Romance

  • Ce dimanche 21 juillet 2013, un homme s'est enfin autorisé à décider de son destin. Son unique décision le concernant aura été de démissionner, plus précisément d'abdiquer puisqu'il s'agit d'Albert II, roi des Belges pendant 20 ans.
    Sa première initiative d'homme libéré sera de se rendre incognito avec deux de ses petites-filles à la Taverne du Passage à Bruxelles pour y déguster leurs célèbres croquettes de crevettes.
    S'ensuivra une soirée surréaliste dans une taverne remplie des personnalités qui font une partie de la ­petite Belgique. Avec, deuxième première de cette ­journée historique, une rupture de stock de croquettes au grand dam de Haddock, le chef, et de Nestor, un maître ­d'hôtel qui cache bien son jeu.
    Un roman de belgitude, donc de surréalisme au ­service d'une trame de destinées et de filiations ­suscitées par un Albert en grande forme, au premier jour de sa vie où il aura enfin pu décider de son chemin.
    Croquettes en stock est le quatrième roman de Xavier Huberland qui exprime ici sa profonde belgitude, avec la poursuite des thèmes de filiation et de destinée qui l'interpellent au quotidien.
    Écrire dans le seul but de divertir sous la forme parodique conduit à caricaturer avec bienveillance des personnalités existantes mais ce roman ne reflète en aucun cas leur caractère réel.
    L'auteur espère simplement qu'ils s'en amuseront et leur assure tout son respect.
    Ce ivre a obtenu le Manneken-Prix 2020 du livre sur Bruxelles

empty