Religion & Esotérisme

  • Cet essai relate le cheminement, à travers la Bible, d'une pensée libre, en opposition à la « rétention honteuse, chez les musulmans, pour aller à la découverte de la Torah et des Évangiles » (Youssef Seddik), et à leur « indifférence pour ce qui relève de la connaissance du monde juif, de son passé ou de sa pensée » (Victor Malka).
    En relevant, à travers l'épopée du peuple « inventeur du dieu unique », les codes qui fondent la morale juive, l'auteur a eu le sentiment de découvrir en Yhwh un « Grand Ordonnateur de feuilles de route ». Une route rigoureusement balisée, avec ses bornes et ses « haies » de protection - qu'en hébreu on appelle des syagim.
    Ainsi, après quatre années passées à glaner sur les « terres » du judaïsme biblique, telle Ruth glanant sur les terres de Booz, après avoir étudié plus de cent textes juifs, anciens et contemporains, l'auteur interroge ici le rapport du Juif à son prochain (parent, voisin, étranger, allié ou ennemi). Une découverte.


    Salah Guemriche, essayiste et romancier algérien, est l'auteur d'une dizaine d'ouvrages, dont Dictionnaire des mots français d'origine arabe (Seuil, 2007), Le Christ s'est arrêté à Tizi-Ouzou (Denoël, 2011) et Abd er-Rahman contre Charles Martel (Perrin, 2010).

empty