• Rembrandt van Rijn (1606-1669) has long been considered one of the greatest artists in European history. His paintings have launched imitations and homages, including best-selling novels, a recent TV series, and even a handful of popular films. Now, for the first time, this lovely text by Émile Michel is paired with carefully curated selections from Rembrandt's portfolio to illuminate the history and work of this celebrated master of light.

  • La dimension pulsionnelle de la création, la nature du sujet représenté, la force, la puissance du style, la volonté de dominer sont autant de facteurs qui entrent en compte dans la perception de la violence dans l'art. Pour l'artiste, l'art lui-même, ou du moins sa pratique, peut aussi être synonyme de violence quand il faut à la fois « se lâcher pour laisser agir les modalités d'expression et en même temps maîtriser une technique, un style. » La violence de l'art réside aussi dans la position de l'artiste, qui cherche autant à donner du sens à un monde absurde ou fantastique, et à célébrer la vie délivrée de ses carcans et de ses conformismes.

  • Stefan Banz rassemble des preuves et des documents jusqu'alors inconnus sur l'émergence, la disparition et la réception du célèbre readymade de Marcel Duchamp, Fontaine, et offre une perspective nouvelle sur cette oeuvre qui apparaît comme la plus importante du XXe siècle.
    Stefan Banz examine en détail les cinq différentes répliques de Fountain réalisées en 1918, 1938, 1950, 1963 et 1964. Cette oeuvre questionne la question de l'auteur et elle est posée pour la première fois dans l'histoire par des moyens artistiques.
    On découvre dans son étude que l'urinoir des deux photographies de Roché de 1918 n'est pas le même modèle que celui de la célèbre photographie de Stieglitz de 1917 : l'urinoir des photographies de Roché peut être clairement identifié à un modèle commercial, tandis que celui de la photographie de Stieglitz ne peut être identifié à aucun modèle industriel. Dans ce contexte, l'auteur propose également une nouvelle théorie sur l'origine réelle de cet urinoir qui est aujourd'hui considéré comme le célèbre « original » disparu de Fountain.
    On y trouve aussi des indices sur la raison pour laquelle Duchamp a signé cette oeuvre avec le pseudonyme R. Mutt.
    Les sources et les documents de cet ouvrage prouvent aussi que la proposition d'Irene Gammel, de Glyn Thompson et surtout de Siri Hustvedt concernant l'implication de La Baronne von Freytag-Loringhoven dans la conception de Fountain est plus qu'improbable.
    Curieusement c'est Francis Naumann, le plus célèbre spécialiste américain de Duchamp, qui s'est involontairement trouvé à la base de cette fausse nouvelle, en essayant, en 1994, d'améliorer le travail artistique de la Baronne dans son célèbre livre New York Dada 1915-23 (également par intérêt personnel, car il est aussi marchand d'art et possédait de nombreuses oeuvres de la Baronne). Il lui a attribué par exemple, comme co-autrice, le Readymade God de Morton Schamberg de 1917 (aujourd'hui au Philadelphia Museum of Art), qui représente en quelque sorte une réaction à Fountain.
    Quand Irene Gammel (qui a écrit une monographie sur la La Baronne von Freytag-Loringhoven) a lu ce texte en 2001, elle a poussé l'allégation jusqu'à à prétendre (sans avoir de preuve) que la Baronne pourrait aussi être l'auteur de Fountain de Duchamp. Et l'idée fait son chemin, reprise entre autres par la femme d'une superstar (Paul Auster), et la fausse nouvelle se répand sur Internet, appuyée par la vague de #metoo.

  • Sous la direction de Fabrice de poli Ce présent volume donne à voir comment l´économie conditionne la culture, et comment la culture représente l´économie. Le lecteur verra s´y dessiner un tracé diachronique, de Michel-Ange à Walter Siti, qui fait ressortir la persistance de problématiques ou d´opportunités inhérentes au couple économie-culture, mais aussi l´évolution du rapport de l´art à l´économie selon les formes que prennent, au fil des siècles, le pouvoir économique, le statut de l´artiste, les codes de la représentation artistique.

  • Schilda, petit village d'Allemagne, était réputé au moyen-âge pour la bêtise de sa population. Bêtise tout à fait volontaire et assumée qui, selon son maître d'école ne pourrait qu'être contagieuse...
    Au-delà de cet aspect anecdotique, c'est surtout le plaisir de se confronter au monde et à son étrange douceur que ces contes illustrés par Sophie Desprez nous révèlent.
    Recueil de 12 dessins détachables.

  • 19 October 1800, Le Havre, France. Charles-Alexandre Lesueur set sail on a voyage of discovery to the Southern Lands led by Nicolas Baudin. During this four-year journey to the other side of the world, he demonstrated his talents as a natural history artist with a gift for scientific observation.
    Driven by an insatiable curiosity, during a golden age for natural history and learned societies, he travelled constantly throughout his life, between Oceania and Europe, and to the United States.
    His sketchbooks and vellums provide a record of the animals, landscapes and indigenous people he encountered.
    Lesueur sketched, described and sought to understand a world that was still little known, a world that remained to be discovered. The fineness of his drawing, the realism of the colours he used, the accuracy of his descriptions make him an exceptional natural history artist. His work is a true artistic treasure that is still relevant to science today.

    In the spirit of the great explorers of the Enlightenment, Lesueur devoted his entire life to combining passion and observation, adventure and art.

  • Démarques

    Pascal Le Coq

    Conformément à l'entrée n°167 de l'encyclopédie OXO, ce numéro reproduit sur fond blanc des marques commerciales rendues illisibles par effet mosaïque ; ce procédé utilisé par la télévision pour éviter toute publicité clandestine dans les reportages focalise paradoxalement l'attention sur elles.

  • "La jolie maison est un but, un projet de vie, une entourloupe architecturale véhiculant du bien-être comme avant, de la super stabilité pour la famille nucléaire absolue, qui, au cours du siècle, s'est libéralisée, individualisée. Toute tentative d'attaque du projet de la jolie maison est vouée à l'échec, inaliénable, la jolie maison proche commerces, 10 minutes du centre ville ou le calme est exigé, est un but, un projet de vie, une entourloupe architecturale véhiculant de la super stabilité absolue. Partout sur la carte, les territoires de jolies maisons sortent de terre (en mode zombie ?) véhiculant le calme exigé, la stabilité absolue de la famille nucléaire et formant un cadre de vie entièrement dédié à la performance de son potentiel de réussite de vie (proche commerces ?), une entourloupe libérale, une attaque du bien-être. Mais qu'importe, la jolie maison, avec son architecture de l'entourloupe et son calme comme projet de vie, est la cellule (en mode tombeau ?) nucléaire de formes de vie basées sur la performance de la stabilité pour certains, de la réussite pour d'autres et qui, de toute façon, est inaliénable et vouée à la réussite des individus et des entourloupes."

  • Von Pablo Picasso erzählt man, er hätte zu zeichnen angefangen, noch bevor er sprechen konnte. Geboren wurde er in Málaga, und hier verbrachte er auch die ersten zehn Jahre seines Lebens. Von seinem Vater lernte Pablo die Grundlagen der akademischen Malkunst. Er besuchte eine Kunstschule in Barcelona und schrieb sich 1897 an der Kunstakademie in Madrid ein. Noch keine 18 Jahre alt, erreichte Picasso den Höhepunkt seiner künstlerischen Rebellion und verwarf nicht nur die anämische Ästhetik der akademischen Kunst, sondern auch den prosaischen Realismus und schloss sich den Modernisten, also den nonkonformistischen Künstlern und Schriftstellern an, die Sabartés als die "Elite des katalanischen Denkens" bezeichnete. Picasso beschränkte sich 1899 und 1900 zunächst auf Motive, die für ihn die "endgültige Wahrheit" bedeuteten: die Vergänglichkeit des Lebens und die Unvermeidbarkeit des Todes. Seine frühen Werke, die "blaue Epoche" (1901-1904) waren auf blauen Ton gestimmt und von einer Reise durch Spanien sowie den Tod seines Freundes Casagemas beeinflusst. Er übersiedelte 1904 nach Paris, wo sich 1905 bis 1907 eine neue Phase abzeichnet, die période rose, erkennbar an einem fröhlicheren Stil mit reicherer Farbskala, vor allem Orange und Rosa. Während eines Sommeraufenthalts 1906 in Gosol (Spanien) nahm der weibliche Akt eine überragende Bedeutung für ihn ein. Er reduzierte die Formen radikal auf geometrische Strukturen und zeigte den weiblichen Körper auf unpersönliche Art: die "Frau" als Konzept. Exemplarisch für diesen Stilwandel ist das "skandalöse" im Winter und Frühling 1907 geschaffene Werk Les Demoiselles d´Avignon. Während sich Picassos ästhetischer Wandel 1907 auf die afrikanische Kunst zurückführen lässt, wird danach der Einfluss Cézannes entscheidend. Dies bezieht sich in erster Linie auf die einem konstruktiven System unterworfene räumliche Gestaltung der Leinwand als einer komponierten Einheit. Nach der Bombardierung von Guernica im Jahr 1937 schuf Picasso sein gleichnamiges Gemälde als Symbol gegen den Terror des Krieges. Sein Spätwerk zeigt eine Vielfalt von Stilen, seine Werke sind bunter, ausdrucksstärker und optimistischer. In einer Folge von Radierungen nimmt er die zentralen Themen seines Werks noch einmal auf: Akte, Zirkus, Stierkampf. Neben Bildern schafft er Unmengen von figürlichen Keramiken und auch plastische Werke. Er stirbt 1973 in seiner Villa in Mougins.

  • En épilogue aux Lettres avec Rebecca Hampton, Paul Melchior édite un ultime courrier adressé à Colette Renard sur le showbiz avant sa disparition en 2010 : une peinture dérangeante d'un certain monde du spectacle.

  • La collection populaire de parkstone sur les « cinq plus beaux/belles...» offre aux jeunes lecteurs un cours miniature d'histoire de l'art, associant des puzzles interactifs représentant les chefs-d'oeuvre de l'art à des textes simples mais didactiques. ces livres fournissent aux parents et aux professeurs un moyen de développer l'imagination artistique des enfants, posant les fondations d'une vie future d'amateurs d'art. Que ce soit des portraits de leurs propres enfants, d'amis ou membres de la famille, les représentations d'enfants sont toujours des exemples saisissants du lien entre l'innocence de l'enfance et le travail méthodique du talent artistique adulte. dans ces charmants nouveaux livres en puzzles, les enfants peuvent découvrir des petites filles et des petits garçons tous comme eux, peints par de grands artistes. ils apprennent comment les enfants ont grandi à travers les âges, tout en éprouvant une véritable connexion avec le travail d'artistes de génie.

  • La collection populaire de parkstone sur les « cinq plus beaux/belles...» offre aux jeunes lecteurs un cours miniature d'histoire de l'art, associant des puzzles interactifs représentant les chefs-d'oeuvre de l'art à des textes simples mais didactiques. ces livres fournissent aux parents et aux professeurs un moyen de développer l'imagination artistique des enfants, posant les fondations d'une vie future d'amateurs d'art. Que ce soit des portraits de leurs propres enfants, d'amis ou membres de la famille, les représentations d'enfants sont toujours des exemples saisissants du lien entre l'innocence de l'enfance et le travail méthodique du talent artistique adulte. dans ces charmants nouveaux livres en puzzles, les enfants peuvent découvrir des petites filles et des petits garçons tous comme eux, peints par de grands artistes. ils apprennent comment les enfants ont grandi à travers les âges, tout en éprouvant une véritable connexion avec le travail d'artistes de génie.

  • La collection populaire de parkstone sur les « cinq plus beaux/belles...» offre aux jeunes lecteurs un cours miniature d'histoire de l'art, associant des puzzles interactifs représentant les chefs-d'oeuvre de l'art à des textes simples mais didactiques. ces livres fournissent aux parents et aux professeurs un moyen de développer l'imagination artistique des enfants, posant les fondations d'une vie future d'amateurs d'art. Que ce soit des portraits de leurs propres enfants, d'amis ou membres de la famille, les représentations d'enfants sont toujours des exemples saisissants du lien entre l'innocence de l'enfance et le travail méthodique du talent artistique adulte. dans ces charmants nouveaux livres en puzzles, les enfants peuvent découvrir des petites filles et des petits garçons tous comme eux, peints par de grands artistes. ils apprennent comment les enfants ont grandi à travers les âges, tout en éprouvant une véritable connexion avec le travail d'artistes de génie.

  • La collection populaire de parkstone sur les « cinq plus beaux/belles...» offre aux jeunes lecteurs un cours miniature d'histoire de l'art, associant des puzzles interactifs représentant les chefs-d'oeuvre de l'art à des textes simples mais didactiques. ces livres fournissent aux parents et aux professeurs un moyen de développer l'imagination artistique des enfants, posant les fondations d'une vie future d'amateurs d'art. Que ce soit des portraits de leurs propres enfants, d'amis ou membres de la famille, les représentations d'enfants sont toujours des exemples saisissants du lien entre l'innocence de l'enfance et le travail méthodique du talent artistique adulte. dans ces charmants nouveaux livres en puzzles, les enfants peuvent découvrir des petites filles et des petits garçons tous comme eux, peints par de grands artistes. ils apprennent comment les enfants ont grandi à travers les âges, tout en éprouvant une véritable connexion avec le travail d'artistes de génie.

  • Toute société est régie par des normes qui déterminent qui est inclus et qui ne l´est pas, et donc qui est déviant ou pas. Cependant les normes, qui résultent de négociations au sein du groupe, peuvent être redéfinies, partant les communautés évoluent, toute redéfinition entraînant alors de nouvelles formes et pratiques déviantes. Le présent volume part de cette déviance sociale pour aborder ensuite la déviance telle qu´elle se manifeste dans les arts et la littérature. Il faut dire qu´associer la création artistique à la déviance est un motif récurrent de la théorie sur l´art. Le langage littéraire, et notamment poétique, apparaît souvent comme une déviance par rapport au langage ordinaire. Surtout, la littérature américaine, sans doute plus que tout autre, s´est caractérisée dès le départ par une certaine capacité, voire une tendance délibérée, à remettre en cause le canon, et ses grands auteurs, tels Emerson ou Whitman, pour ne citer que les précurseurs, ont d´emblée incarné la figure du rebelle. La tradition s´est perpétuée : comme en témoignent les articles consacrés à Paul Auster ou Joseph Brodsky mais aussi aux poétesses chicanas. La scène artistique, enfin, compte de plus en plus d´objets déviants, si bien que même la culture populaire est travaillée par la déviance.
    C´est donc une déviance protéiforme qui est abordée dans cet ouvrage, avec le souci d´exposer au lecteur à la fois la complexité du phénomène et ses multiples mutations.

  • Ever since the ancient greeks sculpted the first kouros, children have been a source of inspiration for some of the world´s greatest artists. Whether portraits of their own children, friends, and family members, or a nostalgic psychological portrayal of the artist´s own youth, depictions of children in art remain arresting examples of an intersection between the picturesque innocence of childhood and the methodical work of adult artistry. In this delightful new puzzle book, children get a chance to see little boys and girls just like them as portrayed by great artists, learning about how children grew up throughout history while experiencing a genuine connection with works of artistic genius.

  • With Impression, Sunrise, exhibited in 1874, Claude Monet (18401926) took part in thecreation of the Impressionist movement that introduced the 19th century to modern art. All his life, he captured natural movements around him and translated them into visual sensations. A complex man and an exceptional artist, Monet is internationally famous for his poetic paintings of waterlilies and beautiful landscapes. He leaves behind the most wellknown masterpieces that still fascinate art lovers all over the world.

    In this twovolume illustrated work, Natalia Brodskaya and Nina Kalitina invite us on a journey across time to discover the history of Impressionism and Monet; a movement and an artist forever bound together. Specialists of 19th and 20th century art, the authors shed light on the birth of modernity in art, a true revolution responsible for the thriving art scene of the 20th century.

  • The art of Siberia is a fascinating subject, and the artifacts discovered in the hidden archives of the Russian Museum of Ethnography in St. Petersburg are nothing less than extraordinary. Artwork, day-to-day subjects and photos dating from the turn of the century all represent the testimonies of the Siberian people who refused to yield to the hegemony of a modern world.

  • Le numéro août-novembre du Magazine Gaspésie consacre un dossier aux artistes de la péninsule gaspésienne. Qu'ils en soient natifs ou qu'ils soient tombés sous son charme lors d'un séjour, bien des artistes ont de la Gaspésie fait leur muse. La revue vous invite à la rencontre de plusieurs d'entre eux, photographe, poète, artiste visuel, musicien ou tout à la fois. Elle vous convie à la découverte de leurs oeuvres et de leurs inspirations. Rencontrez Elmina Lefebvre, Françoise Bujold, Blanche Lamontagne, Thomas Fenwick, Paul Strand, Claude Rioux, Paul Almond, Jean-Robert Drouillard, la troupe du Bon Vieux Temps menée par Mme Édouard Bolduc, Manuel Brault, les groupes Quimorucru et The Gaspé Project et les scènes gaspésiennes de Lawren Harris du Groupe des Sept. Dans la rubrique Nos objets, retrouvez le standard téléphonique de l'Auberge Caribou, dans la rubrique Nos personnages, Napoléon Lelièvre, pêcheur, puis marchand et dans la rubrique Nos Gaspésiennes, la comédienne Nicole Leblanc.

  • Der Begriff Romanische Kunst bezeichnet in der Kunstgeschichte die Epoche vom 11. bis zum 13. Jahrhundert. Diese Epoche wies eine große Vielfalt an regionalen Schulen auf, die alle spezifische Merkmale hatten. Sowohl in der Architektur als auch in der Bildhauerei wird die Romanische Kunst durch ihre rauen Formen charakterisiert.
    Dieses Buch lässt den Leser durch den faszinierenden Text und seinen umfangreichen Bildteil diese Kunst des Mittelalters, die heute im Vergleich mit ihrer unmittelbaren Nachfolgerin, der Kunst der Gotik, so häufig verachtet wird, neu entdecken.

  • Ce livre n'est pas un panégyrique surl'homosexualité. C'est une étude scientifique menée par James Smalls, professeur d'histoire de l'art.
    Spécialiste de l'art du XIXe siècle européen, il s'intéresse particulièrement à la représentation de l'homosexualité dans l'art pictural et la photographie. En effet, cet ouvrage analyse l'acte de création et permet d'appréhender, sans aucune complaisance, l'apport de l'homosexualité dans l'évolution de la perception des émotions. À une époque où les tabous sont tombés, cette démonstration conduit à une relecture et une nouvelle compréhension des chefs-d'oeuvre de notre civilisation.

empty