Littérature traduite

  • Kimiko, jeune Californienne d'origine japonaise, prépare son admission dans une université d'arts réputée. Seulement, voilà : depuis plusieurs mois, elle est incapable de dessiner quoi que ce soit. Alors, quand ses grands-parents restés au Japon l'invite à leur rendre visite, elle saute sur l'occasion pour se libérer de l'atmosphère étouffante qui a envahi la maison. Arrivée sur place, elle a tôt fait de se perdre dans le dédale des rues de Kyoto.Et c'est au détour d'une boutique de mochis, cette délicieuse pâtisserie aux couleurs du printemps, que Kimi fait la rencontre d'un jeune étudiant pas comme les autres, Akira, qui va se donner pour mission de l'aider à trouver sa voie...Une ville haute en couleurs, des mochis, des cerisiers en fleur, quelques havres de méditation... et si c'était tout simplement ça, la recette du bonheur ?Titre original : I Love You So Mochi.

  • Un recueil de 6 contes illustrés pour découvrir la vie des enfants des peuples sioux, masaï, inuit, maya, bouyei et berbère. Pour aller plus loin, le jeune lecteur repère sur une carte la région du monde où habite chacun de ces peuples. Certains mots essentiels de leur langue sont aussi expliqués à la fin des histoires.
    Une première initiation aux cultures des ethnies du bout du monde.

    Idéal pour les 3-6 ans.

  • Pourquoi Dieu permet-il le mal et la souffrance ? Qu'est-ce qui nous attend après la mort ? L'enfer est-il vide ? Comment concilier la foi chrétienne avec la théorie évolutionniste ? La fin du monde sera-t-elle vraiment une sorte de gigantesque catastrophe finale ?, etc.
    Autant d'interrogations fondamentales qui saisissent non seulement le croyant mais aussi toute personne soucieuse d'approcher le coeur du mystère de la vie et de la foi.
    Par ses réponses à 150 authentiques questions, le cardinal Ravasi, bibliste de renommée internationale, invite son lecteur à confronter son propre questionnement à la Bible, Parole de Dieu incarnée dans l'histoire et la fragilité de l'homme.

  • « Je ne posai pas mon livre. "Je donnerai audience une fois à la visiteuse, mais rien de plus : elle avait renoncé à ses prérogatives de femme en forçant ma porte opiniâtrement", pensais-je. Bientôt Simpson l´introduisit et annonça « Mademoiselle Douleur », puis il sortit, en fermant la portière derrière lui. C´était une femme - oui, une dame - mais pauvrement vêtue, sans attraits, et d´âge mûr. Je me levai, m´inclinai légèrement, puis retombai dans mon fauteuil, le livre toujours à la main. - Mademoiselle Douleur ? dis-je d´un ton interrogatif, tout en lui indiquant un siège des yeux. - Pas Douleur, répondit-elle, Couleur : mon nom est Couleur. Elle s´assit, et je vis qu´elle tenait un petit carton plat. « Pas de sculpture alors, pensai-je, probablement de vieilles dentelles, quelque chose qui ait appartenu à Tullia ou à Lucrèce Borgia. » Mais elle ne prit pas la parole et je me trouvai contraint à commencer moi-même : - Vous êtes déjà venue une ou deux fois, je pense ? - Sept fois, c´est la huitième. »

  • Notre histoire à la lumière des big data.

    Imaginez un robot capable de parcourir tous les rayons de toutes les bibliothèques du monde, d'en lire tous les livres, et de se souvenir de chaque lettre, de chaque mot et de chaque phrase.
    Imaginez maintenant que ce robot à l'âme de silicone et à la mémoire numérique surpuissante soit capable, à partir de ses lectures, de révéler des aspects demeurés jusqu'alors cachés de l'histoire de notre civilisation.
    Cet outil révolutionnaire existe. Dû à deux génies de l'informatique, Erez Aiden et Jean-Baptiste Michel, il bouleverse déjà notre histoire culturelle.
    À quelle vitesse la technologie se répand-elle, et à quel rythme la grammaire évolue-t-elle ? Parlons-nous autant de Dieu aujourd'hui qu'en 1800 ? À quel âge les célébrités accèdent-elles à la notoriété ? Peut-on prédire l'avenir de l'humanité ?
    Voilà quelques-unes des questions, parmi tant d'autres, auxquelles Erez Aiden et Jean-Baptiste Michel se proposent de répondre ici sous forme de graphiques surprenants qui donnent autant à rêver qu'à réfléchir.

empty