Littérature générale

  • « Qu'est-ce qu'une femme ? Une déesse mortelle. Une déesse ? Une femme immortelle. Qui parle ? Le Poète (inutile, autrefois, de préciser « Homère »), dans l'Iliade, notre naissance en littérature.
    Loin d'être la faiblesse des hommes et des dieux, la femme et la déesse sont la force du chant : tout part de la déesse invoquée ; tout remonte à Hélène, la femme désirée, selon le vouloir d'Aphrodite. Elles sont là, reines, mères et filles, soeurs et épouses, amantes ou solitaires. Inséparables des hommes et des dieux. Bien avant que Flaubert soit Emma Bovary, Homère est Andromaque, Hécube, Athéna, Chryséis, toutes ! La guerre de Troie, il fallait, mieux que de la lire, qu'on l'entende d'elles.
    Car l'Iliade n'est pas un livre : elle est femme, donc chant. Doublement. Daniel Mesguich, fils aimé de la Muse française, déploie l'étoffe de notre langue tissée ici pour lui par Emmanuel Lascoux, helléniste rêveur à haute voix de grec ancien, et l'invite à y broder le fil antique. » E.L.

  • Et si les anciens dieux s'avisaient de reprendre du service au nom de l'Alternance ? Réincarnés de siècle en siècle depuis leur disgrâce en l'an 385, ils mènent en Grèce la vie de simples mortels. Apollon est musicien dans une bouzoukia, Athéna enseigne l'informatique, Poséidon est capitaine de caïque et Déméter tient un commerce de fruits et légumes. Héphaïstos répare des tôles froissées, Artémis est militante écologiste, Zeus, archevêque et Hermès... Hermès T. Théopoulakis vient de rentrer d'Australie où il représentait une marque de calculettes japonaises. Ses tantes, Hestia et Déméter, lui révèlent sa nature divine et le chargent de réunir tous les Olympiens : il est urgent de s'entendre sur les moyens et le calendrier de la reconquête du pouvoir religieux. Nous accompagnons Hermès dans la découverte de son pays natal, dans l'apprentissage de sa divinitude et dans ses amours. Nous sommes témoins de ses facéties, de ses sautes d'humeur, de ses métamorphoses et de quelques prodiges. Nous sommes complices de ses mensonges. Nous pénétrons le secret des dieux. Baroque et malicieux, ce roman d'aventures est aussi un guide, un récit de voyage, une mythologie actualisée, un manuel de conversation et de savoir - vivre, et surtout un portrait de la Grèce et des Grecs à travers l'espace et le temps. On glisse du fantastique au quotidien, du trivial au poétique, sans transition, comme dans la vie.

empty