Sonatine


  • Belmondo, Marielle, Rochefort, etc. : dans l'intimité de " la bande du conservatoire ".

    Années 1950. Au lendemain de la guerre, une jeunesse avide de liberté et de nouveauté prend d'assaut le Conservatoire national d'art dramatique, la plus prestigieuse des écoles de comédiens. Ces jeunes loups débordants d'énergie et d'humour ont pour nom Belmondo, Marielle, Rochefort, Rich, Crémer, Vernier, Beaune. Ils vont former une bande et, avec un sens aigu de la déconnade et de la décontraction, vont malmener une structure trop scolaire pour leur soif de liberté. Entre deux frasques et des dizaines de blagues, les apprentis comédiens vont ainsi apprendre leur métier dans la joie, mais aussi, parfois, dans la douleur. En chemin, ils vont croiser des personnalités telles que Annie Girardot, Françoise Fabian, Sophie Daumier, Claude Brasseur, Michel Galabru... Ensemble, ils vont découvrir les étranges coulisses de la Comédie-Française, vivre les remous du Conservatoire, subir la dure loi des concours de fin d'année, admirer Louis Jouvet, Pierre Brasseur, Michel Simon...
    Jamais aucun livre n'avait raconté les vrais débuts de ces acteurs, la naissance de leur amitié, les premières manifestations de leur talent. Fourmillant d'anecdotes inédites, La Bande du conservatoire repose sur de nombreux témoignages recueillis par l'auteur. Il constitue une véritable immersion dans cette école telle qu'elle était dans les années 1950, où de jeunes frondeurs s'opposaient à quelques vieilles barbes qui leur semblaient appartenir à un monde révolu. Les amis, les amours, les rires et les larmes ; c'est la fabuleuse histoire du Conservatoire qui nous est ainsi contée.
    Historien de cinéma, Philippe Durant est l'auteur de biographies consacrées à Jean-Paul Belmondo, Lino Ventura, Michel Audiard, etc. Il a publié chez Sonatine La Bande à Gabin (2011) et Les Éléphants (2012).

  • Après le succès de La Bande à Gabin, Philippe Durant nous raconte ici les petites histoires du cinéma populaire des années soixante-dix.
    Coup de tête, Le Sucre, Le Magnifique, Comment réussir dans la vie quand on est con et pleurnichard, Un éléphant ça trompe énormément, Les Aventures de Rabbi Jacob, Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, Comme la lune, L'Emmerdeur, L'aventure c'est l'aventure, Le Grand Blond avec une chaussure noire, Adieu poulet, Buffet froid, Mais où est donc passée la 7e compagnie ?... Les films populaires des années soixante-dix sont dans toutes les mémoires. Sur le modèle de La Bande à Gabin, Philippe Durant retrace la vie quotidienne des tournages, multiplie les anecdotes relatives à des personnages aussi hauts en couleur que Jean Yanne, Jean Rochefort, Pierre Brasseur, Pierre Richard, Bernard Blier, Jean Carmet ou encore Michel Audiard.
    Des frasques de Patrick Dewaere et Gérard Depardieu sur le plateau des Valseuses aux conséquences sur la production des Bronzés de l'absence d'algues sur les plages de Côte d'Ivoire, en passant par les conversations surréalistes de Lee Marvin et Jean Carmet sur le tournage de Canicule ou l'erreur magistrale d'un producteur qui négligea les tagliatelles aux fruits de mer de Lino Ventura, Philippe Durant multiplie les petites histoires plus réjouissantes les unes que les autres. Il nous convie ainsi à un voyage désopilant dans les cuisines et les coulisses du cinéma, souvent plus animées encore que la plupart des films de cette époque.
    Historien de cinéma, Philippe Durant est l'auteur de nombreuses biographies (de Jean-Paul Belmondo, Lino Ventura, Michel Audiard, etc.) Il a publié chez Sonatine Éditions La Bande à Gabin (2010).

empty