Policier & Thriller

  • Inavouable

    Zygmunt Miloszewski

    Une version polonaise, contemporaine et surprenante de Monuments Men !
    Zakopane, chaîne des Tatras, 26 décembre 1944.

    Un résistant serre contre lui un étui métallique. À ses oreilles résonnent encore les dernières instructions de l'officier nazi qui lui a confié " le plus grand secret de cette guerre "... Alors qu'il est pris dans une tempête de neige, sa formation d'alpiniste pourrait se révéler cruciale. Non loin de là, dans une auberge, un homme contemple par l'une des fenêtres la même bourrasque déchaînée. Après une ultime hésitation, il croque sa capsule de cyanure.
    Une matinée d'automne, de nos jours, à Varsovie.

    Chef du département de recouvrement de biens culturels rattaché au ministère des Affaires étrangères, le docteur Zofia Lorentz est convoquée par le Premier ministre : le Portrait de jeune homme du peintre Raphaël, tableau le plus précieux jamais perdu et recherché depuis la Seconde Guerre mondiale, vient d'être localisé. Accompagnée d'un marchand d'art cynique, d'un officier des services secrets à la retraite et d'une voleuse légendaire, Zofia s'envole pour New York, étape d'une quête contrariée qui pourrait inverser la lecture de l'Histoire et la politique internationale moderne...

    1 autre édition :

  • ON PEUT AUSSI ASSASSINER POUR L'ART Rome, 1604. Dans une atmosphère sombre et mystérieuse, dominée par le climat austère de la Contre-Réforme, le Caravage est un artiste de plus en plus apprécié des nobles et des hauts prélats, mais critiqué par de nombreux peintres. Avec son caractère sombre, ses aspirations peu conformistes, il peint chaque tableau dans un contraste violent d'ombres et de lumières, choisissant toujours pour modèles des gens du peuple. Après une succession de crimes étranges, dont la mort de l'un de ses premiers modèles, le Caravage commence à s'interroger. Il ne sait pas qu'il est en train de vivre les dernières années de sa vie.

  • Élève, muse, amie, complice : voici ce que fut Jeanne Baudot pour Renoir pendant plus de vingt-six ans. Elle vouait au maître une admiration sans borne que la passion commune pour la nature et ses beautés exacerbait. Que de moments précieux et joyeux partagèrent-ils ! Dès son plus jeune âge, évoluant au coeur de la sphère privilégiée d'intellectuels, d'artistes et de collectionneurs parisiens de la Belle Epoque, cousine de Paul Gallimard, amie des petites Manet, de Degas, Mallarmé, Maillol, Maurice Denis, Valéry et de tant d'autres, Jeanne ne pouvait que succomber à l'appel de l'Art. La peinture l'ensorcela.
    À la lumière de Renoir tente de percer le secret de cette folle passion aux vertus rédemptrices. « Grâce à la peinture, j'ai éprouvé dans ma vie des émotions et des joies esthétiques qui m'élevèrent dans le royaume de la Beauté pure et m'immunisèrent contre tant d'atteintes terrestres. », dira-t-elle dans ses souvenirs.

  • Fin des année 1980. Constantin dérobe, avec la complicité de la conservatrice du musée, un tableau de Goya exposé à Marseille. À Hambourg pour vendre le tableau, il est poursuivi par des voyous qui ont assassiné la conservatrice. Aidé de Bella, commissaire de police allemande, il tente tout pour conclure la vente et venir en aide à la fille de la conservatrice, orpheline et malade.

  • Ava Lee, experte en fraudes financières, est convoquée à Wuhan par son oncle et partenaire pour secourir une grosse fortune chinoise victime d'escroquerie. En faisant l'acquisition de fausses peintures fauvistes, ce grand amateur d'art vient de perdre des millions. Ava se lance alors sur la piste de marchands d'art frauduleux entre le Danemark, Dublin, New York et Londres. Mais c'est compter sans les ruses de May Ling, deuxième épouse de son client, au jeu plus que trouble...

  • LA SUITE TANT ATTENDUE DE MORTS SÛRES !


    L´artiste est un peintre sans passé, sans histoire.


    C´est aussi un génie qui entreprend de créer, pinceaux à la main, une femme parfaite, la Femme idéale.


    Mais Pygmalion pouvait-il prévoir que sa Galatée serait capable de tout, même du pire... Par Amour.


    Pour Marie Loutre et Olivier Licci, fins limiers de la brigade criminelle, à peine échappés des mystères du Père Lachaise, l´ennemi est d´autant plus redoutable... Qu´il n´existe pas !

  • Fils d´un peintre réputé, Chaz Wilmot a un véritable don pour reproduire les tableaux des maîtres anciens. Lorsqu´il accepte de restaurer une fresque de Tiepolo dans un palais vénitien, il est loin de se douter qu´il va être amené pour la première fois à réaliser un faux. Et pourtant, il se révèle bien vite un faussaire de tout premier ordre, à la ferveur créatrice inédite. Chaz entre ainsi peu à peu dans un monde dangereux où, dans l´ombre, marchands d´arts, experts, riches collectionneurs et historiens mènent la danse. Obsédé par un nu de Velasquez, il va vite être entraîné malgré lui dans une affaire aux multiples rebondissements? qu´il serait criminel de dévoiler ici.



    Avec ce thriller obsédant, d´une rare intelligence, Michael Gruber s´empare de l´esprit du lecteur, et le captive jusqu´à la dernière page grâce à une intrigue vertigineuse, en forme de poupées russes, où vrai et faux se mêlent et se confondent, et où toutes les apparences se révèlent trompeuses. Grand maître de la manipulation, il nous offre au passage un formidable voyage dans le monde fascinant des faussaires, avec ce livre qui, de la vie de Velasquez à la spoliation des oeuvres d´art des victimes de l´holocauste, fourmille de détails passionnants relatifs à l´art et à l´histoire. Salué par une critique unanime, il confirme ainsi son statut de grand maître du thriller érudit.

  • Une maison sur la plage de Mimizan... C´est ici que Jérôme et Niki, couple d´artistes parisiens, se sont réfugiés pour laisser passer la tempête qui vient d´ébranler leur vie et de plomber la carrière du jeune peintre. Cette tempête avait un nom : Charlotte de Luynes. Epouse d´un lord anglais, elle a en effet accusé, preuves à l´appui, Jérôme de plagiat lors du vernissage de sa dernière exposition. Sa réputation injustement défaite, Jérôme essaie donc, tant bien que mal et encouragé par son épouse, de sortir la tête de l´eau et d´oser peindre à nouveau. Loin de s´imaginer que sa descente en enfer ne fait que commencer et que celle-ci a pour origine un ancien camarade des Beaux-Arts prêt à tout pour le briser définitivement...

  • Anglais Snowchild

    Marie-Bernadette Dupuy

    The Epiphany, 1916.
    On an unforgivingly cold winter's night in Val-Jalbert, Lac-Saint-Jean, a twelve month-old child, wrapped in furs, is discovered by a nun from the convent school. The discovery of this abandoned girl, possibly afflicted by the dreaded chicken pox, deeply upsets the nuns from Notre-Dame-Bon-Conseil who have just taken on their teaching duties. Val-Jalbert, a small factory-town built at the foot of the Ouiatchouan River, is run by the pulp and paper company. The villagers are hard-working and have everything they need. Life in Val Jalbert flows in an orderly fashion, morally irreproachable.

    The child of the night increasingly disrupts the nuns and their neighbors, the Marois family, who eventually take her in. But where does Marie-Hermine, with eyes so blue, come from? Why did her parents drop her off like a heavy burden on the steps of the convent school? Over the years, the orphan girl will become affectionately known as ``the Winter Nightingale'' because of her extroardinary voice, and she will become the pride of the factory village which is later abandoned, doomed after the closure of the industry in 1927. Homes are now empty, gardens left unattended, and the nuns leave the barren village. During these unfortunate incidents, Marie-Hermine's past resurfaces and jealousies erupt, such as the love of a young metis named Toshan, encountered during a trip to Lac-Saint-Jean.

  • La trahison de Rembrandt

    Alex Connor

    Vendre des lettres anciennes révélant un terrible secret sur le célèbre peintre au risque de provoquer l'effondrement du marché, Owen Zeigler, galeriste londonien aux abois, n'aura pas le temps de s'y résoudre pour sauver sa galerie de la faillite. Il sera assassiné comme d'autres avant lui, victimes d'un tueur particulièrement barbare qui s'inspire des tableaux du maître. Entre Londres, New York et Amsterdam, la vérité sur ces lettres maudites, dans un milieu tout en impostures et en contrefaçons, mettra-t-elle fin aux meurtres en cascade dans leur mise en scène effroyable ? Un périple palpitant au coeur de 3 capitales artistiques majeures.

empty