Belfond

  • Érudit et foisonnant, un premier roman virevoltant à la manière du Chardonneret, une enquête passionnante, pleine de charme et de suspense, sur l'histoire tour à tour merveilleuse et dramatique d'un chef-d'oeuvre perdu. Derrière la critique espiègle du monde de l'art aujourd'hui, une réflexion subtile et profonde sur ce qui fait la valeur d'une oeuvre. Londres, de nos jours Le jour où Annie McDee, jeune cuisinière sans le sou, débarque dans la boutique crasseuse d'un antiquaire, à la recherche d'un cadeau pour son petit-ami, elle ne se doute pas que : 1) son petit-ami va la plaquer ; 2) la toile poussiéreuse de 45x60 cm, qu'elle vient d'acquérir pour £75, scellera à jamais son destin. Car ce qu'Annie transporte dans un sac en plastique n'est pas une vague croute. C'est un chef-d'oeuvre mythique du XVIIIe siècle, une toile réalisée par le maître français Antoine Watteau ; un tableau intitulé L'Improbabilité de l'amour, qui a connu les salons des plus grands de ce monde avant de disparaître mystérieusement au milieu du XXe siècle, pour réapparaître tout aussi inexplicablement dans cette boutique miteuse... Interpellée par la beauté du tableau, Annie s'interroge : que tient-elle réellement entre ses mains ? Aidée de Jesse, un jeune guide passionné, et d'une spécialiste de Watteau, la modeste cuisinière au coeur tendre entreprend de découvrir la secrète et terrible histoire de cette toile. Et se retrouve catapultée dans les arcanes du monde de l'art... Oligarque russe, rappeur esthète, roi du pétrole, star du sport, marchand d'art sans scrupules, collectionneurs de tous bords, tous nourrissent le même fantasme : faire main-basse sur l'inestimable chef-d'oeuvre. Tous les coups sont permis ; tous les rêves sont possibles... Mais si L'Improbabilité de l'amour a le pouvoir de changer la vie de celui qui la possède, elle peut également rendre fou celui qui la convoite.

  • Caravansérail

    Francis Picabia

    A l'occasion des 60 ans de sa mort, Belfond réédite enfin l'unique roman de Francis Picabia : Caravansérail. Texte de référence épuisé depuis des années, Caravansérail est un roman autobiographique, mais aussi un document majeur où l'artiste règle ses comptes avec les principaux acteurs de dada, du surréalisme et du monde de l'art en général.





    Caravansérail est un roman autobiographique et se présente comme une série de tableaux - ce qui est la moindre des choses pour un peintre : dîner chez une maîtresse de maison d'" avant-garde " ; soirée dans un bar nègre ; roulette à Monte Carlo ; fumeries d'opium ; séances chez les " spirites " de la rue Fontaine. Y apparaissent, sous leurs propres noms ou sous des travestis divers, amis et ennemis : Duchamp, Picasso, Breton, Eluard, Desnos, Aragon, Ernst, Cendrars, Cocteau, et bien d'autres encore.
    Roman à clés et à tiroirs, Caravansérail retrace avec brio, humour et causticité tout l'esprit d'une époque prise dans le tourbillon des avant-gardes, entre dadaïsme et surréalisme. Entre autres artistes géniaux et génies des apparences, il fait entendre la voix libre et indépendante d'un artiste ayant su rompre avec chacun des mouvements qu'il a embrassés pour pousser toujours plus loin sa singulière expérience artistique.

empty