L'anthologiste

  • Le XIXe siècle, âge d'or de la nouvelle s'il en est, marque l'avènement de la presse écrite. Les journaux connaissent un succès croissant et attirent les plus grands auteurs qui y publient leurs nouvelles en marge de l'actualité.
    Les rubriques « faits divers » suscitent aussi l'engouement d'un large public qui se réjouit de découvrir les procédures policières et surtout, les détails des crimes les plus sanglants. Ces faits divers deviennent une source d'inspiration pour les auteurs de nouvelles qui se plaisent à raconter les meurtres, à décrire les victimes, à s'immiscer dans l'esprit des assassins, mais aussi à prendre parfois parti sur des enquêtes en cours. Les lecteurs sont conquis. Il est encore tôt pour parler de récits policiers, mais c'est de ces intrigues criminelles que naîtra le genre policier.
    Ces nouvelles sont signées, entre autres, Maupassant, Dumas, Doyle ou Zola. Elles sont d'autant plus déroutantes qu'elles rapportent pour la plupart des faits réels, mêlés d'éléments fictifs, sans qu'il soit véritablement possible de distinguer ce qui est vrai de ce qui ne l'est pas. Est-il alors un sentiment plus effroyable à la découverte d'une scène de crime glaçante ou lors d'une rencontre avec un tueur machiavélique, que de se demander si tout ceci est authentique ?
    Fidèles ou non à la réalité, ces nouvelles jettent une lumière crue sur la brutalité de l'être humain. Elles révèlent sa nature bestiale, cachée derrière le masque de la civilité. Car l'homme est un animal de sang, un prédateur enragé et si vous en doutez, ces textes suffiront à vous convaincre.
    La collection Pause-nouvelle Classique est un rendez-vous avec les grands noms de la littérature. Après les « Nouvelles fantastiques » et les « Histoires drolatiques », ce recueil conclut une trilogie consacrée à ce qui fut le siècle de la nouvelle.


  • La collection Pause-nouvelle Classique est un rendez-vous avec les grands noms de la littérature. Et dans cette anthologie, ils prennent la plume pour nous dessiner quelques traits d'humour.
    Certains auteurs sont justement connus pour leurs histoires drôles, parfois burlesques, voire surréalistes, tel Alphonse Allais ou encore Mark Twain, le père de Tom Sawyer. D'autres, habituellement plus sérieux, se sont parfois frottés au genre difficile de la comédie de façon plus anecdotique au regard de leur oeuvre, utilisant pour certains l'humour satirique afin de mettre en lumière les dérives de leurs contemporains. Et c'est ainsi que l'on se retrouve à rire en compagnie d'Émile Zola, de Victor Hugo ou encore de Léon Tolstoï. L'auriez-vous imaginé?
    C'est pourtant le pari que je prends avec vous! Dans cet ouvrage, vous découvrirez des inventeurs exubérants et un ogre maladroit, vous suivrez la mésaventure d'une jeune femme qui perd son fiancé, mais petit à petit... par morceaux. Vous découvrirez l'ingénieux stratagème d'un provincial monté sur Paris et décidé à s'y faire des relations, et vous saurez ce qu'il advint d'un homme qui avait décidé de suivre aveuglément ce que disent les panneaux publicitaires.
    Après «Histoires fantastiques du xixe siècle», ce recueil est le deuxième volet d'une trilogie consacrée à ce qui fut le siècle de la nouvelle.

  • Pause-nouvelle est une collection d'histoires courtes (5 à 20 minutes), idéales pour transformer vos temps d'attente en moments de détentes, dans le métro ou ailleurs. Vous prendrez également plaisir à les savourer dans votre fauteuil préféré devant la cheminée, ou allongé(e) dans l'herbe, à l'ombre des arbres...
    Ces histoires vont vous surprendre, vous faire rire et vous émouvoir. Dans cette extrait, 3 auteurs vous emmènent dans des univers différents. Plongez dans d'improbables situations, rencontrez des personnages hilarants, touchants, machiavéliques ou simplement malchanceux et suivez-les dans leurs aventures les plus rocambolesques:
    La contemplation de la lune - Aurélien Poilleaux - policier - 10 min
    Kévin se prépare à assassiner l'insupportable Geoffroy. Il doit penser à tous les détails. Il n'est pas fou, la lune le guide, l'éclaire, le protège...
    On sera bien - Christian Goubard - comédie - 10 min
    Un S.D.F. hérite d'une maison, mais découvre que celle-ci est convoitée par un important promoteur immobilier.
    Une valse à trois temps - Emmanuelle Cart-Tanneur - amour - 15 min
    Pierre et Jacques, les meilleurs amis du monde. Deux adolescents amoureux de Pauline qui les aimait autant l'un que l'autre. Avant de mourir, Jacques rédige ses confessions pour que Pierre connaisse toute la vérité.

  • Pause-nouvelle est une collection d'histoires courtes (5 à 20 minutes), idéale pour transformer vos temps d'attente en moments de détente, dans le métro ou ailleurs. Mais comme ces histoires vont vous surprendre, vous faire rire et vous émouvoir, vous prendrez également plaisir à les déguster chez vous, au calme, dans votre fauteuil préféré. 10 auteurs, 10 histoires, 10 univers. C'est comme s'il y avait 10 destinations pour vos prochaines vacances, comme si vous pouviez prendre tous les menus sur la carte du restaurant. Alors plongez dans d'improbables situations, rencontrez des personnages hilarants, touchants, machiavéliques ou simplement malchanceux et suivez-les dans leurs aventures les plus rocambolesques:
    La contemplation de la lune d'Aurélien Poilleaux : Kévin s'apprête à assassiner l'insupportable Geoffroy. Il doit soigneusement préparer son crime, penser à chaque détail. Mais il n'est pas fou, la lune le guide, l'éclaire, le protège...
    On sera bien de Christian Goubard : Un S.D.F. hérite d'une maison, mais se trouve confronté à un promoteur immobilier sans scrupule qui convoite la propriété.
    Elle s'ennuyait à crier de Fabien Pesty : Si mamie refuse de venir jouer aux boules le dimanche, c'est parce qu'elle regarde Drucker à la télé. Il n'y a cinquante solutions, il faut se débarrasser de Drucker !
    Quand je serai grand, je serai facteur de Rémi Hesse : Assistez à une vente aux enchères effroyable et découvrez ce que sera peut-être notre vie dans quelques années.
    Attention à la marche de Max Obione : Léon Gavel a raté la marche sur son palier et s'est viandé dans le couloir. Il est le seul occupant du dernier étage et les chances que quelqu'un vienne à son secours sont minces. Arrive alors un rat avec qui il va pouvoir converser...
    Le doigt du monstre de Stéphane Chamak : Richard Mander va mourir. C'est imminent et inéluctable. Tous ses proches sont réunis pour partager avec lui les derniers instants de son affreux calvaire. Et chacun semble se demander : « Comment une telle tragédie a-t-elle pu arriver ? »
    Le guéridon Napoléon III d'Émilienne de St Éloi de Julie Matignon : Échanges de courriers houleux entre Émilienne de Saint-Éloi qui, sortant de chez un antiquaire, a retrouvé une carte de visite pincée dans l'essuie-glace de sa voiture endommagée, et Edmond Grannec qui, malgré le bristol, nie farouchement toute implication dans l'accrochage.
    100° au soleil de Serge Reynaud : Depuis que sa soeur est partie vivre avec cet écolo pitoyable, « le haricot », elle a véritablement perdu l'esprit. Il faut la ramener dans le droit chemin. Pour cela, il faut que le Haricot disparaisse.
    Une valse à trois temps d'Emmanuelle Cart-Tanneur : Il y a longtemps, Pierre et Jacques aimaient la même femme, Pauline. Elle a choisi Pierre. Avant de mourir, Jacques rédige ses confessions pour que Pierre connaisse toute la vérité.
    Les oiseaux du parc Monceau de Christine Delfosse : M. Anatole vient chaque matin distribuer des miettes aux oiseaux du parc. Il n'aime que ça, les oiseaux, le calme, la solitude. Mais un jour, une jeune femme s'assoit sur "son" banc...

  • Pause-nouvelle est une collection d'histoires courtes (5 à 20 minutes), idéale pour transformer vos temps d'attente en moments de détente, dans une salle d'attente ou ailleurs. Mais comme ces histoires vont vous surprendre, vous faire rire et vous émouvoir, vous prendrez également plaisir à les déguster chez vous, au calme, dans votre fauteuil préféré. 10 auteurs, 10 histoires, 10 univers. C'est comme s'il y avait 10 destinations pour vos prochaines vacances, comme si vous pouviez prendre tous les menus sur la carte du restaurant. Alors plongez dans d'improbables situations, rencontrez des personnages hilarants, touchants, machiavéliques ou simplement malchanceux et suivez-les dans leurs aventures les plus rocambolesques:
    Le bureau des condamnés de Christian Goubard : Les cadres supérieurs vieillissants comme Bernard Delpierre, il faut s'en débarrasser. C'est à ça que sert le bureau des condamnés.
    Son jardin d'Alexandre Richard : Marlène rêvait de trouver le prince charmant, mais elle est tombée sur Neil qui a fini par la livrer à la prostitution au coeur de son royaume, Central Park. Un jour, Marlène rencontre Peter, un flic qui promet qu'il la protègera si elle témoigne contre Neil.
    La détacheuse de Catherine Perrot : Pour cette femme de ménage sourde, la partie la plus enthousiasmante de son travail est l'entretien du linge. Chaque tache est un défi à relever. Mais parfois, une tache révèle aussi le secret de celui qui l'a faite.
    Totem de Stéphane Chamak : Arnaud avait surnommé son grand frère « Totem » parce qu'il était son modèle, son Goldorak. Jusqu'au jour où il a découvert que son héros était homosexuel.
    Le Santa Lucia de Martine Poitevin : Chaque matin, Léone vient boire un verre de muscadet au Santa Lucia et repart chez elle, sans payer, et sans dire un mot. Chaque soir, elle apporte son dîner au vieux Gaspard qui reste là toute la journée et dont le patron s'occupe comme un fils. Ces rituels cachent un lourd secret, mais semblent imprimer sa raison d'être au petit bistrot de village.
    La vraie nature de Paulette de Max Obione : Paulette avait les dents noires mais le baiser savant. Au Franprix où elle travaillait, elle bisquait qu'on a surnomma : Chicotine. Qui pouvait bien vouloir sa mort?
    Le piège diabolique d'Aurélien Poilleaux : Mike vient de rencontrer Mathilde. Il est amoureux. Il doit la rejoindre au restaurant, mais un terrible piège se referme sur lui.
    À la vie à la mort de Fabien Pesty : Fabien s'est décidé, il va écrire un roman. Rien ni personne ne pourra l'en empêcher. À part, peut-être...
    L'année de Loulou de Daniel Bruet : Un commissaire à la retraite reçoit une invitation mystérieuse: on lui demande de se rendre dans une maison qui fut autrefois le théatre d'un crime sordide. Ce rendez-vous va lui permettre de résoudre le seul meurtre inexpliqué de sa carrière.
    J'en aime un autre de Julie Matignon : Un adolescent erre dans Paris. Son coeur a été brisé par celle qui en aime un autre. Pour lui, l'amour, c'est déjà fini, pense-t-il. Il termine sa balade au bar d'un hôtel et commande un Coca. Il remarque bientôt une femme qu'il trouve séduisante, malgré la différence d'âge. Elle aussi semble troublée.

  • Les Mayas se sont trompés! Ils avaient prévu la date du 21/12/12, mais vous et moi, nous savons bien que ce n'est que partie remise.Tant mieux, ce répit va vous permettre de découvrir Pause-nouvelle, une grande anthologie d'histoires courtes. Dans ce recueil, 10 auteurs vous présentent leur vision de l'Apocalypse. Interventions divines, guerres nucléaires et autres cataclysmes sont au rendez-vous. Et la plupart ne laissent pas beaucoup de place à l'espoir. Alors que faire lorsque l'on est condamné ? Certains en profitent pour renouer des liens, d'autres pour régler leurs comptes. Entre destructions massives et dénouements cocasses, découvrez ces histoires à lire à tout prix avant la fin du monde.
    Némésis et tarte au riz de Frédéric Muller : Une météorite va pulvériser la Terre. Privée d'espoir, l'espèce humaine se révèle dans ses aspects les plus misérables. Au coeur du chaos, Louis participe à un programme de sauvegarde du patrimoine culturel belge.
    Même pas repu ! de Raphaël Deux-Ailes : Tous les mots qui ne sont pas autorisés par le Syndicat du langage sont interdits. Devant l'écran de son ordinateur, un auteur attend le prochain message du Syndicat en espérant que les nouveaux mots lui permettront d'écrire enfin son roman.
    Ozopoly de Daniel Bruet : Je viens encore de perdre une partie d'Ozopoly ; la question rattrapage qui aurait pu me permettre d'acheter un pavillon étanche et une réserve d'air était : Citez trois noms d'oiseaux ! Évidemment, je suis resté sec. Tout à coup, le pollumètre s'est mis en alerte 4...
    Erreurs de Genèse d'Emmanuelle Cart-Tanneur : Découvrez enfin la vérité sur la création de notre monde. Dieu n'a pas tout réussi du premier coup. Lui aussi fait parfois des erreurs, et ça ne laisse rien présager de bon pour notre avenir.
    Une mauvaise migraine d'Aurélien Poilleaux : Dans une salle d'interrogatoire baptisée Guantanamo, deux policiers à bout de nerfs tentent de faire craquer un jeune homme porteur d'un lourd secret.
    Au tableau ! d' Alain Kotsov : Julius est interrogé par la maîtresse. Il doit citer le nom des villes détruites au cours de l'histoire par des A.D.M. : Hiroshima (1945), Nagasaki (1945)... Et ensuite ?
    Bye bye, baby de Josepha Alberti : Alors que la télé annonce qu'il n'y a plus aucun espoir et que le 21 décembre, ce sera la fin, un étudiant traverse New York pour rejoindre sa petite soeur désespérée avant qu'elle ne commette l'irréparable.
    Punurrunha de Michael Chosson : En attendant de savoir si l'horreur qui a frappé l'Europe et les États-Unis parviendra jusqu'à lui, un Français exilé en Australie décide de se rendre au mont Bruce que les aborigènes nomment Punurrunha.
    Disparitions de Stéphane Chamak : Été 2013, L'humanité est frappée par une vague de disparitions inexpliquées. Des centaines de millions de personnes partent sans laisser de trace.
    Vu de là de Stéphane Schler : Momar et Victor sont les premiers Africains à avoir pu observer leur continent depuis l'espace. Il y a un mois, Victor est mort. Ces derniers temps, il y a eu comme des éclairs à la surface du globe. Depuis deux jours, plus personne ne répond à la base...


  • Sherlock Holmes est sans conteste le personnage le plus fascinant, le plus célèbre et le plus emblématique de la littérature policière. Plus de 130 ans après sa première apparition, les admirateurs se rassemblent toujours en club pour lui vouer un culte sans égal, les adaptations de ses aventures continuent de se multiplier au cinéma et à la télévision, et cela n'est rien comparé au nombre de personnages directement inspirés du détective anglais.


    Il n'existe pas de phénomène comparable dans l'histoire de la fiction policière. Et certainement pas un rival qui lui arrive à la cheville. À part, peut-être...


    Arsène Lupin a forgé sa légende en démontrant ses incroyables aptitudes à s'approprier les biens d'autrui. Ses exploits de cambrioleur audacieux ont d'abord fait l'objet d'un vingtaine de romans et pièces, avant que le personnage ne soit repris par d'autres et que ses aventures ne se retrouvent à la télé, au théâtre, au cinéma ou encore sous forme de bandes dessinées. Mais ce que l'on sait peut-être moins, c'est que notre voleur national a été le protagoniste de 34 nouvelles, et que, dans la plupart de ces histoires, il n'a pas hésité à mettre ses immenses facultés d'observation et de raisonnement, son charisme et son imagination au service de la justice. Rarement désintéressé (certes !), il s'est dévoué, la plupart du temps, pour un bijou ou pour le sourire d'une femme.


    Le génial Arsène n'équivaudra peut-être jamais le Maître en terme de notoriété, mais je pense que par le talent et l'ingéniosité dont il a fait preuve pour que triomphe le bien, il se rapproche vraiment de Sherlock. J'ai donc rassemblé les six meilleures aventures de chacun des deux détectives, histoire de comparer. Cette anthologie se termine par une rencontre entre les deux hommes, imaginée par Maurice Leblanc lui-même Herlock Sholmes arrive trop tard. À vous de juger...



  • François Herdelent a toujours suscité l'indifférence, mais une banale querelle avec son nouveau voisin dégénère, et François découvre qu'en devenant haï, il se sent enfin exister. Attention tout de même à ne pas aller trop loin !
    Un abbé dépensier demande à un prêtre de gérer son argent, mais l'origine de cette fortune cache un étonnant secret.
    Un homme se suicide. La même nuit, un paysan pénètre dans sa maison pour voler quelques broutilles afin d'éloigner ses enfants de la faim. Il se fait prendre et se retrouve accusé du meurtre.
    Un riche propriétaire promet à un paysan qu'un jour, il possèdera sa femme. Commence alors pour le cultivateur un long calvaire.
    Monique surprend un cambrioleur chez elle, dans sa chambre. Elle sait que son mari rentrera bientôt. Jusqu'où sera-t-elle prête à aller pour gagner du temps et sauver son précieux collier ?
    Voici quelques unes des histoires que je vous propose dans cet ouvrage.

    Maurice Leblanc est un grand homme. Son nom restera dans l'histoire, à jamais associé à celui de son personnage, l'inoubliable Arsène Lupin. Mais les aventures exceptionnelles du gentleman-cambrioleur ont eu un tel succès qu'elles ont occulté un pan tout entier de l'oeuvre de l'auteur.
    Or, avant de donner naissance au légendaire voleur, Maurice Leblanc a écrit de nombreuses nouvelles, révélant déjà tout le talent d'un homme de conviction, en avance sur son temps.
    Voici donc un florilège d'histoires courtes qui vous donneront une vision plus complète du travail de ce formidable auteur. Son humour efficace, parfois naïf, parfois corrosif, sa tendresse et son amour des femmes, ses positions contestataires concernant la peine de mort ou l'église...
    Au fil de ces nouvelles se nouent des histoires cocasses, des drames poignants, des intrigues pleines de suspens et d'astuce, et même une romance dont la beauté vous touchera en plein coeur. Vraiment cet ouvrage est une rencontre avec un grand maître de la nouvelle. Et puisqu'il est rare de pouvoir assister à un miracle, je vous offre, en bonus, « l'arrestation d'Arsène Lupin », la première aventure du plus grand mythe policier du xxe siècle.

  • Si le XVIIIe fut le siècle des Lumières, le suivant fut peut-être celui des Ténèbres. En effet, ceux qui le traversèrent se prirent d'une fascination maladive pour les évènements surnaturels, les créatures démoniaques, la mort et l'au-delà. Cette anthologie vous propose de découvrir dix nouvelles parmi les plus représentatives de la littérature fantastique du XIXe siècle.
    Prenez donc garde, téméraires lecteurs, car vous êtes sur le point de rencontrer le diable, vous allez côtoyer les morts et vous assisterez à des phénomènes étranges et inquiétants. Tout comme moi, vous ne croyez certainement pas à ces fadaises, mais lorsque ces fantômes poseront sur votre épaule leur main glacée, lorsqu'ils vous toiseront de leur regard sans âme, vous vous élèverez au-delà de la raison. Lorsque tout autour de vous ne sera qu'effroi et désolation, vous perdrez votre jugement et il ne restera que l'angoisse pour vous accompagner dans la nuit.
    Ces histoires ont impressionné et ravi plusieurs générations. Beaucoup d'entre elles s'inscrivent dans la continuité du mouvement romantique. Certaines ont immédiatement été considérées comme des oeuvres majeures et d'autres ont, à l'époque, été jugées plus anecdotiques au regard de l'histoire. Mais le temps, qui seul donne leur vraie valeur aux choses, les a toutes élevées au rang de classiques. Vous retrouverez des nouvelles célèbres de Théophile Gautier, Guy de Maupassant ou Edgar Allan Poe, et des textes moins connus de Robert-Louis Stevenson (L'étrange cas du docteur Jekyll et de mister Hyde) ou Bram Stoker (Dracula). Également un petit conte d'Alphonse Daudet dont les résonances écologiques sont d'une étonnante actualité, des histoires de Marcel Schwob, Auguste de Villiers de l'Isle-Adam ou encore Jules Verne.
    Dix grands noms de la littérature, dix nouvelles fantastiques, merveilleuses, somptueuses...

  • Pause-nouvelle est une collection d'histoires courtes (5 à 20 minutes), idéale pour transformer vos temps d'attente en moments de détente, dans une salle d'embarquement ou ailleurs. Mais comme ces histoires vont vous surprendre, vous faire rire et vous émouvoir, vous prendrez également plaisir à les déguster chez vous, au calme, dans votre fauteuil préféré. 10 auteurs, 10 histoires, 10 univers. C'est comme s'il y avait 10 destinations pour vos prochaines vacances, comme si vous pouviez prendre tous les menus sur la carte du restaurant. Alors plongez dans d'improbables situations, rencontrez des personnages hilarants, touchants, machiavéliques ou simplement malchanceux et suivez-les dans leurs aventures les plus rocambolesques:

    Suite et fin de Daniel Bruet : Un homme timide tente de faire découvrir ses sentiments à l'élue de son coeur en lui proposant... un RADM.
    Bémol de Guillaume Blanvillain : Accompagné de 75 musiciens, Kwak Ki Deok, le pianiste virtuose interprète Beethoven sous la direction du légendaire Von Shämopfen. Un concert qui aurait pu être exceptionnel, si ce disgracieux ré bémol, ne s'était pas invité là où on ne l'attendait pas.
    L'art brut de Romain Hyunh : Dans sa galerie, Claire est souvent sollicitée par des artistes du dimanche qui tentent leur chance. Alors quand Béatrice entre dans sa boutique, elle la reçoit sans enthousiasme. Mais les oeuvres de cette petite dame timide sont pour le moins surprenantes...
    Dream Factor de Jérôme Delacroix : Le professeur Zimmer est l'inventeur du Visualiseur de rêve, appareil qui a révolutionné la psychanalyse. Pour autant, un lourd secret menace d'être révélé, qui pourrait ruiner sa carrière : lui-même n'a jamais rêvé.
    La danseuse de Daniel Birmbaum : Pour cette jeune femme, la danse est essentielle. Question d'équilibre. Elle lui permet de se dépenser, de garder la forme, de réfléchir à sa vie, à son couple. Et puis aussi de faire des rencontres...
    La carriole de Pierre-Emile Bisbal : Un joli souvenir d'enfance.
    La bête de Stéphane Schler : Comme chaque jour, Robin vient nager, ça lui permet de faire le vide. Ce matin, ses tracas le poussent à nager jusqu'à ce qu'il n'en puisse plus. Et c'est justement quand il se rapproche de l'épuisement qu'il est... avalé...
    Les Fauchard et les Duchemin de Jean-Jacques Boquet : Fauchard, l'épicier, et Duchemin, le boucher, sont de vieux amis. Pour autant, leur relation ne s'épanouit que dans une compétition de tous les instants. Aussi, une nouvelle voiture est pour Duchemin l'occasion rêvée d'en mettre plein la vue aux Fauchard...
    Le plombier, le flic et la vieille dame d'Aurélien Poilleaux : Huguette reçoit la visite d'un ouvrier venu relever les compteurs d'eau. Mais l'homme ne semble pas être venu uniquement pour regarder la plomberie.
    Fleurs blanches de Benoît Camus : Elle avait faim, mais il était déjà 15h. Je lui ai dit qu'elle mangerait demain, et elle s'est mise à pleurer. Il faut que je la protège, du monde et d'elle-même.

  • Pause-nouvelle est une collection d'histoires courtes (5 à 20 minutes), idéale pour transformer une conversation pourrie avec un collègue insupportable en savoureuse pause café. Mais comme ces histoires vont vous surprendre, vous faire rire et vous émouvoir, vous prendrez également plaisir à les déguster chez vous, au calme, dans votre fauteuil préféré. 10 auteurs, 10 histoires, 10 univers. C'est comme s'il y avait 10 destinations pour vos prochaines vacances, comme si vous pouviez prendre tous les menus sur la carte du restaurant. Alors plongez dans d'improbables situations, rencontrez des personnages hilarants, touchants, machiavéliques ou simplement malchanceux et suivez-les dans leurs aventures les plus rocambolesques:
    Salon du livre de François Aussanaire : Jean-Pierre est invité au salon du livre. C'est le premier auquel il participe en tant qu'auteur. Une véritable consécration ! À l'accueil, l'hôtesse ne trouve pas son nom sur la liste, et ce n'est que le début de sa désillusion.
    La page 47 de Pierre-Emile Bisbal : Pierre-Émile part chez ses grands-parents en France. Sa mère fait comme s'il s'agissait de vacances, mais le petit garçon sait bien qu'il quitte Alger pour échapper aux violences.
    La griffe du Chat d'Aurélien Poilleaux : Un homme a été aperçu franchissant la grille d'une luxueuse propriété. L'inspecteur Lombard se rend sur place. À l'intérieur de la maison, un coffre fort. Un diamant disparu. Le crime porte la marque de celui que la presse surnomme « Le chat »...
    Homo claustrophobicus de Laure Valentin : Hum est un homme de Cro-Magnon. Après avoir été attaqué par un ours à l'intérieur d'une grotte, il est devenu le premier homme claustrophobe.
    Les deniers de Denise de Daniel Angot : Gontran s'introduit subrepticement dans le château de la comtesse Denise de Gardlely. Il est l'amant de Denise, mais il entretient également une liaison avec Denis, un domestique. Cette situation est intenable, Gontran va devoir faire un choix.
    Une merveilleuse soirée de Salomon De Izarra : Un lord anglais est invité à la célébration des fiançailles de son ex-femme. Très affecté par cette rupture, il décide d'ignorer la perfide invitation. Mais son majordome tente de le convaincre qu'il aurait intérêt à se rendre à cette soirée.
    La scène de jalousie de Stéphane Chamak : Il ne s'agit que du cheveu d'une femme retrouvé sur une veste. Et pourtant, Stéfano le sait, la magnifique Olivia va lui faire une scène dont il se souviendra longtemps.
    Dix étages pour tout oublier de Valérie Masfaraud : Juliette veut rompre. Elle ne peut plus continuer cette relation bestiale et dévastatrice. Elle va lui dire que c'est fini. L'ascenseur est en panne, il faut monter 10 étages à pieds. Le temps de réfléchir encore un peu...
    Thé à la bergamote de Sonia Muller : Au hasard d'une promenade, Alicia voit à l'intérieur d'un café celui qui fut son premier amant. Elle ne l'avait pas revu depuis le clash avec son père, sa fugue... Elle s'installe à sa table. L'occasion pour elle de lui dire la vérité sur leur relation.
    L'éternité à vol d'oiseau de Daniel Bruet : Aux premières heures du jour, un oiseaux au plumage étrange tombe raide mort sur la terrasse. Le petit étui fixé à sa patte contient un message énigmatique. Après vérification sur Internet, il s'agit bien d'un... Phoenix !

  • Pause-nouvelle est une collection d'histoires courtes (5 à 20 minutes), idéales lorsque vous êtes confortablement assis(e) sur le trône. Qu'il s'agisse de votre royaume personnel, fièrement conquis, ou des cabinets de l'entreprise discrètement atteints avant que vos collègues ne reviennent de leur déjeuner, vous avez quelques minutes devant vous. Alors profitez en pour faire le vide. Détendez-vous et lâchez un peu de pression avec ces 10 histoires:
    Attention : Les situations, personnages et prix littéraires évoqués dans ces histoires sont purement fictifs. Toute ressemblance avec des évènements, des personnes, des oeuvres ou des multinationales existant ou ayant existé serait le fruit d'un malencontreux hasard... Certaines de ces nouvelles contiennent des propos d'un mauvais goût susceptible de heurter la sensibilité des plus prudes. Oreilles chastes et coeurs austères, prenez garde à ces lectures impudiques !
    Le conte du père vert et de la mère d'Oye de Fabien Pesty : Il était une fois un garçon qui, ayant eu une enfance difficile, décida de se venger du monde en se faisant élire roi de la banque. Mais comme il avait quelques difficultés à contrôler certaines pulsions sexuelles, il se retrouva un jour dans des embêtements d'ordre judiciaire.
    Arrière cuisine de Max Obione : Tout le monde connaît Blanche-Neige et les sept nains. Mais peu de personnes savent que le premier scénariste engagé pour l'écriture de l'adaptation cinématographique avait proposé une version assez différente.
    la colère d'Achile de Benoît Camus : Le mythe d'Achille revisité, version « concours de bouffe ». La guerre de l'andouillette de Troie est déclarée.
    Clownerie de Charles Beguin : Un jeune homme dépressif expérimente le fait de mélanger l'alcool et les anxiolytiques en lisant un roman de Stephen King qui parle d'un clown psychopathe, au détriment de sa santé mentale.
    L es dialogues, ça me fait chier d'Emmanuel Bodin : Un jeune auteur saisi d'inspiration à la terrasse d'un bar est abordé par une fille qui, à défaut de paraître futée, s'avère plutôt séduisante. Alors l'homme décide de mettre le paquet, quitte à mentir un peu sur sa carrière d'écrivain.
    On s'en tamponne de Lunatik : Ersébet a du sang de vierge sur les doigts. Elle le lèche avec avidité. Elle y prend gout. Mais tout à coup, elle sent une présence, quelqu'un rôde...
    Friends & co de Guillaume Blanvillain : Michel Tapulard avait loué un couple d'amis pour un diner important. Mais la soirée ne s'est pas déroulée comme prévue, et face au comportement odieux des produits de Friends & Co, Tapulard est bien décidé à obtenir réparation.
    Politiquement correct d'Alain Kotsov : Au 22e siècle, un sulfureux auteur de nouvelles tente d'obtenir le Mickey Prize, la plus prestigieuse distinction littéraire, mais son oeuvre, « une aventure de Tarzan », n'est pas jugée assez politiquement correcte.
    10 jours de Catherine Perrot : Une jeune journaliste réalise l'interview d'un viticulteur. C'est le coup de foudre. Elle lui laisse ses coordonnées personnelles, persuadée que l'attirance est réciproque et qu'il va la recontacter. Mais l'attente est parfois douloureuse.
    Chienne de vie de Muriel Combarnous : La vie est une chienne. Parfois, elle prend un homme pour cible et s'acharne sur lui tout au long de sa vie.

empty