SCITEP

  • Les tortues marines sont-elles vouées à disparaître ? Apparus il y a 55 millions d'années, ces reptiles, dont l'ancêtre vivait au temps des dinosaures, se comptaient probablement par millions vers 2000 avant J.-C. Pourtant seulement trente ans ont suffi à menacer leur survie.
    Autrefois déifiées, symboles de longévité, appréciées pour leur chair et leurs oeufs, les tortues marines sont aujourd'hui fragilisées par la pollution et la destruction de leurs sites de ponte ; les chances de survie d'un nouveau-né sont évaluées à 1 pour 1 000. Cependant, si l'homme est leur principal prédateur, leur rareté en a fait un animal emblématique respecté des jeunes générations et à fort attrait touristique : les experts estiment à 18 500 euros la valeur induite d'une tortue luth au Costa Rica. Cette espèce - la plus grande de toutes, et le quatrième plus grand reptile au monde - est, comme presque toutes ses congénères, inscrite sur la liste rouge de l'UICN comme en « danger critique d'extinction ». Elles font l'objet d'une protection spécifique, pourtant les stocks ont du mal à se reconstituer et les spécimens adultes se font rares.
    Dans un texte court et didactique, agrémenté de nombreuses photos et d'aquarelles, Laurent Louis-Jean nous propose de mieux connaître ces tortues marines : comment se nourrissent-elles ? Comment s'accouplent-elles ? Comment se reproduisent-elles ? Un partage de savoirs pour les sauver de la menace, et permettre à chacun de participer à leur protection au quotidien.

  • Vers 1930, le quotidien de la Guyane française est dominé par la présence du bagne. Trente ans plus tard, c'est la construction du Centre spatial guyanais qui marque le développement local et conditionne l'installation de nouvelles infrastructures. Jusque-là, faute de voies terrestres, le littoral et les fleuves sont les seules composantes du réseau intérieur, tandis que les rares liaisons extérieures sont le fait des armements métropolitains.
    De l'exploitation forestière à la recherche minière, en passant par l'aquaculture et la pêche, son évolution est faite de perspectives de développement, riches de promesses souvent non tenues.
    Piliers de la vie locale à qui ce livre rend un hommage appuyé, les seules constantes de l'histoire de la Guyane sont les nombreux petits armateurs et propriétaires de navires locaux qui, par leur courage et leur obstination, ont su faire face aux exigences de cette région si riche et si particulière.
    À partir de ses souvenirs, d'archives spécialisées et d'entretiens avec de nombreux professionnels du secteur maritime, l'auteur, homme de terrain, ni homme de lettres, ni historien, nous offre là une histoire maritime concrète des territoires français d'Amérique.

  • Cyclones des Antilles

    Maryse Audoin

    • Scitep
    • 2 Février 2017

    Les îles des Antilles sont à la croisée de nombreux risques naturels majeurs, parmi lesquels les cyclones, ces formidables et dangereuses machines atmosphériques.
    Dans une société où le mythe du « risque zéro » est de plus en plus présent, il est vital de garder à l'esprit que quels que soient les progrès de la science et de la technologie, la nature gardera toujours sa supériorité sur la volonté de l'homme. Il ne reste par conséquent qu'à atténuer le risque, faute de pouvoir agir sur ses causes.
    Cela ne peut se faire que si chacun est correctement formé, informé et préparé, autrement dit conscient du danger et outillé pour l'affronter.
    C'est à cette action que nous avons voulu apporter notre contribution, en synthétisant dans un document unique les informations utiles à une bonne compréhension, non seulement du phénomène météorologique lui-même, mais aussi de sa gestion.

  • La catastrophe

    Michel Tauriac

    • Scitep
    • 1 Décembre 2020

    En cette fin de XIXe siècle, Saint-Pierre est une ville lettrée au commerce florissant et à la vie mondaine trépidante. La fine fleur intellectuelle de la Martinique s'épanouit dans des joutes sans fin relayées par une presse à la plume acérée et féroce. La haine raciale divise, les amours aussi.
    Dans ce « petit Paris des Antilles », les différentes strates de la société se côtoient, s'opposent et s'affrontent.
    Dans ce contexte, les lueurs qui ensanglantent le ciel et les sursauts qui agitent la terre intriguent et inquiètent, sans pour autant prendre le pas sur des querelles politiques exacerbées par l'imminence du scrutin le plus bipolarisé de la Troisième république.
    Une famille de planteurs blancs, un député mulâtre ambitieux ainsi qu'une foule de personnages, réels pour la plupart, s'acheminent vers un destin qu'ils n'imaginent pas : le 8 mai 1902, la montagne Pelée explose, effaçant le temps d'un souffle la ville et 30 000 de ses habitants. Cette tragédie, qui consternera le monde entier, marquera l'histoire au même titre que la destruction de Pompéi en l'an 79.

  • En 2015, 12 tremblements de terre assez forts pour être ressentis par la population ont été enregistrés en Martinique, et 17 en Guadeloupe.
    L'activité sismique fait partie intégrante de l'histoire des Antilles. De plus, elles sont classées zone de risque sismique maximal. Un événement majeur à l'échelle de l'ensemble de l'arc avec une forte probabilité de tsunami n'est pas à exclure. Et dans ce cas, c'est la majorité des infrastructures qui seront détruites sur plusieurs îles en même temps, réduisant à néant les possibilités de secours locaux.
    Nombreux sont les scientifiques qui pensent qu'un séisme majeur (Big One) pourrait survenir au cours des vingt prochaines années.
    Même si nous avons tous plus ou moins conscience de ce risque, faisons-nous au quotidien le nécessaire pour nous en préserver ? Nos visiteurs sont-ils suffisamment formés et informés ? Savons-nous quoi faire en cas de tsunami ?
    Il ne s'agit pas d'être catastrophiste mais de fournir les outils pour mieux comprendre les phénomènes en cause et mieux les appréhender. C'est pour répondre à ces questions que Scitep, éditeur ultramarin de sciences et techniques, publie le premier ouvrage grand public entièrement dédié à ces questions.
    Écrit par François Beauducel, qui a dirigé sept ans l'Observatoire volcanologique et sismologique de la Guadeloupe, Séismes des Antilles associe explications scientifiques et informations pratiques tirées de l'expérience des services chargés localement de la prévention et de l'organisation des secours.
    Il revient sur la formation des phénomènes sismiques dans le bassin caribéen et sur les comportements individuels et collectifs à adopter. En l'absence de méthode de prédiction, il incombe aux populations de se montrer particulièrement responsables et impliquées dans la prévention du risque.

  • Cet ouvrage est le résultat d'une étude sur les transports maritimes, les armateurs et entreprises d'armement, leurs navires et leurs équipages dans l'archipel guadeloupéen. Au cours d'une enquête pointilleuse, l'auteur a dépouillé les archives locales de presque tout le siècle écoulé, notamment celles des Affaires maritimes. Il a également recueilli les souvenirs de nombreux professionnels.
    C'est non seulement une contribution au patrimoine maritime local, mais aussi une référence et un outil pour les professionnels du secteur, dans un contexte où la Guadeloupe doit faire face à des évolutions mondiales qui lui échappent totalement : mondialisation galopante, concurrence exacerbée, effets d'une crise permanente d'adaptation.Dans la grande région caraïbe, les économies des différents pays divergent sensiblement. L'agrandissement du canal de Panama va entraîner une réorganisation complète des flux de transport maritime et, faute de pouvoir devenir un des nouveaux points de convergence et d'éclatement du trafic international (les « hubs »), les ports des Antilles françaises doivent rechercher leur niveau d'activité optimal, en améliorant les accès et leurs équipements portuaires. Ils sont contraints de se coordonner entre eux pour éviter à tout prix une concurrence dangereuse.Présenté par la section de Guadeloupe de la Fédération du Mérite maritime, la série « Histoire maritime des Antilles françaises » éclaire de façon globale les réalités souvent ignorées du transport maritime local des régions de la Caraïbe francophone.

  • Saint-Barthélemy et Saint-Martin, deux îles soeurs au parcours historique différent, sont évoquées ici à travers une véritable fresque composée de marins, de navires, d'événements de mer au dénouement parfois tragique et d'expéditions maritimes en mer des Caraïbes, voire bien au-delà des océans Atlantique ou Pacifique. C'est à un passionnant voyage dans le temps que nous convie Roger Jaffray, ancien capitaine au long cours.
    Fruit des longues et patientes investigations d'un archiviste consciencieux doublé d'un enquêteur talentueux, cet ouvrage est un hommage aux gens de mer, armateurs, capitaines ou marins, qui ont forgé l'histoire maritime de ces îles longtemps restées méconnues.
    Si certains lecteurs concernés y retrouveront les traces d'un passé encore proche, d'autres y puiseront les clés nécessaires pour comprendre le présent.

empty