Littérature traduite

  • Nés dans l'univers magique des Cris, dans la plaine enneigée du Nord du Manitoba, Champion et Ooneemeetoo Okimasis grandissent heureux en compagnie des étoiles, des poissons et des caribous. À l'âge de six ans, ils sont arrachés à leur famille et envoyés dans une école catholique résidentielle du Sud. Leur langue est désormais interdite ; leurs noms aussi : ils deviennent Jeremiah et Gabriel.
    Coupés des leurs, aliénés par cette culture qu'on leur impose, les frères Okimasis luttent pour leur survie. Non sans l'appui précieux de la Reine blanche - un personnage mythique, rusé et astucieux - qui permet aux personnages de se sortir de la misère du quotidien et de rejoindre un vaste, magique et espiègle univers. Jeremiah et Gabriel suivront leur destinée : l'un deviendra musicien et l'autre danseur. Armes créatrices par excellence, la musique et la danse catalyseront leurs énergies. De leur art, un monde nouveau émergera.
    Véritable célébration de la culture crie, Kiss of the Fur Queen atteint rapidement un succès critique et populaire à sa sortie en 1998. Robert Dickson, - lauréat du prix du Gouverneur général 2002 pour son recueil Humains paysages en temps de paix relative - signe la version française de Champion et Ooneemeetoo.

  • Un jeune garçon avale les pages de cinq livres dans lesquels croit-il, se trouve le code qui pourrait permettre à un capitaine et à ses acolytes de retracer son père disparu. Afin de sauver sa vie, un explorateur se voit contraint de raconter à la tribu amérindienne qui le retient prisonnier les histoires qu´il connaît, qu´il crée ou qu´il combine. Une femme ravissante se plaît à réinventer sa propre histoire lors des soirées mondaines. Perdu sur les glaces à la dérive dans l´Atlantique Nord, un autre explorateur est tourment. Par les sempiternelles questions d´un enfant. Mais ce jeune garçon n´est-il pas celui qui a englouti des livres dans la bibliothèque ? Et cette femme qui joue des rôles n´est-elle pas le personnage d´un récit concocté par la machine à histoire mentionnée dans l´article d´une revue spécifique?

    Dans Le Dodécaèdre ou Douze cadres à géométrie variable, Paul Glennon manie douze genres littéraires (roman policier, journalisme d´enquête, récit d´aventure...), insufflant à chacun une part d´étrangeté pour créer douze univers distincts réunis dans une structure finement ciselée. Pour la version française de ce livre où chaque histoire apporte un nouvel éclairage sur celles qui l´avoisinent, douze traducteurs se sont livrés à leur tour au jeu des cadres à géométrie variable.

  • Il y a moins d'un siècle, en plein coeur de l'Afrique des Grands Lacs, vivait un roi qui réglait la circulation des nuages. « Le Dernier Roi faiseur de pluie » recrée la vie de celui qui clôtura la lignée de ces monarques bantous qui dégonflent les nuages afin que la pluie féconde la terre, ou qui déchaînent les vents pour nettoyer le ciel quand les eaux menacent les récoltes. Pendant le règne de Dagano, le Kibondo ne connaît pas la famine. Mais le royaume est victime d'un nouveau fléau, les Faces roses, ces « albinos » invincibles venus du bout du monde. Conscient de leur toute-puissance, Dagano choisit de leur opposer une résistance spirituelle. À la manière d'un conteur, Melchior Mbonimpa nous amène à vivre les derniers moments de cet univers, à suivre Dagano dans son parcours initiatique, ses amours, son ascension au trône du Kibondo et sa lutte pour empêcher tout son univers de basculer.

  • Countless women have had the frustrating experience of loving a man who is oblivious to them, while he was swept up in the drama of loving a bad girl instead.
    Dr. Lieberman has interviewed over one hundred such men and shares their real-life stories in intimate detail, revealing what the attraction was, how far they went to 'catch' the bad girl, and what impact the experience had on their lives.

    Similar in format to her classic Bad Boys, 12 different types of Bad Girls are profiled: Gold-digger, Addict, Sex Siren, Sexual Withholder, Married Woman on the Prowl, Commitment-Phobe, Husband Hunter and Trapper, Husband Stealer, Damsel in Distress, Cougar, Ball-Buster, and Bad Girl Scorned. The reader will learn what makes these women tick and why otherwise smart and successful men fall head over heels for them, losing their savings, self-respect and sanity in the process.

    Famous bad girls, from history to headlines, and real life to reel life, illustrate each of the different types - including Angelina Jolie, Samantha from Sex and the City, Britney Spears, Glenn Close in Fatal Attraction, Oksana, and many more. Bad girls are heartbreakers - a paradox of insecurity and ruthlessness, deprivation and entitlement, emptiness and chaos.

    This book will appeal to women who want to learn the secrets hidden in the bad girl book of spells, without truly becoming 'bad' themselves, and to men who are licking their wounds.

  • Une sélection des communications présentées lors du 7e symposium québécois de recherche sur la famille, tenu en octobre 2003, à l'Université du Québec à Trois-Rivières: Regards sur les parents; relations parents-enfants; table ronde sur les politiques sociales et table ronde sur la médiation familiale.

  • Pour reprendre l'expression de son traducteur, « Kaki » est, « le premier roman franco-ontarien écrit en anglais ». C'est un roman du choc des langues et des cultures, de la résistance et de l'assimilation, du passé et du présent, de l'enfance et du monde adulte, de la nostalgie et de la culpabilité.

    Laure, devenue Laura, vit à Toronto avec son mari et ses deux enfants. Élevée en français, dans le Nord de l'Ontario, elle vit à Toronto et écrit désormais en anglais. À l'âge adulte, et alors qu'elle sent glisser ses attaches avec son passé, elle entreprend de consolider son héritage culturel par l'écriture. « Kaki » vient évoquer, avec sensibilité et fluidité, le drame d'une langue sans cesse menacée d'étouffement.

  • Gaspard est architecte. Depuis des mois, il dessine un grand centre commercial aux qualités architecturales inouïes. Mais lorsqu´il se rend à Halifax pour enfin rencontrer son client, il n´y trouve qu´un bureau vidé la veille. Ne pouvant accepter que l´oeuvre de sa vie se dissipe de si banale façon, Gaspard loue un logement minable et entreprend de retrouver son commanditaire. Qu´il n´ait en rien l´allure d´un détective n´aide pas les choses.
    Presque aussitôt, Gaspard rencontre Madeleine, jolie jeune femme éperdue qui l´introduit dans une curieuse secte millénariste. Qu´il soit peu enclin aux quêtes spirituelles n´aide pas non plus les choses. Mais à son grand étonnement, il s´ouvrira à leurs croyances et bâtira leur cathédrale. Or, l´entreprise qu´il soutient et la destinée qu´il épouse ne sont pas celles qu´il croit.

    Dans La cathédrale sur l'océan, on découvre avec un franc bonheur de lecture, la vérité psychologique de cet homme ordinaire qui joue sa vie, les ambiances brumeuses d´une ville portuaire où survit le souvenir des corsaires, les dialogues impayables avec le cowboy John Wayne (compagnon d´infortune présent sous forme d´affiche récupérée des poubelles !), sans oublier les détails insolites dont il aurait fallu douter pour ne pas être envoûtés avec Gaspard. Mais comme lui, nous nous en féliciterons. Car dans cette captivante intrigue, le dévoiement est la voie du salut.

  • Le Dictionnaire des écrits de l´Ontario français (1613-1993) est l´aboutissement d´une entreprise lancée en 1982 par un collectif de chercheurs de Sudbury. Publiée en l´année du 400e anniversaire de la présence francophone en Ontario, il recense tous les ouvrages autonomes parus en français, depuis le Quatriesme voyage du Sr. de Champlain [...] en la Nouvelle France, fait en l´année 1613, jusqu´aux écrits beaucoup plus nombreux de l´année 1993.

    Le Dictionnaire des écrits de l´Ontario français (1613-1993), c´est ainsi la somme de tous les écrits connus de la langue française dont l´auteur est né en Ontario ou y a vecu et publié ou ayant l´Ontario comme sujet.

    Le Dictionnaire des écrits de l´Ontario français (1613-1993), c´est aussi la première lecture intégrale de quatre siècles d´écriture en français dans tous les domaines des sciences humaines soit 2 537 écrits imprimés de 1613 à 1993 par 1000 auteurs et présentés en un dictionnaire alphabétique et encyclopédique.

    Le Dictionnaire des écrits de l´Ontario français (1613-1993), c´est encore le fruit de la rédaction collégiale de 166 collaborateurs, un outil de référence unique pour les Franco-Ontariens et un guide indispensable pour les chercheurs de la francophonie.

    Le Dictionnaire des écrits de l´Ontario français (1613-1993), c´est enfin un répertoire des auteurs et leurs écrits, une première bibliographie des écrits franco-ontariens, un index des milliers de personnages et de lieux cités dans les écrits et un tremplin transdisciplinaire pour de nouvelles recherches.

  • Malgré l´ouverture proclamée des Canadiens face à la diversité ethnique et culturelle, l´histoire canadienne n´en est pas moins marquée par la discrimination systématique. Cet ouvrage expose la ténacité juridique de cette discrimination par l´entremise d´un examen de six arrêts judiciaires déterminants entre 1900 et 1950 qui démontrent comment le système juridique canadien fut complice de la discrimination raciale.

    Les cas retenus font exemples des diverses façons dont le racisme a opéré dans les différents environnements juridiques du Canada. On y retrouve ceux d´Eliza Sero, qui a présenté en 1921 une revendication à la souveraineté Mohawk, de Wanduta, un Heyoka de la nation Dakota, qui visait à faire reconnaître son droit de célébrer la traditionnelle danse des herbes sacrées en 1903, d´Ira Johnson, qui a eu à subir le courroux du Ku Klux Klan en raison de son désir de contracter un mariage mixte en 1930, de Yee Clun, un restaurateur canadien d´origine chinoise à qui l´on avait refusé le droit d´employer des femmes blanches en 1924 et de Viola Desmond, qui avait été empêchée par le personnel d´un cinéma de s´asseoir dans une section réservée aux Blancs en 1946. De la couleur des lois illustre l´ambiguïté opérationnelle ainsi que l´étonnante et sournoise persévérance du racisme à l´oeuvre dans le système juridique canadien.

    De la couleur des lois est la traduction française de Colour-Coded: A Legal History of Racism in Canada (University of Toronto Press, 1999), qui a été gagnant du prix Joseph Brant en 2002.

empty