Éditions Liber

  • « Il nest pas rare déprouver devant une uvre dart un bouleversement inexpliqué, une émotion troublante, un saisissement aussi soudain que fugitif. Autant pour lartiste qui crée une uvre que pour le spectateur qui la regarde, lart fait effet. Or, si leffet est indéniable, son origine résiste souvent à la compréhension de qui le subit. Lartiste sait rarement pourquoi tel motif advient ou simpose telle couleur, pourquoi le dessin ou la peinture requiert telle ligne, telle forme ou telle direction, ni selon quelles voies il a su les rendre vivantes. Face à ce que luvre aura exigé, il sera souvent le plus surpris.
    Être touché, affecté, atteint par la puissance figurale de lart, que peuvent nous dire les artistes eux-mêmes à ce sujet ? Voilà la question qui guide cet ouvrage inscrit dans la convergence de lart et de la psychanalyse. Les vingt-deux textes ou extraits de textes considérés ici, dans lesquels lartiste témoigne dévènements ou davènements créatifs décisifs, intimement liés à sa pratique artistique, servent dassise et dinspiration à une réflexion tout entière portée par latteinte de lart. Nous espérons ainsi non pas tant expliquer le phénomène de latteinte, mais plutôt rendre sensible, par la voix dartistes écrivant, à cette forme particulière dexpérience. » (J. L.)

  • Parce quil ne cesse de dépasser les limites dans lesquelles chaque génération a voulu lenfermer, lart est désormais perçu comme un moribond historique dont la nature se serait évaporée, ou comme errant dans une espèce de no mans land indéfinissable tant il serait malléable, protéiforme et, de ce fait, insaisissable. Il se dit de lui quil nest plus que sa définition tautologique, quil a pour destin de se dissoudre dans la spéculation philosophique, quil est ce que lon veut quil soit, quil peut donc être tout, cest-à-dire nimporte quoi et que conséquemment il nest pas loin du rien, donc de sa propre mort.
    Pourtant, la création artistique contemporaine, sous toutes ses formes, indépendamment des crises sporadiques de ses marchés, semble se porter à merveille. Aucun signe dépuisement ni avis de décès. Si les définitions classiques et modernes de lart jusque-là usitées se révèlent si impuissantes à le cerner, ny a-t-il pas quelque intérêt à voir ce quil nest pas, ou bien ce quil nest plus, afin darriver à mieux voir ce que, toujours, il est ?
    Il ne sagit pas pour autant de se mettre, à nouveaux frais, à la recherche dune improbable essence de lart dans un introuvable objet de nature artistique. Il faut renoncer à définir la nature de lobjet dart qui, bien que définissable en tant quappartenant à une classe ou à une caste, reste impossible à définir en tant quobjet spécifié, séparé ontologiquement des autres par essence et nécessité. Ce nest pas sa nature dobjet spécifique qui est appréhendable, mais bien la nature de son fonctionnement dans un certain système qui peut laccepter ou le refouler de manière très mobile et très ouverte. Cest à dégager la nature de ce fonctionnement artistique que voudrait contribuer cet ouvrage.

empty