• Alliaire, aneth, anis vert, aspérule odorante, basilic, bourrache, cerfeuil, citronnelle, coriandre, germandrée petit-chêne, hysope officinale, menthe verte, monarde, oseille, pimprenelle, plantain corne de cerf, poivrier de Chine, romarin officinal, roquette cultivée, sarriette des montagnes, sauge officinale, thym vert, verveine odorante... Découvrez comment semer et cultiver plus de 30 plantes aromatiques et médicinales.De la réalisation pas à pas de votre carré (les matériaux, le lieu, les engrais...) à la récolte de vos plantes, vous passerez par toutes les étapes de leur plantation et de leur taille. Vous trouverez aussi dans ce livre les vertus et points forts de chaque variété, ainsi que des idées d'associations, d'utilisation ou de conservation des plantes, pour terminer par d'astucieuses recettes (tisanes, savon, confitures, beurre, pesto...).

  • La permaculture offre une approche bien précise et cohérente de ses plantations et de leur organisation. Dans cet ouvrage, Annie Lagueyrie, journaliste spécialisée en permaculture, vous apprend à bien choisir les plantes qui composeront et compléteront votre jardin ou votre potager : variétés, lieux de plantation et design, bonnes associations, besoins en lumière et en eau, entretien...Légumes, vivaces, arbustes ou arbres, plantez la bonne plante au bon endroit !

  • Guidé par une potière-céramiste, parcourez le chemin qui mène de la terre crue à la céramique.Chaque étape est essentielle, toutes vous sont expliquées dans le moindre détail : choisir la terre, la préparer, la mettre en forme selon diverses techniques. Puis décorer et enfin cuire chaque pièce dans les règles de l'art. Six créations en porcelaine, accessibles au débutant, sont minutieusement décomposées pour vous permettre de maîtriser progressivement cet artisanat millénaire.La poterie séduit une nouvelle génération de créateurs... Laissez-vous initier à votre tour.

  • Vous voulez faire de votre chez-vous un havre de verdure luxuriante ?Laissez-vous guider par une équipe d'experts et trouvez les plantes qui correspondent à vos envies et votre intérieur !Dans cet ouvrage, découvrez une large sélection de plantes, ainsi que tout ce que vous devez savoir pour les entretenir et les garder belles : emplacement, exposition, arrosage, multiplication...Michel Beauvais, Philippe Bonduel et Alain Delavie sont tous trois spécialistes en jardinage. Ils sont auteurs de nombreux ouvrages de référence sur les plantes et le jardin, notamment aux éditions Rustica.

  • Les raccordements sanitaires répondent à des règles de mise en oeuvre très différentes et font appel à des matériaux et à des techniques spécifiques.Pour en savoir plus :La boîte à outilsLes accessoiresLes étapes de baseInstaller un chauffe-eauPoser une vasquePoser un évier de cuisineRaccorder une machine à laver

  • Aujourd'hui, l'utilisation du cuivre dans les installations sanitaires reste toujours majoritaire, mais cette suprématie est sur le point de disparaître grâce à de nouveaux matériaux, efficaces, meilleur marché et plus simples à mettre en oeuvre.
    En tête, le tube multicouche affiche des avantages qui ne laissent pas indifférents les artisans et séduisent de plus en plus les bricoleurs.Au sommaire :Les atouts du tube multicoucheLa boîte à outilsLes quatre types de raccordsTrois types de raccordsQuel raccord utiliser ?Garantir l'étanchéité du circuitMettre un tube en formeMonter un collecteurSe raccorder sur du cuivreAlimenter un lavaboInstaller un robinet extérieur

  • Le raccordement d'un W-C, d'une baignoire ou d'une douche n'est pas très compliqué. Il suffit d'avoir un outillage assez simple et de n'oublier aucun joint. Les évacuations et alimentations se montent et s'emboîtent alors sans risque d'erreur.Au sommairePoser une douche à l'italiennePoser un bac de doucheInstaller une baignoire sur piedsFixer un W-C suspenduPoser un W-C monobloc

  • La plomberie regroupe tout ce qui touche à la circulation de l'eau, de son entrée dans la maison (l'alimentation) à son évacuation vers les réseaux d'assainissement.Alimentation en eau : le cuivre
    Il n'est pas nécessaire d'être un bricoleur confirmé ni d'être équipé comme un professionnel pour intervenir sur les tuyaux en cuivre. De nombreux produits simplifient le raccordement entre deux tuyaux. Ou, mieux, permettent de les éviter.Alimentation en eau : le multicouche
    Aujourd'hui, l'utilisation du cuivre dans les installations sanitaires reste toujours majoritaire, mais cette suprématie est sur le point de disparaître grâce à de nouveaux matériaux, efficaces, meilleur marché et plus simples à mettre en oeuvre.Alimentation en eau : les tubes PER
    De plus en plus utilisés dans la maison pour alimenter les pièces d'eau et les radiateurs, les tubes PER permettent également de créer des réseaux de chauffage par le sol. Avec ce matériau, votre installation de plomberie devient alors un jeu d'enfant.Sanitaires & Plomberie : évacuations
    Évier, machines à laver, baignoire, lavabo, toilettes... autant d'appareils dont il faut rejeter l'eau sale dans les égouts. Dans toute habitation, circulent donc un ou plusieurs réseaux d'évacuation, réalisés le plus souvent à partir d'éléments en PVC collés.Sanitaires & Plomberie : raccordements sanitaires
    Les raccordements sanitaires répondent à des règles de mise en oeuvre très différentes et font appel à des matériaux et à des techniques spécifiques. Le raccordement d'un W-C, d'une baignoire ou d'une douche n'est pas très compliqué. Il suffit d'avoir un outillage assez simple et de n'oublier aucun joint. Les évacuations et alimentations se montent et s'emboîtent alors sans risque d'erreur.Sanitaires & Plomberie : eau domestique - traitement
    Même si l'eau qui sort de nos robinets est traitée en amont, sa qualité peut toujours être améliorée. La présence éventuelle de tartre, de chlore ou de pesticides incite à installer des appareils adéquats pour éliminer les différents polluants.

  • En matière de sécurité, les techniques les plus traditionnelles cohabitent désormais avec les technologies les plus sophistiquées. Dans tous les cas, ces dispositifs, anti-intrusion ou anti-incendie, restent assez simples à installer.Au sommaire :Êtes-vous bien protégé ?Installer un système d'alarmePoser un film auto-adhésifSceller une grille de protectionPoser un détecteur de fumée

  • Panne inopinée, besoin de prises supplémentaires pour brancher un nouvel équipement ou rénovation d'un circuit électrique... Simples ou complexes, les travaux d'électricité sont à la portée de tous avec un peu d'attention et de méthode.Les lampes à incandescence disparaissant, nos habitudes en matière d'éclairage vont devoir changer. C'est donc le moment de découvrir les produits qui vont les remplacer et les nouvelles conditions pour juger la qualité d'un éclairage : Quel type de lampe choisir ? L'intensité lumineuse. Le rendu des couleurs. Comment éclairer ? Les chambres et le coin bureau. La cuisine. Le salon et la salle à manger. Les zones de circulation. La salle de bains.Cerveau de votre installation électrique et proportionnel à la taille de votre habitation, le tableau de répartition supporte les modules de protection et de commande qui permettent à vos circuits de fonctionner en toute sécurité. Lors de vos travaux d'électricité, il est nécessaire de prévoir la façon de distribuer les fils électriques dans toute la maison. Mais le choix du système d'alimentation de vos appareils déterminera la facilité de mise en oeuvre et l'aspect décoratif.Nous sommes tous désireux de profiter des nouvelles technologies pour piloter, commander et réguler nos équipements. Mais nous craignons souvent les travaux que cela implique. Heureusement, il existe des solutions adaptées à la rénovation.En matière de sécurité, les techniques les plus traditionnelles cohabitent désormais avec les technologies les plus sophistiquées. Dans tous les cas, ces dispositifs, anti-intrusion ou anti-incendie, restent assez simples à installer.

  • Panne inopinée, besoin de prises supplémentaires pour brancher un nouvel équipement ou rénovation d'un circuit électrique... Simples ou complexes, les travaux d'électricité sont à la portée de tous avec un peu d'attention et de méthode.Au sommaire :Les particularités de la salle de bainsLa boîte à outilsLes fils et les câblesRemplacer un interrupteurInstaller un va-et-vientBrancher un variateur à visPoser un détecteur de présenceMonter une prise et un cache-câbleRaccorder un luminaire au plafondRemplacer fiche et interrupteur

  • Quoi de plus convivial qu'une soirée d'hiver devant une bonne flambée ? Il est vrai que les performances énergétiques d'une cheminée traditionnelle restent plutôt médiocres... Mais si l'on veut vraiment se chauffer au bois, une cheminée à foyer fermé, un insert ou un poêle offrent des performances bien supérieures.D'autant plus que certains modèles peuvent être couplés à une pompe à chaleur (PAC) pour assurer le chauffage, voire le rafraîchissement de toute la maison.

  • La plomberie regroupe tout ce qui touche à la circulation de l'eau, de son entrée dans la maison (l'alimentation) à son évacuation vers les réseaux d'assainissement.Alimentation en eau : le cuivre
    Il n'est pas nécessaire d'être un bricoleur confirmé ni d'être équipé comme un professionnel pour intervenir sur les tuyaux en cuivre. De nombreux produits simplifient le raccordement entre deux tuyaux. Ou, mieux, permettent de les éviter.Alimentation en eau : le multicouche
    Aujourd'hui, l'utilisation du cuivre dans les installations sanitaires reste toujours majoritaire, mais cette suprématie est sur le point de disparaître grâce à de nouveaux matériaux, efficaces, meilleur marché et plus simples à mettre en oeuvre.Alimentation en eau : les tubes PER
    De plus en plus utilisés dans la maison pour alimenter les pièces d'eau et les radiateurs, les tubes PER permettent également de créer des réseaux de chauffage par le sol. Avec ce matériau, votre installation de plomberie devient alors un jeu d'enfant.Sanitaires & Plomberie : évacuations
    Évier, machines à laver, baignoire, lavabo, toilettes... autant d'appareils dont il faut rejeter l'eau sale dans les égouts. Dans toute habitation, circulent donc un ou plusieurs réseaux d'évacuation, réalisés le plus souvent à partir d'éléments en PVC collés.Sanitaires & Plomberie : raccordements sanitaires
    Les raccordements sanitaires répondent à des règles de mise en oeuvre très différentes et font appel à des matériaux et à des techniques spécifiques. Le raccordement d'un W-C, d'une baignoire ou d'une douche n'est pas très compliqué. Il suffit d'avoir un outillage assez simple et de n'oublier aucun joint. Les évacuations et alimentations se montent et s'emboîtent alors sans risque d'erreur.Sanitaires & Plomberie : eau domestique - traitement
    Même si l'eau qui sort de nos robinets est traitée en amont, sa qualité peut toujours être améliorée. La présence éventuelle de tartre, de chlore ou de pesticides incite à installer des appareils adéquats pour éliminer les différents polluants.neuf vidéos intégrées vous aideront à visualiser les opération à effectuer

  • Les faux plafonds, ou plafonds rapportés, sont courants en rénovation. Ces ouvrages, le plus souvent suspendus et non démontables, peuvent améliorer le confort thermique et/ou acoustique d'une maison dès lors qu'ils comportent une couche d'isolant adapté à la performance recherchée. En outre, ils offrent une solution élégante à certains besoins techniques lors de l'aménagement d'une pièce, notamment une intégration discrète des différents réseaux.

  • Capable de nous abriter, de nous protéger et surtout d'assurer notre confort été comme hiver, notre maison est souvent perçue comme une seconde peau. Pour concevoir une telle enveloppe, encore faut-il comprendre les clés du bien-être thermique.Le choix d'une énergie pour le chauffage de votre habitation dépend de plusieurs paramètres. Il est en partie déterminé par le lieu de résidence. Le bois est, par exemple, fréquent dans les régions forestières ; certaines énergies renouvelables ne sont pas accessibles aux résidents en centre urbain ; le gaz naturel est parfois exclu des zones rurales... En revanche, la région et le type d'habitation peuvent imposer des choix. Ainsi, une maison dans le Sud, occupée les mois d'été, se contente d'un chauffage très simple représentant un faible investissement. En revanche, s'il s'agit d'une résidence principale, un système performant se justifie davantage.Quoi de plus convivial qu'une soirée d'hiver devant une bonne flambée ? Il est vrai que les performances énergétiques d'une cheminée traditionnelle restent plutôt médiocres... Mais si l'on veut vraiment se chauffer au bois, une cheminée à foyer fermé, un insert ou un poêle offrent des performances bien supérieures. D'autant plus que certains modèles peuvent être couplés à une pompe à chaleur (PAC) pour assurer le chauffage, voire le rafraîchissement de toute la maison.Choisir l'électricité pour se chauffer, c'est se libérer des contraintes liées à un système de chauffage central : conduits d'évacuation des fumées, stockage de l'énergie, circuit de distribution, entretien... vous pouvez oublier tout cela et utiliser l'électricité pour vous chauffer aussi simplement que pour vous éclairer ou cuisiner.Contrairement à l'idée reçue, l'air à l'intérieur de nos maisons est souvent plus pollué que l'air extérieur car les sources de pollution y sont nombreuses et certains systèmes inefficaces. Quelles sont alors les solutions pour respirer un air sain ? La ventilation renouvelle l'air ambiant, évacue l'humidité, les polluants et protège ainsi le bâti. Pour être efficace, elle doit aérer l'ensemble des pièces de la maison et fonctionner en continu pour que l'air ne stagne pas.

  • Ouvrir sur l'extérieur, laisser passer la lumière, retenir le froid et le bruit, assurer une protection physique tout en étant simples à manipuler, telles sont les attentes que les fenêtres doivent satisfaire. Avec des solutions aussi variées qu'efficaces. Une très grande variété de matériaux, de formes, de couleurs et de style permet de les adapter à quasiment toutes les situations et à toutes les régions. Même lorsque d'anciennes menuiseries de caractère remarquable, aux vitrages ouvragés, ne peuvent pas être modifiées sans dénaturer la façade, il existe encore des solutions simples à mettre en oeuvre.

  • Contrairement à l'idée reçue, l'air à l'intérieur de nos maisons est souvent plus pollué que l'air extérieur car les sources de pollution y sont nombreuses et certains systèmes inefficaces. Quelles sont alors les solutions pour respirer un air sain ?La ventilation renouvelle l'air ambiant, évacue l'humidité, les polluants et protège ainsi le bâti. Pour être efficace, elle doit aérer l'ensemble des pièces de la maison et fonctionner en continu pour que l'air ne stagne pas.

  • Ouvrir sur l'extérieur, laisser passer la lumière, retenir le froid et le bruit, assurer une protection physique tout en étant simples à manipuler, telles sont les attentes que les fenêtres doivent satisfaire. Avec des solutions aussi variées qu'efficaces. Une très grande variété de matériaux, de formes, de couleurs et de style permet de les adapter à quasiment toutes les situations et à toutes les régions. Même lorsque d'anciennes menuiseries de caractère remarquable, aux vitrages ouvragés, ne peuvent pas être modifiées sans dénaturer la façade, il existe encore des solutions simples à mettre en oeuvre.
    Et en vidéo : Comment poser une fenêtre dans un mur en pierre

  • En matière de sécurité, les techniques les plus traditionnelles cohabitent désormais avec les technologies les plus sophistiquées. Dans tous les cas, ces dispositifs, anti-intrusion ou anti-incendie, restent assez simples à installer.Au sommaire :Êtes-vous bien protégé ? - Installer un système d'alarme - Poser un film auto-adhésif - Sceller une grille de protection - Poser un détecteur de fuméeEt grâce à la vidéo, apprenez à poser un système d'alarme.

  • Partie intégrante de la façade, les volets et les stores répondent à de nombreux critères. Protection efficace contre les agressions climatiques extérieures et contre le bruit, les volets servent aussi à limiter les tentatives d'intrusion.Avec plusieurs systèmes d'ouverture et trois matériaux, de nombreux modèles, standard et sur mesure, s'adaptent à ces différents paramètres.

  • Aujourd'hui, l'utilisation du cuivre dans les installations sanitaires reste toujours majoritaire, mais cette suprématie est sur le point de disparaître grâce à de nouveaux matériaux, efficaces, meilleur marché et plus simples à mettre en oeuvre.
    En tête, le tube multicouche affiche des avantages qui ne laissent pas indifférents les artisans et séduisent de plus en plus les bricoleurs.Au sommaire : - Les atouts du tube multicouche - La boîte à outils - Les quatre types de raccords - Trois types de raccords - Quel raccord utiliser ? - Garantir l'étanchéité du circuit - Mettre un tube en forme - Monter un collecteur - Se raccorder sur du cuivre - Alimenter un lavabo - Installer un robinet extérieurEt pour visualiser le sujet, une vidéo est insérée dans l'ouvrage.

  • Panne inopinée, besoin de prises supplémentaires pour brancher un nouvel équipement ou rénovation d'un circuit électrique... Simples ou complexes, les travaux d'électricité sont à la portée de tous avec un peu d'attention et de méthode.Si les travaux d'électricité ont tendance à faire peur, c'est plus par manque d'information que par réelle difficulté. En effet, ils demandent davantage de connaissances techniques que d'adresse ou d'outillage... Au sommaire :Les particularités de la salle de bains - La boîte à outils - Les fils et les câbles - Remplacer un interrupteur - Installer un va-et-vient - Brancher un variateur à vis - Poser un détecteur de présence - Monter une prise et un cache-câble - Raccorder un luminaire au plafond - Remplacer fiche et interrupteurEt découvrez grâce à trois vidéos l'installation d'une prise commandée par interrupteur, d'un va-et-vient et de spots sur câbles

  • Panne inopinée, besoin de prises supplémentaires pour brancher un nouvel équipement ou rénovation d'un circuit électrique... Simples ou complexes, les travaux d'électricité sont à la portée de tous avec un peu d'attention et de méthode.Les lampes à incandescence disparaissant, nos habitudes en matière d'éclairage vont devoir changer. C'est donc le moment de découvrir les produits qui vont les remplacer et les nouvelles conditions pour juger la qualité d'un éclairage : Quel type de lampe choisir ? L'intensité lumineuse. Le rendu des couleurs. Comment éclairer ? Les chambres et le coin bureau. La cuisine. Le salon et la salle à manger. Les zones de circulation. La salle de bains.Cerveau de votre installation électrique et proportionnel à la taille de votre habitation, le tableau de répartition supporte les modules de protection et de commande qui permettent à vos circuits de fonctionner en toute sécurité. Lors de vos travaux d'électricité, il est nécessaire de prévoir la façon de distribuer les fils électriques dans toute la maison. Mais le choix du système d'alimentation de vos appareils déterminera la facilité de mise en oeuvre et l'aspect décoratif.Nous sommes tous désireux de profiter des nouvelles technologies pour piloter, commander et réguler nos équipements. Mais nous craignons souvent les travaux que cela implique. Heureusement, il existe des solutions adaptées à la rénovation.En matière de sécurité, les techniques les plus traditionnelles cohabitent désormais avec les technologies les plus sophistiquées. Dans tous les cas, ces dispositifs, anti-intrusion ou anti-incendie, restent assez simples à installer.Et pour illustrer certains chapitres, vous trouverez six vidéos intégrées dans l'ouvrage.

  • Les raccordements sanitaires répondent à des règles de mise en oeuvre très différentes et font appel à des matériaux et à des techniques spécifiques.Pour en savoir plus : La boîte à outils - Les accessoires - Les étapes de base - Installer un chauffe-eau - Poser une vasque - Poser un évier de cuisine - Raccorder une machine à laverEt des vidéos pour apprendre à poser, équiper, raccorder un chauffe-eau, installer un robinet autoperceur ou remplacer les joints de robinets

empty