• During several past years countries in Eastern Europe and Central Asia have introduced important anti-corruption reforms. However, corruption remains high in the region. This report identifies progress achieved in the region as well as remaining challenges which require further action by countries. The report analyses three broad areas of anti-corruption work, including anti-corruption policies and institutions, criminalisation of corruption and law-enforcement, and measures to prevent corruption in public administration and in the business sector. The analysis is illustrated by examples of good practice from various countries and comparative cross-country data.


    The report focuses on eight countries in the region which participate in the OECD/ACN initiative knows as the Istanbul Anti-Corruption Action Plan which including Armenia, Azerbaijan, Georgia, Kazakhstan, Kyrgyzstan, Tajikistan, Ukraine and Uzbekistan. It also presents examples from other countries in the region to give a broader perspective for the analysis. The report covers the period between 2008 and 2012, when the second round of monitoring of Istanbul Action Plan countries was implemented, and is based on the results of this monitoring.

  • Revue Mosaïque t.8

    Collectif

    • Nena
    • 1 Janvier 2014

    Ouvrage d'In/Dev-Consulting en coédition avec NENA
    Lutte contre la corruption en Afrique :
    De la démagogie à l'impasse politique
    La prise en compte de la vie personnelle du salarié
    Constitutions Africaines et panafricanisme
    La responsabilité de l'établissement de crédit tiers saisi en matière de saisie attribution
    Le processus de décentralisation en Afrique et la problématique du transfert de compétences

  • L'édition 2011-2012 comporte deux parties.
    1. La lutte contre la criminalité et les délits financier
    La délinquance financière sous ses diverses formes n'est pas à l'origine de la crise, mais elle a contribué à son déclenchement et à sa propagation. Elle en complique aussi singulièrement la gestion, quand la multiplication des fraudes non sanctionnées fragilise l'État de droit, menace l'intégrité des marchés financiers, et rompt l'équilibre des efforts demandés aux citoyens. Après avoir analysé la perception parfois ambivalente de cette délinquance dans la vie publique française, le Rapport moral donne la parole aux principaux acteurs de l'action de répression, au niveau national et international, et revient ensuite plus particulièrement sur la lutte contre trois formes de fraudes : la corruption, la délinquance dans la finance, et la fraude fiscale.
    2. Grands enjeux de la crise financière
    Après les avoir replacés dans le contexte de la présidence française du G20, la deuxième partie présente quatre aspects de la crise soulevant d'importantes questions éthiques : sont abordés successivement la crise de la dette souveraine, les enjeux éthiques de la nouvelle réglementation financière, le financement prioritaire du long terme, et enfin l'appel à la générosité publique et son contrôle.

empty