• Imaginez un moulin abandonné, au coeur de la Provence, la porte ouverte sur un joli bois de pins tout étincelant de lumière... Écoutez chanter les cigales, sonner les grelots des mules et regardez bien, vous verrez apparaître maître Cornille, le curé de Cucugnan, l'Arlésienne, et même la petite chèvre de M. Seguin... Avec les Lettres de mon moulin, c'est la Provence d'hier, ses parfums et ses traditions qu'Alphonse Daudet a fait entrer à tout jamais dans la littérature française.

    7 Autres éditions :

  • L'Iliade et l'Odyssée

    Homère

    L'Iliade et l'Odyssée st sans nul doute l'un des livres les plus connus et les plus lus depuis l'antiquité. Nos enfances n'ont-elles pas été bercées par ces légendes ? Ne connaissons-nous pas l'histoire d'Ulysses, d'Achille d'Hercule, d'Hector, ou encore de la célèbre Hélène de Troie ou de Paris ? La guerre de Troie nous est-elle inconnue ?

    Le décor est celui de la Grèce Antique et nous présente la célèbre Guerre de Troie qui opposa les Achéens aux Troyens et leurs alliés. Ce livre est divisé en deux parties, avec d'une part l'Iliade qui relate la guerre de Troie, et d'autre part l'Odyssée qui nous présente le retour d'Ulysse et de ses compagnons chez eux.

    Bien plus qu'un simple texte, ce livre a inspiré des centaines d'artistes au cours des âges, et a donné lieu à de nombreuses oeuvres picturales ou sculpturales, mais aussi cinématographiques.L'Iliade est l'Odyssée peut aussi être vu comme un témoignage d'une époque, où les Dieux régnaient encore parmi les mortels. D'une époque où la magie et l'enchantement étaient monnaie courante.

    Toutes ces légendes sont issues de ce formidable livre que nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir.

  • Texte choisis, traduits de l'égyptien ancien et annotés par Gaston Maspero. Dans ce volume, Gaston Maspero nous offre un florilège de textes prouvant que les anciens Égyptiens avaient déjà à leur époque exploré les différents genres de la fiction littéraire : contes fantastiques, complots politiques, ...

  • Un royaume sans héritier, ce n'est pas du goût du roi ! Aussi, le jour où la reine lui donne enfin une fille, il organise une grande fête pour le baptême de l'enfant. Tout à sa joie, il oublie d'inviter sa soeur. Mal lui en prit ! Car cette sorcière se venge d'une manière bien particulière : en privant l'enfant de son poids.
    Tout à la fois conte de fées et roman d'apprentissage, cette histoire, écrite par l'un des plus grands auteurs du XIXe siècle, vous entraînera dans un univers teinté d'humour et de situations étranges, mais bien plus sérieux et profond qu'il n'y paraît.
    Auteur écossais méconnu de nos jours, George MacDonald jouissait d'une grande renommée à son époque. Il a servi de mentor à Lewis Carroll (Alice au pays des merveilles) et a été pris pour modèle par C. S. Lewis (Narnia) et J. R. R. Tolkien (Bilbo le hobbit, Le Seigneur des anneaux), entre autres.
    Roman traduit en français par Christine Bolbec. Ebook illustré par Sofiane Chabane.

  • Voici un livre placé sous le signe des Mille et Une Nuits ; toutefois, les dix soirées malheureuses auxquelles assistera le lecteur relèveront davantage d'un genre aujourd'hui oublié, le « miroir des princes », que d'un fantastique échevelé. L'auteur dépeint dans ce volume tout un ensemble de situations cocasses et édifiantes qui composent une sorte de parcours initiatique. Ces histoires raviront tous les amateurs d'une certaine libre pensée et irrévérence qui sont la marque d'un esprit tant mis à mal aujourd'hui. Mohammed al-Mahdi est né au Caire en 1737. Il occupe de hautes fonctions dans l'administration. Esprit brillant, atypique, bibliophile à ses heures, il ne laissa qu'un seul manuscrit. Il meurt en 1815. Publié en langue française en 1829, ce livre n'a jamais été réédité depuis.

  • Contes d'Egypte ; histoires de souk et d'eau Nouv.

    Un voyage fascinant au pays des pharaons, à la découverte de la vie quotidienne des Egyptiens, dans les souks, sur les rives et sur le fleuve-roi, le Nil.

  • La Saga de Hrólfr kraki est comme la lueur de l'aube se levant sur la littérature des sagas légendaires islandaises, dites aussi « sagas des temps anciens » ou « sagas mensongères ». Façonnée probablement au VIe siècle, elle puise à pleines mains dans les légendes archaïques du Nord pour donner matière à son propos.

  • Les Berbères, dit Ibn Khaldoun au XVe siècle, racontent un si grand nombre d'histoires que, si on se donnait la peine de les mettre par écrit, on remplirait des volumes.
    Les contes qu'on lira plus loin proviennent surtout de la région du Haut-Sébaou ; mais il est évident qu'en raison des innombrables contacts entre les montagnes de la Grande Kabylie et Alger, la localisation des textes ne saurait avoir une rigueur absolue. Les Kabyles conservent jalousement leurs traditions et leurs coutumes, mais ne se dérobent à aucune influence. On s'est souvent demandé dans quel rapport étaient le folklore kabyle et le folklore arabe. le problème est peut-être insoluble et même un peu vain. La phrase citée d'Ibn Khaldoûn semble bien signifier que, dans son esprit, les Berbères avaient de nombreux récits propres avant l'invasion arabe. Frobenius estime qu'une partie au moins du folklore kabyle, par son caractère, ses héros et son style, a des affinités avec l'Europe occidentale plutôt qu'avec l'Asie. Ce qui est par ailleurs certain, c'est que l'invasion arabe contribua à apporter en Afrique du Nord tout le cycle de contes que nous voyons constitué et souvent littérarisé dans l'Orient médiéval.
    Nous nous sommes efforcés de reproduire les contes tels qu'ils sont dits, sans y ajouter des fioritures littéraires et de vains délayages. il convient, semble-t-il, d'abord et avant tout que soient recueillis tels quels les vestiges des traditions populaires. Tout le travail littéraire ou d'érudition qui peut être fait autour d'eux doit d'abord respecter leur intégrité. Toutes proportions gardées, il faut, comme pour les livres saints, établir des textes authentiques et corrects (extrait de l'Introduction, édition de 1945).
    Émile Dermenghem, né à Paris (1892-1971) journaliste, archiviste et bibliothécaire. Nommé archiviste-bibliothécaire du Gouvernement général d'Algérie en 1942, il le reste jusqu'à sa retraite en 1962. Les contes kabyles recueillis auprès de Saïd Laouadi sont publiés initialement en 1945.

  • Des souris, en voulant sauver l'une des leurs, perdent tout le lait contenu dans la louche de Mama Wessara. Vont-elles réussir à se tirer de ce mauvais pas, Mama Wessara étant plutôt d'un caractère ombrageux ! Si vous voulez le savoir, il ne vous reste qu'à écouter l'histoire. Auteur : Véronique Lagny Delatour - Illustrations de Anick Lilienthal et Jean-Michel Damien - Conteuses : Claudine Neglais et Véronique Lagny Delatour - Interprètes : Salah Tirichine et Ahmed Nou Mefnoune - Compositeur : Guillaume Louis.

  • Ce n'est pas un goût particulier pour le folklore ni un penchant spécial pour les recherches que cette science comporte qui m'ont ouvert la voie dans laquelle je me suis engagé, mais le milieu dans lequel je suis né, un milieu de gens de la terre. J'ai passé une partie de mon enfance dans le folklore parce que j'avais une grand'mère dont les récits du peuple, avec leur merveilleux particulier, étaient la seule culture. J'ai vécu, grâce à elle, dans la familiarité du bon saint Claude, du grand saint Martin, de saint Georges qui a le tort de faire geler, mais qui est si beau et si brave, du petit berger de Saint-Romain, de Gargantua qui nous a rendu le service de creuser le lit de la Saône et qui a éteint l'incendie de Dijon de façon si ingénieuse que Gulliver l'a imité ; sans oublier les fées (les fayettes), ni les wivres, ces grands serpents ailés, ni le bon chien tué par son maître qui croyait qu'il avait tué son enfant alors qu'il l'avait sauvé, et tant de récits qui furent ma culture, à moi aussi, quand j'étais un petit garçon... L'adolescent a pu en acquérir une autre ; le travail a pu lui ouvrir les yeux sur des beautés plus vastes ; les diplômes sont venus, et l'homme enseigne aujourd'hui le savoir qu'il a pu acquérir, mais il y a une voix qu'il entendra toujours : celle d'une vieille femme qui répétait les histoires des aïeux de sa famille... (extrait de la préface, éd. originale, 1955).
    Maurice Chervet, enseignant en Saône-et-Loire, publia ce recueil de contes, en 1955, sous le titre Contes du Tastevin, précisant que les récits du présent livre sont racontées par un paysan bourguignon qui parle comme ses arrière-parents.

  • Plus célèbre qu'Alphonse Daudet au XIXe siècle, Paul Arène (né à Sisteron, 1843-1896), cet écrivain provençal qui sera le grand inspirateur des Lettres de mon Moulin du même Daudet, mérite amplement d'être "réhabilité".
    Tout le charme et l'originalité de la Provence se retrouvent dans ces quelques contes qui vous donneront un aperçu des qualités de l'écrivain et du conteur.

  • NB : version epub uniquement en "Mise en page fixe".

    La submersion de la ville d'Ys, advenue au Ve siècle, n'a pas eu la fortune d'inspirer plus tard un Chrestien de Troyes et de prendre place dans le trésor immense des romans du moyen âge.
    Ni la douce Marie de France chantant la départie amoureuse de Gradlon, ni le moine Albert de Morlaix narrant, dans la Vie des Saints de la Bretagne armorique, la juste perdition de la cité maudite, n'auraient sauvé leurs héros de l'oubli. Mais la tradition populaire, profondément attachée à son patrimoine poétique, n'a pas laissé périr la plus tragique de ses fables.
    Nous avons fait leur part, dans ce récit, aux différentes versions de la légende, en donnant à celle-ci tout le développement que méritent son importance et sa beauté (avant-propos).

    1 autre édition :

  • S'il fut un spécialiste de l'oeuvre de Victor Hugo, Paul Berret (1861- 1943) n'en oublia pas pour autant son pays natal dauphinois. Il publia ce Au pays des brûleurs de loups en 1904, lequel connut, tout au long de la première moitié du XXe siècle, un succès constant.
    Alors laissez vous entraîner dans ces contes et légendes qui, d'une façon ou d'une autre, vous amènerons dans le passé du Dauphiné, proche ou lointain :
    De l'affaire tragi-gastronomique du fameux repas de Saint-Marcellin lors des guerres de Religion à l'évocation légendaire de la première Dauphine, ou de la fameuse graille, cet oiseau maléfique qui fit, même mort, tant d'ombrage à la notoriété de M. de Saint-André, intendant du Dauphiné, aux amours impossibles de Djem, frère du Sultan, et de Philippine de Sassenage : entrez dans la ronde des contes et des légendes !...

  • La spécificité de la langue et de la culture basque n'est plus à présenter aujourd'hui. Les contes et légendes traditionnels ont de tout temps été "arrangés" par celui qui les a collectés ou plus tard par des écrivains passionnés. Tel est le cas de ces contes et légendes qui réjouiront basques et non-basques.
    On y retrouve le fameux Basa-Yaun, habitant les cavernes, terreur des forêts et des montagnes désertes. Les sorcières, évidemment, qui tiennent sabbat sur la montagne de la Rhune... C'est aussi le domaine des lamiak, génies des eaux, ou des laminiak, génies de la terre. Sans oublier les légendes religieuses mettant en scène Jésus-Christ, ses apôtres ou le Diable qui décide de vouloir apprendre le basque...
    Un recueil à mettre entre toutes les mains... un grand régal ! par un auteur d'origine belge, qui, au tournant de l'après-guerre 1939-1945, publiera de nombreux ouvrages de contes et légendes : pays de Flandre, pays d'Ardenne, Basse-Normandie, Charentes et Pays basque.

  • C'est le long des immenses fleuves entre la Baltique, la mer Noire et la Caspienne, que s'établirent ceux que l'on nomme les Varègues, ces Vikings de l'Est partis en quête des honneurs et des richesses que promettait la terre d'Orient. Les deux sagas présentées dans cet ouvrage, fondées sur un phénomène historique bien attesté, sont l'évocation littéraire, fantasmée, de ce monde des confins.

  • La chèvre d'or Nouv.

    A partir d'une légende connue dans toute la Provence, où, entremêlant roi de Majorque, Sarrasins, trésor (maudit à celui qui le trouvera) et chèvre gardienne du secret, Paul Arène (né en 1843 à Sisteron, mort en 1896 à Antibes), construit une « fable subtile » dans laquelle la Provence, ses habitants - et surtout ses habitantes - jouent les premiers rôles...
    C'est bien sûr la Provence éternelle que nous fait découvrir Paul Arène, celle que Frédéric Mistral, Jean Giono ou Marcel Pagnol, dans des genres différents, sauront également porter à son pinacle.
    Alors entrez dans le monde de Paul Arène, vous ne le regretterez pas ! et partez à la découverte du secret de la Chèvre d'Or...
    Nouvelle version entièrement recomposée et illustrée des gravures de René Bénézech en couleur (la précédente édition les proposait en noir et blanc).

  • Conte géorgien bilingue franco-géorgien. Comment le plus faible a-t-il fini par devenir le plus fort ? Ce conte nous montre que la force physique n'est pas nécessairement garante de réussite. Ici le coq en apparence faible va combattre un loup, un renard et un ours.

  • NB : Le fichier EPUB est disponible uniquement en version "MISE EN PAGE FIXE".


    Les contes populaires de la Grande-Lande sont un des joyaux de la littérature orale de la Gascogne. Le présent ouvrage reprend quelque 68 autres contes d'Arnaudin. Ce n'est pas peu dire quelle importance a revêtu le collectage de Félix Arnaudin - le "pèc" de Labouheyre - dans la sauvegarde de la mémoire collective gasconne. Une transcription en français aidera ceux qui n'ont qu'une faible connaissance de la langue gasconne afin qu'ils puissent suivre et apprécier le texte original. Une étude sur la prononciation et l'écriture du gascon de la Grande-Lande complète utilement l'ouvrage.

    Los condes de le Lana-Grand que son ua de les jòias de le literatura orau de le Gasconha. Lo líber aqueste que torna préner uns 68 auts condes d'Arnaudin. Qu'es chic díser l'importéncia qu'avot le culhida d'Arnaudin - lou "pèc" de Lebohèira - entau sauvament de le memòria collectiva gascona. Un adobament en francés qu'ajuderà lous qui la coneishença de le lenga gascona e hè hrèita entà poder seguir e presar lo tèxte originau. Un estudiòt suu prononciar deu gascon de le Lana-Grand que complèta de-plan l'obratge.

  • Alba, jeune collégienne passionnée de lecture, a
    reçu un curieux petit livre d'un inconnu qui dit
    venir de l'Autre Côté de l'Air.
    De quel monde étrange parle-t-il ? Qui sont les
    Zotres aux ombres terrifi antes qui semblent
    vouloir récupérer ce fameux objet ?
    Quand livre est synonyme de liberté, on comprend
    combien cet ouvrage est précieux et pourquoi il
    faut le protéger au risque de sa vie.
    Alba et son ami Alex vont devoir lutter de toutes
    leurs forces pour échapper aux ombres venues de
    l'Autre Côté de l'Air.
    Pourront-ils, seuls, sauvegarder notre monde de
    la menace qui approche ?

  • Janvier 1386. Les Atlantes sont là. Depuis des
    millénaires, ils vivent au milieu des hommes
    et le moment est venu pour eux de se révéler
    et de prendre le pouvoir.
    De Fougères à Brocéliande, Malo, Ewann et
    Eloane partent à la recherche de la deuxième
    pierre, un de ces artefacts capables de vaincre
    les Atriades et de ramener la paix. Le jeune
    Atlante espère bien également retrouver son
    frère. Mais leur ennemi juré, Tarxos, après son
    échec au Mont Saint-Michel, est bien décidé à
    prendre sa revanche.
    De rencontres en découvertes, Malo et ses
    amis vont se rapprocher un peu plus de la
    vérité sur l'Atlantide.

  • De Brocéliande au pays cathare en passant par l'Angleterre, les
    périls se multiplient et l'ombre des Atlantes plane sur la cité
    de Carcassonne.
    Fèvrier 1386. Alors que le pape Baujean et Tarxos décident
    d'éliminer la menace cathare qui renait en terre carcassonnaise,
    Charles et son armée font face aux Atriades menés par le
    sanguinaire Hémapotos. Après avoir échappé au sinistre mage
    noir Vulcanor, Malo, Arthur, Eloane et leurs amis se rendent à
    Rheda où les attend une nouvelle épreuve. Alors que le danger
    les menace, Alban en apprend plus sur son passé.
    D'énigmes en révélations, d'affrontements en retournements
    de situation, les enfants du continent perdu parviendront-ils à
    empêcher l'Apocalypse en marche ?
    Vivez le dernier chapitre de cette première saison où plus que
    jamais l'amitié et le courage seront nécessaires à Malo et à ses
    amis pour vaincre.

  • « Elle a lâché pour de bon. Elle embarque dans son propre courant et elle connaît la paix finalement ; sa rivière est la sienne et il n'y a qu'à suivre. Autour il y en a d'autres - de très belles aussi - et il paraît que parfois il y a confluence. Là, c'est vraiment très beau parce que l'eau, c'est comme une essence unique des choses : quand ça se rencontre, ça se mélange si bien qu'on croirait qu'il en a toujours été ; et puis quand c'est fait, c'est vraiment pour la vie, la petite eau d'avant, c'est bel et bien fini. »

    Sacrée Farfadet... la douce, la légère.
    Il y a Zénelon aussi, le solitaire.
    /> Et puis Knobs, le vagabond.
    Petits et grands s'y reconnaîtront...


    Parce qu'il est lui-même vagabond, mais également solitaire à sa façon, Alouc JAMRESEL a su mettre tout son coeur et toute son âme dans ce court recueil.
    Farfadet, Knobs et Zénelon sont nés d'une nécessité : se faire entendre et, peut-être, se faire comprendre.

  • Voici une version bilingue serbo-croate d'un conte traditionnel. Malgré son acharnement à vouloir cacher à tout prix un défaut physique, le tsar Trojan ne parvient pas à faire taire la vérité qui finit par éclater de la plus belle manière. Il fera son mea culpa et comprendra son erreur. A partir de 3 ans.


  • On raconte que les trolls laissent tranquilles les personnes qui s'acquittent d'une taxe de passage.

    Pas celui-ci , et Pépin Pern en avait fait l'amère expérience.

    Après les classique de la littérature de l'imaginaire dans son premier roman, "Au Crépuscule et Après", Raphaël Panarisi s'attaque ici aux contes avec une relecture fantastique des Mille et une Nuits.

empty