Librairie Droz

  • Entre Renaissance et Révolution, la vie de Jésus n'a cessé d'être réécrite par les théologiens européens. Ses contours chronologiques, sa signification ont été interprétés à la lueur de leurs engagements confessionnels. Diffusés en langues latine et française, les récits retrouvés ont mobilisé des dizaines d'auteurs, d'abord religieux, prêtres séculiers et pasteurs, avant d'attirer au XVIIIe siècle l'attention des philosophes. Harmonie ou manuel scolaire, paraphrase évangélique ou traité savant, ils ont été replacés dans les conditions de leur production matérielle. Leur agencement typographique, leurs sources, le choix de certaines images révèlent des stratégies complexes visant à instruire, à convaincre ou à inciter à la prière. Plusieurs indicateurs (témoignages, catalogues et inventaires, comptes rendus) restituent le regard que les lecteurs ont porté sur ces textes. Leur analyse projette un éclairage neuf sur l'histoire du livre, des idées et du sentiment religieux à l'époque moderne.

empty