• 1584, en Provence.

    L'abbaye de Notre-Dame du Loup est un havre de paix pour la petite communauté de bénédictines qui y mène une existence vouée à louer Dieu et soulager les douleurs de ses enfants. Ces religieuses doivent leur indépendance inhabituelle à la faveur d'un roi, et leur autonomie au don de leur doyenne, soeur Clémence, une herboriste dont certaines préparations de simples sont prisées jusqu'à la Cour. Le nouvel évêque de Vence, Jean de Soline, compte s'accaparer cette manne financière. Il dépêche deux vicaires dévoués, dont le jeune et sensible Léon, pour inspecter l'abbaye.
    À charge pour eux d'y trouver matière à scandale, ou à défaut... d'en provoquer un. Mais l'évêque, vite dépassé par ses propres intrigues, va allumer un brasier dont il est loin d'imaginer l'ampleur. Il aurait dû savoir que, lorsqu'on lui entrouvre la porte, le diable se sent partout chez lui. Evêque, abbesse, soigneuse, rebouteuse, seigneur ou souillon, chacun garde une petite part au Malin.
    Et personne, personne n'est jamais aussi simple qu'il y paraît.
    Yannick Grannec vit à Saint-Paul de Vence. Les Simples est son troisième roman. Elle a déjà publié aux éditions Anne Carrière La Déesse des petites victoires (Prix des libraires 2012) et Le Bal mécanique.

  • À la fin du XVIe siècle, Elena, abbesse d'un couvent cistercien de la cité de Castro, près de Rome, entretient une relation clandestine avec son évêque. De cette liaison secrète naît un enfant. Dès que la nouvelle se répand, les deux amants sont arrêtés et un procès a lieu. Trois cents ans plus tard, en 1839, cette scandaleuse affaire séduit Stendhal qui s'en inspire pour l'une de ses nouvelles les plus célèbres, L'Abbesse de Castro.

    Fondé sur les actes originaux du procès, retrouvés après plusieurs siècles, cet ouvrage révèle pour la première fois la véritable histoire de l'abbesse. En retraçant pas à pas son tragique destin - celui d'une femme forcée à se cloîtrer pour avoir succombé à un amour interdit -, Lisa Roscioni raconte aussi la naissance d'un mythe littéraire.

  • Découvre le nouveau voyage de Jeanne, François, Louis et Bushmills à travers le temps ! Les trois cousins et leur chien sont projetés en 177 au temps de sainte Blandine. Alors que les chrétiens sont arrêtés et persécutés par les Romains, ils font la connaissance d'un jeune esclave, Matheus, et d'une famille de chrétiens qui se cachent. Vont-ils réussir à sauver leurs nouveaux amis ?Une formidable aventure dans la ville de Lyon, à l'époque romaine !

  • Toute la vie de saint François d'Assise : un récit passionnant accompagné de 168 vignettes illustrées pour les enfants.

    Découvrez la vie du saint le plus connu d'Italie. Fils d'un riche marchand promis à une grande carrière, François abandonne tout, fortune, réputation, noblesse pour se faire pauvre parmi les pauvres par amour de Dieu. Sa vie, toute de simplicité et d'amour, attire très vite d'autres jeunes, passionnés comme François par la vérité et la pauvreté évangéliques.

    Collection historique fondée en 1947, « Belles histoires belles vies » présente aux enfants les plus beaux exemples de sainteté du christianisme !

    À partir de 7 ans.

  • Isabelle et Dauphine, deux jeunes étudiantes d'école de commerce, partagent un désir ardent de faire aimer le Christ. Peu à peu, au fil des événements de leur vie, de rencontres, de prières, émerge un projet concret : « la Mission Isidore » (du nom de saint Isidore le Laboureur, saint patron du monde rural).Pendant une année, Isabelle et Dauphine mettent entre parenthèses leur cursus universitaire pour être au service de deux paroisses de l'Allier et du Puy-de-Dôme. Cet ouvrage enthousiasmant et plein de fraîcheur est le récit de leur expérience novatrice, avec ses élans, ses joies, ses difficultés. Il retrace également la naissance d'un autre mouvement de jeunes missionnaires, les WEMPS (Week-ends mission prière service). Mais il est surtout une mine d'inspirations et de renseignements pour tout jeune qui aurait, lui aussi, l'intuition d'une évangélisation novatrice.

  • Toute la vie de saint François de Sales, en 168 vignettes illustrées pour les enfants.

  • Benoît XVI partage son histoire pour la première fois depuis sa renonciation. Joseph Ratzinger est largement reconnu comme l'un des plus brillants théologien et dirigeant spirituel de notre époque. Il est né en Allemagne en 1929 et la montée du nazisme et de la guerre ont profondément marqué sa vie. Ratzinger a été élu pape en 2005, prenant le nom de Benoît XVI. Il a ouvert un chemin de purification pour l'Église catholique romaine à un moment où elle a été secouée par des scandales financiers et des scandales de violences sexuelles. Il a répété à plusieurs reprises que l'Europe devait retrouver ses racines chrétiennes et construire un nouvel humanisme pour le XXIe siècle. Benoît XVI a été mal compris par beaucoup et, en 2013, il a étonné le monde en démissionnant de la papauté. Beaucoup ont vu dans ce geste comme un signe du déclin du catholicisme, mais c'était le contraire : c'était une graine nécessaire pour ouvrir l'Église à une dimension vraiment universelle et au renouvellement entrepris par son successeur.
    Ce livre est préfacé par le pape François et contient le premier entretien de Benoît XVI depuis la fin de son pontificat.

  • Une imagerie pour faire découvrir la légende des trois enfants sauvés par Saint Nicolas, ainsi que toutes les traditions et les animations qui se déroulent dans certaines régions le 6 décembre, jour de la Saint Nicolas.

  • Pour cheminer dans la foi à l'aide des sacrements ! Une présentation simple et accessible des sacrements qui permet d'en dégager le sens pour les vivre pleinement. Dans ce 2ème tome, trouvez une présentation de chacun des sacrements permettant de dégager le sens des rites célébrés.
    Un ouvrage très fécond pour tous les chrétiens, et indispensable à tous les responsables de la mise en oeuvre des sacrements, prêtres et laïcs.

  • La mort suspecte du curé Charles-Eugène Aubert dans l'hôpital où elle est infirmière va contraindre Rosalie Lambert à se confronter à des souvenirs qu'elle avait jusque-là enfouis. C'est plus de vingt-cinq ans plus tôt, dans le dispensaire où elle exerçait, qu'elle avait fait la connaissance de ce curé si charismatique. Le soupçonnant d'avoir commis des actes allant à l'encontre de son devoir, elle avait dû s'enfuir, laissant derrière elle son grand amour. Alors que ses souvenirs reviennent la tourmenter et se mêler au présent, elle va devoir convaincre les jurés qu'elle n'est pas coupable du terrible crime dont on l'accuse...

  • Sortons d'une foi fatiguée et ennuyeuse ! Un ouvrage juste, lumineux, percutant et nécessaire pour remédier à la fatigue de croire, qui s'appuie sur la conviction de Pierre que tout le monde cherche le Christ "Tout le monde te cherche" (Mc 1, 37). Une réflexion profonde sur les sacrements qui nourrissent la foi chrétienne. Une parole adressée à tous les catholiques dans un style très facile et très agréable. Préface de Monseigneur Le Saux.

  • Nombreux sont ceux qui connaissent l'ouvrage de Georges Bernanos, Journal d'un curé de campagne. Mais savent-ils qu'il existe aussi des évêques de campagne ? Ce fut le cas de Mgr Léonard, évêque entre 1991 et 2010 d'un diocèse essentiellement rural. Dans ses moments libres, il rédige un journal dans lequel il évoque les péripéties, parfois cocasses, qu'il vit en tant qu'évêque itinérant, perpétuellement en contact avec les membres de son diocèse.
    L'auteur n'oublie pas d'évoquer d'autres rencontres, plus tumultueuses celles-ci. Son non-conformisme et son franc-parler suscitent quelques oppositions musclées, ainsi que des rapports « amour-haine », notamment avec certains médias.
    Les sujets de fond ne sont pas oubliés, traités avec sérieux, mais toujours avec humour et jamais de manière « pontifi ante ».
    Né à Jambes en 1940, prêtre depuis 1964, l'auteur a travaillé en milieu universitaire et devient professeur de philosophie à l'Université de Louvain. Dès 1967, il s'investit dans la formation de futurs prêtres et devient supérieur du Séminaire Saint-Paul à Louvain-la-Neuve.
    Nommé évêque de Namur en 1991 par Jean-Paul II, il est désigné par Benoît XVI comme archevêque de Malines-Bruxelles en 2010.

  • Écrites au IVe siècle, ces biographies ont été composées pour célébrer la mémoire d'évêques d'Asie Mineure, l'un connu par son épitaphe, l'autre par le récit de son martyre. Elles les présentent avec des traits hagiographiques, mettant en relief leurs vertus, la qualité et l'orthodoxie de leur enseignement, le succès de leur activité d'évangélisation et leurs pouvoirs de thaumaturge. Elles tracent le portrait idéal de l'évêque du IVe siècle, enseignant et garant de la vraie doctrine contre les déviations hérétiques, protecteur et bienfaiteur de sa cité. Elles témoignent aussi de la manière dont deux chrétientés asiates repensent leur passé païen et chrétien ou font remonter au IIe siècle les pratiques et les problèmes de leur époque.
    Si l'épitaphe d'Abercius et le récit du martyre de Polycarpe ont fait l'objet de très nombreuses études, ces deux biographies n'ont jamais été traduites en français. Elles sont restées peu connues, mais constituent un précieux témoignage sur la situation et les problèmes du christianisme en Asie Mineure au IVe siècle.
    Pierre Maraval est professeur émérite à l'Université de Paris-Sorbonne. Spécialiste de l'Antiquité tardive, il a publié dans « La roue à livres » l'Histoire secrète de Procope et les Histoires d'Agathias, les Lettres et discours de Constantin, et édité plusieurs textes aux Sources Chrétiennes. Il est également l'auteur de biographies de Constantin, Théodose et de Justinien.

  • Théo

    Dubost/Lalanne

    Tout l'univers des catholiques à la portée de tous Comment sont choisis les saints du calendrier ? Pourquoi y a-t-il quatre évangiles ? Qui est Jésus pour les chrétiens ? Peut-on se dire croyant quand on doute ? Combien y a-t-il de chrétiens dans le monde ? Comment est organisé le Vatican ?...
    Le nouveau Théo donne des réponses fiables à toutes les questions, de la plus simple à la plus profonde, sur la Bible, l'histoire religieuse, l'Église d'aujourd'hui et ce en quoi croient les catholiques.
    Théo s'impose comme l'encyclopédie catholique de référence, en mettant la culture chrétienne à la portée de tous.

    Avec un index interactif et des liens web !

    Au sommaire :
    - Les saints - La Bible - L'histoire de l'Église - La foi catholique - La situation des catholiques dans le monde - L'Église aujourd'hui Tous ces chapitres sont aussi vendus à l'unité en format numérique !

    Le nouveau Théo, c'est :
    - 90 nouveaux contributeurs sous la direction de deux évêques ;
    - 3 000 articles, citations, annuaires et chronologies pour tout connaître et comprendre ;
    - 620 mots de vocabulaire clairement définis ;
    - 170 tableaux, cartes et graphiques pour faciliter la compréhension ;
    - un index de 13 000 mots ;
    - 251 entrées et des renvois simples pour circuler dans l'ouvrage.

  • À travers une série de portraits vifs et élégants, portés par la plume et le pinceau d'auteurs passionnés par l'histoire militaire, cet ouvrage est un hommage vibrant à ceux dont la vocation est de porter la lumière du Christ jusqu'au coeur de la violence extrême. Partageant la condition de vie des soldats, connaissant tout de l'angoisse de la mort, de l'attente de l'assaut, de l'horreur des combats, les aumôniers militaires, en plus de faire montre d'un courage au feu souvent admirable, dévouent toute leur personne - parfois jusqu'au sacrifice suprême - pour que survivent les âmes autant que les corps.Publié en partenariat avec le diocèse aux armées, cet ouvrage est préfacé par Mgr Antoine de Romanet

  • Après huit siècles de domination de l'Église catholique romaine sur la Chrétienté occidentale, le pape Alexandre III s'effrayait car, selon lui, la malice des hommes continuait de s'accroître. Aussi confiait-il aux évêques le soin de relayer l'action de la papauté pour la juguler. Cette préoccupation est l'une des principales nouveautés dans le gouvernement pastoral des évêques dont la mission constante était de mener le troupeau des fidèles au salut, de prendre soin de leurs âmes et de veiller à accroître les biens de l'Église. Ce livre apporte des éclairages neufs sur la conception du gouvernement des évêques dans la seconde moitié du XIIe siècle et au commencement du XIIIe. La Chrétienté latine étant l'aire de référence, les lettres pontificales se sont imposées comme une des sources majeures, en raison de l'unicité de leur provenance, et parce qu'elles étaient le moyen par excellence de gouverner sur les longues distances. Les travaux des canonistes auxquels sont jointes les quaestiones des maîtres des écoles épiscopales qui exposaient de véritables « cas pratiques » à partir des normes juridiques forment l'autre source essentielle de ce livre. Le gouvernement des évêques s'inscrit à cette époque dans un processus de construction institutionnelle inédit dont les principaux traits sont le développement et le renforcement de la justice épiscopale, la multiplication des appels à la Curie pontificale et l'intensification de l'administration des diocèses. Ainsi la conduite pastorale ne peut-elle désormais être envisagée hors d'une organisation administrative plus complexe dans laquelle, en dépit de l'importance de la mission confiée aux évêques, leur puissance tend à être diminuée. Si l'on admet, avec l'historien Gabriel Le Bras, que les modes d'administration de notre temps présent sont héritiers des pratiques ecclésiastiques du Moyen Âge, ce livre pourra montrer à la fois la pertinence de cette idée et aider à mesurer des écarts qui n'en sont pas moins saisissants.

  • La Grande Guerre déchira l'Église catholique qui, dans les deux camps, usa des mêmes références bibliques et arguments théologiques pour justifier le conflit. Dans les diocèses occupés, le face à face de militaires et de civils, de laïcs et de prêtres ennemis a entretenu des représentations de l'autre interdisant tout véritable dialogue. Le clergé y a été confronté à des situations morales et religieuses inédites. Dans l'épreuve, il prit des engagements originaux, croisant charité et résistance. Dans ces mêmes diocèses, le clergé allemand, formé d'aumôniers militaires catholiques et protestants visités par leurs prélats, s'occupait des troupes, voire aussi des communautés locales sans pasteurs. À la fin du conflit, tous s'interrogèrent sur la manière de renouer le dialogue entre frères ennemis. Les diocèses en guerre ont été le cadre de relations religieuses complexes, entre solidarités confessionnelles et occupation militaire.


  • Ce premier tome de la trilogie nous emmène dans un XVème siècle un peu décalé mais parfaitement documenté.
    Un évêque retors et chafouin, un barbare au lourd passé, un moine exalté et une sorcière au grand coeur vont mener, bien malgré lui, notre jeune héros sur des chemins semés d'embûches.
    Balloté par les évènements il finira par prendre son destin en main.

  • Un texte historique de l'Église catholique Brisant la traditionnelle uniformité entre les séminaires et renvoyant à la responsabilité de chaque conférence épiscopale nationale le soin de mettre en oeuvre un programme adapté à la formation de ses prêtres, ce texte du Concile Vatican II insiste en même temps sur la formation biblique et patristique et sur l'ouverture d'esprit des futurs prêtres.

    Retrouvez aussi les 16 textes du Concile Vatican II rassemblés dans un seul livre numérique : Vatican II - Textes officiels.

  • Lettre à un séminariste qui ne voulait pas être prêtre : tiré à part de : "De l'Abbaye Notre-Dame d'Acey à la Cathédrale Saint-Mammès de Langres" et de "Lettre au peintre Claude Bolduc sur l'inconvenance", seconde édition.

  • «La pédophilie de l'église romaine» est la peinture effarante, brossée depuis l'intérieur, d'une complaisance institutionnelle envers les pédophiles et leurs complices. Par ailleurs, à l'occasion du décryptage par un ermite du mode de gouvernement ecclésial, sont mentionnés les évêques Francis Arinze, Éric Aumonier, Philippe Barbarin, Jorge Bergoglio, Lucien Dalloz, Michel Dubost, Jacques Gaillot, Stanislas Lalanne, Jean-Marie Lustiger, Joseph de Metz-Noblat, Joseph Ratzinger, Pascal Roland, François Touvet, Jean-Charles Thomas - et aussi Alain Noël, Sébastien Fresse, Richard Cadoux... Ce tiré à part est le dernier supplément propre à la version papier de "Un ermite dans le showbiz" (édition entièrement revue et corrigée des «Lettres d'un ermite aux papes») publié en intégralité en janvier 2020 avec le numéro 17 de la revue biennale "Singuliers".

  • Le Directoire pour la catéchèse est un document donné par le Vatican à l'Église universelle. Il a été élaboré par le Conseil pontifical pour la Promotion de la Nouvelle évangélisation créé par le pape Benoît XVI en 2010.Destiné aux évêques ainsi qu'à tous les acteurs de la catéchèse, du catéchuménat et de l'évangélisation, ce texte est une référence qui donne les principes fondamentaux théologiques et pastoraux de l'action catéchétique.Ce nouveau Directoire se situe dans la continuité des textes de l'Église en matière de catéchèse et est enrichi du Magistère du pape Benoît XVI et du pape François dont la dynamique missionnaire de La Joie de l'Évangile traverse les chapitres.

  • A lo largo de su memorable gobierno, entre 1673 y 1699, el obispo Manuel de Mollinedo y Angulo recorrió varias veces la diócesis del Cuzco, con el propósito de imponer disciplina entro del cuerpo eclesiástico y a la vez consolidar su autoridad frente a los poderes locales. Este libro recoge los expendientes de esas visitas que, sin duda, constituyen fuentes esenciales no solo para el estudion de la obra del prelado, sino de la sociedad y de la economía surandinas en su conjunto. De ellas se desprende un complejo cuadro social, en el quu las doctrinas tuvieron un papel ciertamente fundamental como centros de irradiación de una ideología cohesiva. Por ello las visitas de este singular obispo, célebre como cortesano, político y mecenas de las artes, revelan aspectos cruciales de la historia eclesiástica y cultural de los Andes del Sur durante el último cuarto del siglo XVII.

  • L'oeuvre historique de Mgr Alois Simon (1897-1964) a abordé de nombreux aspects des rapports de L'Eglise et l'Etat à l'époque contemporaine depuis le mennaisianisme jusqu'au rôle politique des évêques, en passant par l'unionisme belge, la diplomatie vaticane, le Risorgimento italien, la position de l'Eglise vis-à-vis des Droits de l'Homme, la question scolaire, etc... C'est à des thèmes identiques ou similaires que se sont attachés des historiens d'Allemagne, de Belgique, de France el d'Italie, qui ont voulu rendre hommage à l'oeuvre de leur collègue disparu.

empty