Littérature générale

  • Je m'appelle Roxane, j'ai 26 ans, 2 meilleures amies, 1 chat et... 1 voisin invisible. Je sais, ce n'est pas banal. Jusqu'à présent, je dois vous avouer que ça m'était égal de n'avoir jamais vu l'homme qui vit de l'autre côté de mon palier. Mais depuis ma rupture et cette soirée où Léa, Manon et moi avons parié sur le mystère que représente mon voisin, je me pose de plus en plus de questions à son sujet. Pourquoi ne l'ai-je encore jamais croisé ? Est-il comme je me l'imagine ? Pour le savoir, lisez cette histoire !

  • Debbie n'est plus la même depuis que le gardien de l'arbre de vie, a emporter le corps de Bekhor. Elle ne peut supporter l'idée d'être à jamais séparée de celui à qui elle a offert tout son amour. Au plus profond de son coeur, elle est convaincue qu'il est vivant. Mais plus les semaines passent et plus le doute s'installe dans son esprit.

    Alain Ruiz est un auteur à succès franco-canadien de plusieurs romans vendus à près de 130 000 exemplaires. (Ian Flix, Les chroniques de Braven Oc, Bekhor...). Retrouvez-le dans une enquête de Frank Meyer

  • L'horizon s'obscurcit et trois dragons hideux se posent non loin d'Élias. Le rhapsode, un homme d'au moins mille ans voyage avec ces êtres immenses. Il affirme que la grande prêtresse attend Élias sur les Terres Herbeuses avec Sandros et Auxane pour conduire les oeufs sacrés sur les Terres Volcaniques où ils seront couvés pendant 3 000 ans ! Cette fois, la mission semble facile sauf qu'il ne faut jamais se fier aux apparences. Élias n'aime pas trop l'idée d'aller dans un endroit où un tremblement de terre vient d'avoir lieu, sans compter qu'un volcan vient d'entrer en éruption. Et c'est bien connu, la fumée peut cacher d'étranges surprises...
    Agnès Ruiz est l'autrice de best-sellers vendus à plus de 370 000 exemplaires. Elle a remporté un immense succès dès son premier roman "Ma vie assassinée" Elle écrit aussi bien pour les adultes que pour la jeunesse. (Oublie la nuit, L'ombre d'une autre vie, Mon affreux maillot beige, Pom-pom girls, Elias Sparte). Ses nouvelles sur les enquêtes de la détective Rachel Toury connaissent également un vif succès autant en Europe qu'Outre-Atlantique. Elle est traduite en plusieurs langues.

  • Suite au décès de son père, Abigail retourne au pays pour régler les dernières affaires et enfin pouvoir tourner la page. Mais, confrontée à son passé et aux terribles douleurs qui y sont inscrites, la jeune femme se rend compte que la tâche s'avère plus difficile que prévu. Elle retrouve cependant avec émotion sa jument, l'indomptable Molly, toujours aussi caractérielle. Tout comme le séduisant nouveau voisin, Blake...
    En bonus, une autre nouvelle "Le long voyage de Colonel"
    Agnès Ruiz est l'autrice de best-sellers vendus à plus de 370 000 exemplaires dont « Ma vie assassinée », « Oublie la nuit », « L'ombre d'une autre vie », et le roman policier qui met en scène la détective Rachel Toury pour la première fois « La main étrangère »... Elle écrit aussi bien pour la jeunesse que pour les adultes. Nombreux de ses écrits sont traduits en plusieurs langues.

  • 2 nouvelles / 2 résumés Les âmes vertueuses :

    Rhea est lasse de tout ce qu´elle a déjà ; beauté, jeunesse éternelle et bonheur. Elle décide de quitter les Champs-Élysées, le lieu des âmes vertueuses... Mais qu´est-ce qui l´attend derrière la terrible porte gardée par les immondes gargouilles ?
    Brume dans le métro :

    Philibert prend le métro tous les jours depuis 15 ans sans jamais s´intéresser aux autres. Il ne vit que pour lui et pour ses chats. Mais un jour, le métro ne démarre pas. Pire, une brume épaisse envahit le wagon... Que se passe-t-il ?


    Agnès Ruiz est l´auteur de best-sellers "Ma vie assassinée", "L'ombre d'une autre vie", "La main étrangère", "Et si c'était ma vie?"...

  • Le journal, un peu fou d'une poissarde ou les tribulations de la probable fille du grand blond avec une chaussure noire.


    On pourrait la décrire comme la petite rousse aux pieds nus. Et le premier qui dit Zora, je le mords!

    D'infimes accidents en immenses bévues, je me demande continuellement comment je suis en vie.
    Je cours vite, enfin pas assez, vu que ma guigne a inlassablement deux trains d'avance sur moi.
    Ici, l'humour est de mise, la poisse OK, mais toujours en riant

empty