• Les cerfs-volants de Kaboul

    Khaled Hosseini

    • Belfond
    • 22 Décembre 2011

    De Kaboul à San Francisco, des années 70 à nos jours, une déchirante histoire d'amitié et de trahison, avec, en arrière-plan, la chronique tourmentée d'un pays dévasté : l'Afghanistan.
    Bien que frères de lait, Amir et Hassan ont grandi dans des mondes différents : le premier est le fils d'un riche commerçant, le second est le fils de leur serviteur. Inséparables, liés par une même passion, les deux garçons se vouent une amitié indéfectible. Mais ce lien va se briser à jamais. Alors que sous ses yeux Hassan subit une véritable ignominie, Amir reste pétrifié. Peur ? Lâcheté ? Honte ? Pris dans une terrible confusion des sentiments, il n'esquissera pas un geste pour sauver son ami.
    Été 2001. Réfugié depuis plusieurs années aux États-Unis, Amir reçoit un appel du Pakistan. Il existe un moyen de te racheter, lui annonce la voix au téléphone. Mais ce moyen passe par une plongée au coeur de l'Afghanistan des talibans... et de son propre passé.
    Prix des lectrices de Elle 2006 Prix RFI-Témoin du monde 2006

  • L'usage du monde

    ,

    • La découverte
    • 27 Mars 2014

    À l'été 1953, un jeune homme de 24 ans, fils de bonne famille calviniste, quitte Genève et son université, où il suit des cours de sanscrit, d'histoire médiévale puis de droit, à bord de sa Fiat Topolino. Nicolas Bouvier a déjà effectué de courts voyages ou des séjours plus longs en Bourgogne, en Finlande, en Algérie, en Espagne, puis en Yougoslavie,
    via l'Italie et la Grèce. Cette fois, il vise plus loin : la Turquie, l'Iran, Kaboul puis la frontière avec l'Inde. Il est accompagné de son ami Thierry Vernet, qui documentera l'expédition en dessins et croquis.
    Ces six mois de voyage à travers les Balkans, l'Anatolie, l'Iran puis l'Afghanistan donneront naissance à l'un des grands chefs-d'oeuvre de la littérature dite " de voyage ",
    L'Usage du monde, qui ne sera publié que dix ans plus tard - et à compte d'auteur la première fois - avant de devenir un classique.
    Par son écriture serrée, économe de ses effets et ne jouant pas à la " littérature ", Nicolas Bouvier a réussi à atteindre ce à quoi peu sont parvenus : un pur récit de voyage, dans la grande tradition de la découverte et de l'émerveillement, en même temps qu'une réflexion éthique et morale sur une manière d'être au monde parmi ses contemporains, sous toutes les latitudes.

  • Un voisin trop discret

    Iain Levison

    • Liana levi
    • 3 Mars 2022

    Pour que Jim, chauffeur Uber de soixante ans, voie la vie du bon côté, que faudrait-il? Une petite cure d'antidépresseurs? Non, c'est plus grave, docteur. De l'argent? Jim en a suffisamment. Au fond, ce qu'il veut, c'est qu'on lui fiche la paix dans ce monde déglingué. Et avoir affaire le moins possible à son prochain, voire pas du tout. Alors, quand sa nouvelle voisine, flanquée d'un mari militaire et d'un fils de quatre ans, lui adresse la parole, un grain de sable se glisse dans les rouages bien huilés de sa vie solitaire et monotone. De quoi faire exploser son quota de relations sociales...
    En entremêlant les destins de ses personnages dans un roman plein de surprises, Levison donne le meilleur de lui-même, et nous livre sa vision du monde, drôle et désabusée.

  • La guerre est une ruse

    Frédéric Paulin

    • Agullo
    • 13 Septembre 2018

    - PRIX DES LECTEURS QUAIS DU POLAR / 20 MINUTES 2019 - GRAND PRIX DU ROMAN NOIR FRANÇAIS 2019 AU FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM POLICIER DE BEAUNE - ÉTOILE DU POLAR 2018 LE PARISIEN - PRIX MARGUERITE PUHL-DEMANGE 2019 au festival LIVRE À METZ, littérature et journalisme

  • Les cavaliers

    Joseph Kessel

    • Gallimard
    • 5 Décembre 2014

    Kessel a situé en Afghanistan une des aventures les plus belles et les plus féroces qu'il nous ait contées. Les personnages atteignent une dimension épique : Ouroz et sa longue marche au bout de l'enfer... Le grand Toursène fidèle à sa légende de tchopendoz toujours victorieux... Mokkhi, le bon sais, au destin inversé par la haine et la découverte de la femme... Zéré qui dans l'humiliation efface les souillures d'une misère qui date de l'origine des temps... Et puis l'inoubliable Guardi Guedj, le conteur centenaire à qui son peuple a donné le plus beau des noms : « Aïeul de tout le monde »... Enfin, Jehol « le Cheval Fou », dont la présence tutélaire et « humaine » plane sur cette chanson de geste...
    Ils sont de chair les héros des Cavaliers, avec leurs sentiments abrupts et du mythe les anime et nourrit le roman.

  • Prémices de la chute

    Frédéric Paulin

    • Agullo
    • 21 Mars 2019

    Avec ce deuxième tome, Frédéric Paulin poursuit son exploration des souterrains de la terreur, celle qui ébranlera, à l'aube du nouveau siècle, les grands vainqueurs du précédent. PRIX MOUSSA KONATÉ DU ROMAN POLICIER FRANCOPHONE 2019 SUITE DE LA GUERRE EST UNE RUSE : - PRIX DES LECTEURS QUAIS DU POLAR / 20 MINUTES 2019 - GRAND PRIX DU ROMAN NOIR FRANÇAIS 2019 AU FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM POLICIER DE BEAUNE - ÉTOILE DU POLAR 2018 LE PARISIEN - PRIX MARGUERITE PUHL-DEMANGE 2018 Janvier 1996. Dans la banlieue de Roubaix, à Croix, deux malfrats tirent à l'arme automatique sur des policiers lors d'un banal contrôle routier. Riva Hocq, lieutenant au SRPJ de Lille, est sur les dents. Qui sont ces types, responsables de plusieurs braquages, qui n'hésitent pas à arroser les flics à la kalachnikov ? Quand un journaliste local, Réïf Arno, rebaptise le gang de Roubaix " les ch'tis d'Allah ", affirmant qu'ils ont fait leurs armes en ex-yougoslavie dans la fameuse Brigade Moudjahidine, la DST entre en jeu. Et c'est Laureline Fell qu'on retrouve aux manettes. Depuis la mort de Kelkal, elle continue tant bien que mal de démêler l'écheveau des réseaux islamistes en France ; ces ch'tis qui se réclament du djihad, ça l'intéresse. Sa hiérarchie, beaucoup moins, mais Fell a un atout secret : Tedj Benlazar est en poste à Sarajevo, d'où il lui fait parvenir des informations troublantes (et confidentielles) sur certains membres de la Brigade et leurs liens avec Al-Qaïda. Cette organisation et son chef, Ben Laden, ne sont encore que de vagues échos sur les radars des services secrets occidentaux, mais Benlazar a l'intuition que le chaos viendra de là-bas, des montagnes d'Afghanistan. Et si personne ne veut le croire, il est prêt à franchir quelques lignes rouges pour dessiller les yeux de ses chefs, quitte à manipuler un certain journaliste...
    De la Bosnie aux grottes de Tora Bora, de Paris à Tibhirine, de Roubaix à New-York, la violence des fous de dieu contamine les coeurs et empoisonne les esprits de ceux qui la propagent... comme de ceux qui la combattent.
    Avec ce deuxième tome, Frédéric Paulin poursuit son exploration des souterrains de la terreur, celle qui ébranlera, à l'aube du nouveau siècle, les grands vainqueurs du précédent.

  • Syngué Sabour ; pierre de patience

    Atiq Rahimi

    • P.o.l
    • 6 Juin 2011

    syngué sabour, n.f. (du perse syngue «pierre», et sabour «patiente»). Pierre de patience. Dans la mythologie perse, il s'agit d'une pierre magique que l'on pose devant soi pour déverser sur elle ses malheurs, ses souffrances, ses douleurs, ses misères... On lui confie tout ce que l'on n'ose pas révéler aux autres... Et la pierre écoute, absorbe comme une éponge tous les mots, tous les secrets jusqu'à ce qu'un beau jour elle éclate... Et ce jour-là on est délivré.

  • Mille soleils splendides

    Khaled Hosseini

    • Belfond
    • 19 Février 2015

    Après l'immense succès des Cerfs-volants de Kaboul : le nouveau roman de Khaled Hosseini. Sur fond de chaos et de violence dans un Afghanistan déchiré par cinquante ans de conflits, l'histoire bouleversante de deux femmes dont les destins s'entremêlent, un chant d'amour poignant à une terre sacrifiée et à une ville : Kaboul.
    Forcée d'épouser un homme de trente ans son aîné, Mariam ne parvient pas à lui donner un fils. Après dix-huit années de soumission à cet homme brutal, elle doit endurer une nouvelle épreuve : l'arrivée sous son propre toit de Laila, une petite voisine de quatorze ans. Enceinte, Laila met au monde une fille. D'abord rongée par la jalousie, Mariam va finir par trouver une alliée en sa rivale. Toutes deux victimes de la violence et de la misogynie de leur mari, elles vont unir leur courage pour tenter de fuir l'Afghanistan.Mais parviendront-elles jamais à s'arracher à cette terre afghane sacrifiée, et à leur ville, Kaboul, celle qui dissimulait autrefois derrière ses murs " mille soleils splendides " ?

  • Les porteurs d'eau

    Atiq Rahimi

    • P.o.l
    • 3 Janvier 2019

    11 mars 2001 : les Talibans détruisent les deux Bouddhas de Bâmiyân, en Afghanistan.
    Le même jour basculent la vie d'un porteur d'eau à Kaboul et la vie d'un exilé afghan entre Paris et Amsterdam.

  • Les Missionnaires

    Phil Klay

    • Éditions gallmeister
    • 6 Janvier 2022

    Les guerres interminables de l'Amérique en Irak et en Afghanistan n'ont pas laissé indemnes Mason, médecin dans les forces spéciales, ni Lisette, grande reporter. Et pourtant, pour eux, la guerre est inséparable des notions de danger, de camaraderie, de sens de l'honneur. Elle fait partie de leur vie. En Colombie, le gouvernement américain s'efforce d'aider les autorités locales à mettre fin à la guerre civile tout en neutralisant les gangs de narcotrafiquants. Pour Mason, c'est une guerre juste, et Lisette est plus que prête à la couvrir. Côté colombien, Abel, obligé de joindre un groupe paramilitaire après la destruction de son village, et Juan Pablo, officier de l'armée, ont également été abîmés par de longues années de ce conflit auquel l'Amérique a décidé de se mêler. Avec peut-être les meilleures intentions, mais sans doute pour les pires résultats. Car le conflit colombien, vieux d'un demi-siècle et impliquant de nombreux acteurs aux alliances changeantes, se révèle aussi terriblement complexe qu'il est violent.

  • A(ni)mal

    Cécile Alix

    • Slalom
    • 10 Février 2022

    Je suis un homme
    " Tu ne dis pas d'où tu viens, tu ne dis pas ton nom, tu oublies ton pays, compris ? Tu m'oublies. Et tous les autres que tu connais, que tu as connus, tous, tu les oublies aussi. Et qui tu es, tu l'oublies. À partir de maintenant, tu n'es personne, tu n'es de nulle part. À toi de redevenir quelqu'un, c'est possible. C'est possible, tu m'entends ? À ton âge, tout est possible. "
    Avoir 15 ans dans un pays en guerre, être forcé de devenir un homme, se retrouver projeté sur les chemins de la clandestinité, effleurer les limites de l'humanité, apprendre à survivre, s'effacer, oublier...
    Puis
    Vivre - à nouveau
    Ressentir - encore
    Faire confiance - petit à petit
    Garder espoir - toujours
    Le parcours d'un migrant, des difficultés indicibles de son voyage jusqu'à la résilience.

  • Ainsi résonne l'écho infini des montagnes

    Khaled Hosseini

    • Belfond
    • 7 Novembre 2013

    L'événement éditorial de l'année ! Après six ans d'attente, l'auteur-culte Khaled Hosseini nous revient avec une oeuvre passionnante, d'une ampleur et d'une intensité dramatique impressionnantes. Tour à tour déchirant, émouvant, provocant, un roman-fleuve sur l'amour, la mort, le sacrifice, le pardon, la rédemption, sur ces choix qui nous façonnent et dont l'écho continue de résonner dans nos vies. Dans le village de Shadbagh, Abdullah, dix ans, veille sur sa petite soeur Pari, trois ans. Entre les deux enfants, le lien est indéfectible, un amour si fort qu'il leur permet de supporter la disparition de leur mère, les absences de leur père en quête désespérée d'un travail et ces jours où la faim les tenaille. Mais un événement va venir distendre ce lien, un choix terrible qui modifiera à jamais le destin des deux jeunes vies, et de bien d'autres encore... Des années cinquante à nos jours, d'une petite cahute dans la campagne afghane aux demeures cossues de Kaboul, en passant par le Paris bohème des seventies et le San Francisco clinquant des années quatre-vingt, Hosseini le conteur nous emmène dans un voyage bouleversant, une flamboyante épopée à travers les grands drames de l'Histoire.

  • Liberté, ma dernière frontière

    ,

    • Archipel
    • 27 Janvier 2022

    Menacé par les talibans, Zazai a fui l'Afghanistan lorsqu'il avait 15 ans. En traversant huit pays, il a mis plus de six mois à parvenir en France par l'intermédiaire d'un réseau de passeurs peu scrupuleux.
    Qu'il fut long, le voyage de Zazai depuis Jalalabad. Tout commence un jour d'août 2013. Pour échapper aux talibans qui enrôlent de force les garçons à la sortie de l'école, ce fils de berger interrompt sa scolarité. Grâce à l'aide de son oncle, il est confié à des passeurs.
    Départ dans la nuit, direction le Pakistan voisin. Pour sa famille, Zazai est l'espoir d'une autre vie. Un espoir qui va se transformer en calvaire.
    Six mois pour rejoindre notre pays. Six mois de marche forcée, en file indienne, dans le désert ou dans la neige. Six mois de froid, de faim, de fatigue. De coups, de rançonnages et d'humiliations.
    D'errance et de détours. D'amis perdus en route, de découragement.
    Et, à chaque passage de frontière, le " game " : jeu dangereux, où l'on mise chaque fois sa vie. Mais, au bout du chemin, une terre où se poser et s'insérer, loin de la cruauté et de la persécution.
    Prise d'otage, prison, squats sordides, camp de rétention, foyer pour mineurs... Zazai a connu toutes les stations de l'exil. Un " migrant " ? Non, un garçon de quinze ans, presque un enfant, déterminé à conquérir sa liberté. Son récit, authentique, est une leçon de vie et de volonté. Un voyage initiatique vers la fraternité.

  • Deux mètres dix

    Jean Hatzfeld

    • Gallimard
    • 9 Janvier 2020

    'Troisième tentative, Tatyana se reprend. Elle sort à une vitesse folle de sa courbe d'élan, mais au lieu de taper le sol du talon pour générer l'impulsion, elle l'effleure de la pointe, elle se laisse emporter dans les airs. Sa main et son bras s'élèvent en arabesque, le dos se cambre en un demi-cercle d'une élégance merveilleuse. Complices, les jambes virevoltent. Elle chute à la verticale sur la nuque, souple, termine en galipette plus qu'en roulade. Elle entend les clameurs avant d'ouvrir les yeux.'

    En pleine guerre froide, quatre athlètes s'entraînent pour les Jeux olympiques. Les rivalités entre les Américains, Sue et Randy, et les Soviétiques, Tatyana et Chabdan, sont teintées d'admiration et d'incompréhension réciproques. Des années plus tard, ils se retrouvent et lèvent le voile sur cette époque aussi sombre que lumineuse, qui cabossa ses héros.

  • Les larmes de Kaboul

    Jean-Marie Montali

    • Editions du cerf
    • 13 Janvier 2022

    Grand parmi les grands reporters sur l'Afghanistan, intime du commandant Massoud, savant sur les Talibans, Jean-Marie Montali raconte avec une plume informée et passionnée le martyre d'un peuple plongé dans la guerre depuis un demi-siècle. Un cri du coeur, une épopée compassionnelle. Grand reporter, Jean-Marie Montali a couvert l'Afghanistan en guerre depuis la fin des années 1980. Il a vu partir les Soviétiques puis les Américains. Il a connu un grand nombre de chefs et les clans rebelles toujours prêts à se dévorer dans des luttes intestines sans fin. Il a vécu avec les humbles de ce pays splendide, en a partagé les vertus et les malheurs, l'extrême abandon et l'indéracinable espérance. Il a partagé l'intimité, la conversation et le combat du Commandant Massoud. Et il a assisté à la naissance puis à l'essor des talibans.
    Ce livre est tout à la fois un traité de géopolitique, un carnet de voyage, une chronique historique, un récit d'aventure, un précis de civilisation, un hommage vibrant à des hommes, des femmes et des enfants aux noms propres et aux visages singuliers, une investigation sur les erreurs de l'Occident, un éloge de l'humanité concrète et un appel à la conscience universelle.
    On le lira comme on verrait un documentaire en technicolor tant les Afghanes et les Afghans y sont restitués dans leur vérité existentielle. Celle, depuis quarante ans, du conflit le plus long que le monde ait connu. Celle, pour longtemps, de la dictature la plus fanatique que l'islamisme ait produite. Et l'on versera alors, à son tour, des larmes sur Kaboul engloutie par la nuit.

  • Lettres à mes filles

    Fawzia Koofi

    • Michel lafon
    • 13 Janvier 2022

    Entre survie et espoir, les combats de la première femme politique afghane
    Malgré une enfance de privations dans une société ultra traditionaliste, Fawzia Koofi s'est élevée au-dessus de son destin pour devenir la première femme vice-présidente du Parlement de son pays. En cours de route, elle a été confrontée aux meurtres de son père, de son frère et de son mari et à de nombreuses tentatives d'assassinat. Elle partage ici son histoire, ponctuée d'une série de lettres poignantes, écrites à ses deux filles avant chaque voyage politique. Des lettres décrivant l'avenir et les libertés dont elle rêve pour elles et toutes leurs compatriotes. Par son témoignage, Fawzia Koofi appelle le monde à voir quelles conséquences dévastatrices aura l'abandon de l'Afghanistan aux talibans, annulant les progrès fragiles mais réels de ces dernières années. Pour que le monde n'oublie pas !

  • L'espion français

    Cedric Bannel

    • Robert laffont
    • 1 Juillet 2021

    Le nouveau thriller de Cédric Bannel, qui entrouvre une porte sur les coulisses secrètes de la DGSE. INTRÉPIDE. IDÉALISTE. IMPLACABLE.
    Il existe au sein de la DGSE une entité dédiée aux missions tellement sensibles qu'elles ne peuvent être confiées à ses membres officiels. Edgar, trente-trois ans, parisien, est l'un de ces agents de l'ombre très spéciaux. S'il tombe, il tombera seul.Sa prochaine destination : la frontière entre l'Iran et l'Afghanistan. Là, dans une des tours du silence de l'antique foi zoroastrienne, sa cible l'attend.Un thriller prophétique sur la prise de l'Afghanistan par les Talibans."Bannel parvient à un effet de réalisme qui rend ses histoires passionnantes. " Pierre Lemaitre, prix Goncourt

  • Le pianiste afghan

    Chabname Zariab

    • Editions de l'aube
    • 5 Décembre 2015

    Mêlant imperceptiblement réalité et fiction, Chabname Zariâb nous raconte l'enfance d'une petite fille, de Kaboul à la France. La petite fille devenue grande rentre en Afghanistan pour y chercher son « amoureux » de la cour d'école, Milad. Qu'est donc devenu le valeureux chevalier aux doigts de pianiste qui s'est jeté sur elle pour la protéger d'une bombe ?

  • La perle et la coquille

    Nadia Hashimi

    • Hauteville
    • 17 Juin 2016


    « Ce magnifique conte familial reflète à merveille les combats des femmes afghanes d'hier et d'aujourd'hui. » Khaled Hosseini

    Kaboul, 2007 : les Talibans font la loi dans les rues. Avec un père toxicomane et sans frère, Rahima et ses soeurs ne peuvent quitter la maison. Leur seul espoir réside dans la tradition des bacha posh, qui permettra à la jeune Rahima de se travestir jusqu'à ce qu'elle soit en âge de se marier. Elle jouit alors d'une liberté qui va la transformer à jamais, comme le fit, un siècle plus tôt, son ancêtre Shekiba. Les destinées de ces deux femmes se font écho, et permettent une exploration captivante de la condition féminine en Afghanistan.
    « Hashimi entrelace deux histoires tout aussi captivantes l'une que l'autre dans un premier roman envoûtant. » Booklist
    « À travers ce récit bouleversant, Hashimi donne la parole à celles qui ne l'ont pas. » Kirkus
    La Perle et la Coquille est lauréat du Prix des Lectrices 2016.

  • Massoud, le rebelle assassiné

    Olivier Weber

    • Editions de l'aube
    • 2 Septembre 2021

    Figure de proue de la lutte contre les fondamentalistes, le commandant Massoud a été assassiné lors d'une opération-suicide en Afghanistan l'avant-veille des attentats du 11 septembre 2001.

    Qui était véritablement le célèbre combattant ? Un simple résistant ? Un seigneur de la paix ? Un militant des droits humains dans un Orient ravagé par le fanatisme ? Un poète féru de vers persans et français perdu dans la guerre ? Vingt ans après sa mort, l'écrivain voyageur et grand reporter Olivier Weber, qui l'avait longuement rencontré et avait côtoyé ses partisans pendant une quinzaine d'années de voyages en Afghanistan, revient sur son message de paix et de concorde entre les peuples.

    Olivier Weber est écrivain-voyageur et grand reporter. Prix Joseph Kessel, Prix Albert Londres, Prix de l'Aventure, Prix du Livre Européen et Méditerranéen, il a côtoyé le commandant Massoud et a couvert de nombreux conflits qui lui inspireront des récits de voyage, des romans ou des essais, dont Le Faucon afghan (Robert Laffont, 2001), Le Grand Festin de l'Orient (Robert Laffont, 2004) et Frontières (Paulsen, 2016). Il a récemment publié, à l'Aube, Si je t'oublie Kurdistan.

  • Pourvu que la nuit s'achève

    Nadia Hashimi

    • Hauteville
    • 4 Juillet 2018

    Par l'auteure du Prix des Lectrices 2016...

    « J'avais imaginé un million de morts pour mon mari : il aurait pu mourir frappé par la foudre. Ça aurait été tellement plus simple pour tout le monde : un éclair tombé du ciel. Une fin douloureuse mais brève. Hélas, les orages ne sont jamais là quand on a besoin d'eux. »
    Lorsque Zeba est retrouvée devant chez elle, le cadavre de son mari à ses pieds, il paraît évident aux yeux de tous qu'elle l'a tué. Depuis son retour de guerre, Kamal était devenu un autre homme, alcoolique et violent. Mais cette mère de famille dévouée est-elle capable d'un tel crime ? Présumée coupable, Zeba est incarcérée dans la prison pour femmes de Chil Mahtab, laissant derrière elle ses quatre enfants. C'est à Yusuf, revenu des États-Unis pour régler une dette symbolique envers son pays d'origine, l'Afghanistan, que revient la défense de ce cas désespéré. Mais la prisonnière garde obstinément le silence. Qui cherche-t-elle à protéger en acceptant de jouer le rôle du suspect idéal ? Et dans ces conditions, comment faire innocenter celle qu'on voit déjà pendue haut et court ?
    « Le portrait saisissant et juste d'une femme d'honneur parmi des hommes qui en sont dépourvus. » - Kirkus
    « Quand vous aurez achevé la lecture de ce livre, n'oubliez pas. Faites quelque chose. » - Washington Independent
    « Une histoire que vous n'êtes pas prêt d'oublier. » - Booknotes
    « Un roman puissant sur un monde plongé dans l'obscurantisme. » - Book Reporter
    Mot de l'éditeur :
    Poursuivant sa mission de porte-parole des femmes afghanes, Nadia Hashimi aborde dans ce troisième roman l'une des injustices les plus criantes dont elles sont victimes en Afghanistan : les incarcérations abusives. Ce n'est un secret pour personne, il y a beaucoup trop d'innocentes derrière les barreaux en Afghanistan. Lorsque les femmes dérangent ou que leur attitude semble remettre en cause l'ordre établi, on les emprisonne sans autre forme de procès, et parfois même, on les exécute pour s'assurer qu'elles ne pourront plus clamer leur innocence. Parce qu'elles sont aperçues aux abords d'un parc avec un homme, parce qu'elles tardent à se marier ou refusent d'épouser celui qu'on leur a choisi, parce qu'elles ont osé être des femmes et se revendiquer comme telles, on les réduit au silence et on les prive de liberté.
    Grâce au courage et à la détermination de Yusuf, Zeba, accusée du meurtre de son mari, a peut-être une chance d'échapper à la pendaison. Un roman poignant sur un simulacre de justice fait par les hommes pour les hommes, qui sait si bien réduire les femmes au silence.

  • Là où brillent les étoiles

    Nadia Hashimi

    • Hauteville
    • 13 Octobre 2021

    Je porte en moi un monde disparu.
    J'ai besoin du passé pour avoir une chance de construire l'avenir.
    Kaboul, 1978. Sitara mène une vie heureuse avec sa famille au palais. Son père est le bras droit du président Daoud. Un soir, elle quitte sa chambre sur la pointe des pieds pour regarder les étoiles. Cette nuit-là, c'est le coup d'État ; aucun des siens n'y survivra. Si elle a la vie sauve, c'est grâce aux étoiles et à un soldat qui l'aide à sortir du palais.
    Mais l'orpheline de dix ans n'est en sécurité nulle part dans ce pays qui a changé de visage en une seule nuit. Sitara est confiée aux soins de deux Américaines qui sont prêtes à tout pour lui permettre de trouver refuge aux États-Unis. Là où elle aura une vie meilleure. Jusqu'au jour où le passé revient frapper à sa porte. Sitara comprend alors qu'elle doit faire toute la lumière sur la nuit où sa vie a basculé, sans quoi la nuit n'en finira jamais.
    « Absolument fascinant ! » - New York Post
    « Un roman aussi passionnant qu'émouvant. » - Booklist
    « Un vibrant hommage à la famille et à la civilisation - ces structures collectives qu'on devrait chérir tant qu'il en est encore temps. » - BookPage
    « Incontournable ! » - Marie Claire

  • De Massoud à Massoud, 20 ans après

    Salvatore Lombardo

    • Mareuil éditions
    • 2 Septembre 2021

    Le 11 septembre 2021 le monde célèbre le terrifiant anniversaire
    des attaques islamistes sur New-York, attaques précédées
    deux jours plus tôt par l'assassinat du mythique Commandant
    Ahmad Shah Massoud.
    Vingt ans après, l'écrivain et journaliste Salvatore Lombardo
    se penche sur le destin lumineux et tragique de celui que l'on
    considère comme le " Che Guevara musulman ".
    Spécialiste du monde arabo-musulman, auteur de deux
    ouvrages dédiés au héros national afghan, Salvatore Lombardo a
    pu dialoguer avec Ahmad Massoud, le jeune fi ls du Commandant,
    et avec lui, ceux qui furent les fi dèles historiques de son père.
    De son frère aîné et confi dent Yahya Massoud à son représentant
    à Paris Mehraboddin Masstan, jusqu'au légendaire Commandant
    Daoud et aux principaux protagonistes d'une histoire de résistance
    devenue métaphore de nos crises occidentales face au
    terrorisme islamiste.
    Aujourd'hui, les Talibans sont arrivés à Kaboul et l'univers
    arabo-musulman explose de colère et de désespoir. Massoud,
    assassiné par deux terroristes tunisiens serait-il mort pour rien ?
    En digne héritier du père, le fi ls tente de prendre la relève et
    d'organiser la résistance face aux Talibans. Mais à quel prix ? Ce
    livre lui rend hommage tout en permettant de mieux saisir les
    enjeux décisifs auxquels est confronté le jeune Massoud.

  • Si la lune éclaire nos pas

    Nadia Hashimi

    • Hauteville
    • 7 Juillet 2017

    « Un roman d'une actualité brûlante qui rappelle le sort des millions de déplacés à travers le monde. » - Washington Post
    Kaboul est entre les mains des talibans. Depuis que son mari, considéré comme un ennemi du régime, a été assassiné, Fereiba est livrée à elle-même. Si elle ne veut pas connaître le même sort que son mari, elle doit fuir. Après avoir vendu le peu qu'elle possède, elle entreprend un voyage périlleux avec ses trois enfants, dans l'espoir de trouver refuge chez sa soeur, à Londres. Comme des milliers d'autres, elle traverse l'Iran, la Turquie, la Grèce, l'Italie et la France. Hélas, les routes de l'exil sont semées d'embûches : que devra-t-elle sacrifier pour de meilleurs lendemains ?
    « Une odyssée captivante. » - Library Journal
    « Hashimi raconte avec beaucoup de délicatesse l'odyssée tourmentée et les innombrables épreuves qui attendent tous ceux qui s'exilent dans l'espoir de trouver refuge. » - Booklist
    « L'histoire bouleversante d'une mère héroïque dans un monde à court de compassion. » - Toronto Star
    « Un roman magnifique, des personnages plus vrais que nature, avec pour toile de fond un monde devenu fou. » - Bookreporter
    « Une épopée à lire absolument, sur les frontières, les obstacles et le courage d'une mère. » - O, The Oprah Magazine

empty