Publications du Centre Jean Bérard

  • On associe exclusivement le nom de Volaire, du chevalier Volaire comme on l'appelait de son temps, aux représentations des éruptions du Vésuve, de nuit de préférence, ce qui permettait de beaux effets d'éclairage pittoresques. C'est, comme le prouve la monographie d'Émilie Beck, ne pas rendre justice à un artiste dont l'oeuvre est bien plus varié qu'on ne le croit communément. Fruit de patientes recherches entreprises depuis plusieurs années, cette monographie nous restitue la vie et la carrière d'un artiste qui, de Toulon à Naples en passant par Rome, se consacra essentiellement au paysage. Grâce aux nombreux documents retrouvés par l'auteur, aux oeuvres de Volaire dispersées dans les collections du monde entier et enfin réunies, on peut rendre sa place à un artiste qui, entre Vernet et Wright of Derby, eut une importance non négligeable dans l'histoire de la peinture européenne de la seconde moitié du dix-huitième siècle.

empty