Langue française

  • De nombreuses personnes homosexuelles chrétiennes se voient critiquées, rejetées, au nom de la foi chrétienne ou ne peuvent s'en tenir à la doctrine catholique. Cet essai vise à les aider à trouver leur voie, à former leur conscience morale, en leur donnant quelques éléments pour une décision personnelle qui leur appartient en tout état de cause.
    Après un parcours biblique renouvelé et une analyse de cette doctrine, il pose les conditions d'une vie de couple qui soit chemin de maturité humaine et évangélique, en montre la dignité et la richesse symbolique. L'essai propose ainsi à ces personnes la vie de couple comme un choix possible, moralement légitime et exigeant, ouvert à la joie et à l'espérance chrétienne du salut.
    II s'agit au final de vivre bien dans une confiance totale en Dieu.

  • Cet ouvrage, de genre humoristique, est composé de différents textes fantaisistes avec un festival de jeux de mots sur fond de dérision et d'absurdité.
    Le premier chapitre, intitulé « Dicodébil » - c'est tout dire - n'a vraiment rien d'académique.
    Le deuxième, « Cogitations profondes », est tout aussi délirant.
    Quant au troisième, intitulé « Les Grands Ecrivains », il est pour le moins iconoclaste.
    Le dernier, « Des vers en dévers », est composé de divers poèmes originaux souvent burlesques ou déjantés.
    Un grand merci à ma petite-fille
    Solène qui a joliment dessiné
    L'image de couverture
    Maurice Chapuis

  • La vie de Gabriel bascule le jour où un ange lui demande son aide car l'équilibre du monde est en péril. Franchira-t-il les portes du Paradis et de l'Enfer pour le rétablir ?

  • Gandia est une fée araignée.
    Pour sa première aventure, la reine des fées araignées l'a missionné pour redonner sa joie de vivre et son enthousiasme à un jeune garçon, prénommé Gilles, qui ne laisse plus que paraître sa tristesse, depuis que son papa est parti.
    Gilles et Gandia vont vivre des moments d'attente, de joies et de rencontres inoubliables.

  • Dans son ouvrage destiné aux jeunes lecteurs, eMmA MessanA met en avant les valeurs de tolérance et de partage. Les huit histoires donnent voix à des enfants qui présentent autant de façons de vivre ensemble. Aux quatre coins du monde, garçons et filles disent leurs ressentis, confient leurs joies et tracas quotidiens, la quête de leur identité en devenir. Ces témoignages d'une touchante vérité mettent en lumière la nécessité d'accepter les différences de chacun pour oeuvrer au bien-être de la communauté. Avec simplicité, l'ouvrage démontre que la richesse d'une société émane de la pluralité des individus qui la composent. Les collages colorés viennent ajouter une touche de gaieté au texte, en harmonie avec l'optimisme du propos qu'il défend.

  • « Oyez, oyez, bonnes gens ! En cette année 1786, le sieur Charles-Henri Gontrand, fils du comte Auguste Latour-Desvignes des monts du Forez, baron de la Vignasse, va prendre en épousailles mademoiselle Appoline, Ludivine, Céline, fille cadette du sieur Delaunay, notaire royal ! » Pour célébrer avec faste la cérémonie, une importante équipée est chargée d'aller quérir le sieur Paul, un maître patronnier modeleur et couturier de son état, à quelques lieues du Mont-Mézenc. Mais dès le premier jour, une tempête s'abat sur la troupe, provoquant de lourds dégâts. Laissant les blessés aux bons soins des moines de la forteresse-monastère d'Essalois, où ils ont trouvé refuge, l'expédition continue néanmoins sa route. Après moult péripéties, les Foréziens atteignent enfin leur but : la charmante cité du Mazet-Saint-Voy. Le capitaine Jean-Eudes et ses trois fidèles lieutenants sont aussitôt accueillis dans la demeure du maître Paul, en compagnie de sa femme et surtout de sa fille de 17 ans, Ghislaine. Entre le jeune lieutenant Jacquin et cette séduisante jouvencelle, l'attirance est immédiate... Cependant Jean-Eudes est bien décidé à retrouver l'individu qui lui a dérobé cinq pièces d'or lors de leur première étape à Saint-Bonnet-le-Château et compte sur la foire qui a lieu le lendemain pour mettre la main sur ce vaurien.

  • Ingrid voit le jour alors que la deuxième guerre mondiale fait rage. Son père, né en 1885, pourrait être son grand-père. La petite fille adore l'écouter évoquer les moments qui ont marqué sa vie, non seulement au cours des deux grands conflits mais également durant son enfance à la fin du XIXe siècle. Louis lui parle aussi de son propre père, Charles Louis, né en terre de Flandre en 1840, dix années à peine après l'indépendance de la Belgique. Ingrid n'a pas connu son grand-père, mais elle n'a pas oublié les récits paternels. À l'automne de sa vie, elle raconte à son tour, mêlant intimement cent-vingt années de « petite » histoire de sa famille et de « grande » Histoire de son pays dont elle aborde les aspects politiques, littéraires, artistiques ou socioculturels.

  • « J'ai quatre ans ou presque en 1962, mais le temps n'existe pas. Le battement d'un coeur au loin, une pulsation sourde qui enfle, se dilate à mesure qu'approche le souffle d'un animal gigantesque. Son martèlement emplit l'espace, ma poitrine palpite au diapason du monstre que je cherche du regard à l'horizon.
    Un cadavre ensanglanté tombé du ciel à mes pieds est mon premier souvenir conscient. »
    Rachid a dix ans lorsqu'il quitte l'Algérie. La douleur du déracinement et la peur de l'inconnu révèlent l'enfant rebelle. L'artiste, d'incompréhensions en apprentissages, explorera les chemins de la liberté où le lecteur l'accompagne, jusqu'aux coulisses du concert touche pas à mon pote en juin 1985.

  • « Depuis la découverte du feu et de sa maîtrise, l'homo sapiens a évolué vers l'homo potens, l'homme puissant, celui qui est maître et possède toutes choses.
    Sa lutte infernale pour obtenir le pouvoir est restée inerte depuis des siècles et les scientifiques ont préféré ignorer cette part d'évolution. Darwin était sans doute loin d'imaginer que son primate aurait tant d'oppositions intrinsèques. »
    Un narrateur hors du commun va nous transporter dans la vie de Jacques Simon, un homme d'affaires mondain participant à un jeu de téléréalité dont le but est de changer de profession contre la vie d'un de ses ouvriers dans l'intention de démontrer qu'il sait s'adapter et rattraper leur confiance.
    Jacques Simon va alors rencontrer des personnes qui par leur regard sur le monde moderne vont à tout jamais changer sa propre vision du monde.

  • Florian, marié, père de trois enfants, songe à sa vie passée qui l'emporte dans les dédales de ses souvenirs auprès de Nicole, sa mère tant aimée et de son père, François, séducteur, manipulateur à la personnalité complexe et multiple. Florian, en décalage perpétuel avec son père, arrivera à s'évader grâce à la musique, puis en trouvant l'amour de sa vie, Diane. Sa mère restera sous l'emprise de son mari, comme hypnotisée par sa perversion diabolique. Elle s'enfermera dans un piège. Florian, en essayant de faire entrevoir la réalité à sa mère se fera bannir ainsi que par certains membres de sa famille fuyant la vérité. Son père maîtrisera le petit cercle familial autour de sa mère. Malgré l'aide des siens, Florian s'enlisera dans différents chemins, dont il aura de la peine à sortir indemne.

  • Aurore et Julien s'envoient des e-mails depuis des mois. Envoûtée par les mots, elle décide de partir à sa rencontre.
    À l'autre bout de la ville, Gabriel se met à la recherche de son frère Antoine perdu de vue depuis bien longtemps.
    Deux histoires, deux destinations. Des petits voyages qui s'emboîtent les uns dans les autres et ne mènent pas nécessairement où l'on croyait.

  • Avec l'aide des huit magiciens de l'ordre de Mïakona (Psyché, Cupidon, Leila, Arès, Black, Dimitri, Sibylla et Ravel), Cristal va devoir retrouver quatre objets magiques ayant appartenu à son père, le magicien Merlin.
    Elle devra retrouver dans l'ordre : la harpe Alyn, la carte des milles lieux, la dernière baguette Mïako et le grimoire rouge de Merlin.
    Sans cela, elle ne pourra retrouver sa mémoire ni réveiller la magie de Merlin.
    Avec l'aide des huit disciples de Merlin, Cristal affrontera les dangers de l'autre monde, celui qui se trouve derrière le miroir....

  • En janvier 2006, à la Pointe du Raz en Bretagne, Anthony Salomone part seul à vélo pour trois ans et demi et 80 000 km autour du monde. Son projet culturel, environnemental et de solidarité internationale tourne autour d'un concept : trouver l'hospitalité dans un but d'authenticité. Il refuse l'appellation de touriste et préfère celle de voyageur. L'un de ses moteurs principaux est de faire découvrir aux enfants des écoles partenaires de son projet, via internet, les paysages, les monuments ou les ambiances du monde. Du froid exceptionnel qui touche l'Europe en 2006 à la chaleur étouffante du désert, vous vivrez une aventure haletante ou l'effort s'apparente parfois à un véritable parcours du combattant. Téléportés au coeur des familles, vous devinerez au fil des pages, leur générosité, leur culture et leur caractère. Assis sur le porte-bagage du jeune homme, vous traverserez la France, l'Italie, les Balkans, la Grèce, la Bulgarie, la Roumanie, la Turquie et le Moyen-Orient : une quinzaine de pays au total. Contre toute attente, le périple prend un autre virage à Jérusalem dans une quête aussi belle qu'inattendue. Chaque rencontre conduit Anthony vers des hommes et des femmes charitables, des surprises architecturales mais aussi vers des chutes violentes, des balles perdues ou encore vers l'être aimé. Ce cycle dévoile toute l'essence du monde : l'interdépendance des êtres.

  • À mi-chemin entre fiction et réalité.
    Véronique est professeur d'histoire à Paris. Elle aime la vie, la culture, l'art. Née après la Seconde Guerre mondiale, de confession juive, elle ne cesse de s'interroger sur la Shoah et l'antisémitisme. Aussi, quand survient la tuerie de Toulouse en Mars 2012, c'en est trop. Elle ne se sent plus en sécurité en France, ce pays qu'elle aime mais qu'elle ne reconnait plus. Elle décide donc de partir et d'aller vivre à Amsterdam qu'elle qualifie de « havre de paix ». Arrivera-t-elle à faire mentir la légende de Samarcande qui prétend qu'on ne peut échapper à son destin ?
    Préface de Guillaume de Saint Marc, directeur général de l'AfVT.org (Association française des Victimes du Terrorisme)

  • Un être humain qui vit sur un plan subtil de la planète Vénus est amené à débarquer sur la Terre afin d'y vivre des initiations qu'il ne peut avoir sur sa planète d'origine. Ses initiations l'amènent à ouvrir sa conscience vers des conceptions plus larges de la vie, de l'évolution, des comportements humains, et même à comprendre de nouvelles notions cosmiques. Il y découvre l'amour et les véritables valeurs de Gaïa, la conscience de la Terre.

  • Pendant la période théodosienne sévissaient d'horribles magiciens, dirigés par le Chambellan Eutrope et le terrible Stilicon. Dans l'optique de conquérir les deux empires d'Orient et d'Occident, ils transformèrent en de terribles Hycrobiles les empereurs Arcadius et Honorius. Ils jetèrent également un sort maléfique à l'impératrice Placidia pour la transformer en Frongaris. Ces magiciens semèrent autour d'eux mort et désolation. Théodose II, avec l'aide de sa soeur Pulchérie et de la sorcière Rami, parvint à enfermer ces figures monstrueuses dans une boîte, contenant déjà un ancien manuscrit : Le Code théodosien inversé. Le malheur cessa dès lors.
    En 1910, un prêtre vénal remis la main dessus...

  • « Une grande astronaute » : c'est dans ces termes que Mylène Farmer aimerait que l'on se souvienne d'elle. Une grande conquérante de l'imaginaire. La seule artiste féminine française à avoir marqué son empreinte sur quatre décennies, passant du métier de mannequin pour publicités à la scène du stade de France vingt-cinq ans plus tard. De nombreux ouvrages lui ont été consacrés, tentant en vain de percer le secret de sa réussite. « On invente ma vie, mes émotions » disait-elle en 2006. Alors pour raconter la carrière de Mylène Farmer, qui de mieux que Mylène Farmer elle-même ?
    Trente ans de carrière sont retracés dans cet ouvrage, uniquement réalisé à partir de propos de l'artiste puisés dans plus de trois cent cinquante interviews de presse, à la radio ou télévisées, de 1984 à fin 2013.

  • Agathe a dix-huit ans. Romantique, débonnaire, elle décide un soir d'octobre, dans un élan de colère, de se jeter d'un pont, juste pour faire souffrir son père. Mais ses plans sont chamboulés par une rencontre inopinée. Celui qui hante ses pensées est si mystérieux... Est-il un ange gardien ? Un manipulateur ? Est-ce un songe ? Une réalité ? Une folie ?

  • Avec cet ouvrage, Fabrice Goossens s'adresse intimement à chaque lecteur et met tout en oeuvre afin de lui rappeler que chaque jour mérite d'être vécu comme s'il était le dernier ou le premier. Sous ces récits allégoriques qui traitent de fidélité, de tolérance, d'amour de son prochain, de confiance en soi, se cache un précieux enseignement moral.
    Qu'elle soit brève ou longue, chacune de ces histoires, pleine de bon sens et de sagesse, nous donne à réfléchir sur la façon de mieux conduire notre existence, afin de goûter au bonheur de vivre.
    De magnifiques photographies de paysages du désert marocain viennent accompagner et enrichir le texte.

  • « Cassée par un système scolaire trop rigide, je suis devenue coach parental et thérapeute et suis persuadée qu'il existe en chaque enfant un potentiel, si son entourage prend le temps de comprendre sa manière d'être et de penser. Mes nombreuses formations en coaching parental, neurosciences, m'ont permis de comprendre à quel point chaque être humain est unique. La découverte des intelligences multiples, l'apprentissage de la psychologie positive et énergétique m'ont amené à vouloir transmettre des outils efficaces et pratiques permettant aux parents comme à tous ceux en contact avec "l'enfant" de l'aider à dépasser ses peurs et ses obstacles. Au fil de cet ouvrage unique, je vous invite à porter un nouveau regard sur vos enfants et à développer leur potentiel. »

  • « Pour indéfinissable qu'elle soit devenue, la pratique poétique n'en conserve pas moins lieu et temps de naissance... Je les ai situés à l'ère paléolithique. Ce qu'il en est advenu est là depuis toujours : on n'écrit jamais que l'histoire de son effacement. » Chr. F.

  • Robin des Bois, âgé de plus de 800 ans, est obligé de revenir sur terre en ce début de XXIe siècle, pour assister un humain qui doit reproduire son histoire à l'identique, sous peine de s'effacer de la mémoire des hommes. Mais le vieux chevalier a très envie de profiter de sa retraite dans la forêt de Sherwood, et Robin, le jeune homme supposé l'incarner, s'est juré de ne plus jamais s'occuper des affaires des autres. Pourtant, un jour, tout bascule...
    Une fable malicieuse sur la nécessité de prendre sa vie en mains et de se battre pour ses idéaux.


  • Nous voyons malheureusement tous les jours notre société se dégrader un peu plus et nous prenons conscience de la situation désastreuse que nous allons laisser aux jeunes générations. Le système de santé aussi est loin d'échapper au désastre : les fermetures d'établissements, les réductions d'effectifs, les sucides et les condamnations de praticiens qui n'obéissent pas aux dictats des puissants sont là pour en témoigner.

    Il est intéressant de le voir s'interroger sur son histoire, de sa naissance à son agonie, et de nous inciter à l'accompagner dans cette réflexion. Une interpellation qui nous permet de mettre en évidence que la situation désastreuse dans laquelle il se trouve, à l'image de la société toute entière, n'est pas le fruit du hasard, mais le résultat d'un combat mené par une alliance sans faille au service d'intérêts particuliers précis.
    Il est grand temps de faire taire ces « experts » qui, par médias interposés et au service d'une poignée de nantis avides de pouvoir, viennent nous imposer la seule ligne efficace à suivre bien qu'elle nous conduise invariablement au chaos. Nous en avons déjà subi les conséquences dramatiques et il est impératif d'en tirer les leçons.

  • La fratrie - Tim, Lilas, Bastien et Sofia - découvre que leurs parents font partie comme eux d'une association secrète : la LAITSELEC. Pour commencer leur apprentissage, les enfants se rendent à la Base, sorte d'école pour former les futurs agents de cette organisation dont le but est de protéger les galaxies. Ils sont confrontés à plusieurs exercices et tests, avant d'être envoyés, avec d'autres jeunes, sur une autre planète où quatre missions à hauts risques les attendent. S'ils les réussissent, ils deviendront officiellement des agents et pourront accomplir leur prophétie. Mais en cas d'échec, certaines galaxies pourraient bien courir à leur perte...

empty