Religion & Esotérisme

  • Pourquoi le mal, la misère et la mort ? Faut-il accuser Dieu de tous nos maux ? Quand un pasteur et exégète renommé actualise le plus grand des cris bibliques.
    L'épisode de Job se lamentant sur son tas de fumier est célèbre. Mais si de nombreux théologiens ont lu ce texte, rares sont ceux qui ont osé affronter les questions qu'il pose.
    Alain Houziaux met les pieds dans le plat : pourquoi Job voit-il Dieu comme l'auteur du mal ? Quel sens donner au très énigmatique discours par lequel Dieu lui répond ? Et pourquoi Dieu fait-il l'éloge de créatures monstrueuses qui incarnent le tohu-bohu à l'oeuvre dans le monde ?
    C'est à une lecture neuve et originale du célèbre texte biblique que nous sommes invités. On découvre ainsi que le Dieu du livre de Job n'est en rien celui du judaïsme classique ; plutôt un Dieu incompréhensible et déroutant qui ignore le bien et le mal. Un Dieu que Spinoza, Nietzsche et Simone Weil pourraient reconnaître.
    Un Dieu finalement réjouissant, fortifiant et convaincant. Un Dieu pour aujourd'hui.

  • La pandémie n'a pas fini son travail de transformation de notre monde. Mais, déjà, elle nous replonge collectivement dans le bain de l'Histoire, tout à la fois incertaine et transformante. Celle-ci ne peut aller sans les crises, ni sans leurs corollaires de vie : la nécessité et la possibilité de mobiliser des libertés humaines. Par ailleurs, l'Histoire et les événements passés résonnent à nouveau en nous, avec leurs moments où la liberté d'un homme se dresse et entraîne celles des autres, comme ce fut le cas du Général de Gaulle le 18 juin 1940. Chose étrange, la même dynamique est à l'oeuvre dans l'Évangile.
    Au moment crucial où les foules commencent à le quitter, Jésus s'adresse aux disciples (Marc 10,32-45). Il annonce ce qui va lui arriver : trahison, abandon, échec et mort mais aussi résurrection. Ce sens déployé et assumé lui donne de susciter et recevoir les libertés des autres telles qu'elles s'expriment, aussi bien celles de Jacques et de Jean qui rêvent de gloire, que celles, envieuses, des autres Apôtres. Chacun reçoit une parole pour s'orienter, l'offre d'un avenir propre, inclus dans l'avenir collectif. Le groupe surmonte ainsi l'épreuve et s'ouvre à son devenir.
    Au coeur de la crise, sachons simplement recevoir l'appel adressé à notre liberté pour mobiliser nos capacités humaines. Cet appel nous met à la suite du Christ, pour que nous osions tracer un chemin de vie ou pour que nous reprenions le chemin commencé par un autre. Dans les temps d'incertitudes et de troubles, les grands hommes ou femmes sont ceux et celles qui, à partir de la considération de la situation, sont capables d'ouvrir l'avenir pour eux et pour les autres.

  • « Dieu est pour nous un refuge et une force, Un secours qui ne manque jamais dans la détresse » (Ps 46, 2). Lorsque la maladie nous touche, ou affecte l'un de nos proches, comment confier sa souffrance et sa révolte au Seigneur, et aussi trouver auprès de Lui l'espérance ?
    Les prières de ce recueil offrent un soutien pour affronter l'épreuve de la maladie. Elles sont un chemin de paix et de confiance avec Celui qui a offert sa vie pour notre guérison.

  • Pourquoi Dieu permet-il le mal et la souffrance ? Qu'est-ce qui nous attend après la mort ? L'enfer est-il vide ? Comment concilier la foi chrétienne avec la théorie évolutionniste ? La fin du monde sera-t-elle vraiment une sorte de gigantesque catastrophe finale ?, etc.
    Autant d'interrogations fondamentales qui saisissent non seulement le croyant mais aussi toute personne soucieuse d'approcher le coeur du mystère de la vie et de la foi.
    Par ses réponses à 150 authentiques questions, le cardinal Ravasi, bibliste de renommée internationale, invite son lecteur à confronter son propre questionnement à la Bible, Parole de Dieu incarnée dans l'histoire et la fragilité de l'homme.

empty