Littérature générale

  • Cohorte silencieuse et grise, les vieilles filles et les veuves du passé sont restées en marge de l'histoire, vouées à l'inexistence collective, réduites à un stéréotype. Des historiens, femmes pour la plupart, s'attachent ici à démontrer le poids démographique des femmes seules, à repérer les limites de leur existence juridique, leur importance dans la vie professionnelle ainsi que leurs relations particulières au travail et à la société. Illustrations de situations multiples et contradictoires, ces itinéraires de femmes vagantes hors du modèle traditionnel du couple et du mariage, éclairent un présent où se développent les situations de solitude revendiquée ou subie.

  • A travers le journal de cette jeune fille du faubourg Saint-Germain sous le second Empire, on découvre la sensibilité d'une époque et d'une classe sociale, la vie mondaine et les salons du faubourg.

  • Fascismes ? Vous avez dit fascismes ? De quoi parle-t-on et de quels pays ? Le mot heurte, excessif, déplacé, provocant ; puis surmontée la première réaction, ce qui paraissait excès devient question, ce qui semblait outrance devient problème. Sérieusement, une nouvelle forme de fascisme est-elle en train de naître ? Sérieusement, faut-il s'inquiéter de la Nouvelle Droite et de son interprétation de la devise républicaine « Liberté, Égalité, Fraternité » ? Fascismes ? Comment d'Est en Ouest définir aujourd'hui, d'un seul mot lourd d'histoire, les atteintes aux droits et à l'intégrité de la personne humaine. Des philosophes, des écrivains du monde entier, s'interrogent, analysent, témoignent. En intermède, des poètes, Liliane Atlan, Marianne Auricoste, Michel Deguy, Hans Magnus Enzensberger, Eugène Guillevic, Peter Handke, Vénus Khoury-Ghata, Alain Lance, Nader Naderpour, Armand Rapoport, Lionel Ray, Maurice Regnaut, Volker von Törne, Saül Yurkievich, apportent l'éclairage du sensible sur une question parmi les plus graves de notre temps.

empty