipoche

  • Ne dis rien à maman

    Sarah Preston

    Le cauchemar d'une petite fille de 11 ans, abusée par deux prédateurs sexuels. Le témoignage bouleversant d'une femme qui, grâce à l'amour, a trouvé la force de se reconstruire.
    " Ne dis rien. Personne ne te croira... " À 11 ans, Sarah est trop timide pour faire entendre sa voix.Bill est un ami de sa mère à qui elle est censée rendre de menus services. Mais l'homme révèle bien vite son véritable visage : semaine après semaine, il abuse de Sarah et la persuade de garder le silence.Le cauchemar de la petite fille ne s'arrête pas là : sa mère ayant quitté le domicile familial, Sarah est laissée à la garde de son père... qui la violente à son tour. Combien de temps encore la jeune enfant pourra-t-elle supporter pareil calvaire ?Aujourd'hui adulte, Sarah témoigne de l'impunité des hommes et des méfaits du silence.

  • Innocente

    Audrey Delaney

    Bien qu'abusée et maltraitée pendant toute son enfance, la jeune Audrey a gardé le silence. Enfin elle se libère de son terrible secret... Inédit, ce témoignage est bouleversant.
    Un trop lourd secret pour une si jeune fille Les premiers souvenirs d'Audrey remontent à ses trois ans, l'âge où son père commence à abuser d'elle.Trop jeune pour comprendre et y mettre des mots, la petite fille endure ce cauchemar pour préserver les autres : sa mère, ses frères, mais aussi les petites filles du voisinage.Derrière un comportement de plus en plus rebelle, Audrey cache des appels au secours, mais personne ne l'entend. Elle grandit avec ce trop lourd secret et ce n'est qu'à l'âge adulte qu'elle trouvera la force de parler, puis de témoigner contre son père.De son enfance douloureuse à sa reconstruction, Audrey Delaney livre ce témoignage pour toutes les victimes prisonnières du silence.

  • Bien qu'heureuse chez son parrain et sa marraine, Cathy rêve de connaitre ses vrais parents. A six ans, à la sortie de l'école, une femme qui se présente comme étant sa mère l'emmène chez elle. Cathy ne peut croire au miracle que quelques heures car, dès l'arrivée dans sa nouvelle maison, l'enfer commence pour elle. Pendant six années, elle sera humiliée, torturée mentalement et physiquement. Esclave de sa mère et de ses frères et soeurs, jouet sexuel du compagnon de sa mère, elle n'a d'autre choix que d'accepter et de se taire. Elle devra sa survie à la DASS, qui le place à l'âge de douze ans. Adulte, Cathy a décidé de briser le silence. Elle est retournée sur les lieux de ses années d'enfance, afin de résoudre l'énigme de sa naissance. (Première édition : Les oignons crus, L'Archipel, 1998. Epilogue inédit)

  • Une enfance brisée

    Cathy Glass

    Cathy Glass, mère d'accueil, fait la rencontre de Dawn, une jeune fille de 13 ans traumatisée et qui semble cacher un lourd passé. Quel est son secret ? Le récit vrai d'une enfance à jamais meurtrie.
    Une enfant à la dérive En conflit avec sa mère, Dawn, 13 ans, est confiée à Cathy Glass, parent d'accueil.Avec son allure douce et enfantine, sa bonne volonté et son besoin d'affection, la jeune fille semble équilibrée.Mais Cathy découvre bientôt que Dawn sèche les cours, rentre parfois ivre et, surtout, se scarifie.Quel traumatisme Dawn a-t-elle donc connu pour s'infliger de telles blessures ?Cathy, qui n'a pas encore une grande expérience des ados en crise, va faire tout son possible pour aider Dawn à surmonter ses peurs et retrouver la joie de vivre.

  • Elles n'ont que trois ans, et pourtant Juliana, Céleste et Kristina connaissent l'horreur au sein de la secte dans laquelle elles sont éduquées, « les Enfants de Dieu ». Sous couvert de les protéger et de leur transmettre leurs dogmes, les « Gardiens » de la secte, qui les séparent de leurs parents, les punissent très sévèrement et les initient à la sexualité dès leur plus jeune âge. Elles sont conduites de pays en pays sous de fausses identités, contraintes de participer à des orgies et sont victimes de viols. Si leur mère, accablée par la culpabilité, finit par s'enfuir avec Kristina, les deux autres filles n'ont recouvré que très tard la liberté. Elles témoignent ici de leur calvaire au sein de cette organisation qui, tout en prônant des valeurs altruistes, ont fait vivre à ces jeunes filles, comme à nombre d'autres enfants, un véritable enfer. Le témoignage bouleversant d'une jeunesse sacrifiée et d'un difficile combat pour se reconstruire. Première édition : K&B Editions, 2006

  • Cathy Glass, mère d'accueil, se voit confier la petite Beth, 7 ans, lorsque Derek, son père qui l'élève seul, est hospitalisé. Beth est une enfant facile, qui ne pose aucun problème. Mais, à certains détails troublants que lui livre la fillette, Cathy soupçonne très vite une relation malsaine entre le père et son enfant. Un lien si exclusif que la compagne de Derek l'a quitté... Cathy, comme toujours généreuse et maternelle, saura accompagner Beth dans les bouleversements qu'elle va vivre. « Accueillir un enfant qui ne peut pas vivre avec sa famille naturelle, c'est lui donner une vie de famille aussi normale que possible. Certains enfants ont terriblement souffert, et vous vous trouvez souvent en train de pleurer avec eux. Mais, s'ils vous quittent en ayant un tant soit peu retrouvé le sourire et la joie de vivre, alors la satisfaction est énorme. » Cathy Glass

  • L'enfant de l'enfer

    Cathy Glass

    Le nouveau récit inédit de Cathy Glass, mère d'accueil qui redonne le sourire aux enfants maltraités.
    Cathy, mère d'accueil dévouée, se voit confier Aimée, petite fille de huit ans qui a connu l'enfer au côté d'une mère toxicomane qui la délaissait.Sale, infestée de poux, agressive, illettrée, Aimée découvre auprès de Cathy des plaisirs simples : une chambre à soi, de vrais repas, des bains, des vêtements propres et, surtout, la présence d'adultes affectueux.Sur le chemin de l'apaisement, Aimée trouve en Cathy une oreille attentive et lui dévoile les plus sombres moments de sa jeune existence.Une libération nécessaire pour qu'elle puisse laisser le passé derrière elle et aborder l'avenir avec le sourire.

  • Violentée

    Cathy Glass

    Lorsque Cathy Glass, mère d'accueil, se voit confier la garde de Jodie, une petite fille de 8 ans, elle ignore encore qu'elle va affronter le cas le plus difficile de sa carrière.
    Jodie, particulièrement violente envers elle-même et son entourage, a le niveau mental d'une enfant de 4 ans et souffre d'un trouble de dédoublement de la personnalité : apparaissent fréquemment une fillette de 2 ans, Amy, et un homme particulièrement cruel, Reg.
    Quelles atrocités ses parents ont-ils bien pu lui faire subir pour la détruire à ce point ? Sa mère d'accueil va découvrir l'horreur absolue qui empêchait la petite fille de s'ouvrir.
    Petit à petit, à force de persévérance et de gentillesse, Cathy va réussir à obtenir la confiance de Jodie, qui finira par se confier à elle. Elle retrouvera la joie de vivre et l'innocence qu'elle n'aurait jamais dû perdre.

  • Ne dis rien...

    Cathy Glass

    Quand Reece, sept ans, est confié à Cathy Glass, mère d´accueil, le petit garçon est déscolarisé et a déjà été renvoyé de nombreux foyers. Dernier d´une famille de six enfants, tous placés, il est extrêmement violent.Portée par son désir de secourir

  • Cathy Glass, mère d'accueil, est désemparée devant cette petite fille qu'on vient de lui confier : Donna semble porter sur ses épaules toute la tristesse du monde. Le regard vide, elle ne dit pas un mot. Lorsqu'enfin elle s'exprime, elle révèle une vie de souffre-douleur. Sa mère la bat, l'humilie, la traite en esclave et boit l'argent des allocations. Cathy saura-t-elle redonner à Donna l'estime de soi et faire sortir toute la colère qui semble près de l'étouffer ? « Accueillir un enfant qui ne peut pas vivre avec sa famille naturelle, c'est lui donner une vie de famille aussi normale que possible. Certains enfants ont terriblement souffert, et vous vous trouvez souvent en train de pleurer avec eux. Mais, s'ils vous quittent en ayant retrouvé le sourire, alors la satisfaction est énorme. » Cathy Glass

  • Le jouet du prédateur

    Sascha Buzmann

    En ce 9 janvier 1986, la neige tombe à gros flocons sur la babnlieue de Francfort. Le jeune Sascha, 9 ans, s'amuse à fabriquer un bonhomme de neige au pied de son immeuble . Surgit alors un inconnu qui enlève le garçon. Toute la région se mobilise et offre une récompense à quiconque permettra de le retrouver. En vain. Pendant près de trois mois, Sascha va vivre avec cet homme dans une caravane délabrée, sans eau ni électricité. Subissant les coups, les viols à répétition, le manque d'hygiène et la faim, Sascha parviendra tout de même à tenir le coup, et à survivre en allant jusqu'à créer un lien avec son ravisseur... Vingt-huit ans plus tard, Sascha Buzmann raconte l'enfer qu'il a connu.

  • Mon père m'a vendue

    Sean Boyne

    Irlande, début des années 1970... Nuala a 16 ans. Un jour, son père décide de la marier à l´un de ses riches clients : un veuf de 65 ans. Prix convenu : £2500 et une voiture.
    Bien que tout le monde réprouve cette union, nul n´ose affronter le patriarche. Malgré un arrangement prénuptial stipulant qu´il n´y aurait aucune relation sexuelle, son mari la violera et la battra.
    Elle essaie alors de demander de l´aide, mais à cette époque le viol conjugal n´est pas reconnu par le système judiciaire et la police préfère ignorer son calvaire.
    À la mort de son mari, libérée de ses menaces, Nuala s´enfuit à Londres où elle enchaîne les jobs. Aujourd´hui mère de plusieurs enfants, elle a réussi à se reconstruire.

  • Judy a trois ans quand son père l'arrache à sa mère. Pour le monde extérieur c'est un homme charmant qui prêche aux réunions de l'église locale.
    Mais chez lui, c'est un tout autre visage, d'une incroyable dureté, qu'il montre à sa fille. Alcoolique, violent, il la maltraite et l'affame au point qu'elle doit se nourrir comme un animal sauvage en fouillant dans les poubelles de son quartier, non loin de Manchester.
    Jusqu'à l'âge de onze ans et leur départ pour l'Afrique du Sud, Judy sert d'esclave et de souffre-douleur à son père et sa belle mère Freda.
    En Afrique, c'est le début d'un tout autre cauchemar pour Judy, qui se retrouve seule, abandonnée de tous, à errer dans les rues de Durban. Jusqu'à ce qu'elle soit recueillie par la troupe d'un cirque...
    Première parution : l'Archipel, juin 2009

  • Où es-tu, maman ? Nouv.

    Où es-tu, maman ?

    Cathy Glass

    Élevée par une mère droguée et alcoolique, la petite Melody, 8 ans, vit dans un sous-sol froid et humide, ne mange pas à sa faim et ne va pas à l'école. Mais, derrière ce cas de maltraitance ordinaire, se cache une réalité plus complexe... et plus douloureuse. À Cathy Glass, mère d'accueil, de lui redonner le sourire. Ses récits ont déjà touché 3 millions de lecteurs.
    Comment sauver une petite fille perdue ?Quand Melody, 8 ans, est recueillie par les services sociaux avant d'être confiée à Cathy Glass, son histoire semble aussi tristement banale que familière pour cette mère d'accueil expérimentée, habituée à recevoir chez elle des enfants en grande détresse.
    Élevée par une mère droguée et alcoolique, la petite Melody vit dans un sous-sol froid et humide, ne mange pas à sa faim et ne va pas à l'école. Mais derrière ce cas de maltraitance se cache une réalité plus complexe... et plus douloureuse.
    Avec douceur, Cathy va tout faire pour redonner le sourire à Melody.
    " Accueillir un enfant qui ne peut pas vivre avec sa famille naturelle, c'est lui donner une vie de famille aussi normale que possible. Certains enfants ont affreusement souffert, et vous vous trouvez souvent en train de pleurer avec eux. Mais si, quand ils vous quittent, vous avez réussi à les aider un tant soit peu et à leur apporter un peu, alors la satisfaction est énorme. "
    Cathy Glass

  • Petite fille abusée par ce voisin que sa mère trouve si gentil, ado meurtrie, Lilly souffre d'anorexie et s´inflige de terribles scarifications.
    À 17 ans, elle va vivre un week-end d'horreur, dont elle refusera de parler.
    À 20 ans, elle tente de vaincre son dégoût du sexe en se prostituant.
    C´est alors qu´elle va se mettre à écrire, pour soulager sa souffrance. Grâce à ce récit, elle parvient enfin à révéler ce week-end atroce dont elle a toujours gardé le secret...
    Aujourd´hui, grâce à la patience et à l´amour d´un homme, qui a su gagner sa confiance, Lilly a réappris à vivre et mène une existence normale.

  • Le Kidnapping

    Peter De vries

    1983. Ronald Reagan est président des États-Unis, Michael Jackson invente les pas du " Moonwalk " et le groupe Police est numéro 1 au hit-parade. C'est l'année que choisissent cinq petits malfrats, tous originaires d'Amsterdam, pour réaliser le coup du siècle : kidnapper l'un des hommes les plus riches au monde, l'héritier des brasseries Heineken. Et ainsi exiger une rançon dont la somme astronomique n'avait jamais été réclamée auparavant : 35 millions de florins, l'équivalent de 16 millions d'euros.Freddy Heineken, alors âgé de 60 ans, restera trois semaines dans une usine désaffectée, enchaîné à un mur avant d'être libéré, une fois la rançon payée.Peter De Vries s'est longuement entretenu avec Cor van Hout, le cerveau de l'opération, et avec ses complices pour écrire ce true crime. Cette enquête minutieuse détaille les préparatifs de l'enlèvement, les trois semaines de captivité, puis la fuite des ravisseurs après avoir mis la main sur le pactole.

empty