FV Éditions

  • Le célèbre gentleman-cambrioleur affronte dans un duel aux sommets le détective Herlock Sholmès, parodie du personnage créé par Arthur Conan Doyle.

  • Un manoir hanté, le fantôme d'un homme qui a tué sa femme et une tâche de sang qui apparaît de façon récurrente. Pourtant, Mr Otis n'a pas peur et ne croit pas aux revenants.
    "Le Fantôme de Canterville" est une nouvelle dont l'écriture se prête à différentes grilles de lecture. Ainsi, les plus jeunes en apprécieront sans nul doute les traits d'humour, alors que d'autres y trouveront une forme particulièrement intelligente de critique sociale.

  • "Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". 
    Texte incontournable de la philosophie politique, Étienne de La Boétie (1530-1563) interroge ici avec acuité les rapports de domination et soulève cette idée, fort moderne, selon laquelle l'asservissement des peuples est d'autant plus fort que la soumission est vécue comme étant légitime par les dominés, l'analyse développée par l'auteur préfigurant, en un sens, les travaux menés par Pierre Bourdieu sur la violence symbolique. Plus de quatre cent ans après la publication des pages qui suivent, le sociologue explique en effet les ressorts complexes d'une oppression contre laquelle il est extrêmement difficile de lutter dans la mesure où elle est le plus souvent, dans ses fondements mêmes, à la fois invisible et incorporée au fil de la socialisation, la soumission étant alors perçue comme allant de soi. Partant, l'Etat et ses institutions, quand bien même fussent-elles démocratiques, deviennent presque inévitablement les vecteurs d'une violence au sujet de laquelle nous avons le devoir de rester critiques et vigilants.

  • Éloge de la folie

    Erasme

    "Un fou quelquefois parle avec sens et raison".
    Dans cette satire, Érasme, en véritable précurseur des Lumières, porte un regard extrêmement critique sur la société et utilise le thème de la folie pour y dénoncer notamment les dangers du dogmatisme.

  • Un classique incontournable des sciences humaines et sociales....
    Cette étude sur la psychologie des foules relève d'une observation : le comportement des hommes lorsqu'ils sont dans une foule diffère de manière fondamentale de leur psychologie individuelle. Gustave Le Bon s'interroge ainsi, par exemple, sur le rôle des meneurs, et sur la tendance que possèdent les foules à favoriser le fanatisme. Bien qu'elle fut souvent décriée pour avoir notamment influencé l'idéologie meurtrière d'Adolf Hitler (cf. Introduction critique de l'éditeur), la théorie présentée dans cet ouvrage n'en reste pas moins d'actualité sur de nombreux points.

  • L'Art d'Aimer

    Ovide

    Ovide nous propose ici une initiation à l'Art de l'Amour, un guide poétique et philosophique de la séduction.?D'une modernité surprenante, c'est aussi une réflexion novatrice pour l'époque sur les rapports amoureux.

  • De la liberté

    John Stuart Mill

    "Le sujet de cet écrit n'est pas le libre arbitre, mais bien la liberté sociale ou civile, c'est-à-dire la nature et les limites du pouvoir qui peut être légitimement exercé par la société sur l'individu" J. Stuart Mill. 
    Traitant de la complexe relation entre le Pouvoir et la nécessaire liberté de penser des individus, cet essai nous rappelle combien il est important, en ces périodes modernes de crise, de relire nos grands classiques.

  • À peu d'intervalle, deux enlèvements sont commis selon un modus operandi similaire. Tous les indices vont rapidement mener Arsène Lupin vers une étrange demeure dont les murs abritent un terrible secret.

  • L'Amour de la Vie

    Jack London

    Le Grand Nord, grandiose et cruel....Un homme abandonné et blessé qui s'accroche à la vie....et un loup affamé qui rôde.

  • "Lady Roxana", le dernier chef-d'oeuvre de Daniel Defoe, met en scène l'histoire immorale et mouvementée d'une belle et jeune femme qui n'hésite pas à user de ses charmes pour obtenir ce dont elle rêve le plus : l'indépendence.

  • Henri Bergson, prix Nobel de littérature en 1927, nous offre ici ses réflexions sur les thèmes suivants : 
    - La conscience de la vie
    - L'âme et le corps
    - Fantômes de vivants et recherche psychique
    - Le rêve
    - Le souvenir du présent et la fausse reconnaissance
    - L'effort intellectuel
    - Le cerveau et la pensée : une illusion philosophique.

  • "Nous sommes libres quand nos actes émanent de notre personnalité entière".

    Henri Bergson, Prix Nobel de littérature en 1927, signe ici une oeuvre philosophique incontournable.

  • Fondée sur des faits véridiques survenus en 1789, les Révoltés de la Bounty reste la plus célèbre histoire de mutinerie. 

  • L'art de persuader

    Pascal

    "L'art de persuader consiste autant en celui d'agréer qu'en celui de convaincre, tant les hommes se gouvernent plus par caprice que par raison ! Or, de ces deux méthodes (...), je ne donnerai ici que les règles de la première'' B. Pascal

  • Ce recueil de nouvelles signées par Nathaniel Hawthorne contient 16 contes étranges et mystérieux dans la veine des maîtres du genre, au croisement d'Edgar Allan Poe et Arthur Conan Doyle.

  • Le Râmâyana

    Vâlmîki

    Le Râmâyana est l'un des écrits fondamentaux de l'Hindouisme. Ce texte sacré, d'une force incroyable, suscite encore de nos jours une immense ferveur.

  • Du "catéchisme des travailleurs" au "Prières Capitalistes" en passant par les "Lamentations de Job Rotschild le capitaliste", Paul Lafargue nous offre ici une critique humoristique et croustillante du Capitalisme.
    EXTRAIT :
    "Prières Capitalistes :
    Donnez-nous beaucoup d'acheteurs prenant nos marchandises, les mauvaises et aussi les bonnes ;
    Donnez-nous des travailleurs misérables acceptant sans révolte tous les travaux et se contentant du plus vil salaire ;
    Donnez-nous des gogos croyant en nos prospectus :
    Faites que nos débiteurs payent intégralement leurs dettes et que la Banque escompte notre papier ; Faites que Mazas ne s'ouvre jamais pour nous et écartez de nous la faillite ;
    Accordez-nous des rentes perpétuelles.
    Amen."

  • Les amours

    Ovide

    Ovide signe avec ce texte l'une des oeuvres majeures de la littérature amoureuse. Il y aborde les différents aspects de l'amour dans un ton et dans un style dont la modernité reste surprenante. 

  • Un jeune peintre qui a sacrifié sa vie au nom de l'art...Un amour d'enfance qui ressurgit...et la fatalité qui frappe encore. Dans deux mois, Dick sera complètement aveugle ! Avant que la lumière ne s'éteigne à tout jamais, il doit réussir à peindre son ultime chef-d'oeuvre : le visage de la mélancolie. Kipling signe ici un roman bouleversant qui prête à réflexion sur la cruelle réalité de nos fragiles existences.

  • Jean-Martin Charcot, le fondateur de la neurologie moderne, s'intéresse ici aux guérisons dites miraculeuses et démontre l'influence qu'exerce l'esprit sur le corps. 

    Il démontre que la Faith-Healing, la Foi qui guérit, peut dans certaines circonstances être assez forte pour guérir des maladies réputées incurables.

    Sigmund Freud, qui fut l'élève de Charcot, s'en inspira plus tard pour ses analyses sur l'inconscient.

  • Inspiré de faits réels, ce magnifique roman raconte l'histoire d'un amour tragique entre Edgar et Lucie dont les familles respectives, dans une Écosee en proie à des troubles politiques, se détestent et se déchirent.

  • Inspiré d'une histoire vraie...
    Considéré comme le père du roman policier français, Émile Gaboriau s'inspire, comme il le fera dans d'autres récits, d'un fait divers dramatique qui défraya la chronique en 1865. Il y relate ainsi la trépidante enquête menée autour de l'assassinat de Célestine Lerouge, sauvagement égorgée dans le quartier de la place d'Italie, à Paris.
    L'intérêt de l'oeuvre présentée dans cette édition est double. D'une part, il s'agit d'un roman novateur pour son époque, au point qu'il influencera notamment Arthur Conan Doyle et son célèbre Sherlock Holmes. D'une autre, il est aussi question d'une histoire savamment racontée au sein de laquelle l'auteur fait preuve d'un sens aiguisé de l'observation comparable sur le plan méthodologique à celui que l'on retrouve chez les journalistes de terrains ou chez les ethnologues, les moindres détails de l'enquête étant dévoilés avec minutie. Par ailleurs, si le lecteur éprouvera sans nul doute un grand plaisir à lire cette histoire formidablement écrite, il y notera qu'il y est question, comme dans toutes grandes oeuvres littéraires, de porter un regard critique sur son temps, en dénonçant par exemple les travers d'une justice qui reste, cent cinquante années après la première publication des pages qui suivent, largement perfectible.

  • "Ce livre a des traits qui peuvent s'appliquer à tous les gouvernements". Néanmoins, "Ici, tout se présente sous la forme d'une fiction (et) il serait superflu d'en donner, par anticipation, la clef. Si ce livre a une portée, s'il renferme un enseignement, il faut que le lecteur le comprenne et non qu'on le lui commente. Cette lecture, d'ailleurs, ne manquera pas d'assez vives distractions; il faut y procéder lentement toutefois, comme il convient aux écrits qui ne sont pas des choses frivoles."

  • Mahomet est réellement un personnage historique : nous le touchons de toutes parts. Le livre qui nous reste sous son nom représente presque mot à mot les discours qu'il tenait. Sa vie est restée une biographie comme une autre, sans miracles, sans exagérations.

empty