• La princesse Aurélia n'est pas patiente. Quand un marchand lui vend une drôle de graine magique qui pousse à la vitesse de l'éclair, elle n'hésite pas. Et pouf, la graine devenue haricot géant emporte Aurélia dans une aventure étrange, avec un ogre très méchant et un jeune garçon, Jacques, gardé prisonnier ! La princesse décide de la sauver... et plus vite que ça !
    La lecture aidée : le coup de pouce pour les apprentis lecteurs, mis au point avec un orthophoniste !
    Pour mieux entrer dans la lecture :

    les syllabes sont de couleurs différentes, comme dans les méthodes de lecture
    le texte est composé avec une typographie "EasyReading" à haute lisibilité
    les lettres muettes sont atténuées
    Paru en 2019 dans la méthode de lecture À moi de lire ! chez Magnard, dans cette même version courte adaptée aux élèves de CP. Et dans une version plus longue, adaptée aux élèves de CE1-CE2 chez Magnard Jeunesse en 2020.

  • Peau d'âne vit dans la forêt, isolée et bien tranquille, quand sa marraine fée lui annonce que, par décret royal, elle doit aller à l'école. Peau d'âne est très fâchée, d'autant plus qu'elle doit faire des kilomètres et des kilomètres à travers bois pour y arriver... Elle a bien raison, car ce qu'elle va y découvrir fait un peu froid dans le dos ! Toutes les petites princesses des contes les plus renommés y sont au complet : Shéhérazade, la Princesse au Bois dormant, Cendrillon, Blanche-Neige, Raiponce, la Princesse aux boucles parfaites... Dans la cour de récré, c'est à celle qui sera la plus chipie, la plus méchante et cassante... Leur maîtresse, la mère L'Oye, a beau les faire travailler sur les Contes de petites filles très malignes, tout ce joli monde n'en tire aucune leçon. Et Peau d'âne devient rapidement le souffre-douleur de la Princesse aux boucles parfaites, qui mène la danse, et de toutes ses suiveuses. Sauf que... sauf que... avec sa peau d'âne sur le dos, elle n'a pas dit son dernier mot !
    Et celle qui se prenait pour le centre du monde pourrait très bien retourner, invisible et seule, tout au fond de la cour de l'école !
     

    Peau d'âne à la rude école des princesses, un conte détourné fourmillant de trouvailles !
    Une histoire pleine d'humour qui évoque le harcèlement à l'école, la concurrence entre les petites filles et l'amitié.

  • C'est bien connu : pour le jardinage comme pour le reste, la princesse Aurélia a horreur d'attendre. Heureusement, un vieil homme lui propose une graine capable de faire pousser un haricot à la vitesse de la lumière ! Mais ce qu'elle ne sait pas, c'est que ce haricot géant va l'emporter bien au-delà des nuages, vers une nouvelle aventure aussi excitante que dangereuse !

  • C'est le deuxième été qu'Émile passe avec ses parents dans la même villa de bord de mer. L'année précédente, il avait repéré dans la maison d'en face une fille qu'il avait longuement observée, rêvant de la rencontrer sans jamais oser faire le premier pas.
    Or, après quelques jours, la voici de retour, toujours aussi jolie et intrigante. Émile aimerait cette fois réussir à vaincre sa timidité... Mais quelque chose le retient encore, comme s'il avait du mal à brusquer sa nature solitaire.
    Pourtant, un soir, alors qu'il est plongé dans la lecture de L'homme invisible, les lignes du livre se mettent à danser pour composer un message qui lui est spécialement destiné. Le livre parle et offre à Émile le pouvoir de se rendre invisible sous certaines conditions ! Ainsi, il pourrait enfin approcher la fille qui lui plaît tellement ! Émile hésite, puis accepte, le coeur battant, prêt à découvrir jusqu'où le mènera cette mystérieuse aventure.
    "Le destin, il le savait déjà, peut jouer bien des tours, des bons comme des mauvais."

empty