IRD Éditions

  • La construction de la nature en patrimoine ne relève pas seulement d´actions de conservation des ressources et espaces, mais également de stratégies économiques, politiques et identitaires. Au-delà de la diversité des objets et des acteurs, cet ouvrage explore les liens entre revendications patrimoniales, identitaires et territoriales. Les approches - historique, géographique, juridique ou anthropologique - permettent de dévoiler les composantes des conflits fonciers et de s´interroger sur le statut des savoirs locaux en Afrique et à Madagascar. Cet ouvrage s´adresse autant aux scientifiques qu´aux gestionnaires et décideurs et propose des pistes de réflexion et d´action pour la conservation de la biodiversité et la maîtrise partagée des ressources. The conception of nature as heritage or patrimony depends not only on the preservation of species and spaces, but also on economic, political and community-identity strategies. Going beyond the diversity of the objects and actors involved, this work explores the relationships between claims based on notions of patrimony, identity and territory. Different approaches - historical, geographical, legal and anthropological - reveal the components at work in land and property conflicts, and address the issue of the status of local knowledge in Africa and in Madagascar. This work proposes new directions for thinking and action to advance biodiversity conservation and joint resource management. It is intended for an audience of managers and decision-makers, as well as for scientists.

  • Les forêts tropicales, dont le rôle écologique est unanimement reconnu, subissent actuellement une dégradation massive et un bouleversement radical des modes de vie de leurs habitants. Ces milieux tropicaux ont été l´objet d´occupations humaines parfois très anciennes, donnant lieu en plusieurs régions du globe à des développements socioculturels complexes, témoignant d´adaptations durables. L´analyse sur le temps long des interactions entre les sociétés et leurs environnements tropicaux forestiers témoigne cependant de l´existence de périodes de crises et de ruptures dans l´histoire ancienne du peuplement. Issues d´une large palette de disciplines, les contributions réunies dans cet ouvrage présentent l´état des connaissances sur l´occupation des différentes régions tropicales et précisent l´importance relative des facteurs historiques et culturels par rapport aux déterminants écologiques dans cette histoire.

  • Concilier conservation dans les aires protégées et développement des populations locales exige une bonne connaissance de la dynamique des systèmes naturels et sociaux. Issu d´un séminaire interdisciplinaire qui a réuni les partenaires de 16 pays, en majorité africains, ce CD-ROM présente les données biologiques et sociales permettant de questionner les pratiques en cours dans les aires protégées d´Afrique de l´Ouest. Il s´adresse aux scientifiques, aux gestionnaires et aux décideurs. Reconciling conservation in protected areas and development for the local people requires a good knowledge of the dynamics of natural and social systems. The result of an interdisciplinary seminar which brought together participants of 16 countries, mostly African, this work presents biological and social data in support of a re-consideration of the practices in progress in the protected areas of West Africa. It is intended as much for scientists as for managers and decision-makers.

  • Ce XIe colloque du réseau de recherche pluridisciplinaire Méga-Tchad traite du thème de l´alimentation dans une région très contrastée, tant du point de vue des sociétés qui la composent que des contextes écologiques, économiques et politiques. Au-delà de la prise en compte des besoins vitaux des hommes, cet ouvrage considère à la fois la demande spécifique des populations - goûts, choix et stratégies de subsistance -, les systèmes de productions vivrières et les environnements physiques et humains. Les manières de se nourrir et les relations sociales qui se tissent autour de la nourriture et du repas sont également abordées. La persistance d´un code culinaire très ancien est démontrée, alors même que l´on assiste à une grande diversification et à une évolution importante de la nature des produits utilisés. Les chercheurs, les étudiants, mais aussi les décideurs et les acteurs du développement trouveront ici une source d´informations récentes et rigoureuses, dans un cadre pluridisciplinaire posant les nouvelles problématiques relatives à la question de l´alimentation en Afrique. The 11th meeting of the multidisciplinary research network MégaTchad addresses the subject of diet in a région that displays great contrasts in both societies and the ecological, economic and political contexts. In addition to taking the vital needs of humans into account, this work examines the specific demand of populations and their tastes, choices and subsistence stratégies, food production systems and the physical and human environments. Ways of eating and the social relations that develop around food and meals are also addressed. The persistence of a very ancient culinary code is demonstrated whereas great diversification and considerable evolution in the nature of the products used are observed. Scientists, students and also decision makers and development stakeholders will find the book a source of récent, rigorous information in a multidisciplinary framework that raises fresh issues related to the question of food and diet in Africa.

  • Le mil constitue, avec le sorgho, la base de l´alimentation d´une part importante des populations indiennes et africaines. Au Niger, deuxième pays producteur en Afrique, cette culture représente les trois quarts de la production céréalière et occupe plus

  • Au Nord comme au Sud, l´accès à l´eau, que celle-ci soit à usage domestique ou agricole, devient de plus en plus difficile pour les populations pauvres, alors que les différents types d´exclusion se combinent pour accentuer les inégalités. Pour comparer les processus actuellement en cours sur les cinq continents et tenter d´inverser ces tendances, l´IRD a organisé en 2005 des rencontres à l´université d´Agadir avec l´appui du CRDI et de la Ford Fondation. Les chercheurs, décideurs et responsables d´ONG réunis à cette occasion proposent dans le présent CD un cadre d´action et invitent les pouvoirs publics à renouveler les politiques publiques et répondre aux revendications locales.

  • La mangrove est un objet de recherche privilégié. C'est aussi l´objet d'enjeux politiques, économiques et sociaux. Cet ouvrage fait la synthèse de nombreux travaux pluridisciplinaires sur cet écosystème riche et complexe.

  • Au cours des deux derniers siècles, le champ des agronomies a été traversé par de nombreuses révolutions qui ont constitué autant de ruptures importantes. Alors que ces disciplines se trouvent aujourd'hui face à l'émergence de nouveaux paradigmes comme celui du développement durable, il était important d'amener agronomes et historiens à confronter leurs savoirs pour mieux analyser les changements sociaux et techniques qui ont découlé de ces ruptures. Si pour l'historien, les ruptures s'inscrivent essentiellement dans la durée, pour l'agronome, elles répondent davantage à des questions pratiques de production et de protection des espaces naturels. Et les sciences de l'agronomie ont beaucoup à gagner en intégrant le regard des historiens à leurs propres perceptions des hommes, des concepts et des techniques. Cet ouvrage présente le résultat des réflexions croisées de quelque trente spécialistes européens de ces deux disciplines, réunis à Montpellier deux cents ans après la parution du travail fondateur de Nicolas-Théodore de Saussure (1804).

  • Les migrations internationales sont devenues l'un des enjeux majeurs des rapports entre les États. Dans ce cadre, les mouvements de réfugiés et de déplacés liés aux conflits politiques, identitaires ou territoriaux témoignent de la fragilité de constructions nationales encore si souvent contestées. Les principales modalités d'accueil des réfugiés montrent bien les obstacles à l'intégration comme les limites d'une assistance humanitaire dont l'action reste plus curative que préventive. Mais la paix revenue, le retour et la réintégration des réfugiés dans leur pays d'origine se heurtent encore à des difficultés politiques, juridiques et économiques qui sont autant de freins à la reconstruction nationale et qui, par là même, dessinent les migrations internationales du futur. Tels sont quelques-uns des grands thèmes évoqués dans les différentes contributions de cet ouvrage, dont certaines, comme celles sur les camps palestiniens du Liban, sur la revendication territoriale des Sahraouis ou encore sur le difficile retour des réfugiés cambodgiens, sont d'une actualité toujours brûlante. International migration has become one of the major issues in relations between states. Within this framework, movements of refugees and displaced persons resulting from political, identify or territorial conflicts show the fragility of national constructions that are still so frequently contested. The main procedures for hosting refugees clearly show the obstacles to integration and the limits of humanitarian aid, whose action is more curative than preventive. However, when peace is restored, the return and re-integration of refugees in their home countries still corne up against political, legal and économie difficulties that ail hinder national reconstruction and also indicate the pattern of future international migration. These are some of the major themes mentioned in the various contributions to this study, some of which are still extremely topical, such as those concerning the Palestinian camps in the Lebanon and the territorial daim of the Sahraouis.

  • De par leur richesse en ressources naturelles renouvelables, les zones inondables tropicales revêtent un intérêt social et économique majeur pour les pays en développement. Cependant, les fleuves tropicaux sont aujourd'hui de plus en plus aménagés pour satisfaire les besoins liés à de nouvelles activités. Les zones jusque-là régulièrement inondées par la crue annuelle se réduisent ou alors les rythmes de leur inondation sont profondément modifiés. Les impacts de tels changements sont nombreux et portent atteinte à la biodiversité et à la durabilité des systèmes d'exploitation. Il s'avère alors nécessaire de définir de nouvelles approches de la gestion de l'eau, des espaces et des ressources vivantes, qui tout à la fois préservent les écosystèmes et prennent en considération les besoins des différents usagers. Tel est l'objectif de cet ouvrage qui pose, dans un premier temps, la problématique sociétale autour de laquelle cette gestion doit être repensée, en faisant apparaître la diversité d'acteurs et d'institutions concernés. Il présente ensuite les acquis les plus récents de la recherche sur le fonctionnement de ces écosystèmes ainsi que sur les pratiques et stratégies déployées par les populations qui les exploitent. Enfin est abordée la question des instruments à mettre en place pour assurer l'effectivité d'une gestion durable des zones inondables tropicales : après avoir fait le point sur les apports de la recherche concernant les outils de traitement et de partage de l'information environnementale, l'ouvrage se termine par un débat sur les conditions de création et de fonctionnement des institutions de suivi, de concertation et de décision.

empty