Littérature argumentative

  • - 54%

    Victor Hugo

    Alain Decaux

    Hugo revisité par Alain Decaux.Hugo revisité par Alain Decaux.
    " Connaître mieux Hugo. Ou plutôt le connaître. Tel fut le propos de ma vie entière. Aller plus loin que le "témoin", voire à son encontre, plus loin que la légende du poète de la République, de la barbe blanche et de l'art d'être grand-père. Répudier Epinal. Retrouver le quotidien au-delà du génie. Admettre la sincérité du révolutionnaire et le comprendre bourgeois. Croire à sa générosité totale et constater son amour de l'argent. Le voir vivre en leur absolu ses passions amoureuses et asservir la meilleure des amantes. " J'ai lu les lettres où il se met à nu, celles des hommes qui l'accompagnèrent,"des femmes qui l'aimèrent. " Je l'ai suivi dans Choses vues et l'ai découvert prodigieux journaliste. " Je l'ai retrouvé dans les assemblées, l'ai admiré chantre de la seule vraie cause, celle de l'homme, polémiste féroce pour foudroyer les intérêts ou écraser les égoïsmes. " J'ai lu les travaux innombrables d'innombrables érudits... " J'ai visité les lieux où il vécut, allant à Besançon aussi bien qu'à Guernesey, voulant voir le sommet du Donon tout autant que la Seine à Villequier, l'appartement de la place des Vosges comme la maison de Juliette. Il m'était cher, il m'est devenu proche. "Alain Decaux

  • La vie d'un écrivain prométhéen.
    Comment devient-on Balzac ? Quelles options s'offrent à vous quand vous voulez vous faire un nom en littérature et que vos parents préféreraient vous voir devenir notaire ? Écrire La Comédie humaine répond à ce défi ; c'est s'affronter au XIXe siècle, l'embrasser, le comprendre, le mettre à nu par les voies de la fiction. C'est aussi donner ses lettres de noblesse au genre romanesque, bâtir un monument sans précédent ni égal, créer une société où deux mille cinq cents personnages condensent la France issue de la Révolution et de l'Empire. C'est surtout s'affirmer comme le Napoléon des lettres par l'observation, l'invention et l'analyse. Le tout pour tenter de s'enrichir autant que pour se faire reconnaître comme le génie que l'on est, sans conteste. Cet ouvrage se veut récit d'une épopée et fresque d'une époque décisive pour la littérature française. Un livre vivant, concret, d'un grand plaisir de lecture, restituant l'homme et l'oeuvre hors des chemins convenus de l'histoire littéraire.Gérard Gengembre est professeur émérite de littérature française à l'université de Caen et enseigne à l'université de New York à Paris. Il a notamment publié Le Théâtre français au XIXe siècle ; Napoléon, l'Empereur immortel et Le Roman historique.

empty