Maison des Sciences de l´Homme d´Aquitaine

  • Dans son acception classique, dite républicaine, l'espace public traverse une crise dont beaucoup pensent qu'il ne s'en remettra pas. Menacé aussi dans ses manifestations matérielles par la violence, l'Insécurité et les divers communautarismes ou replis sur soi, l'espace public ne semble plus pouvoir répondre aux attentes dont il avait fait l'objet par l'intermédiaire de l'aménagement. Cet ouvrage prend le contre-pied de ces Interprétations, en montrant que, loin d'avoir perdu de sa pertinence, la préoccupation pour l'espace public demeure essentielle pour affronter les défis posés par la société contemporaine, dans la mesure où la réflexion est constamment ramenée à la spatialité qui en fonde l'Intérêt et la portée. Une approche renouvelée de l'espace public est Ici proposée, qui se déploie en associant étroitement trois composantes : la matérialité, la politique, l'action, car nos analyses ne peuvent plus faire l'économie de les considérer séparément. Sa mise à l'épreuve de grands enjeux contemporains montre que l'on peut parler tout autant de régressions que d'émergences.

empty