• - 54%

    Jamais une génération n'avait fait face à autant d'urgences sociales et d'enjeux sociétaux ou environnementaux.
    Quand les plus pessimistes s'attellent à imaginer le pire, d'autres croient ardemment en leur capacité à relever ces défis. Qu'ils soient à la tête d'entreprises classiques ou de structures de l'économie sociale et solidaire, personnalités reconnues ou parfaits anonymes, ils s'engagent corps et âme dans la construction d'un autre monde, guidés par leur propre « raison d'être ».
    Cyrielle Hariel et Sylvain Reymond partent à la rencontre de ces leaders d'un nouveau genre pour mieux comprendre et initier les conditions de développement d'une société de l'engagement rassemblée, humaine et durable. Sous un angle résolument optimiste, ils proposent tout au long de cet ouvrage une analyse des grandes évolutions qui nous ont menés et nous mèneront indéniablement vers ce nouveau modèle de société.
    Cyrielle Hariel est une journaliste spécialisée dans l'impact et la consommation responsable. Elle est à la tête de l'émission hebdomadaire Objectif Raison d'être sur BFM Business, où elle reçoit la dirigeante ou le dirigeant d'une entreprise connue pour ses engagements sociaux, sociétaux et/ou environnementaux.
    Sylvain Reymond est entrepreneur social. Depuis plus de douze ans, il conseille des personnalités politiques ou des dirigeants d'entreprises de toutes tailles, ainsi que ceux de structures de l'économie sociale et solidaire, dans l'affirmation de leurs engagements sociaux/sociétaux.

  • Un guide militant pour faire entrer le " zéro " dans notre mode de vie.
    Antigaspi, zéro déchet, fin de la pollution au plastique et utilisation des monnaies locales sont des thèmes de la démarche " zéro ", qui accueille toutes les actions visant à mettre un terme à la consommation sans limite, à favoriser la justice sociale et à oeuvrer pour la transition écologique. Justine Davasse, militante écolo trentenaire, agit au quotidien pour un futur enfin désirable : depuis 2015, elle recueille et partage sous la bannière des Mouvements Zéro, idées et solutions d'ici et d'ailleurs pour construire un monde meilleur.
    Santé et bien-être o Alimentation durable o Économie o Énergie o Électronique responsable o Voyager durable o Zéro déchet o Politique o Plastique
    Pour chacun de ces thèmes, ce guide pose un état des lieux et présente les actions et solutions :
    o Les enjeux liés à chaque problématique et les possibles leviers d'action politiques, riche d'exemples et d'expériences en tout genre.
    o Les idées reçues sur le thème et des arguments pour répondre à ces idées fausses qui discréditent les pratiques écologiques : " Se mettre au zéro déchet coûte cher ", " Le supermarché est un gain de temps ", " Les protéines ne se trouvent que dans la viande "...
    o Les incontournables pour agir à son échelle : des actions faciles à mettre en place pour agir individuellement et autour de soi, comme prendre un panier bio chez un producteur local, upcycler, privilégier un moteur de recherche écoresponsable, changer de banque...
    o Des challenges pour les plus téméraires, qui passent par la prise de conscience de son pouvoir d'action et l'envie de pousser son engagement à plus grande échelle : se présenter à des élections avec une liste citoyenne, monter sa conférence gesticulée ou entreprendre des actions de dépollution posent les jalons d'une transformation sociétale.
    o Ce qui est fait en France et ailleurs dans le monde en matière d'engagements politiques, de travail associatif ou de projets, pour avoir une vision globale des mutations et pouvoir s'en inspirer.
    Un guide militant pour faire entrer le "zéro" dans notre mode de vie.

  • «Quand je pense aux conséquences négatives de la société d'abondance, je pense à la vie de tous les jours, à la santé, au travail, à l'amour, à la communauté, au bonheur, à tout cela qui ne s'achète pas ou, quand on croit pouvoir l'acheter, coûte finalement trop cher, car on doit sacrifier le meilleur de sa vie à gagner de quoi le payer.Pour ma part, il y a longtemps que j'ai découvert que "le système" - la société de consommation dans laquelle je vis - nous enferme, individuellement et collectivement, dans une cage qui nous laisse de moins en moins de choix véritables et de vraie liberté. Que les barreaux de la cage soient dorés ne change rien à la réalité profonde de l'aliénation de ses prisonniers.»«La simplicité volontaire» s'est vendu à plus de 30 000 exemplaires, le concept a fait école et engendré un mouvement, le Réseau québécois pour la simplicité volontaire (RQSV). Ce livre a eu une grande influence sur de nombreuses personnes amenées à dresser le même constat que l'auteur sur la société de consommation.

  • L'économie solidaire est l'ensemble des activités contribuant à démocratiser l'économie à partir d'engagements citoyens : services de proximité, finances, commerce équitable, tourisme, monnaies sociales, circuits courts, énergies renouvelables, etc. Cet ouvrage présente de manière claire les principales références de cette réalité politique et économique. Un enjeu contemporain fondamental.

  • C'est en observant la répartition des richesses et leur distribution que l'on met en lumière la façon dont elles sont partagées et que l'on perçoit le fonctionnement des sociétés, l'accaparement par certains des ressources et des privilèges et les inégalités socio-spatiales qui en découlent. Il n'existe pas de définition universelle de la richesse. À quelque échelle que ce soit, la richesse est toujours multidimensionnelle et toutes ses formes sont liées entre elles, qu'elles concernent le revenu, le patrimoine économique ou ce qui a trait au pouvoir, au savoir, à la santé, à l'accès aux ressources naturelles et culturelles, etc. Le livre repose sur l'étude d'expériences locales comparées en France et au Brésil dans les territoires du Nord-Pas de Calais et du Minas Gerais, à différentes échelles et sur des terrains variés : de la région à la métropole et au quartier, des espaces miniers encore en activité ou reconvertis aux espaces naturels protégés.

  • (R)évolutions-nous !

    Chris Leg

    Difficile et vaste sujet car le simple fait de désirer ce changement déstabilise le plus sage, suggère des inquiétudes aux plus faibles et aux plus puissants conjugués. Une seule chose semble sûre et partagée : changer n'est valable que pour les autres, jamais pour soi. Le sentiment individualiste semble avoir vaincu tous nos efforts éthiques. Pourtant, une des rares voies possibles pour répondre à ces interrogations semble être de redessiner un projet commun. Profitant de mon expérience au service de l'entreprise en tant que conseil en communication, l'objectif de cet essai est, au-delà du cadre du pur travail de réflexion, de proposer une vision alternative qui se fonde sur des solutions concrètes et qui prend en compte nos ambitions pour un monde plus durable. Quel est donc ce projet ? C'est tout d'abord un projet qui fait sens, qui permet de voir l'avenir avec une autre ambition que celle du « toujours plus », qui prend en compte notre responsabilité vis-à-vis des générations futures. Enfin, c'est un projet instruit sur des alternatives réussies, sur des succès innovants qui bousculent les paradigmes et les usages liés à notre culture libérale traditionnelle. Un projet qui forge son ambition sur la notion de modernité responsable. Cet essai est nourri de nombreux exemples concrets, déjà opérationnels au quotidien. Des exemples qui sont autant de changements manifestes et qui redessinent progressivement les traits de notre société en dehors de tous les champs traditionnels de l'économie et de la politique.

  • 1 000 initiatives concrètes pour préserver la planète et leurs sites web pour agir localement Agir pour la sauvegarde de la planète ? Oui mais comment, à notre niveau, chacun d'entre nous peut-il s'engager à le faire concrètement et durablement ? Devant l'ampleur de la tâche, nous sommes nombreux à nous demander : que puis-je faire pour apporter ma contribution aux efforts communs de développement d'une politique plus respectueuse de l'environnement et du vivant ? À cette question, cet ouvrage nous apporte non pas une mais des centaines de réponses ! Dans tous les domaines (industrie, service à la personne, technologie, agriculture, consommation...), dans tous les secteurs d'activité (gestion de l'eau, automobile, recherche scientifique, communication...), sur tous les continents... le livre de Michel Giran explique, décrit et dresse l'inventaire extraordinaire des multiples initiatives et réalisations, de toute nature et de toute taille, que développent des chercheurs, des associations ou des entreprises pour rendre notre monde plus solidaire et préserver la planète. En indiquant clairement les objectifs et les coordonnées de chacune de ces initiatives, ce véritable « annuaire des pratiques écologiques » donne les clefs pour agir, participer, encourager et soutenir... Et reprendre ainsi le contrôle de notre environnement. Que l'on aime ou non cette expression de "développement durable" elle a au moins le mérite de poser les bonnes questions et de proposer diverses solutions aux multiples crises que nous traversons . Nos modes de pensée , notre culture, nos connaissances et notre perception du monde sont bouleversés et nous obligeront à faire des choix , tant au niveau personnel qu'au niveau collectif ... L'auteur de cet ouvrage a participé depuis 18 ans à de très nombreux colloques, salons, conférences et rencontres sur ces questions avec un parti pris qui pourrait se résumer en un slogan : Positif mais pas naïf. Partout émergent, en effet, des solutions locales portées par des êtres exceptionnels, créatifs et généreux, redécouvrant le partage, la solidarité, l'économie collaborative, et l'intelligence des systèmes vivants. Cet ouvrage n'a d'autre ambition que de vous donner envie de les découvrir avant de vous en inspirer et de les rejoindre !Michel Giran a enseigné les Sciences Physiques au sein de l'Education Nationale avant de fonder l'association ADOME en 1996 qui répertorie et diffuse de très nombreuses informations sur les questions du développement durable (les mots du climat (http://www.ecobase21.net/Motsduclimat/Motsduclimat.html), l'alphabet de l'actualité climatique (http://www.ecobase21.net/Alphabetdelactuclimat.html) et une lettre d'information « News La Terre » (http://www.ecobase21.net/Newslaterre/Newslaterre.html)En juin 2012, il a organisé un événement baptisé « Internet pour les acteurs du changement » au Sommet Rio + 20 et lancé son nouveau site web www.ddoogle.fr qui référence plus de 900 thématiques et environ 20 000 vidéos en ligne sur les questions du développement durable.Il peut être joint à l'adresse michel.giran@maxima.fr

  • Les innovations sociales, à la manière de bougies d'allumage, engendrent des actions collectives qui proposent des solutions différentes de celles des pratiques dominantes en mettant l'économie au service des personnes et de la société. Or la simple multiplication des innovations sociales ne peut générer la transformation sociale à elle seule. La mise en relation des mouvements sociaux et de leur visée émancipatoire est nécessaire pour façonner de nouvelles normes et règles et mettre en place de nouveaux sentiers institutionnels. Ce sont certains de ces nouveaux sentiers que montrent les textes regroupés dans cet ouvrage. Fruit du ive Colloque international du Centre de recherche sur les innovations sociales, il expose les enjeux que pose la trans-formation sociale par l'innovation sociale et les documente par des illustrations ciblées sur des thématiques ou des expériences précises. Une discussion théorique sur le lien entre l'innovation sociale et la transformation sociale est d'abord proposée, puis les méthodes d'analyse de l'innovation sociale, le partage de connaissance entre les chercheurs et les acteurs sociaux, le rôle de l'État et des politiques publiques, l'économie solidaire et la place de l'entreprise sociale sont abordés. L'ensemble des textes analytiques et des textes illustratifs de cet ouvrage offre des pistes de réflexion sur la transformation sociale par l'inno-vation sociale, c'est-à-dire sur la façon dont certaines expérimen-tations aboutissent à la transformation de la société. L'ouvrage met ainsi de l'avant le rôle des citoyens et des organisations qui travaillent pour le bien-être des collectivités en expérimentant des solutions à leurs problèmes et en se mobilisant pour exiger leur reconnaissance. Il vise à poser les jalons pour comprendre et participer à la reconstruction sociale déjà à l'oeuvre, dans le but de la renforcer.

empty