• Les peuples précolombiens nous semblent étranges et originaux parce qu'ils se sont développés indépendamment des influences de l'Ancien Monde. Les Mayas sont l'un des plus brillants. La diversité des témoignages archéologiques enchante le voyageur, sollicite la curiosité de l'historien et passionne les amateurs d'art. Certes, nombre d'aspects de ce monde complexe demeurent obscurs, mais ce guide se propose d'aider à éclairer les multiples facettes de cette civilisations fascinante.

    Directeur de recherche honoraire au CNRS, Claude-François Baudez est archéologue et iconologue. Il a publié en français Les Mayas avec P. Becquelin (Paris, 1984), Les Cités perdues Mayas avec S. Picasso, (Paris, 1987), et Jean-Frédéric Waldeck, peint le premier explorateur des ruines mayas (Paris, 1993).

  • Rome. On croit savoir beaucoup de la civilisation romaine. C'est sans doute vrai. On pense la connaître parce qu'elle est la source vive de la nôtre. Là réside l'erreur. Il faudrait pouvoir restituer, sur les hommes et sur les choses, le regard des Romains. L'objectif de ce guide est d'initier cette démarche.

    Jean-Noël Robert, latiniste et historien de Rome, a publié aux éditions Les Belles Lettres une quinzaine d'ouvrages sur l'histoire des mentalités dans l'Antiquité romaine, parmi lesquels Les Plaisirs à Rome (1986, nlle édition 2005), Rome la gloire et la liberté (2008), Les Romains et la mode (2011) ou L'Empire des loisirs (Signet, 2011). Il dirige en outre la collection « Realia » et celle des « Guides Belles lettres des civilisations » dans laquelle il a signé deux volumes, Rome et Les Étrusques.

  • Oubliée pendant de longs millénaires, l'histoire de la Mésopotamie est reconstituée progressivement par les chercheurs depuis le milieu du XIXe siècle. Loin du despotisme oriental et des fastes exotiques, trois civilisations, Sumer, Assur et Babylone, revoient le jour grâce aux efforts conjugués des historiens et des archéologues. Ce livre propose une rencontre avec des hommes d'un autre temps.

  • La Palestine à l'époque romaine n'est pas une terre comme les autres : elle a connu le pouvoir d'Hérode le Grand, entendu le message de Jésus, subi la destruction du Temple, vu se développer le judaïsme rabbinique, abrité la première communauté chrétienne... Soumise à l'autorité de Rome, elle a nourri une civilisation à l'activité spirituelle intense, reflétée par de nombreux écrits, comme les Manuscrits de la mer Morte. Les découvertes et les recherches récentes en offrent aujourd'hui une image plus prégnante.
    Caroline Arnould-Béhar
    Spécialiste de la Palestine d'époque hellénistique.

  • Les Étrusques: une civilisation rayonnante. L'une des trois plus puissantes en Méditerranée au VIe siècle avant notre ère, avec la Grèce et Carthage, à l'heure où Rome balbultie. Moins mystérieuse qu'on se plaît à le dire, mais fascinante avec ses ombres qu'illumine peu à peu un art subtil et spontané.
    Un peuple qui crie son goût de la vie et dont la culture raffinée, aux sources de la civilisation italienne, donne une haute idée du génie humain.

    Jean-Noël Robert, latiniste et historien de Rome, a publié aux éditions Les Belles Lettres une quinzaine d'ouvrages sur l'histoire des mentalités dans l'Antiquité romaine, parmi lesquels Les Plaisirs à Rome (1986, nlle édition 2005), Rome la gloire et la liberté (2008), Les Romains et la mode (2011) ou L'Empire des loisirs (Signet, 2011). Il dirige en outre la collection « Realia » et celle des « Guides Belles lettres des civilisations » dans laquelle il a signé deux volumes, Rome et Les Étrusques.

  • Écrits au début de notre ère, quand naissait l'Empire, les Fastes reflètent à merveille l'ambiguïté de l'époque. Ovide nous livre ici une oeuvre fascinante où se mêlent mythologie, histoire et philosophie : le grand calendrier religieux commenté au jour le jour, les « Fastes » de Rome. Les fêtes se succèdent et s'éclairent au rythme du nouveau calendrier qui se constitue sous les yeux du poète : insensiblement, le temps du prince vient enlacer le temps de la Cité. Ovide fait alterner les genres littéraires : épisodes épiques, conversations avec les dieux, tableaux de genre, scènes comiques. Poème de l'ambiguïté, à l'image de leur époque, les Fastes sont aussi un superbe recueil de mythes à la romaine.

  • La rédaction de la Relation des Choses du Yucatán date de 1566. Son auteur, Diego de Landa, l'écrivit en Espagne après quatorze années passées au Yucatán, province très récemment conquise par les Espagnols. Religieux, il y avait été envoyé pour évangéliser les Indiens et il s'y lia d'amitié avec un grand seigneur maya qui lui fit partager tout ce qu'il savait de son peuple, de sa culture et de ses croyances. Il en a résulté cette Relation, oeuvre incontournable pour la connaissance des Mayas d'avant la conquête car Landa y expose notamment :
    - l'histoire ancienne du Yucatán dans les cent vingt ans qui ont précédé la venue des Espagnols ;
    - les us et coutumes des Mayas yucatèques tels qu'il les a connus ;
    - la religion, les dieux et les rites mayas existant avant leur évangélisation ;
    - le calendrier maya, ses fêtes et cérémonies ;
    - un embryon de syllabaire yucatèque qui permit d'initialiser le déchiffrement de la mystérieuse écriture des Mayas.
    Cette Relation peut être considérée comme un des tout premiers ouvrages ethnographiques écrit sur cette civilisation anéantie et à jamais disparue. C'est une oeuvre d'une inestimable valeur scientifique et humaine. La présente traduction est complétée d'appendices permettant d'éclairer le lecteur sur l'état des connaissances actuelles relatives à la civilisation maya, choses nouvelles dont Landa avait bien essayé de rendre compte sans toutefois pouvoir toujours les comprendre.
    François Baldy est déjà connu des lecteurs des Belles Lettres pour y avoir publié en 2010 et 2011 les deux tomes de Conquérants et chroniqueurs espagnols en pays maya dans lesquels sont rassemblés les écrits de Cortés, de Bernal Díaz del Castillo, de Gómara et d'autres auteurs de XVIe siècle espagnol touchant à la découverte du Yucatán et à la conquête des provinces mayas, Chiapas, Guatemala, Petén et Yucatán. La Relation de Landa est la suite logique de ces deux ouvrages.

  • Dans ce livre, on va voir que c'est grâce à un emploi réfléchi et judicieux du calcul littéral qu'on peut arriver à réaliser des effets merveilleux et magiques pour s'amuser en famille ou avec des amis. Les élèves vont comprendre à quoi ça sert de savoir compter avec des lettres , et vous allez comprendre pourquoi ces tours de magie réussissent grâce aux mathématiques...
    Tout est expliqué et reproductible à partir de 13 ans. Vous allez vous régaler !


  • Reproduire certains tours de magie mathématiques peut, sans vous en rendre compte, vous entraîner à vous concentrer, à jouer avec les chiffres de façon plaisante, à calculer de tête rapidement et même réaliser des exploits de calcul mental de plus en plus étonnants.
    Tout est expliqué et reproductible à partir de 13 ans.

    Vous allez vous régaler !

    Vous n'avez pas fini de vous amuser en famille ou avec des amis...

  •           Je crois qu´au moment où vous lirez ces quelques mots d´introduction aux actes de ce colloque, une nouvelle année se sera déjà achevée.


            Alors en deux années, le sujet abordé est-il toujours d´actualité ?


            Le contenu de ces actes et l´étude de la personnalité dévoilée de Fulcanelli ou « Vulcain Solaire » méritent toujours votre intérêt.


            De nouveaux travaux dans des temps proches viendront conforter une nouvelle fois cette thèse d´une grande originalité, car restée complètement absente des thèmes de recherches de nos prédécesseurs.


            Est-ce pour le reste la fin d´une fabuleuse énigme dont certains déjà regrettent sa résolution ? Nous ne le pensons pas, mais le temps efface malheureusement bien des témoignages irréprochables et surtout des preuves matérielles indiscutables.


            Saluons à cette occasion tous les passionnés qui à un titre ou à un autre (conférenciers, éditeurs, libraires, auteurs...) ont contribué par leurs réflexions et leurs travaux de qualité à lever un coin de ce voile...


            Nous remercions également tous les auditeurs qui grâce à leur présence effective et massive à nos côtés ont permis à ce premier colloque international dédié au grand alchimiste du XXe siècle de connaître un réel succès...


            Enfin et pour conclure, les textes publiés dans ses actes du colloque Fulcanelli 2011 sont la transcription des interventions des conférenciers. Nous avons souhaité conserver la spontanéité du contact direct entre le conférencier et son public, le style est naturellement celui du langage oral.

           Ce livre est d'une grande richesse en format numérique car il propose l'intégralité des documents en couleur tels qu'ils furent présentés à l'auditoire à l'occasion de cette manifestation !

  • Dialogue entre douze orateurs (huit Romains, trois Grecs et un Égyptien), composé de sept livres, les Saturnales appartiennent au genre du banquet littéraire, censé se dérouler lors des fêtes du même nom, célébrées entre le 17 et le 19 décembre. Le livre se veut une véritable encyclopédie du savoir essentiel de l'honnête homme et Macrobe, qui vécut au Ve siècle ap. J.-C., fait revivre les principaux représentants de l'opposition païenne en lutte contre le christianisme triomphant. Les livres I à III, publiés ici dans une nouvelle traduction, traitent de la religion ancienne. Il y est question de l'origine solaire de la mythologie (tous les dieux sont identifiés, sous forme ou sous une autre, au soleil), de l'origine du calendrier, etc. On y trouve aussi de très nombreuses histoires et anecdotes sur les changements politiques et religieux à Rome, dans un savant mélange de sujets sérieux et comiques. Livre d'histoire et de mythologie, cette première partie des Saturnales est l'unique source par laquelle nous ont été transmises de très nombreuses informations sur la vie religieuse, spirituelle et politique du monde romain.
    Charles Guittard, docteur ès lettres, est professeur à l'Université de Paris X.

  • 365 Blagues 2012

    Collectif

    Riez ! C´est bon pour la santé ! Alors, on ne se prive pas et on fait une cure de jouvence ! Grâce à ce bloc-notes, partez pour une année riche en blagues, avec, en bonus, la blague du mois et celle de la saison. Blagues mordantes et drôles, à partager en famille ou entre amis, avec vos collègues ou simplement pour vous détendre.
    Attention : bonne humeur garantie !



    Voici de quoi alimenter vos prochaines conversations :


    Palmes Comment appelle-t-on un grand rassemblement de non-voyants ?

    Un festival de cannes.


    Électrique Des Témoins de Jéhovah sonnent chez le petit Benoît, qui ouvre la porte. Avec leur sourire enjoué, les prêcheurs disent :
    - Nous apportons clarté et lumière !
    - Maman ! crie le gamin, c´est l´EDF !


    The times, they are changin´ Une grand-mère dit à sa petite fille :
    - Moi, à ton âge, je travaillais déjà !
    - Et bien moi, répond la fille, à ton âge, je travaillerai encore !


    Indice Que trouve-t-on dans des narines propres ?

    Des empreintes digitales.

empty