Presses Universitaires de France

  • Cette étude est consacrée à la répression des infractions à l'ordre moral sous le régime de Vichy (adultère, abandon de famille, homosexualité, prostitution, avortement et alcoolisme). Elle repose sur des archives jusqu'alors inexploitées et débouche sur une large remise en cause des conclusions formulées habituellement par les historiens, puisqu'elle souligne que les réalisations concrètes du régime de Vichy concernant les infractions à l'ordre moral se situent dans le droit prolongement des politiques menées par les gouvernements de la IIIe et IVe République.

empty