Dictionnaires / Encyclopédies / Documentation

  • ABADER (S'), v. pr. - S'ensauver, décaniller, prendre la poudre d'escampette, se pousser de l'air, jouer des flûtes, des canilles, des guibolles, tirer ses grègues, etc. - Du provençal badar ouvrir, lui-même du bas latin badare. D'ouvrir, l'idée s'est étendue à sortir.ABANDON, s. m. - « Acte par lequel un débiteur transmet à ses créanciers la propriété de ses biens ; dites abandonnement. » (Molard). Homme sévère, mais injuste, vous ne lisiez donc pas l'Académie !Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • La sanglante victoire de Magenta avait ouvert la ville de Milan à l'armée française, et porté l'enthousiasme des Italiens à son plus haut paroxysme ; Pavie, Lodi, Crémone avaient vu apparaître des libérateurs, et les accueillaient avec transport ; les lignes de l'Adda, de l'Oglio, de la Chiese avaient été abandonnées par les Autrichiens qui, voulant enfin prendre une revanche éclatante de leurs défaites précédentes, avaient accumulé sur les bords du Mincio des forces considérables, à la tête desquelles se mettait résolument le jeune et vaillant empereur d'Autriche.
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Il y a, probablement, peu d'habitants de Paris - j'allais dire peu de provinciaux de Paris - plus sensibles que je ne le suis à la cruelle blessure qui balafre, en ce moment, la rive gauche de la Seine. Dans la ville immense et animée, toute à ses affaires et à ses plaisirs, il faut, aux hommes d'étude, un refuge, une retraite où ils laissent errer leurs pas nonchalants, où leurs yeux aient l'agrément de quelque verdure, où l'esprit, au repos, ne soit pas cependant entièrement exilé de ce qui fait son occupation habituelle.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

empty