• Tombé presque par hasard sur l'année 1938, un philosophe inquiet du présent est allé de surprise en surprise. Au-delà de ce qui est bien connu (les accords de Munich et la supposée «faiblesse des démocraties »), il a découvert des faits, mais aussi une langue, une logique et des obsessions étrangement parallèles à ce que nous vivons aujourd'hui. L'abandon de la politique du Front populaire, une demande insatiable d'autorité, les appels de plus en plus incantatoires à la démocratie contre la montée des nationalismes, une immense fatigue à l'égard du droit et de la justice : l'auteur a trouvé dans ce passé une image de notre présent. Récidive ne raconte pas l'histoire de l'avant-guerre. Il n'entonne pas non plus le couplet attendu du « retour des années 30 ». Les événements ne se répètent pas, mais il arrive que la manière de les interpréter traverse la différence des temps. En ce sens, les défaites anciennes de la démocratie peuvent nous renseigner sur les nôtres. Récidive est le récit d'un trouble : pourquoi 1938 nous éclaire-t-elle tant sur le présent ?

  • La crise sanitaire a montré le rôle indispensable des services publics. L'engagement des personnels des hôpitaux, des enseignants, leur capacité d'initiative ont permis à la société de tenir face à la pandémie. À l'inverse, les logiques libérales fondées sur le souci d'économies à court terme ont montré leur inefficacité dramatique dans le contexte. L'actuel président et son gouvernement ont mené pourtant une offensive déjà ancienne à l'encontre de la fonction publique, basée sur son supposé immobilisme, son archaïsme, ainsi que sur les privilèges dont bénéficieraient les fonctionnaires.
    Pourtant la fonction publique est un outil moderne et décisif pour traduire dans le quotidien les idéaux de liberté, d'égalité, de justice et de sauvegarde de la planète. Ce livre, sans dogmatisme et sans dissimuler les débats, dit ce qu'est la fonction publique et pourquoi elle existe ; la replaçant dans une perspective historique et mettant en lumière les problèmes et les débats actuels pour que chacun puisse se faire une idée des évolutions nécessaires au-delà des dénigrements habituels. Loin des injonctions de réforme dont le contenu n'est jamais débattu, le livre ouvre une perspective audacieuse : renforcer, en s'appuyant sur les capacités des fonctionnaires, la construction de biens communs au bénéfice de chaque citoyen.
    Le XXI° siècle peut et doit être l'« âge d'or » du service public ! À condition de sortir d'une vision de la fonction publique qui est soit budgétaire, soit managériale.

  • Le XXIe siècle est celui du choc des puissances. L'extension du domaine de la guerre aux nouveaux espaces économiques, virtuels ou cognitifs a ouvert une ère de conflictualité systémique.
    Cette rupture stratégique est encore mal appréhendée en France, où inhibitions et approches idéalistes faussent l'analyse des rapports de force et de leur évolution.
    Spécialiste des problématiques de puissance, Raphaël Chauvancy en définit le concept et le replace au coeur d'une analyse méthodique
    En remontant le fil des causalités, il éclaire l'arrière-plan des cas concrets dont il illustre sa démonstration. Il s'inscrit ainsi dans le temps long pour proposer une grille de lecture globale et accessible.
    Ouvrage de référence, LES NOUVEAUX VISAGES DE LA GUERRE ouvre la voie à une pensée stratégique alternative, adaptée au nouveau monde multipolaire.


  • « Roman national » : l'expression fait partie du langage courant. Mais depuis quand et que signifie-t-elle ? Depuis le début du quinquennat de Nicolas Sarkozy (2007) et surtout depuis la parution en 2009 du livre de Lorànt Deutsch Métronome, elle est massivement employée pour désigner une manière surannée et rétrograde de raconter l'histoire de France. Mais cette expression avait eu auparavant d'autres sens depuis son apparition à la fin du XIXe siècle.
    Ce livre en retrace l'histoire, puis détaille les différentes façons que l'on a eu de faire le récit de la France depuis le Moyen Âge. Il expose comment le roman national a pris la place d'un roman monarchique avant d'être lui-même remis en cause au nom d'une approche mondiale de l'histoire popularisée par Patrick Boucheron. L'histoire doit-elle renoncer à être un récit ? Le roman national est-il nécessairement nationaliste ou identitaire ?
    S'interrogeant sur les raisons de l'emploi péjoratif par de nombreux historiens de l'expression « roman national », ce livre pose également ces questions et plaide pour un roman national « hospitalier », écrit par et pour tous les membres de la société française. Car tous sont appelés à faire l'histoire du pays.

  • « Les Trente Honteuses » sont l'histoire des relations entre la France, Israël et le Liban, durant une période qui s'étend de la fin de la guerre d'Algérie (1962) à la fin de la guerre civile libanaise (1990). Mais elles sont aussi, l'histoire des trente années qui ont finalement creusé le tombeau de l'influence française dans le monde arabo-musulman en général. Issu de la thèse universitaire soutenue en 2015 à l'IREMAM (Institut de Recherches et d'Etudes sur les Mondes arabes et musulmans) d'Aix Marseille Université, il est le premier ouvrage d'un spécialiste qui mette en perspective la politique arabe de la France et les relations franco-israéliennes notamment au travers de la guerre du Liban (1975-1990).

  • Après le succès de Rothschild & Co. - Les Secrets des familles les plus puissantes, l'auteur Pietro Ratto reconstitue de nouveau avec une patience infinie les liens généalogiques, jusqu'alors dissimulés, entre les familles qui déterminent les équilibres économiques, financiers et politiques mondiaux, en se concentrant en particulier sur l'inimaginable influence politique exercée par la famille Warburg (qu'on surnomme les « Rothschild de Hambourg ») en Allemagne et leur rapprochement progressif des richissimes Rockefeller, sous la protection de la grande dynastie Rothschild.
    Une oeuvre fascinante qui offre une nouvelle perspective sur de nombreux événements historiques des derniers siècles :
    les origines de nombre des dynasties qui ont influencé et influencent encore la stabilité économico-financière des grandes puissances étrangères ;
    /> la naissance difficile et les développements tortueux de la Federal Reserve ;
    les alliances secrètes insoupçonnables entre des factions et des dynasties en apparence rivales.

  • L'ombre de Georges Frêche plane sur les municipales 2014 à Montpellier. Près de quarante années de pouvoir exercé avec vigueur, parfois avec excès, ça laisse des traces. Un parti socialiste en lambeaux. Des héritiers divisés. Des gardiens de la mémoire à

  • Consacré aux écrits relatifs à l'ambassadeur et à l'art de négocier, ce livre suit au fil d'une vingtaine d'études le long et multiforme travail d'élaboration auquel la figure de l'ambassadeur et l'art de la négociation ont donné lieu, ...


  • Un playdoyer contre le capitalisme

    Ce texte expose les idées démocratiques innovantes de l'abbé de Lamennais. En effet, il développe dans cet ouvrage des idées socialistes et démocratiques du message évangélique et il sera dés lors considéré comme révolutionnaire par ses pairs. Véritable précurseur mais également témoin de son époque, il nous livre un texte fort et virulent sur les conséquences esclavagistes de l'essor du capitalisme. Il encourage le peuple à se délivrer de sa servitude en reprenant ses droits. Ces écrits dont la teneur reste d'actualité doivent nous interroger sur le modèle de société auquel nous aspirons.
    EXTRAIT : « Ce livre, cher lecteur, t'offrira peut-être quelques enseignements utiles ; il t'instruira de tes droits et de tes devoirs ; il t'apprendra combien il t'importe de défendre les uns avec fermeté et d'accomplir fidèlement les autres. Car, sans devoir, qu'est-ce que l'homme ? une espèce de monstre isolé, dépourvu de liens, de relations sympathiques, d'amour, retiré en lui-même comme la bête de proie dans son antre, et vivant là d'une vie solitaire, morne, aveugle, poussé par la faim à la rapine, et dormant quand il est repu.
    Et sans droits, qu'est-ce que l'homme ? Un pur instrument de ceux qui ont des droits, leur animal domestique, ce qu'est pour eux leur cheval, leur boeuf. Est-ce qu'à cette seule pensée, tu ne sens pas toute ton âme se soulever de honte et d'indignation, toi, la plus noble créature de Dieu et son image, le roi de ses oeuvres, au sein desquelles il a voulu que ton oeil ne vît, dans ce qu'elles ont de plus élevé, dans les êtres semblables à toi, que des frères, tes égaux par nature, et pas un maître ?
    Mais tu ne peux rien seul. Tu ne pourras donc jamais ni conserver tes droits sans cesse attaqués, ni les reconquérir, que par l'union avec tes frères ; et point d'union sans la pratique rigoureuse des devoirs, sans le dévouement mutuel qui fait que, vivant en tous par l'amour, chacun a la force de tous pour appui de son droit et pour sa défense.
    Quand tu auras bien compris ceci, et que tu seras bien résolu à y conformer de tout point ta conduite, une grande espérance luira sur le monde : et cette espérance s'accomplira si tu comprends encore que l'intelligence de la vérité, que les bonnes et saintes résolutions, pour produire leurs fruits, doivent s'incarner dans une action permanente, infatigable.
    Les meilleures pensées, les plus purs sentiments et les plus féconds ressemblent au grain qui demeure stérile si on ne le dépose dans une terre préparée avec soin, et si on ne le cultive pendant sa croissance.
    Des actes, des actes, et encore des actes, ou vous croupirez éternellement dans votre misère.»

  • Dans cet ouvrage, le passé éclaire le présent dans l'optique de dessiner les lignes du futur. De plus, la compréhension de l'Histoire est un facteur déter­minant en vue de la construction en toute connaissance de cause. S'appuyant à juste titre sur le symbolique miroir indispensable à l'introspection, l'auteur déterre avec parcimonie une immense richesse. Ce patrimoine culturel et historique est composé d'une grande diversité de héros, de guerriers, de résis­tants, d'artistes, d'auteurs, de sportifs ayant marqué l'Afrique par leur courage, leur plume, leur action politique, leur prouesse musicale, leur engagement sociétal, leur capacité intellectuelle, leur apport culturel, leur exploit sportif... Des hommes vaillants et des femmes ingénieuses qui, à n'en pas douter, serviront des modèles en vue d'une extrospection sur la base d'une vision non pessimiste.
    De Soundiata Keïta à Nelson Mandela sans oublier Chaka Zulu, de Seydou Badian à Cheikh Anta Diop, d'Eusebio à Pierre Ndaye Mutumbula Mulamba en passant par Robert Mensah, du Grand Maître Franco Luambo Makiadi à Anikulapo Fela Kuti, de Kimpa Vita à la reine Pokou, de Miriam Makeba à Abeti Masikini en s'attardant sur Bella Bellow et Cesária Évora, de la reine Ranavalona Ière à Wangari Maathai, de Nzinga Mbandi à Manthatisi via Nte­bogang Ratshosa et Labotsibeni Gwamile Mdluli, ainsi que Mbuya Nehanda, de Jomo Kenyatta à Samora Machel, en s'attardant sur Patrice Lumumba..., cet ouvrage est une invitation à la vraie découverte d'un continent aux immenses potentialités, ainsi qu'à l'avenir vivable et viable.

  • "The list of contributors is impressive withnot a single dull chapter...; the editors are to be congratulated for making available such a stimulating and timely, if not timeless, collection" - Slavic Review "[T]his is a book that will serve many intellectual tastes and interests, and that will certainly prove thought provoking for anyone who reads it... I recommend it to anybody who wants to witness the analythical depth and span with which the meaning of 1989 can be approached." - Extremism & Democracy The tenth anniversary of the collapse of communism in Central and Eastern Europe provides the starting point for this thought-provoking analysis. Between Past and Future reflects upon the past ten years and considers what lies ahead for the future. An international group of distinguished academics and public intellectuals, including former dissidents and active politicians, engage in a lively exchange on the antecedents, causes, contexts, meanings and legacies of the 1989 revolutions. At a crossroads between past and future, the contributors to this seminal volume address all the crucial issues -- liberal democracy and its enemies, modernity and discontent, economic reforms and their social impact, ethnicity, nationalism and religion, geopolitics, electoral systems and political power, European integration and the tragic demise of Yugoslavia. Based on the results of recent research on the ideologies behind one of the most dramatic systematic transformations in world history, and including contributions from some of the world's leading experts, Between Past and Future is an essential reference book for scholars and students of all levels, policy-makers, journalists and the general reader interested in the past and future prospects of Central & Eastern Europe

empty