Evidence Editions

  • En 237 avant Jésus-Christ, quatre ans après la défaite de Carthage contre Rome qui a conclu la première guerre punique, le général carthaginois Amilcar prend avec son armée la route de l'Ibérie (actuelle Espagne), emmenant avec lui son jeune fils Hannibal, âgé de neuf ans.
    Son but : s'approprier ces terres dont les richesses minières permettront à Carthage de rembourser le tribut de guerre imposé par Rome, et, à lui, de bâtir un empire capable de venger l'affront que celle-ci a infligé à sa cité vaincue.
    Héritier spirituel d'Alexandre le Grand, enfant d'une Carthage nourrie par l'hellénisme, Hannibal grandit au contact d'une armée cosmopolite et de l'atmosphère des champs de bataille, tandis que son père conquiert l'Ibérie.
    À la croisée des ressentiments de son entourage contre les Romains et de la vision qu'il acquiert du monde, naît en lui la résolution d'affronter à nouveau Rome. Mais à la lumière de la culture dont il est imprégné et de sa réflexion sur la Méditerranée de son temps, l'ambition d'Hannibal, transcendant la simple idée de revanche, s'inscrit dans un rêve visionnaire...
    Cependant, à Rome, un enfant grandit, qui a pour nom Publius Cornelius Scipion.
    Aucun d'eux ne sait que le destin va les mettre peu à peu face à face, et que leur confrontation décidera bientôt de l'avenir du bassin méditerranéen.
    Fresque épique s'appuyant sur une recherche documentaire rigoureuse et une réflexion approfondie sur l'époque, « L'Aigle et le Lion » dépeint une Méditerranée antique complexe, théâtre du premier conflit « mondial », étonnamment moderne, de l'Histoire : les deux plus puissantes cités de l'Antiquité vont s'affronter à travers des hommes dont l'action a forgé notre monde, et dont la dimension héroïque n'occulte jamais la nature humaine.

empty