Langue française

  • Le placard

    Kim Messier

    À douze ans, Léa se surprend à éprouver une attirance pour une fille. Instinctivement, elle refoule ses sentiments par peur de la différence.

    À dix-sept ans, sa véritable nature s'impose de nouveau à elle. Mais Léa n'a pas changé d'avis : toute vérité n'est pas bonne à dire. En tout cas, pas toujours et, surtout, pas la sienne...

    Elle choisit donc de vivre dans le mensonge, déchirée entre son désir de se dévoiler et celui de se cacher. Par crainte d'être pointée du doigt. Étiquetée. Mise à l'écart.

    S'il fallait que sa famille, ses amis découvrent son secret... L'aimeraient-ils encore ? La rejetteraient-ils ? Seule Frédérique, sa copine, sait qu'elle est lesbienne. Mais leur amour naissant saura-t-il résister aux cachotteries de Léa ?

    Dans un monde où l'on présume de l'hétérosexualité des enfants, il est souvent difficile de s'affirmer, de sortir du placard. Et ce, même si les moeurs ont évolué, même si plusieurs clament haut et fort qu'ils ne sont pas homophobes... Ce roman touche un sujet peu traité dans les romans pour adolescents : l'homosexualité féminine.

  • Les vacances de Noël n'ont pas été de tout repos
    Pour Ophélie, Zoé et Chloé...
    Ophélie a le coeur en miettes (encore!), mais elle ne peut s'en prendre qu'à elle-même. Quelle idée, aussi, de se faire passer pour une autre fille auprès d'Olivier ! Et que dire de sa réaction lorsqu'il l'a appris... Ophélie a donc décidé de faire une croix sur une éventuelle histoire d'amour avec lui, et ce DE-FI-NI-TI-VE-MENT. Et tiens, pourquoi ne pas tirer un trait sur TOUS les gars de la planète, au passage ?
    De son côté, après un choix déchirant, Chloé se retrouve elle aussi dans le cercle des célibataires. F-X fait désormais partie du passé. Déterminée à ne pas se laisser abattre, elle se tourne vers l'équitation, rencontre de nouvelles personnes en finit même par envisager de terminer son secondaire au Québec. Et l'amour dans tout ça ? Frappera-t-il à nouveau à sa porte ?
    Quand à Zoé, elle flotte sur un nuage depuis qu'elle sort avec Jérémie. Jusqu'au fameux party de la Saint-Valentin... lequel s'annonce des plus explosifs ! Entre les sentiments que Jessica développe pour SON amoureux et le comportement surprenant de ce dernier, Zoé est sur le point de craquer... et de le laisser !
    A chaque vérité, sa conséquence... les trois amies le découvriront à leur manière et devront apprendre à vivre avec leurs décisions. Complications imprévues, amours et rebondissements seront au rendez-vous. Heureusement que les filles peuvent compter sur l'amitié qui les lie pour tout surmonter et finir l'année scolaire en un seul morceau !

  • Léa adore : Antoine qui a enfin compris ce qu'il devait comprendre ; sa BFF Lily ; ses amis ; la Saint-Valentin ; faire des anges dans la neige pendant une tempête et les biscuits de Lulu.

    Léa déteste : quand ses parents ne réalisent pas qu'elle n'a plus cinq ans ; PVP quand il donne des conseils nuls (trop souvent !) ; la chicane ; les musées et, par-dessus tout, la vie qui change tout le temps d'idée.

    Léa rêve : de réussir à poser ses faux cils bioniques et, SURTOUT, d'aller à NYC avec sa mère pour rencontrer le Chrysler Building en personne.

    Le congé de Noël terminé, Léa reprend le chemin de l'école. Amours, amitiés, activités scolaires, tout lui réussit. Elle se sent enfin en plein contrôle de sa vie. Lorsque Océane sème un doute dans son esprit trop naïf, Léa regarde sa vie d'un oeil neuf. Et si Océane avait raison... Si sa vie était sur le point de basculer... pour vrai ?

  • Vivre

    Sophie Laroche

    Depuis cette fameuse soirée chez John, Félix en parle sans arrêt à Nathan, son meilleur ami. Il ne cesse d'évoquer cette fête où ils ont bu plus que de raison. Normal, ils sont en âge de s'amuser! Et bien sûr qu'ils étaient en état de conduire pour rentrer!

    Il parle de l'accident, et des jours qui ont suivi: leur copain Zach, toujours dans le coma, Noah, si différent depuis. Il raconte le regard des autres, la difficulté de revenir à une vie normale, après «ça».

    Mais Nathan ne répond pas.

    Nathan est mort.

    Mort dans ce virage...

    Une fraction de seconde où quatre vies ont basculé à jamais. À cause de l'alcool au volant. Pour quelques verres en trop, Félix a mis le V du verbe Vivre entre parenthèses. Ivre, il a cessé de Vivre. Il va pourtant bien falloir continuer. Survivre à l'absence de l'un, espérer la guérison de l'autre. Se supporter les uns les autres. Se supporter soi-même. Si c'est encore possible...

empty