• Dans la petite maison du vieux quartier de Hambourg où Axel, jeune homme assez timoré, travaille avec son oncle, l'irascible professeur Lidenbrock, géologue et minéralogiste, dont il aime la pupille, la charmante Graüben, l'ordre des choses est soudain bouleversé.
    Dans un vieux manuscrit, Lidenbrock trouve un cryptogramme. Arne Saknussemm, célèbre savant islandais du xvi siècle, y révèle que par la cheminée du cratère du Sneffels, volcan éteint d'Islande, il a pénétré jusqu'au centre de la Terre !
    Lidenbrock s'enflamme aussitôt et part avec Axel pour l'Islande où, accompagnés du guide Hans, aussi flegmatique que son maître est bouillant, ils s'engouffrent dans les mystérieuses profondeurs du volcan...
    En décrivant les prodigieuses aventures qui s'ensuivront, Jules Verne a peut-être atteint le sommet de son talent. La vigueur du récit, la parfaite maîtrise d'un art accordé à la puissance de l'imagination placent cet ouvrage au tout premier plan dans l'oeuvre exceptionnelle du romancier.

  • Les provinces sibériennes de la Russie sont envahies par des hordes tartares dont Ivan Ogareff est l'âme. Ce traître, poussé par une ambition insensée autant que par la haine, projette d'entamer l'empire moscovite ! Le frère du tsar est en péril à Irkoutsk, à 5 523 kilomètres de Moscou, et les communications sont coupées. Comment le prévenir ? Pour passer, en dépit des difficultés sans nombre et presque insurmontables, il faudrait un courrier d'une intelligence et d'un courage quasi surhumains. Le capitaine Michel Strogoff est choisi et part, porteur d'une lettre du tsar, en même temps qu'une jeune Livonienne, la belle Nadia, et que deux journalistes, l'Anglais Harry Blount et le Français Alcide Jolivet... Dans ce très grand roman, les extraordinaires péripéties, souvent dramatiques, que va connaître Michel Strogoff, un des plus merveilleux héros de Jules Verne, au cours de son voyage à travers les immenses régions sibériennes, tiennent en haleine les lecteurs jusqu'à la dernière page.
    Illustrations de l'édition originale Hetzel. 

  • Au cours de la guerre de Sécession, cinq Nordistes : l'ingénieur Cyrus Smith et son chien Top, le reporter Gédéon Spilett, le Noir Nab, le marin Pencroff et le jeune Harbert, prisonniers des troupes séparatistes, se sont enfuis en balIon. Pris dans la tempête, ils échouent sur une île déserte, en plein océan Pacifique.Ingénieux, persévérants, les cinq compagnons, pourtant privés de tout, ne tardent pas à s'organiser, à vivre presque normalement. D'ailleurs, l'île, qu'ils baptisent du nom de Lincoln, offre des ressources admirables et tout à fait inattendues. Mais une série de faits inexplicables, des coïncidences troublantes les obligent à croire à la présence d'une puissance mystérieuse qui les épie sans cesse et conduit leur destinée, leur imposant sa volonté par des voies détournées, intervenant pour les sauver aux moments critiques...L'Ile mystérieuse, un des très grands romans de Jules Verne, cet enchanteur aux charmes inépuisables. 

  • Édition illustrée et enrichie (illustrations originales de la collection Hetzel et dossier sur l'auteur)Dans le Pacifique, un yacht, le Sloughi, est en perdition. A bord, quinze enfants de huit à quatorze ans. Pas un adulte avec eux ; le bateau a rompu mystérieusement ses amarres dans un port de la Nouvelle-Zélande alors que les enfants s'apprêtaient à entreprendre une croisière, et que tout l'équipage se trouvait à terre. La tempête précipite le Sloughi sur des écueils et les enfants, non sans peine, arrivent sur une île déserte. Les longues « vacances » commencent... Pour subsister, les enfants n'ont rien, que leur courage : ils chassent, pêchent, inventent des pièges, dressent des animaux, cultivent. Hélas ! des rivalités divisent la petite colonie, les caractères se heurtent, la scission est accomplie quand de redoutables bandits abordent le rivage. Une lutte implacable s'engage : enfants contre hommes sans foi ni loi... De multiples aventures, l'intelligence et la force de caractère des jeunes héros font de Deux ans de vacances un beau roman, très attachant.
     

  • San Diego, 1875. Le capitaine John Branican part en campagne à bord du Franklin, laissant derrière lui sa femme Dolly et leur jeune fils, Watt. Les semaines passent et Dolly reste sans nouvelles de son mari. Trois ans et bien des drames plus tard, elle décide de mettre à profit un héritage inattendu en montant une expédition pour sillonner les mers du globe à la recherche de son époux disparu. Sa quête la mènera jusqu'aux confins de l'Australie où, lors d'une périlleuse équipée à dos de chameau, elle devra affronter mille et un dangers avant de découvrir la vérité.Grand roman d'amour et d'aventure paru en 1891, écrit en hommage à la femme de John Franklin - grand explorateur disparu en 1845 lors d'une expédition à la recherche du passage du Nord-Ouest -, Mistress Branican dresse le flamboyant portrait d'une femme de caractère, prête à affronter toutes les formes d'adversité par amour.Illustrations de l'édition originale Hetzel

  • Tenter de traverser l´Afrique d´est en ouest par la voie des airs, prétendre survoler dans sa plus grande largeur le dangereux continent noir à bord d´une fragile nacelle livrée à tous les caprices des vents, c´était, au temps de Jules Verne, une entreprise d´une audace incroyable. Comme on peut s´y attendre, les cinq semaines qu´il faudra au docteur Fergusson et à ses deux compagnons pour y parvenir seront pleines d´imprévu et de péripéties. Ce roman passionnera ceux qui s´intéressent aux débuts de l´aéronautique et, en général, tous ceux qui aiment l´humour et la verve des « Voyages extraordinaires » dont Cinq semaines en ballon ouvrait la série. Paru en décembre 1862, il eut un succès foudroyant en France d´abord, puis dans le monde.
    Illustrations de l´édition originale Hetzel. 

  • Comment réinventer le voyage de Philéas Fogg imaginé par Jules Verne ?

    Un monde inimaginable près de la côte bling-bling de Miami. Des habitudes alimentaires étranges au Malawi. Une attirance fatale à la fin d'un déjeuner au pied de la montagne Rouge à Tenerife, Léonard de Vinci et Rimbaud ont-ils goûté l'afélia et les loukoums du Troodos à Chypre ? Comment contourner l'interdiction de se rendre en Corée du Nord. Les oranges de Malte. L'art de découvrir un manoir normand en pleine cordillère des Andes.
    Voici quelques titres évocateurs du voyage au long cours de Pierre Bignami et William Navarrete, dont les escales sont nombreuses, non exhaustives et aventureuses.
    Départ de Nice, retour à Nice. Un voyage culinaire et gastronomique, qui nous conduit de la Ligurie à la Sardaigne, en Italie et en Sicile, de Malte à la Grèce et à la Turquie, sans oublier Chypre et Israël, puis l'Arabie, le Malawi ou la Réunion, l'Inde, le Vietnam et la Corée du Sud, le Mexique, Cuba, la Colombie, le Pérou ou la Bolivie, Tahiti, la Nouvelle-Orléans et la Floride, puis le Canada, ou encore les Iles Canaries, le Maroc, le Portugal et l'Espagne, enfin l'Autriche et la Pologne avant de revenir dans les Alpes Maritimes. Un itinéraire plutôt surprenant, où la littérature et l'Histoire sont toujours au rendez-vous. Sous forme de nouvelles ou de récits, Le tour du monde en 80 saveurs est une invitation à la découverte des couleurs, des odeurs, des goûts et des saveurs par deux gourmands complices, curieux et vagabonds.
    Explorateurs de cuisine et de gastronomie, en solo ou en duo, ces deux chroniqueurs des saveurs d'ici et d'ailleurs racontent anecdotes et souvenirs cumulés en trente ans autour du monde.
    Un voyage heureux et généreux, subjectif et drôle, dont les récits finissent toujours par une recette à la Pérec, facile et qui donne envie.

  • Édition illustrée et enrichie (illustrations originales de la collection Hetzel et dossier sur l'auteur)Le richissime Chinois Kin-Fo vient de se trouver soudainement ruiné. La vie, qui lui paraissait jusqu´alors insipide, lui devient insupportable. Il contracte une assurance-vie de 200 000 dollars en faveur de sa fiancée, Lé-ou, et du philosophe Wang, son mentor et ami, à qui il demande de le tuer dans un délai de deux mois, tout en lui remettant une lettre qui l´innocentera de ce meurtre.
    Avant le délai imparti, Kin-Fo recouvre sa fortune, doublée. Il n´est plus question pour lui de renoncer à la vie. Mais Wang a disparu avec la lettre et il n´est pas homme à rompre une promesse ! Voilà donc Kin-Fo condamné à mort, par ses propres soins !
    Une seule ressource : retrouver Wang. Et Kin-Fo de se lancer dans le plus haletant des périples au pays du Céleste Empire.
    Récit alerte à l´intrigue parfaitement menée, Les Tribulations d´un Chinois en Chine est un des joyaux des « Voyages extraordinaires » du grand Jules Verne. 

  • Effrayant, beau, apocalyptique, obsédant, le cosmos a inspiré, depuis l'Antiquité, quelques-unes des plus belles pages de la littérature. Nicolas Grenier a glané d'étonnantes représentations de l'univers.
    Ouvrage préfacé par Jean-François Clervoy
    Les textes choisis racontent notre conception du monde et les croyances ou fantasmes qu'a fait naître le néant. Ils rappellent que l'être humain a voulu explorer le lointain, l'apprivoiser puis l'inclure dans sa propre histoire.
    Auguste Blanqui, Platon, Ray Bradbury, George Sand, Maurice Leblanc, Edgar Allan Poe se sont emparés de ce vaste et mystérieux sujet, et en sélectionnant des extraits de leurs oeuvres et de bien d'autres plumes, cette anthologie nous fait redécouvrir le ciel à travers le regard ému, sarcastique ou savant de philosophes, romanciers et scientifiques.

  • L´étude des différentes manières de ne pas voyager, des situations délicates où l´on se retrouve quand il faut parler de lieux où l´on n´a pas été et des moyens à mettre en oeuvre pour se sortir d´affaire montre que, contrairement aux idées reçues, il est tout à fait possible d´avoir un échange passionnant à propos d´un endroit où l´on n´a jamais mis les pieds, y compris, et peut-être surtout, avec quelqu´un qui est également resté chez lui.
    Ce livre s´inscrit dans un cycle qui comprend également Comment parler des livres que l´on n´a pas lus ?, traduit en plus de vingt-cinq langues.

  • Louis Zèdre-Rouge, inventeur de génie, s'acharne à mettre au point le rayon ZR, qui doit permettre à un corps humain de pénétrer la matière. Suite à une maladresse, sa fiancée Emerance de Funcal est exposée au rayon. Elle s'enfonce et disparaît dans les entrailles de la Terre... Louis est accusé de meurtre ; il sera jeté en prison. À en croire les gazettes, il se pendra dans sa cellule. Islande, dix ans plus tard : un des nombreux sites de prospection géologique de l'Empire Funcal, qui s'étend sur et sous le globe grâce à l'appropriation de la technologie ZR. Bientôt, d'étranges faits surviennent, qui perturbent les travaux des ouvriers-racleurs altérés. Une vengeance venue de l'intérieur de la roche est-elle en marche ? Continuateur des enquêtes fantastiques du détective Harry Dickson, Robert Darvel met ici sa passion pour la fiction populaire au service d'une intrigue percutante - ou quand Jules Verne et Paul Féval s'enfoncent dans le basalte... Un véritable roman d'amour et de vengeance qui entraîne l'esthétique steampunk aux confins de la lithosphère !

  • Le capitaine James Playfair en est certain : sa fortune est bientôt faite ! Il lui suffit de traverser l'Atlantique et de forcer le blocus de Charleston, où il pourra échanger sa cargaison d'armes contre le coton nécessaire aux filatures anglaises. Mais le voyage n'est pas sans risque : en pleine guerre de Sécession, le sud des États-Unis est à feu et à sang. Alors que Le Delphin largue les amarres, un mystérieux marin et son oncle embarquent parmi l'équipage. Mais très vite, leur comportement semble suspect : qui sont-ils ? Que cherchent-ils ? Ces insaisissables passagers pourraient bien surprendre James Playfair et l'entraîner dans une aventure plus périlleuse que prévu...

  • Un futur qui pourrait être aujourd'hui : l'usage du papier a disparu et l'ensemble des connaissances a été numérisé, jusqu'à ce qu'un virus informatique terriblement puissant et fulgurant en anéantisse une grande partie.
    Dans ce monde au savoir gangrené, John, un homme d'âge mûr, devient majordome pour de mystérieuses raisons dans une famille richissime, recluse dans un immense manoir perché au coeur des Alpes. C'est là que vit Gabriel, un étrange enfant qui passe son temps dans un univers virtuel mettant en scène un XIXe siècle singulièrement décalé où il retrouve tous les héros, machines et décors de Jules Verne, un écrivain depuis longtemps oublié...
    Confronté au mutisme du jeune garçon, aux secrets et aux dangers du monde virtuel dédié à Jules Verne, John s'embarque sans le savoir dans une aventure dont les enjeux se révéleront bientôt vertigineux.
    Passionné par la littérature populaire et l'histoire, auteur de plusieurs romans de fantasy et de science-fiction, Jacques Martel a imaginé La Voie Verne comme un jeu de piste pour le lecteur, qui, de surprises en révélations, découvrira le fin mot de l'histoire qu'il n'est pas prêt d'oublier.
    Jacques Martel partage avec nous un hommage subtil, singulier et touchant au grand écrivain fondateur de la science-fiction.

  • Voici un roman d'action écrit à la manière d'un Jules Verne qui serait très en verve. Ayant connaissance d'un mystère géographique - le lac Kob-Nor se déplace périodiquement dans le désert du Takla-Makane - le savant aventurier Evariste Combalescot décide qu'il le rattrapera. Non par le chemin des dunes mais en descendant à bord de la péniche le Hans-Lindenbrock les dangereux cours d'eau qui l'alimentent.Nous sommes en Chine dans les années trente.Parmi d'autres personnages extravagants, on rencontrera Olaf Erikkson, l'amant d'une momie; Marmaduke Blount, le voleur de montres; Gorlok, le baron hippopotame; Gracchus, le fox à poil dur; Adrar, le ténor mangeur de rats; le dénommé Oleg Ossendowski, gentil peintre devenu cruel et puis Zoé et Varvara, jeunes femmes échangistes.Il y aura des tempêtes d'eau et de sable, des scènes d'abordage, des traîtrises, des usurpations d'identité. On parlera de jalousie et de sexe sous des fourrures. Et ce sera toujours de façon hilarante au travers d'une étonnante performance stylistique que contestera parfois, mais en vain, un lecteur bougon.

    Daniel Fleury est l'auteur d'articles critiques publiés en diverses revues et d'un ouvrage poético-romanesque intitulé Prospectus (Flammarion, 1988).

  • Un grand appartement oublié de l'île Saint-Louis dont les portes et les pièces disparaissent les unes après les autres...
    Un bureau secret du ministère de l'Intérieur chargé d'explorer la banlieue parisienne pour y trouver les preuves de l'existence de Dieu...
    Une entreprise géante qui fait surveiller ses employés par des espions semi-visibles...
    Une ville utopique construite d'après Fritz Lang et hantée par un mystérieux «Charbonnier»...

    Six histoires étranges, drôles, tragiques, métaphysiques. Six plongées dans l'abîme pour découvrir ce qui se cache de l'autre côté de la réalité. À mi-chemin entre Jules Verne et Jorge Luis Borges : bienvenue dans le monde de Serge Lehman.

    Bibliographie complète des oeuvres de Serge Lehman en fin de volume.

  • Et si le prodigieux succès de Tintin était dû à d'autres raisons que les circonstances anecdotiques ? Et si par delà son aspect rassurant cette oeuvre s'avérait d'une stupéfiante modernité ? Et si cet auteur populaire entre tous était encore à découvrir ? C'est à ces questions que Benoît Peeters répond dans cet ouvrage, qui propose ici une analyse plus approfondie des Aventures de Tintin en se concentrant sur un seul volume, l'un des sommets de la bande dessinée classique : Les Bijoux de la Castafiore.
    D'autres chapitres interrogeront les rapports du morceau analysé avec d'autres Aventures de Tintin ou avec des oeuvres proches, examinant par exemple les relations entre le cinéma et la bande dessinée, les mécanismes de l'imagination, les secrets de l'économie narrative. L'essai de Benoît Peeters est suivi d'un long entretien avec Hergé, l'un des plus passionnants qu'il ait jamais accordé.

  • Imaginez un passé qui aurait pu être ! Un XIXe siècle victorien soudain théâtre de l'affrontement de robots gigantesques propulsés grâce à la vapeur, des gentlemen magiciens luttant contre des créatures maléfiques - le steampunk c'est cela et encore bien d'autres folies, des rouages, du cuivre, des dirigeables, tout un imaginaire populaire entièrement revisité et réinventé, dans une étourdissante relecture des oeuvres de Jules Verne et de H. G. Wells. Une nouvelle esthétique du « rétro-futur » prend son envol ! Sous la plume des meilleurs spécialistes du genre, vous saurez tout du steampunk, dans un beau livre qui s'impose comme la référence ultime sur le sujet. Avec la participation d'Arthur Morgan. Illustrations de Dave Clifton, Richard `Datamencer' Nagy, Prince Gigi, Sam Van Olffen, Christopher Perez.

  • Un grand classique de la littérature, dans une version adaptée aux jeunes lecteurs et magnifiquement illustrée. "Je parie vingt mille livres que je ferai le tour de la Terre en quatre-vingts jours ou moins, soit mille neuf cent vingt heures ou cent quinze mille deux cents minutes." Phileas Fogg a pris un pari fou : faire le tour du monde en 80 jours. Aidé par son domestique Jean Passepartout, il va parcourir la planète en passant par l'Inde, le Japon ou l'Amérique. Arriveront-il à rentrer à Londres à temps malgré les obstacles ?
    Retrouvez l'incroyable aventure imaginée par Jules Verne, dans ce chef-d'oeuvre de la littérature classique.
    Idéal pour les 8-12 ans.

  • L'automobile n'a jamais été inventée. On parcourt le monde en ballons, dirigeables et autres aérostats. En cette année 1912 monsieur Louis Lépine, préfet de Seine et père du célèbre concours, s'embarque dans une drôle d'affaire. Des morts qui s'animent et enlèvent de belles dames et de savants messieurs (ou l'inverse). Des moteurs étranges qui soufflent le feu et le froid. Des automates fous et des mécaniques hantées. Une conspiration qui éclaire sinistrement les enjeux secrets de la Première Guerre mondiale.
    Dans une course de Paris aux Indes, de l'Himalaya aux champs de bataille d'Ypres, un roman échevelé, qui swingue comme les premières notes d'un jazz endiablé, qui gigue comme le pont du dirigeable dans la tempête, qui siffle de vapeur sous pression et chauffe comme une section de cuivres bien lubrifiée.
    Ah, l'ivresse des altitudes ! Il y a de quoi en perdre son chapeau.

  • « Nous avions entendu dire que Monsieur Jules écrivait, qu'il avait publié des livres et qu'il était renommé pour cela. Mais cela restait un peu mystérieux pour nous : les marins-pêcheurs avaient très peu l'occasion d'avoir un livre entre les mains et beaucoup d'entre eux ne savaient pas lire. (...) Quant aux sujets de ses livres, il disait qu'il écrivait de belles histoires d'aventures imaginaires. Celle qu'il rédigeait actuellement m'intriguait, car elle semblait se passer en mer. En discutant un peu avec lui, il m'indiqua que cela concernait un engin pouvant aller sous l'eau. » Dans ce savoureux ouvrage, Olivier Jochem mêle réalité et fiction avec une grande dextérité. Il donne la parole à Alexandre Dulong, un capitaine au long cours engagé par Jules Verne pour naviguer avec lui sur le Saint-Michel. Le marin-pêcheur fait l'étonnant récit de ses trois années passées en compagnie de l'écrivain en baie de Somme. L'attrait de celui-ci pour l'élément marin l'attire au port du Crotoy, où il acquiert une maison pour y travailler au calme. Cette belle amitié livre une facette méconnue du romancier d'aventures, en apprenti navigateur sympathique et passionné. Bien qu'en partie fictive, la tranche de vie ici contée apporte un éclairage nouveau sur la genèse de certaines des oeuvres du génie littéraire, dont "Vingt mille lieues sous les mers".

  • « J'ai essayé de m'éloigner un peu des routes tracées. Il ne s'agit pas ici de longues errances, mais de petits chemins de traverse, d'une douce intrusion dans des lieux riches en belles histoires. La diagonale et l'oblique promettent bien plus d'aventures que les chemins rectilignes. J'aime la curiosité, l'étonnement, l'émerveillement, les interrogations. » Olivier Jochem est amoureux de la baie de Somme et en parle très bien : il évoque Saint-Valéry-sur-Somme, Noyelles-sur-Mer ou encore la pointe Saint-Quentin à l'histoire peuplée de figures célèbres. Nous suivons ainsi les pas d'Anatole France, de Jules Verne, de Jeanne d'Arc emprisonnée au Crotoy, du duc de La Rochefoucauld qui en 1792 cherchait un marin de la baie qui voulût bien l'emmener en Angleterre... Une église classée monument historique, une épave aussi légendaire que mystérieuse, un curieux cimetière chinois... La promesse d'une balade culturelle aussi agréable qu'instructive, mettant en lumière certains secrets de la région.

  • La Loire-Atlantique a inspiré de nombreux écrivains impressionnés par la beauté du lieu. Leur vie quotidienne nous est ici savoureusement contée par leurs meilleurs biographes.



    Le temps, bien que pluvieux "au moins une fois par jour", n´empêche pas la douceur d´un climat qui a charmé des auteurs comme Balzac, Gracq, Verne, Prévert, Rouaud ou Vallès. On s´émerveille et on sourit face à la poésie qu´offrent les paysages maritimes où passaient, il n´y a pas si longtemps, les bateaux à vapeur. Ce pays de Loire est aussi le berceau du rêve surréaliste porté par Aragon, Breton et Vaché. On se laisse guider à travers Nantes, Pornic, Pornichet, La Baule, Guérande, Saint-Nazaire...

  • 1925 : dans un monde où l'automobile n'a jamais été inventée, les Zeppelins de l'Alliance Objective règnent et terrorisent. Tandis que les autocraties triomphent, le dirigeable Fin'Amor sillonne les cieux, traqué sans fin. À son bord : Léontine de Laroche, aérostière d'élite ; son amie Adélaïde de Cointet espionne apatride ; Lawrence d'Arabie ; le mystique Aleister Crowley ; Winston Churchill, le capitaine furieux Armand de Bricqueville... tous pris dans les remous d'une Histoire qui aurait pu être, un monde où les anciennes suprématies se sont renversées, les certitudes effondrées. Deviendront-ils un symbole de résistance face à l'oppression ? Ou bien un mal étrange, avançant ses pions en silence, aura-t-il le dernier mot sur le destin de l'Humanité ? Des rives de la Méditerranée, à la Chine en guerre civile ; de l'Égypte jusqu'à la cité décadente flottant au-dessus de Berlin, un roman qui résonne de l'airain des trompettes, qui bat au tambour trépidant, et chante aux violons de la nostalgie. Ah, l'ivresse des altitudes ! Quels mystères restent à y découvrir... Suite et fin du diptyque ouvert avec Les Âmes envolées, du steampunk de la plus belle eau.

  • Une version adaptée aux jeunes lecteurs et magnifiquement illustrée.

empty