Presses universitaires François-Rabelais

  • Sous l'Ancien Régime, le bureau des finances de Tours fut la juridiction en charge de la répartition de l'impôt, de la conservation du domaine royal et de l'entretien des voies publiques dans les provinces de Touraine, Anjou et Maine. En un peu plus de deux siècles d'existence, l'institution a connu de profondes mutations, résultant en partie de la montée en puissance d'un autre agent du pouvoir royal, l'intendant. Dans le sens d'un déclin, a-t-on souvent avancé... L'objectif de ce livre est de comprendre la nature de ces transformations, à travers l'étude détaillée du fonctionnement et de l'activité du bureau des finances et, au-delà, d'apporter un éclairage sur l'histoire administrative de la monarchie française aux XVIIe et XVIIIe siècles. Il se veut aussi un portrait de groupe des officiers qui constituent le moteur de l'institution, les trésoriers de France.

empty